Édition du
4 December 2016

Le général à la retraite Hocine Benhadid a été incarcéré à la prison d’El Harrach (famille)

La famille de Hocine Benhadid a été alertée à 04 heures du matin ce vendredi par l’avocat du prévenu. Le général à la retraite était en garde à vue à la brigade de gendarmerie de Bab Ejdid (Alger) depuis mercredi soir.

Les chefs d’accusation pour lesquels le général à la retraite Hocine Benhadid a été mis, cette nuit, sous mandat de dépôt restaient formellement inconnus pour sa famille ce vendredi matin.

El Watan week-end propose une piste dans son édition du jour.  » Selon des sources bien informées, c’est sur plainte du ministère de la Défense », pour, dit-on, « divulgation du secret militaire » que le tribunal militaire aurait été actionné il y a trois jours ».

Une piste sujette à caution, la procédure judiciaire qui a débouché sur l’incarcération du général Benhadid est une procédure civile. Toutefois, il semble que la divulgation du « secret de secret militaire » soit imputable à un autre entretien accordé, après son intervention sur Radio M, par le général Benhadid à la chaîne satellitaire Al Magharibiya.

Dans cet entretien, le général Benhadid décrit le conclave militaire qui a décidé en janvier 1992 de l’arrêt du processus électoral en janvier 1992. Hocine Benhadid a révélé qu’il était, du côté de la minorité, contre cette démarche, qualifiée de « coup de force » et de « coup d’Etat par la force » (Inkilab Bel Koua)

Une affaire à double tiroir

Le général Benhadid a dénoncé dans un entretien à RadioM le scénario dont il se dit convaincu, d’une tentative de succession familiale à la tête de l’Etat, au profit de Saïd Bouteflika, le jeune frère du président Abdelaziz Bouteflika.

Son arrestation musclée mercredi dernier a d’abord été imputée à cette sortie médiatique et à la plainte pour diffamation dont il a été l’objet de la part d’Ali Haddad, président du forum des chefs d’entreprises (FCE).

Une autre affaire est venue ensuite troubler la chronique des évènements. Le fils du général Benhadid a été également interpellé et incarcéré pour une affaire liée au port d’arme.

Selon une source familiale le fils du général Benhadid a pris, à la mi-septembre, en l’absence de son père à l’étranger son arme de poing et l’a ensuite perdu dans l’espace public dans des conditions non encore éclaircie.

Hocine Benhadid a été entendu comme témoin au sujet de cette affaire, avant qu’elle ne prenne manifestement une dimension plus dramatique, sans doute après sa prise de position publique du 23 septembre dernier.

Pour le général Benhadid en effet, ce n’est pas le président Bouteflika qui a décidé du départ du patron du DRS le général Toufik mais son frère Saïd dans le but d’écarter tous les obstacles.

Article publié initialement par Maghreb Emergent


Nombre de lectures : 4673
8 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Rédaction LQA
    2 octobre 2015 at 14 h 46 min - Reply

    Accusé de divulgation de secret militaire
    L’ex-général Benhadid sous mandat de dépôt

    El Watan le 02.10.15

    Le général à la retraite Hocine Benhadid a été placé, hier, sous mandat de dépôt par le tribunal militaire. Il avait été arrêté la veille par des gendarmes alors qu’il était dans sa voiture avec son fils sur l’autoroute.

    Selon des sources bien informées, c’est sur plainte du ministère de la Défense, pour, dit-on, «divulgation du secret militaire» que le tribunal militaire aurait été actionné il y a trois jours, à la suite des déclarations du général sur la Radio M de Maghreb Emergent et d’autres médias. Hier, c’était le branle-bas de combat dans son entourage. Le général avait été intercepté par une escouade de la gendarmerie, alors qu’il rentrait chez lui, puis dirigé tout droit vers la brigade de recherche de Bab J’did à Alger, lui et son fils. Tout le monde croyait que l’affaire concernait le dossier pour lequel son fils est poursuivi depuis le 17 septembre dernier, et dans lequel Hocine Benhadid avait été entendu comme témoin.

    Le fils du général à la retraite aurait pris du coffre de son père son arme personnelle, que les gendarmes ont retrouvée sur lui. Mais, mercredi dernier, lorsque le général a été arrêté, rien n’indiquait que cette interpellation avait une autre raison que celle de l’arme en question. Après sa mise sous mandat de dépôt, il s’est avéré que l’officier supérieur fait l’objet d’une poursuite pour divulgation du secret militaire, en raison des attaques virulentes qu’il avait dirigées contre le chef d’état-major Ahmed Gaïd Salah, ce qui a provoqué le courroux de ce dernier. Pour l’instant, sa famille a constitué un avocat qui n’a toujours pas eu accès au dossier. Nous y reviendrons…

    Salima Tlemçani

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • AMINA
    2 octobre 2015 at 15 h 38 min - Reply

    Mais vraiment ! Cette Salima (madame la générale…) n’a pas encore été foutue en tôle pour services rendus aux….. services? Personnellement, je la verrais bien derrière les barreaux!!!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

  • rachida
    2 octobre 2015 at 16 h 22 min - Reply

    les pratiques de la police politique, ce ne serait quand même pas alilou qui serait derrière cette affaire?
    l’Algérie aurait-perdu ses Hommes?

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • Rédaction LQA
    2 octobre 2015 at 17 h 46 min - Reply

    Le général Benhadid placé sous mandat de dépôt à la prison d’El Harrach

    17:05 vendredi 2 octobre 2015 | Par Hadjer Guenanfa | Actualité

    TSA

    Le général à la retraite Hocine Benhadid a été présenté, dans la soirée du jeudi, devant le juge d’instruction du tribunal de Sidi M’hamed à Alger et mis sous mandat de dépôt, a-t-on appris de l’un de ses avocat. Il a été emmené à la prison d’El Harrach hier vers 23h30, selon la même source.

    Le juge d’instruction lui a lu les faits. Le général à la retraite est accusé notamment de « tentative d’affaiblir le moral de l’armée suite à une plainte déposée par le ministère de la Défense après l’interview qu’il a accordée à Radio M, et de détention de munition sans autorisation », précise Me Bachir Mechri, l’un de ses avocats qui a assisté à l’audience.

    « La munition en question est le chargeur de son pistolet (pour lequel son fils a été placé sous mandat de dépôt pour détention d’une arme à feu, NDLR) », précise la même source qui évoque une violation de la loi lors de son arrestation. « Le général Benhadid a été arrêté, braqué sur la route. Il n’y a pas de mandat d’arrêt ou de mandat d’amener qui obéit à des conditions : une affaire en justice et le refus du concerné de répondre à une convocation de la justice », affirme Me Mechri.

    Hocine Benhadid, qui a plaidé non coupable, était très affaibli hier, selon Me Mechri.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • Rédaction LQA
    2 octobre 2015 at 18 h 04 min - Reply

    Le fils du général Hocine Benhadid arrêté
    17:06 jeudi 1 octobre 2015 | Par Hadjer Guenanfa | Actualité
    TSA

    Le fils du général à la retraite Hocine Benhadid a été arrêté, mercredi 30 septembre, par les services de sécurité à Alger. Il a été placé sous mandat de dépôt pour « le port d’une arme à feu sans autorisation », affirme une source judiciaire. « Le fils du général Benhadid est actuellement à la prison d’El Harrach. Il a été arrêté pour le port de l’arme de son père sans autorisation », affirme notre source.

    Hocine Benhadid a été également arrêté mercredi et fait l’objet d’une plainte en justice de la part de Ali Haddad après ses déclarations sur le rôle joué par Saïd Bouteflika dans l’élection du président du FCE.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • Louisa
    2 octobre 2015 at 20 h 36 min - Reply

    L’arrestation du fils? Pour qu' »ILS » fassent plus de pression sur le papa… C’est grave tout cela. « ILS » sont en train de démanteler et de casser l’armée… « LA COLONNE VERTEBRALE DE L’ALGERIE » AVEC LE PEUPLE. « ILS » sont en train de désintégrer l’Algérie et la vendre aux « big brothers… ». C’est très dangereux ce qu' »ILS » font. Déjà les officiers retraités de l’armée commencent à se révolter contre ces décisions. Peut-être que la révolte et le sursaut vont provenir de là où on s’attendait le moins: LES MILITAIRES…. peut-être? Qui lo sa? A moins que tout cela ne soit que de l’enfumage pour faire « bouger » le peuple….. qui ne bougera pas car il sait que TOUT se retournera CONTRE LUI. Pour l’heure, le peuple maîtrise ses nerfs et c’est ce qui agisse les gens du système qui sont pris au dépourvu…..

    TEL EST PRIS QUI CROYAIT PRENDRE!!!!!

    But just, WAIT AND SEE…..

    RIRA BIEN QUI RIRA LE DERNIER!!!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Rédaction LQA
    2 octobre 2015 at 22 h 28 min - Reply

    اخبار هامة » متقاعدو الجيش يطالبون بإطلاق سراح الجنرال بن حديد
    http://sabqpress.net/?p=2296

    محمد ط |
    دعا المكتب الجهوي الخامس ناحية قسنطينة ، للمنظمة الوطنية لمتقاعدي الجيش الوطني الشعبي إلى” الإطلاق الفوري” لسراح اللواء المتقاعد حسين بن حديد ، الذي تم ايداعه الحبس المؤقت ليلة أمس الجمعة ، بعد أن تم الاستماع الى أقواله من قبل المحكمة العسكرية .

    متقاعدو الجيش الوطني الشعبي، وفي بيان اعلامي صدر أمس، تحوز “سبق برس” على نسخة منه، استنكروا بشدة هذا التوقيف واعتبروه “تعسفيا” وهو ما قد “يؤدي إلى مالا يحمد عقباه”، كما أكد اصحاب البيان “أنهم لا يريدون العودة إلى العشرية السوداء ولا المساس مرة أخرى باستقرار البلاد “، وعليه طالب موقعو البيان الى “إطلاق سراح اللواء المتقاعد الذي لبى نداء الوطن وعمره 17 سنة والذي يعتبر رمزا من رموز الجزائر ” حسبهم .

    كما وجه اصحاب البيان نداء للأسرة الثورية للوقوف في وجه أطراف لم يحددوها بالإسم ” تريد خلق فتن لتقسيم الوطن “، داعين الى الحفاظ على ” الوحدة الوطنية واستمرارية الدولة والابتعاد عن الصراعات الشخصية التي تفتت ولا توحد “.

    وكانت مصادر اعلامية قد ذكرت أن سبب اعتقال اللواء المتقاعد حسين بن حديد يرجع الى التصريحات النارية التي اطلقها مؤخرا عبر عدد من وسائل الاعلام ، منها تصريحاته النارية لـموقع مغرب”إيمارجون” وقناة المغاربية ضد كلا من شقيق الرئيس السعيد بوتفليقة وقائد الاركان قايد صالح ، وهي التصريحات التي اثارت ضجة اعلامية كبيرة داخل البلاد وخارجها .

    وذكرت يومية الوطن في عددها الصادر اليوم الجمعة، حسب مصادر مطلعة، ان القاضي العسكري للبليدة وجه تهمة ” افشاء اسرار عسكرية “لقائد الناحية العسركية الثالثة سابقا.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • k Seddiki
    3 octobre 2015 at 18 h 00 min - Reply

    Je penserais plutôt à une mesure préventive,car les faits qui seraient reprochés à ce général relèvent incontestablement du tribunal militaire. Mais ce tribunal a déjà fort à faire avec un autre général autrement plus dangereux.
    Peut-être aussi que le général Zeroual est également visé,mais indirectement,car tout le monde est persuadé du soutien populaire dont bénéficie ce dernier.
    l’avenir immédiat nous donnera certainement des éclaircissements sur cette soudaine tentative de déstabilisation qui n’a pas encore livré tous ses secrets .
    KS

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • Congrès du Changement National

    Galeries photos