Édition du
9 December 2016

Rebrab : de manager charismatique à ….fugitif !!

RebrabIssad Rebrab : « Ils veulent m’arrêter pour me faire taire » 

TSA 18:57 mardi 6 octobre 2015 | Par Lounes Guemache 

Une rumeur parle d’un mandat d’arrêt lancé contre vous…

La rumeur est fondée. On cherche à me faire taire. Mais je ne vais pas me taire. Au lieu de prendre conscience de la gravité des choses, ils agissent ainsi. Au lieu de m’appeler pour dialoguer, parler des blocages et de l’avenir de notre pays, ces gens veulent m’arrêter pour me faire taire. Ils essayent de faire taire tous ceux qui critiquent, qui parlent et posent des questions légitimes sur l’avenir de notre pays.

Que vous reprochent-ils ?

D’avoir parlé. D’avoir dénoncé les blocages inadmissibles dont je fais l’objet. Les gouvernants actuels sont les plus grands dangers pour notre pays. Ils m’accusent d’avoir importé des équipements d’occasion pour l’usine Brandt de Sétif. C’est faux. Les journalistes peuvent se rendre sur place pour vérifier et constater le mensonge. Ils peuvent aussi venir dans nos usines en France pour voir qu’aucun équipement n’a été renouvelé pour envoyer les anciens équipements en Algérie.

Pourquoi selon vous ils vous reprochent de telles choses ?

Ce sont des excuses pour justifier les blocages de tous nos projets et pas seulement celui de Brandt. Déjà en 2014, quand nous avons acquis Brandt, on avait demandé la possibilité de transférer nos propres devises pour faire cette acquisition. Le Premier ministre avait renvoyé la balle dans le camp du gouverneur de la Banque centrale. Nous n’avons pas été autorisés à transférer. Finalement, c’est grâce à l’aide du gouvernement français et des banques françaises que nous avons financé cette acquisition importante pour nous et pour l’Algérie. Nous n’avons pas sorti un seul dollar d’Algérie pour ce projet. Malgré cela, M. Sellal avait envoyé une lettre à Tracfin pour lui demander d’enquêter sur nous. Depuis, ils ont dû lui répondre que tout a été transparent. Parce que nous sommes transparents. Tout ce que nous faisons est transparent. Ce n’est pas le cas du gouvernement algérien et de ses amis qui travaillent dans l’opacité.

Comptez-vous rentrer bientôt en Algérie ?

Je suis actuellement au Brésil pour une mission, au moins jusqu’au 16 octobre. Une fois que j’aurais terminé mon travail, je verrai. Il est évident que si je n’ai pas d’assurances, je vais retarder mon retour. Je n’ai pas peur d’eux. Ce que j’ai dit je l’assume. Je me suis toujours assumé.

De toutes les manières, j’ai encore d’autres révélations à faire. Le peuple algérien connaîtra la vérité. Ils sont dans leur tort. Ils ne veulent pas entendre parler des choses vraies. Ils veulent que tout le monde les caresse dans le sens du poil. Ils sont le mal de notre pays. On ne peut pas les laisser le détruire davantage.

Ils ne veulent pas dialoguer avec les gens qui proposent des choses différentes. Encore une fois, je ne vais pas me taire. Je n’ai pas de patrie de rechange. « Il faut que la peur change de camp », pour paraphraser Monsieur Réda Malek.


Nombre de lectures : 13780
69 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • AMAR
    6 octobre 2015 at 20 h 30 min - Reply

    UN GENERAL RETRAITABLE QUI PASSE LES CONSIGNES AVEC UN AUTRE DEJA RETRAITE..UN MINISTRE DE L INDUSTRIE QUI CASSE LE PREMIER INDUSTRIEL DU PAYS ET TOUS CA SANS AUCUNE EXPLICATION A UNE POPULACE QUI NE COMPREND RIEN A CE QUI SE PASSE CHEZ LES HAUTS RESPONSABLES DU PAYS! nous savons que COOJAL VA SE DEDOMMAGER ET S ACCAPARER LES BENEFICES QU ELLES AURAIT PRENDRE PAR LE TRAVAIL QUE SAIPEM VA SE DEDOMMAGER POUR LES INCOMMODITES QU ELLES A EU AVEC L ENVIRONNEMENT AMBIANT CHAKIB KHELLIL EST EN ATTENTE DE L EXPEDITION DES SUITES JUDICIAIRES ITALIENNES POUR REVENIR AU BLED SIDNA SAID A DEJA ASSUME LA CNR NE VERRA PLUS L ARGENT DEPOSE A KHALIFA…LE DINAR FILE TOUT DROIT DU BD Z.YOUCEF VERS PORT SAID. LES IMPORTATIONS EN STAND BY..DES PENURIES ET DE L INFLATION EN PERSPECTIVES….TOUT CECI DANS UNE ATHMOSPHERE DE CRISE….NOTRE PRESIDENT NOUS ENVOIES DES LETTRES ET SEGOLENE ROYALE NOUS EN RAMENE UNE AUTRE ON PEUT DIRE QUE CA NE COMMUNIQUE PAS TROP MAIS QUE CA CHAUFFE ……….. NOUS AVONS BIEN UNE SEULE NATION MAIS Y A T IL DES NATIONALISTES???

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 13

  • Si Salah
    6 octobre 2015 at 20 h 57 min - Reply

    Tous les rapaces au diable, tous ceux qui ont bouffé ensemble pendant que le peuple saignait, et qui se font aujourd’hui une guéguerre obscène pour contrôler ce qui reste de l’Algérie: M. Le fauteuil roulant, Saïd, Toufik, Rebrab, Haddad, Ouyahia, Saadani, Gaid, tous au diable, tous, tous, tous….

    Il faut effectivement que la peur change de camp, et pour de vrai…

    Dis-donc M. Rebrab: si tu n’avais pas de généraux crapuleux derrière toi depuis 25 ans, est-ce que tu pèserais aujourd’hui 5 milliards de dollars?

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 66

    • Lamouchi
      6 octobre 2015 at 22 h 09 min - Reply

      @Si Salah

      Je suis désolé de vous le dire mais c’est grâce ou à cause de personne comme vous que le pouvoir prospère et continue son travail de sape du pays ! Vous êtes en train d’encourager le pouvoir et de lui donner des points en amalgamant tous les problèmes et en disant que tous les entrepreneurs algériens ont volé ! Vous mélanger tout ya sahbi !

      Que vous le vouliez ou non REBRAB a fait des investissements créateurs d’emplois d’abord dans son pays et c’est après qu’il a pu aller à l’international ! Pour REBRAB , il y a au moins du concret sur le terrain : des usines, des milliers de travailleurs etc… etc… même si tu l’accuses de voleur ! Ce n’est pas le cas du « tonton » drabkiste Saidani , du fauteuil roulant ou d’autres encore !

      En tout cas , on sait maintenant que si Rebrab sera emprisonné, vous serez le premier à être heureux et crier votre joie sur tous les toits !

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 51

      • Si Salah
        7 octobre 2015 at 7 h 44 min - Reply

        @Lamouchi

        « En tout cas , on sait maintenant que si Rebrab sera emprisonné, vous serez le premier à être heureux et crier votre joie sur tous les toits ! »

        Oui, et bien plus si c’etaient les freres Bouteflika. Je repete: tous au diable!

        Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 32

        • Mesbah
          7 octobre 2015 at 11 h 48 min - Reply

          Tous au diable , sauf vous , bien sûr !

          Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 26

      • wahid
        22 octobre 2015 at 14 h 21 min - Reply
  • wahid
    6 octobre 2015 at 22 h 30 min - Reply

    GENERAL TOUFIK: ‘GOD OF ALGERIA’

    http://lequotidienalgerie.org/2010/09/30/general-toufik-god-of-algeria/
    .
    .
    .
    SEULE LA DÉMOCRATIE…

    http://lequotidienalgerie.org/2010/09/13/seule-la-democratie%E2%80%A6/
    .
    .
    .
    NOVEMBRE 1954 – NOVEMBRE 2010, D’UNE GLOIRE PROMETTEUSE À LA DÉCRÉPITUDE

    http://lequotidienalgerie.org/2010/10/20/novembre-1954-%E2%80%93-novembre-2010-d%E2%80%99une-gloire-prometteuse-a-la-decrepitude/
    .
    .
    .
    POURQUOI L’ANP DÉTIENT-ELLE A ELLE SEULE LE POUVOIR?

    http://lequotidienalgerie.org/2010/10/13/pourquoi-l%E2%80%99anp-detient-elle-a-elle-seule-le-pouvoir/
    .
    .
    .
    LE CHANGEMENT DÉMOCRATIQUE SERA L’OEUVRE DES ALGÉRIENS DU JUSTE MILIEU.

    http://lequotidienalgerie.org/2010/10/12/l%E2%80%99algerie-de-2010-n%E2%80%99est-pas-celle-de-1962/
    .
    .
    .
    L’ALGÉRIE, SON SYSTÈME, SA CRISE POLITIQUE ET SON IDENTITÉ SELON CHADLI BENDJEDID.

    http://lequotidienalgerie.org/2010/10/07/l%E2%80%99algerie-son-systeme-sa-crise-politique-et-son-identite-selon-chadli-bendjedid/
    .
    .
    .
    Les éléments de réponse : Lire les commentaires

    La logique et la suite

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • Dudesert
    7 octobre 2015 at 1 h 12 min - Reply

    C’est bien dommage !
    Si rebrab a eu les soutiens nécessaires l’Algerie pèserai 25 milliards de USD hors hydrocarbures au lieu de 2. L’Algerie aurait eu 1 million de salariés supplémentaires.
    Tous pareils oui mon c…..

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 27

  • Jamal.S
    7 octobre 2015 at 4 h 52 min - Reply

    « De toutes les manieres,j’ai encore d’autres revelations a faire. » Mais pourquoi maintenant?pourquoi Le cachiez vous?
    Ces « revelations »,les guardiez vous. Juste comme protection contre vos interets Mr REBRAB ?.Maintenant tout d’un coup vous Parlez de « Notre pays » et du peuple Algerien .
    Non Monsieur ,l’histoire de l’Algerie independente m’a appris a me méfier de l’accumilation de richesses de la part de quelques individus .
    Et surtout d’une Aussi grande fortune comme la « votre »,quand Le peuple Algerien ne s’est pas encore remis ni de la periode coloniale ,ni de la decennie noire.
    Et de grace ne me chantez pas cette ballade de « creation d’emplois ».Il n’y a que Le taux de votre profit qui compte.
    Je sais que nous les Algeriens ,sommes en train de Perdre l’Algerie et quand nous nous reviellerons,nous nous trouverons dans les circonstances qui ont prevalu la veille de la colonization de la Palestine.
    Ben oui,ce que Le nouvel ordre mondial n’a pu concretizer par la force des armes en IRAQ,LYBIE ,SYRIE, etc ,en ALGERIE il Luis a ete servi sur plat d’or.
    Alors,Mr REBRAB demerdez vous avec vos acolytes ,quand a nous Le GHACHI,on Dort encore.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 26

    • Dudesert
      9 octobre 2015 at 16 h 37 min - Reply

      Bonsoir

      Il doit bien faire de révélations. Le Monsieur ne cesse de se battre pour des projets dont les Algériens devraient fière et qui seront les principaux bénéficiaires. A force de sa battre, d’attendre les bonnes intentions , on finit toujours par se lasser ….et bien sûr gueuler. Oui on oublie qu’à certain âge, l’âge adulte , on supporte difficilement les monsenges… Ou qu’on se foute de votre gueule.
      Rabrab devrait l’exemple à multiplier par 10, ou plus .

      Le Gouvernement n’a qu’à présenter ses preuves devant la justice pour qu’il réponde des ses actes. Ou si vraiment, on veut le tuer définitivement qu’il présente ses preuves via la presse, les TVs etc….et ne pas se contenter de déclarations.

      Par contre, les modalités de rachat de fagor brandt peuvent être consultées au niveau du greffe dû tribunal de commerce de Nanterre ou de Paris. Le rachat de oxxo pareil.
      L’investissement en Italie a été supervisé par le gouvernement et son président de conseil. Je doute fort que ce dernier, à son âge jouera sa carrière pour les beaux yeux de Rabrab

      Au moment où Rabrab a atteint une dimension d’entrepreneur mondiale, Ali Haddad annonce la delivrance des autorisations..pour raffiner du sucre…vous pouvez mesurer l’avance qu’à pris Rabrab sur les autres investisseurs et les pouvoirs publiques.

      Sur la chaise dzair TV, Rabrab a annoncé que le rachat de oxxo lui a coûte 450 000 euro pour des actifs évalués à 30 millions d’euros. Soit le coût des appartements achetés à Paris par les fonctionnaires des institutions , voire des fois la moitié des autres appartements.

      Salutations

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 8

  • khaled
    7 octobre 2015 at 9 h 47 min - Reply

    Prière d’écouter l’intervention de Rebrab dans son interview a El-magharibia, a la 16eme minute:

    https://www.youtube.com/watch?v=ZjXQu97Diew&feature

    Ce qu’il dit est EXTRÊMEMENT GRAVE. Et je pense qu’il n’a pas mesuré la portée de ses propos.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • fred
    7 octobre 2015 at 13 h 35 min - Reply

    Rebrab n’arrive pas a trouver son ancienne clique, c’est tout, pour le reste il est aussi corrompu que les autres, les emplois dont il parle sont des emplois sans couverture d’assurance, nous sommes les beliers de ses statistiques.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 16

  • liza
    7 octobre 2015 at 16 h 13 min - Reply

    Je lis souvent et avec un grand intérêt les articles et les commentaires qui paraissent sur ce site que je considère comme un vrai espace de liberté. Nous ne pouvons pas être toujours d’accord sur tout et tout le temps, mais il y a des principes et des règles que nous devons tous respecter. Je ne suis pas une donneuse de leçons, loin de moi cette ignoble idée d’autant plus que j’ai beaucoup à apprendre de mes respectueux aînés qui gèrent et/ou qui interviennent sur ce site. Seulement j’ai été choquée par certains commentaires et je voulais donner mon avis. En effet, certains commentateurs semblent pour je ne sais quelle raison verser dans l’invective et l’amalgame alors que ce n’est pas dans l’esprit de la maison (le site). Ce site que je sache n’a jamais censuré les avis argumentés, mais lorsqu’on lance des phrases du genre ‘TOUS PAREILS’ ou bien ‘POURQUOI MAINTENANT ?’, il y a de quoi s’inquiéter et on va tout droit vers la chasse aux sorcières. C’est à mon avis une manière consciente ou inconsciente de dédouaner les vrais responsables des malheurs de notre pays – TOUS PAREILS pourquoi donc parler et tenter de critiquer les faiseurs de présidents et les frasques du premier ministre l’incompétence du gouvernement et tous les bandits qui gravitent autour, nous sommes TOUS PAREILS. C’est comme cette loi sur la « réconciliation nationale » 200 000 victimes = aucun TOUS PAREILS. Et puis pourquoi veut-on qu’un homme d’affaires s’érige en homme politique d’opposition, ce n’est pas son rôle. Objectivement son intérêt en tant qu’homme d’affaires est de soutenir celui qui lui accorde des facilitations, pourvu que celles-ci soient légales. Mr Rebrab n’a pourtant joué ce jeu là, mieux il a refusé contrairement à d’autres de soutenir les campagnes de l’actuel président. POURQUOI MAINTENANT ? Apparemment il vaut mieux se taire et faire le dos rond plutôt que de dire et de s’attirer des ennuis. Ne dit-on pas « Vaut mieux tard que jamais » et puis Mr Rebrab n’a pas cesser de dénoncer les entraves qu’il subit depuis longtemps déjà, alors qu’il aurait pu rentrer dans les rangs sans que personne ne trouvent à redire, mais non POURQUOI MAINTENANT. Que dire alors de tous ces fonctionnaires qui ont côtoyé le régime durant des années ? De quel droit allons-nous-leur dénier le droit d’exprimer leurs opinions sur les questions de l’heure ? De quelle droit allons-nous leur dire POURQUOI MAINTENANT et non pas lorsque vous étiez aux commandes ? Il nous appartient à nous tous de dénoncer les vrais responsables de ce complot hourdi contre notre pays depuis 1962 et le drame qui risque de le briser à jamais. J’ai l’impression que l’objectivité est laissée au placard et c’est vraiment faire preuve de cécité que de ne pas faire de distinction entre les tenants d’un pouvoir absolu et totalitaire et un simple homme d’affaires fut-il important, à moins que ce genre d’attaques ont d’autres causes inavouées. Ce n’est qu’un avis et sans rancune aucune.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 25

    • Mourad Bouraoui
      7 octobre 2015 at 20 h 21 min - Reply

      @liza

      Entièrement d’accord avec vous ! Si vraiment Rebrab voulait faire dans la politique il aurait soutenu « l’homme au fauteuil roulant » lors de la précédente élection présidentielle comme l’ont fait certains et on lui aurait foutu la paix !

      Or, dès qu’il a senti çà, il a démissionné du « syndicat du patronat » qui avait fait la campagne pour le fauteuil roulant. Donc, lui il a choisi de refuser de cautionner la « clique » du fauteuil roulant et çà, c’est déjà très courageux car il en connaissait les risques !

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 19

  • Meziane
    7 octobre 2015 at 20 h 36 min - Reply

    A si Salah .Finalement vous etes tous les memes.c’est la jalousie mal placee qui va vous tuer.Si vous etiez un homme ,vous ne pouvez pas mettre Rebrab et le gouvernement dans la meme poubelle.Je m’explique: les dirigeants politiques algeriens de 1962(pour ne pas dire avant) jusqu’a present ne font que voler les richesses du pays quant a Rebrab meme S’il a ete aide,au moins lui il fait nourrir des milliers de families.Qu’as tu fais devant des milliers d’algeriens qui sont devenus millionnaires en euro avec de somptueuses villas a l’etranger?Quand tu sauras que Rebrab est en prison,tu appelles Amar Saidani le drebki pour faire la fete.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 23

    • wahid
      7 octobre 2015 at 22 h 57 min - Reply

      Il est le produit de la caste militaro-financière. Sans de solides appuis au sein de la hiérarchie militaire entre autres el mokh , pour cette ancien élève comptable du centre de formation professionnel.

      Accusations entre Kabyles:

      Pratiquement, vingt ans plus tard, Ahmed Ouyahia, dans une Algérie qui a cessé d’être désargentée et qui risque même de prêter de l’argent au FMI, exprime presque les mêmes regrets. La même impuissance face aux intérêts «occultes» ou «maffieux». Ce qui différencie les deux hommes, en définitive, ce n’est presque que l’idée qu’ils se sont faite et se font d’Issad Rebrab, le «premier patron» d’Algérie. Belaïd Abdesselam, souvent dénoncé par le journal du patron, n’a pas été avare d’attaques contre lui. Il y voyait clairement un homme lié à des «groupes d’intérêts occultes». Plus prosaïquement, il l’accusait d’avoir, grâce à son entregent politique, raflé pratiquement tout l’argent destiné au secteur privé et d’avoir fait de belles affaires, faciles, en import. Ahmed Ouyahia, lui, a publiquement dit à Issad Rebrab qu’il était la «fierté de l’Algérie». Voilà donc la seule différence entre des Premiers ministres qui passent… Alors que Rebrab, lui, est toujours là, suscitant toujours des appréciations aussi lointaines l’une de l’autre que ne le sont celles de Belaïd Abdesselam et d’Ahmed Ouyahia.

      sources
      http://www.algeria-watch.org/fr/article/eco/rebrab_reste.htm

      L’Algérie ne produit rien secteur public et privée confondus, soit 98% de ces revenus viennent des Hydrocarbures donc comment expliquer cette fortunes de centaines de milliard se dollars dans la bourse du secteur privée et comment ces revenus de l’état Algérien ont changer de comptes de la BCA au comptes privés.

      Va lire les mémoires de Balaid Abdessalem pour comprendre.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • Dria
    7 octobre 2015 at 21 h 46 min - Reply

    Mais pourquoi vous vous emballer ainsi , Mr REBBRAB connait très bien le système , même s’il n’a pas soutenu la chaise roulante, il n’a jamais fait la politique de la chaise vide, au contraire , il a cautionner ce système durant des décennie, il était le représentant de l’industrie algérienne , il a pris part à plusieurs TRIPARTITE ou il représentait le patronat , avec les Sidi Said and Co , entre nous faite vous un peu de bile pour le peuple qui ne pèsent rien sur la balance des finance , Rebrab se chiffre en milliards de dollars alors il peut assurer sa défense et faire face à la JUSTICE algérienne , donc il a le moyens de se défendre maintenant s’il ne croit pas à la justice de ce pays comment il pu investir autant d’argent dans un pays INJUSTE , quand on a suer sur son argent on ne l’investit pas n’importe ou.

    Enfin pour ses salarier s’ils l’adorent tant , ils doivent le prouver en venant en renfort remplir la salle du tribunal lors de l’audience , il aura certainement gain de cause , les travailleurs et le représentant des travailleurs à l’image d’un Sisdi Said ils peuvent faire basculer la balance en sa faveur .

    Laissons la JUSTICE faire son travail nous sommes dans un état de DROIT à ce que je sache, lui il a toujours payé ces impôts mais laisser Rabrab nous dire d’autre vérité Ya rab vous allez finir par le faire taire, dire qu’il a lancé un scoop Gaid Salah Pédophile ….. Continue nous sommes à l’écoute et même si tu nous révéleras que nous avons une armée « arc en ciel » ce ne sera point une surprise,

    @ Si salah
    Non non Si Salah il ne fallait pas dire TOUS au diable, y a la présomption d’innocence , mais faisons une prière que TOUS ceux qui ont lapider les biens de ce peuple d’une manière ou d’une autre qu’ils finissent TOUS TOUS sur une chaise roulante ….AMEN alors pour le Pédophiles si ça s’avère vrai e, alors la usant TOUS à volonté de TOUTES les prières possible et imaginable pour le confondre en public et devant ces victimes.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 8

  • wahid
    7 octobre 2015 at 23 h 17 min - Reply

    1
    Rebrab l’autre blanchisseur des généraux Mohamed Touati & khaled Nezzar

    http://issadrebrab.blogspot.ca/2010/09/rebrab-lautre-blanchisseur-des-generaux.html

    2
    Belaid Abdesselam, Je sais qui sont les ennemis de l’Algerie

    http://ecrivainsmaghrebins.blogspot.ca/2012/11/belaid-abdesselam-je-sais-qui-sont-les.html

    3
    La mission secrète confiée par le général Larbi Belkheir a Saïd Sadi

    http://ffs1963.unblog.fr/2010/10/13/la-mission-secrete-confiee-par-le-general-larbi-belkheir-a-said-sadi/
    http://ffs1963.unblog.fr/2010/10/13/la-mission-secrete-confiee-par-le-general-larbi-belkheir-a-said-sadi/

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Omar
    8 octobre 2015 at 8 h 47 min - Reply

    Salam
    On ne peut pas amasser une telle fortune en si peu de temps en ayant les mains propres, et la conscience tranquille, et surtout sans un gros bras derrière, un gros général ou un appui de fafa, tant que Toufik était debout on lui a foutu la paix, maintenant le jeu a changé de main, et il faut que le pouvoir dénonce quelques brebis galeuses pour montrer sa volonté de lutter contre les « enrichissements illicites », et exhiber sa « virginité », l’histoire du prix du sucre est édifiante, l’histoire rattrapera aussi les Haddad, mais Haddad a préféré misé sur Said très tôt et se positionne déja pour un rôle politique, il a déja abandonné l’USMA pour son frère.
    Cet épisode est juste une guerre de gangs, une guerre de généraux mafieux, qui de en temps surgie, suscitée par les USA ou la France pour certaines raisons, cette fois on nous explique que le grand oncle Sam a fait payé Toufik la négligence et la légèreté avec laquelle il a massacré les quelques « étrangers » de Tiguentourine, sinon pour nous khorotos il aurait pu massacrer 2000 sur la base, il aurait même été récompensé comme l’impératrice Sissi d’Egypte.
    On va vivre un long feuilleton style Khalifa, mais avec Rebrab, qui va durer des années, voire plus, Khalifa a fui sans le sou, celui-là avec ce qu’il a entassé ailleurs, il peut tenir le siège.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 13

    • Omar
      8 octobre 2015 at 9 h 03 min - Reply

      عين_المكان/ فقط في الجزائر

      ربراب: هناك مذكرة توقيف صادرة بحقي

      قرين وزير الاتصال يرد: لا توجد مذكرة اعتقال في حق ربراب
      يعني فهمت ان وزارة الاتصال تحولت إلى وزارة العدل او هي متعددة الصلاحيات!!

      إذا فهمتوها بشكل مختلف فهموني

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • Cortex
    8 octobre 2015 at 11 h 22 min - Reply

    Snif.versons une larme …. de crocodile pour ce pur produit du systeme.mon dieu qu il fait pitié ce pauvre riche.quelle injustice.les mafieux en algerie sont mal traités.signons une petition pour ces pauvres miliardaire si indispensable a notre pays…
    Ps.hironique

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

  • wahid
    8 octobre 2015 at 13 h 50 min - Reply
  • Nordine
    8 octobre 2015 at 15 h 27 min - Reply

    Syndrome Khalifa Bis-Repetita
    Bientôt la Kermess d’Ali Baba
    Honte à vous messieurs du pouvoirs et oligarques de l’image que vous affichez dans le monde concernant l’Algérie

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • titiche
    8 octobre 2015 at 19 h 07 min - Reply

    Je viens de voir votre nouvelle page et dans la partie commentaire j’ai déjà mon nom et mon email qui apparaissent automatiquement……vous voulez bien m’expliquer !!!!!!

    =================================================
    Nous avons déjà expliqué déjà cela à un compatriote auparavant. Votre nom et adresse électronique apparaissent chez vous mais pas en public, sur le site.
    La Rédaction LQA.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • ridouh
    8 octobre 2015 at 23 h 20 min - Reply

    La problématique esT pourtant très simple: « ILS » font payer très cher à ce Monsieur son outrecuidance d’avoir été courageusement contre le quatrième mandat de fakhamatouhou… UN POINT C’EST TOUT!!! Et son petit frére « fakhamatouhou II » alias « petit saïd » lui fait payer très chèrement l’avance et le retard par des manoeuvres les plus indignes qui soient mais néanmoins des « normales » dans le lexique de la praxis mafieuse du pouvoir. That it is.

    Il ne faut pas chercher midi-quatorze heures. Nous le savons tous. Et c’est vraiment indigne de leur part, hélas… mille fois hélas!!!

    Cependant, et ce qui m’intrigue le plus dans toute cette fumisterie, c’est l’attitude de notre armée que je trouve absolument hors norme et vraiment bizarre tout de même…

    ELLE NE BOUGE PAS. RIEN…! Walou…! Nothing…! ALORS QUE LE PAYS COULE A VUE D’OEIL ET A UNE VITESSE ABSOLUMENT VERTIGINEUSE…..

    BIZARRE, VRAIMENT BIZARRE QUE TOUT CELA…..

    C’EST L’HEURE DES REGLEMENTS DE COMPTES A LA MANIERE DES JANISSAIRES D’ALGER. AUCUNE CULTURE POLITIQUE CHEZ DES GENS PAREILS. JE VEUX DIRE DES VOYOUS…..

    Un drabki sans diplômes à la tête du FLN, crénom de dieu!!!

    Un vendeur de pastèques et de melons, sans diplômes, PRÉSIDENT du… F.C.E.!!!

    Un présumé diplômé « ministre » de la justice!!!

    Où allons-nous comme çà? Pas VERS… le mur! On y est en plein dedans…!!! SELLEMNA AÂLIH YAL KHAWA….!!!

    OUINE RAHI L’ARMÉE N’TAÂNA…??? PROTECTRICE DU PAYS, DU PEUPLE, DE LA NATION, DE LA VEUVE ET DE L’ORPHELIN…???

    ALLAH YERRAHMEK YA SI BOUDIAF!!!

    OUI… OÙ VA L’ALGÉRIE…???

    ALLAH YERHAM ECHOUHADAS AL ABRAR…!!!

    YA ALLAH!!! AHFEDH BLADI LAÂZIZA EDZAYER OUCHAÂBHA…

    ALLAH OU MA AMINE…

    IN CH’ALLAH!!!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

  • Amrane
    9 octobre 2015 at 10 h 56 min - Reply

    il n’en ont que contre les kabyles, après la dékabylisation aux sommets des entreprises et institutions, ils ne font que recruter et placer leurs proches et alliés (es) arbitraires et sévissent contre les populations honnêtes par des sanctions aux motifs imaginaires ou ridiculement habillés de connotations délétères ou à caractères subversifs et nuisibles, alors que pour des délits très graves ils habillent leurs forfaitures de stratagèmes et de félonies pour les transformer, comme par magie, en erreurs de gestion, ruinant le pays et déstructurant la société, en toute impunité, sans avoir à rendre des comptes de quoi que ce soit, fermant toutes voies de recours ou d’issue à quiconque se trouvant dans leur ligne de mire

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

    • ridouh
      9 octobre 2015 at 12 h 11 min - Reply

      Allah yrham bouk laâziz! Allah i khalik! Arrêtez et arrêtons de dire des sottises pareilles: « ILS N’EN ONT QUE CONTRE LES KABYLES… » et autres bêtises, pour ne pas dire autre chose, de ce genre. S.V.P.

      Justement, c’est ainsi qu' »ILS » veulent que nous pensons et que nous réagissons… IL NE FAUT PAS TOMBER DANS LEUR PIÈGE! C’est trop grossier…

      Regardez les plus grands commis de l’Etat, Ramtane LAMAMRA et autres OUYAHYA… et SIDI SAÏD et HADDAD et consorts… ils TOUS Kabyles.

      Arrêtons ce régionalisme idiot et criminel qui nous a tous détruit et détruit notre cher pays. Ce qu’il faut comprendre: c’est que nous avons affaire à une véritable MAFFIA qui ne lâche rien! Et tous les mafieux qui la composent appartiennent à toutes les régions d’Algérie. Ils se soutiennent les uns les autres car ils ont TOUS LES MÊMES INTERETS… un point c’est tout. Et dans cette mafia, il y a des Kabyles, des Arabes, des Mozabites, des Chaouis, des Touaregs etc… etc… Voilà: that is it!!!

      Cher Frère, ne faites pas et ne tombez pas dans le piège dans lequel ces mafieux veulent nous faire tomber. Leur seule devise est: DIVISER POUR REGNER…!!!

      NOUS SOMMES TOUS DES ALGÉRIENS!!! ET UNIQUEMENT DES ALGÉRIENS!!!

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 7

    • Cortex
      9 octobre 2015 at 14 h 51 min - Reply

      Je ne vous suis pas mr amran.
      Ils en ont qu apres les kabyles????!!
      Alors si j ai bien compris 98 % des algeriens sont kabyles puisque votre description concerne l ecrasante majorité des algeriens toutes wilaya compris.c est a cause des gens comme vous que le peuple est divisé et que les dinausores prospere.vous avez une part de responsabilité en faisant des commentaires comunautaire.mr amran nous sommes sur le meme bateau ne l oubliez jamais…

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • wahid
    11 octobre 2015 at 14 h 02 min - Reply

    L e s m i l l i a r d a i r e s A l g é r i e n s ( fortune entre 2000-2015)

    https://www.youtube.com/watch?v=0V22H0kmCEc

    Un pays qui ne produit rien, 98% des revenus des hydrocarbures

    $800 milliards de revenu entre 2000 et 2015

    La question comment les $800 milliards de revenu des hydrocarbures entre 2000 20015 ont passé des caisses de l’État Algérien vers les comptes bancaires de ces oligarques.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • Tsoufiq18
    11 octobre 2015 at 22 h 19 min - Reply
  • amar
    12 octobre 2015 at 16 h 33 min - Reply

    ILS NE DIALOGUERONS AVEC PERSONNE! c est dans la suite logique de leurs regnes! que peut ont attendre de dirigeants qui refusent aux partits le droit d avoir une commission de supervision des elections INDEPENDANTE! la moindre des choses pour une competition saine c est ca !leur force c est notre faiblesse! pour que la peur puisse changer de camp il faut d abord que nos partis et meme nous en tant que citoyens au lieu de foncer tout droit sur ces gens la pour les deloger pourquoi avons nous peur de descendre chez le peuple de voir ses problemes de se comprendre ensemble pour aller vers des objectifs communs et de retablir une confiance rompue depuis tres longtemps! denoncons ensemble nos vrais problemes et commencons:
    -plus jamais d interpellation sans mandats d arret!
    -le droit a la defense sur place
    -faire de la detention provisoire une EXCEPTION JUSTIFIEE
    -le droit au controle populaire.
    -militer pour neutraliser les « pompiers » et COMMENCER PAR LA LIQUIDATION DE L UGTA..
    PERSEVERER DANS CES REVENDICATIONS JUSQU A OBTENTION GAIN DE CAUSE ET PUIS SE LANCER DANS UN AUTRE PROGRAMME ET POUR COMMENCER EXIGER QUE LES INTERVENTIONS DES EXPERTS DU SEMINAIRE DU 20/09/2015 SOIT INTEGREES DANS UNE VRAIS TRIPARTITE!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • Si Abdelmadjid Al Jaza’iri
    12 octobre 2015 at 21 h 00 min - Reply

    Le peuple algérien qui continue de dormir et refuse de se mobiliser pour soutenir son gouvernement et combattre REBRAB et ses parrains qui eux au contraire se mobilisent en entrainant le « peuple ignorant » grâce à leurs médias. Les « import-import-représentants de marque étrangères » tiennent à leurs monopoles acquis de façon occulte en contournant les Lois du pays, et en ayant eu un accès privilégié aux CAISSES de l’État, qui étaient et sont toujours inaccessibles pour les sociétés nationales et les offices publics ou les vrais investisseurs qui les concurrencent et qui ont bâti leurs fortunes au fil de générations de commerçants ou de propriétaires terriens, car les « décideurs maffiosi » avaient décidé de les ruiner pour les faire racheter au DA symbolique ou à vil prix, par leurs « amis » promus du jour au lendemain, « investisseurs » et « capitaines d’industrie » avec l’argent public… Men lahytou bekherlou…

    ================================================
    « Le peuple algérien qui continue de dormir et refuse de se mobiliser pour soutenir son gouvernement » ???????? Est-ce que ce « gouvernement » représente le peuple ????
    Salah-Eddine

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

    • Si Abdelmadjid Al Jaza’iri
      12 octobre 2015 at 22 h 08 min - Reply

      Si Salaheddine, merci pour la remarque. J’aurais dû écrire non point, le gouvernement, mais ou bien le « gouvernement » ou bien, plus judicieusement, la « puissance publique » et mieux, « le SYSTÈME », car, dans la réalité ceux qui ont délivré des « facilités occultes » aux « élus du système » ne sont nuls autres que les membres des structures du système, qui furent et sont hélas toujours aux commandes, avec des pouvoirs régaliens occultes, illégitimes, qui leur ont permis de « privatiser l’Etat » pour servir leurs amis, SE servir et mettre en place deux Algérie, une, violée, celle du peuple de 1954, l’autre, celle qui a remplacé les Bugeaud, les Borgeaud, Alain de Sérigny, Lagaillarde, Ortiz, Robert Lacoste, Delouvrier et la liste est longue, comme d’antan, dans le domaine « Borgeaud » où une pancarte mise en page, par dérision par le « Canard Enchaîné » de l’actuel « Club des Pins » porte une caricature:  » Interdit aux chiens et aux Arabes »…

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • Dria
    12 octobre 2015 at 23 h 18 min - Reply

    @ si abdelmadjid
    le titre était si alléchant le peuple qui continu de dormir ….j ai vu le 02 novembre j’ai vite fait de déchanter en lisant le post …

    si c’est pour se mobiliser pour SELLAL alors je préfére le long sommeil de ce peuple qu’un réveil de la sorte , je dirais plus je préfere mille RABRAB que des HADDAD qui fait la fierté des Sellal Boutef et des Abdelmadjid SIDI SAID ….Ce n’est plus une Tripartite une Trés belle Party … yaw fakou…TAG 3la MEN TAG….

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • liza
    13 octobre 2015 at 17 h 29 min - Reply

    @ Si Abdelmadjid Al Jaza’iri
    Monsieur Si Abdelmadjid Al Jaza’iri, je suis désolée mais vous êtes à plaindre, vous avez tout faux, vous êtes complètement à coté de la plaque, avec toutes les inepties que vous nous balancez sans gène vous osez traiter le peuple d’ignorants c’est fort. Je n’aurai pas régi si vous ne vous êtes pas hasardé à nous demander de nous mobiliser pour ce gouvernement. Vous avez le droit de croire en ce gouvernement ou ce système comme vous l’appelez c’est votre problème, mais de grâce ne traitez pas les autres d’ignorants parce qu’ils ne pensent pas comme vous. Je crois que vous ne vivez pas en Algérie ou alors comment pouvez vous dire que les sociétés nationales n’ont pas bénéficié de l’aide de l’état alors qu’au contraire ces mêmes sociétés ont ruiné le trésor public Algérien au lieu de le renflouer. Ces sociétés comme Sonatrach, Air Algérie etc… gérées par les amis du système pour la plupart, ont été crées pour entre autre servir les maîtres du pays, L’écrasante majorité des sociétés nationales à l’image de la SNVI ont bénéficié plusieurs fois d’effacement de leurs dettes, de restructuration et de recapitalisation etc etc etc elles ont gaspillé des sommes colossales et ce depuis leur création jusqu’à ce jour (jusqu’à la ruine totale du pays) sans qu’il y ait le moindre bénéfice pour le pays. Les responsables de ce pays gèrent les deniers publics comme bon leur semble, il n’y a jamais eu de bilan et ils n’ont jamais rendu des comptes à personne.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

    • Si Abdelmadjid Al Jaza’iri
      13 octobre 2015 at 23 h 18 min - Reply

      @ Liza @ Dria
      Je constate que ceux que Belaid Abdeslam appelait, quand il était le « discipliné » ministre de l’Industrie et de l’Énergie, de feu Boumedienne, « les vautours », sans jamais avoir osé ou eu les moyens de les affronter quand ils se servaient auprès des gestionnaires aux ordres des Offices et des Sociétés nationales, ont non seulement formaté les esprits de ceux qui observent sans jamais avoir eu en mains les destinées de ces sociétés nationales et de ces offices, mais, fabriqué des avocats pour les défendre becs et ongles, malgré l’inanité de leur cause.
      Qu’ont donc, apporté des « capitaines d’industrie » capitalistes de bazar, à l’industrie algérienne ?
      L’achat contre transfert de devises de produits ouvrés ou semi-ouvrés, à des prix supérieurs aux mêmes produits achetés autrefois, du temps de l’ex ONACO ou la Société nationale des corps Gras, et j’en passe, comme avec le scandale à répétition des pénuries « orchestrées » des ronds à béton, avec importation du rond à béton irradié de Tchernobyl, et la suite avec l’export de ferrailles et leur réimportation puis réexportation, comme avec les conteneurs de tomate, vers la Tunisie aller-retours en boucle, semblent avoir été oubliés, car les détenteurs de ce que j’appelai d’antan la « Presse-purée » sont ou bien, sermonnés par qui de droit, ou bien aux mains des nantis, dont le rôle est de fructifier pour compte, en contre-partie de protections occultes.
      Lorsque de la Tribune des Nations unies, cf. Discours du président Boumédienne, de Maamar Khalfa, (je cite de mémoire), il lisait un discours sur le « nouvel ordre économique » qui se voulait révolutionnaire, alors que paradoxalement il lui avait été écrit par le cabinet Booz Allen & Hamilton, sous-traitants de De Bernis, le contractant de SH et du MIE, les non avertis pensaient qu’il cassait la baraque, et qu’il mettait en place l’industrie « industrialisante » chère à l’école de Grenoble, et je me rappelle que Boumedienne, levait la main pour harranguer les participants à l’Assemblée, en disant  » Je donne rendez-vous à la Corée du Sud, qui fait du saupoudrage économique… quant à nous, nous mettons en place une industrie industrialisante, (clin d’œil à Lenine est ses industries de base). Il concluait en disant, que « à l’horizon 80, nous étions en 1975, l’Algérie sera sorti du groupe des pays en voie de développement et fera partie des pays industrialisés ( il avait oublié de dire, In cha’a Allah)… pendant que la Corée du Sud, avec son SAUPOUDRAGE industriel sera tombée dans la misère, car elle aura mis en place une industrie de simple montage pour les sociétés américaines »).
      En 1980, l’Algérie, a commencé sa marche vers le démantèlement des Sociétés nationales et des Offices publics, à cause de la politique de « restructuration des sociétés nationales, soi-disant, pour en améliorer l’efficacité de gestion, mais en fait, pour les délester de leurs activités les plus rémunératrices qui ont été « privatisées » et cédées au DA symbolique aux amis du système, et ainsi naquirent les vautours qui n’avaient plus besoin de tourner la « loi moribonde d’exclusion des intermédiaires », pour écrémer les activités les plus juteuses des Sociétés nationales…
      Le coeur du problème n’est pas dans ses conséquences, que nous vivons, mais dans une solution appropriée pour permettre aux sociétés étatiques, quitte à ouvrir leur capital, aussi bien au capital national privé, qu’au capital étranger détenteur de technologies et de moyens financiers, de participer au développement et à l’investissement, sous réserve de ne pas renouveler l’expérience MITTAL, viciée à la base, on n’associe pas un moribond avec le N°1 mondial… avec l’espoir que le capitaliste prédateur abandonnera sa nature pour se transformer en philanthrope…
      Ouvrir le pays aux investisseurs tant nationaux qu’étrangers, oui, sous réserve que des règles, comme il en existe de par le monde, et en particulier en Europe notre voisine soient suivies et que les comptes soient suivis scrupuleusement par les impôts.
      Je peux dire d’expérience, que lorsque j’avais créé avec des investisseurs moyen orientaux, à Paris, un bureau d’études, puis une société commerciale internationale, il nous a été exigé, un accord spécial qui avait en son temps été signé par Balladur, alors ministre des Finances, puis ensuite, nous avons été contrôlés pratiquement chaque année,aussi bien par l’URSSAF, que par le ministère des finances, au point où j’avais offert, par dérision de mettre à disposition des contrôleurs, un bureau permanent…
      Voila ce qui manque et qui explique pourquoi, REBRAB, tombe des nues, quand il constate que l’on veut le contrôler, d’une part, et que la puissance publique, peut « n’être pas d’accord » avec ses projets, tout en lui laissant la possibilité de « défendre ses dossiers ».
      N’être pas d’accord, sur l’opportunité de ses projets, ou plutôt, refuser de lui accorder des crédits et surtout, protéger ses unités de conditionnement, en instaurant des droits de douanes rébarbatifs pour les concurrents nationaux, qui risqueraient de mettre sur le marché, des produits importés, de meilleure qualité, et surtout, à moindre coût, n’est pas un blocage, mais une politique rationnelle, qui protège l’économie nationale, et le consommateur.
      In fine, on ne peut vouloir l’économie de marché, condamner les monopoles publics, et vouloir instaurer un monopole occulte, privé… Les USA, condamnent les trusts et les ententes entre producteurs sur les prix, car elle constitue aussi bien, une concurrence déloyale, qu’une atteinte au principe même de l’économie concurrentielle… et des règles de protection des consommateurs, dont l’Etat est sensé être le garant, avec la société civile.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Wahid
    13 octobre 2015 at 22 h 30 min - Reply
  • boiasrua habib
    14 octobre 2015 at 7 h 30 min - Reply

    hasbouna Allah wa ne3me el wakile

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • abed
    14 octobre 2015 at 7 h 40 min - Reply

    Il semble que ce champion de la prédation commence a perdre ses soutiens en haut lieu….

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • abed
    14 octobre 2015 at 7 h 51 min - Reply

    Il fait partie du clan de Taguemount Azzouz qui décide du destin du pays lors de conclaves secrètes tenues dans ce village

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

    • Dudesert
      20 octobre 2015 at 19 h 12 min - Reply

      Excellent. Elle es meilleure celle-là. Avec bien soutien n’sellah nat douala.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • Dria
    14 octobre 2015 at 10 h 25 min - Reply

    Je commence par la fin car vous me laisser sur ma faim, vous dite :
    « dont l’Etat est censé être le garant, avec la société civile. » . or vous savez très bien qu’il n’y a plus d’état , ni de société civile hélas , Alors pourquoi stigmatiser sur Rebrab comme vautour et vous oubliez les autres vautours et dinosaures qui sont au sein même de ce gouvernement .

    En bon thérapeutes, il faut s’attaquer à la source du mal et éliminer les vautours la ou ils sont et d’ou qu’ils viennent et surtout cibler leur nid douillet qu’est ce gouvernement qui continue de naviguer à vue d’œil en faisant fi de tous les scandales de corruptions qui l’on éclabousser au point d’en faire un modèle économique « de corruption » par excellence , des spécimens comme Chakib Khalil , Bouchouareb ,….sont plus dangereux et plus néfaste que le Rebrab que je ne défends point , mais qui n’est pas la source de nos malheurs…

    Malheurs qui ont pris naissance malheureusement à l’époque de Boumédiéne déja et de Belaid abdeslam, si le premier était une référence pour la politique extérieure et avait hisser l’image de l’Algérie à l’Etranger malheureusement cette exploit est occulté et terni par sa politique intérieure , dont nous sommes en train de récolter les fruits , même constat pour le second l’industrie était mieux qu’aujourd’hui, mais n’oublions pas qu’on recruter dix personne pour l’emploi d’un ouvrier, et que le rendement était le derniers souci … idem pour l’agriculture ou l’on distribuer des tracteurs qui roulait sur du bitume plus que sur les sols fertiles assécher par cette révolution agraire,que restent t ils des villages agricoles.. les terres qu’on a enlevé au propriétaires terriens au nom d’une révolution qui consistait plus en un partage de ces acquis entre la nouvelle nomenklatura de l’époque

    Des vautours exister au temps de Boumédiéne mais il avait fermé l’œil, ce Boutef est l’histoire de la cours des comptes vous pensez que Boumédienne ne le savait pas Des Vautours au passé douteux existent au sommet de la pyramide , parole de la cours des comptes , des vautours on s’aperçois à travers les acquits illégaux de biens immobiliers à l’étranger, ce n’est que la face caché de l’Iceberg, si on faisait un appel à témoins ici sur LQA vous vous rendrez compte de l’ampleur du phénoméne, pire les vautours sont partout , même parmi le peuple , dans le quartier , dans la famille, dans la mosquée , à l’université…. c’est la race prédominante , qui se développe dans un milieu favorable ou toutes les conditions sont réuni dans cet état CARNASSIER et de son gouvernement de CHAROGNARDS.

    Moi en tant que citoyens vivant son époque sans faire fi de notre passé qui n’est pas beau à étaler ni à raconter, je n’ose plus le consulter tellment on s’en est servi , il fut si manipuler et travestit au point de ne savoir plus qui croire. j’essaye d’être le plus objectif. Qu’est ce qu’on peut faire pour redresser la barre ,je pense qu’il faut s’attaquer aux causes , au lieu de jouer à la chasse aux sorcières , et si Rebrab est un sorcier pourquoi le Bouchouareb ne l’est til pas , que dire alors de Sellal de sa fille , de Betchine , des Saids Boutef, , Sidi , Saidani…ne sont ils pas pire et n’est il pas plus urgents de se débarrasser de cette racaille avant …

    Comment vous demander au peuple d’être du côté de ces rejetons, voleurs sans scrupule, faussaires , sauf si vous avez un espoir en ce gouvernement ou que vous avez voté pour eux , là c’est une autre paire de manche .

    Moi je parle en mon nom , il ne me représente pas et il le savent , bien que je sois le dernier de leur souci , je fais partie de ce peuple d’en bas , ils se rappelle de nous lors des campagnes électorales et même la c’est juste pour la forme et c’est pour renflouer leur poches avec des subventions qui tombent du ciel , le pays qui fait le plus de scrutin , des référendum , pour les DEC , les maires les députés , les constitutions , la réconciliation , ne manque que la légalisation de la corruption … Pour moi, il n’ya qu’une solution c’est comme une « mutation » dans un gêne, un « coup de circuit » qui fait sauter le disjoncteur , un « arrêt » un élan avant le saut du salut , une GRÉVE pacifique pour dire à ces VAUTOURS ou qu’ils soit , CA SUFFIT ça ne peut CONTINUER ainsi à vie …

    Si la majorité du PEUPLE est consciente de la situation et des enjeux, alors la mutation se fera d’elle-même, vu l’absence de classe politique à la hauteur des aspirations du peuple, vu la fuite vers l’avant de l’élite vu l’absence de la société civile, vu… le DECLIC se fera par le peuple et pour le peuple , un jour, que tu choisira que je choisirai , et que les autres suivront s’ils adhérent à la démarche bien sur et quand une partie du peuple le fera les Partis politiques adhèreront en masse , meme les vautours acquiesceront l’événement car au fond il ne sont pas dans leurs peaux , ce jour ne se sera que le début du CHANGEMENT et le chemin sera LONG pour aboutir au résultat escompté .
    Ce jour de DECLIC arrivera quand on voudra réelement qu’il arrive , jusqu’a preuve du contraire on hésite, on doute , on a peur, moi je le préconise pour ce 02 Novembre 2015 et vous ????

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

    • Si Abdelmadjid Al Jaza’iri
      14 octobre 2015 at 12 h 53 min - Reply

      Merci Dria, finalement vous approuvez l’intégralité de mon intervention, maladroitement certes, je le concède et c’est normal, car vous suivez la tradition de ceux qui ont toujours raison, même quand ils ont tort, et vous n’admettrez pas que dans le fond, vous détestez celui qui est devenu votre « veau d’or », mais vous le défendez par défaut, car vous le croyez issu de la planète Mars, et que seul lui est nationaliste, seul lui est assez intelligent pour faire de l’Algérie, un Éden.
      Hélas, si même confuse votre intervention bafouille à trouver des boucs émissaires, moi, par exemple, pour avoir AVANT vous, dénoncé l’incurie et l’inaptitude des « commis de l’État » cooptés sur le seul critère de l’allégeance, comme le furent les « vautours », sur lesquels feu Boumedienne dans son fameux discours de Saïda, disait:  » On ne peut travailler dans le miel sans en lécher le doigt.[…] et aussi  » Que ceux qui veulent s’enrichir, quittent la politique, et nous leur donnerons des fortunes, par sacs entiers… » Il ne croyait pas si bien dire, il voulait divorcer de ceux qui l’ont créé, porté au « Pouvoir », et inscrit son système dans « nos constantes »…
      Non, Dria, ce n’est pas en prenant la défense des « vautours », et en faisant semblant de critiquer leurs compères, moins voraces dans le passé, car pris par d’autres préoccupation alors, et n’ayant encore pas été invités à la table des « faiseurs de rois », dans l’Office sacro-saint des différents « cabinets noirs », que vous allez donner la preuve de votre perspicacité politique, non.
      Un « vautour », une hyène, un loup, appartiennent par essence et par destination à la classe des prédateurs, du fait qu’ils ont privilégié le « veau d’or », par rapport à la morale, à la solidarité nationale, au respect du « vivre ensemble » et donc, à l’éthique.
      Il n’y a pas mille façon de créer de la richesse, honnêtement, comme il n’y a pas mille façons de jouer une partie de football, quand on veut en respecter les règles et l’arbitre, qui n’est pas les spectateurs, mais le représentant des règles, lois, et qui agit sous le regard sans complaisance des spectateurs, aussi bien les « fans » que les amoureux du sport et des belles prestations.
      Mon regard, se tourne vers ces pays qui ont « décollé », qui ont profité de la Renaissance, pour asseoir une industrie, et je constate qu’ils l’ont mise en place, au fil de générations, tout comme réussirent à le faire, nos ancêtres qui construisaient leurs bateaux, leurs industries et leur artisanat qui continue de nous épater, alors qu’aujourd’hui, nous sommes incapables de fabriquer une brouette à 100% algérienne, sans « transfert de know how » qui permet des bakchich…

      Je n’ai jamais défendu le système, et ce n’est pas en tentant de me terroriser en prétendant que du fait que je dénonce les mêmes prédateurs que veut lâcher subitement le système, je serai du côté du système ! Ce serait la pire des avanies et des contre-vérités.
      Est-ce qu’un juge, qui veut sanctionner un corrompu qu’on jugerait, ne le ferait que parce qu’il « défend le SYSTÈME ? » et donc parce qu’il s’est rangé derrière le gouvernement.
      Le croire, c’est insulter les Algériens, qui officient dans les structures de l’État, ainsi que tous les Algériens, qui ont souffert du système de « copinage » et des coquins, et auxquels tous les droits à retraite de cadres de la nation, ont été par simple décision ORALE, au plus haut niveau de l’État de « ‘non droit » retirés…
      Il en existe plus que vous ne pourriez imaginer, et leur seul tort a été d’avoir un jour ou l’autre refusé d’appliquer un « ordre téléphonique » du sommet de l’État, pour permettre à un VAUTOUR occulte, de s’accaparer de la rente, et de se constituer « INTERMÉDIAIRE AGRÉE », dans le secteur ou le monopole dont il avait la responsabilité… et s’entendre dire, pour avoir dit clairement à celui qui l’avait appelé sur le « deux chiffres », qu’il refuserait tant qu’il sera derrière son bureau, d’appliquer des ordres contraires à l’intérêt de l’Algérie, ce à quoi le « patron » a rétorqué:  » Ne sais-tu donc pas qui commande et qui décide, Ghadi enfahmouk… tehsebna ehna kheyana et toi tu serais ATLAS, pour porter le monde sur tes épaules ?? » … etc…

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • wahid
    14 octobre 2015 at 18 h 27 min - Reply

    .
    .
    .
    .
    .
    .
    .
    Chassez le naturel, il revient au galop; les gènes lui murmure dans l’oreille, c’est biologique, l’instinct de survie et égo…
    .
    .
    .
    .
    Repère : Pour la défense de Issad Rebrab

    le 11.10.15

    Lahouari Addi

    L’absence d’un leadership fondé sur une base constitutionnelle empêche l’Algérie de s’inscrire dans les perspectives historiques esquissées par le Mouvement national dans le combat anticolonial. Près de soixante ans après l’indépendance, et après l’abandon du populisme économique des années 1960-70, l’Etat n’a pas de doctrine économique dans le prolongement des aspirations de la population à la modernisation et au développement.

    Les décisions économiques répondent aux conjonctures sous la pression de spéculateurs qui confondent leurs intérêts avec ceux du pays. Les menaces qui pèsent sur le groupe Cevital de Issad Rebrab illustrent la cécité de gouvernants qui confondent les intérêts immédiats du régime et ceux de l’Algérie en tant que nation en quête d’indépendance sur une scène internationale agressive et hostile aux pays du Tiers-Monde.

    Menacer Issad Rebrab dans ses activités économiques, l’empêcher d’investir dans le pays équivaut à porter atteinte au fragile secteur productif que les barons de l’import-import veulent casser pour transformer le marché national en débouché naturel des produits de sociétés étrangères, moyennant quelque pourcentage sur le chiffre d’affaires. La caste rentière, qui a grandi à la faveur de l’augmentation du prix du pétrole des années 2000, aidée par ses relais au plus haut sommet de l’Etat, préfère les activités spéculatives et les gains faciles, participant au transfert de la richesse pétrolière dont elle ne capte qu’une partie.

    Dominant le commerce extérieur et imposant une politique douanière en contradiction avec les intérêts du pays, cette caste a fait le choix d’inonder le marché national de produits étrangers qui ont étouffé la production locale, ce qui a entraîné la fermeture de milliers de petites et moyennes entreprises depuis la fin des années 1990. Le bras de fer entre Issad Rebrab et le ministre de l’Industrie est l’illustration d’une opposition entre un groupe de pression qui amasse les richesses sur la base d’activités spéculatives et de transfert de la rente et un groupe d’entrepreneurs émergeant dans un environnement bureaucratique défavorable.

    Issad Rebrab est à la tête d’une société (Cevital) qui emploie 3000 ouvriers et qui exporte annuellement à hauteur de 200 millions de dollars, ce qui le place au 2e rang après Sonatrach dans les exportations ! Si le pays disposait de 100 groupes comme Cevital, cela procurerait 20 milliards de dollars au commerce extérieur à travers l’exportation de richesses créées localement. L’Algérie rejoindrait la Turquie, sixième économie d’Europe en termes de PNB, en quelques années.

    C’est en favorisant des centaines de Rebrab chinois que la Chine est devenue la deuxième puissance économique du monde. Pour faire simple, la lutte oppose la spéculation à la production, la prédation à la création de richesses, l’importation facile qui profite à une minorité à l’exportation qui allège la balance du commerce extérieur. La menace que subit l’activité de Rebrab signifie qu’il y a des forces qui ont de l’influence sur le gouvernement et qui sont opposées à la transition de l’après-pétrole.

    Les plus hautes autorités de l’Etat devraient donner la plus grande importance à ce conflit et prendre des mesures urgentes et concrètes pour élaborer un plan quinquennal pour mobiliser les richesses monétaires, dont celles détenues par le secteur informel, vers la création des richesses et des services pour reconquérir le marché national et pour s’opposer aux réseaux des activités spéculatives habitués à la culture de la prédation et hostiles à la production.

    Les décideurs devraient prêter l’oreille aux jeunes économistes de l’association Nabni qui ont élaboré un programme inspiré par les théories économiques ancrées dans la production. Les vrais enjeux sont là : production contre spéculation, création contre transfert de richesses, génération du surplus contre gaspillage de la rente, etc. Il y va de l’avenir du pays et de celui des générations futures. Issad Rebrab doit rentrer dans son pays pour participer à son développement et faire des émules à l’Est, au Centre, à l’Ouest et au Sud, pour diminuer la pression du chômage et rehausser la perception et la valeur du travail.

    .

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 9

    • wahid
      14 octobre 2015 at 18 h 40 min - Reply
      • batni
        14 octobre 2015 at 21 h 55 min - Reply

        Pour vous Mr Wahid.

        Tiré du huffington Post Maghreb a l’Adresse http://www.huffpostmaghreb.com/larbi-zouaimia/face-a-la-profane-rabrab-_b_8268528.html?utm_hp_ref=economie-algerie

        Face à la profane, Rabrab fait dans la musique savante

        Mao Tse Tung aurait dit un jour « Je demande à chaque paysan chinois d’ouvrir une mini-fonderie dans son arrière-cour ». Expression hautement symbolique et dire avant qu’i soit idéologue, le leader chinois est un grand philosophe, mais un philosophe qui répond parfaitement au Critère de Platon et de son académie: Ceux qui ne connaissent pas la géométrie, n’entrent pas ici.

        Probablement qu’il s’agit d’une directive à double objectifs … disons deux en un. Le premier objectif de Mao peut ressembler à ce plan instructif celui d’essayer de décongeler l’esprit tout d’abord … voire le « techniciser », et le second, bien que je ne puisse prétendre à l’exactitude, tend à dire que le fondateur de la république populaire de chine, a une certaine idée de l’acier.

        Voilà c’est vite trouvé ! Car l’analogie est frappante avec cette Europe qui a bâti son alliance, faut-il le rappeler, à partir du charbon et de l’acier. La maîtrise de l’acier par la paysannerie chinoise semble avoir donné plus tard des résultats phénoménaux avec un déferlement spectaculaire d’une grande partie de l’industrie américaine et Européenne.

        Qui l’eut cru ? Grace a son savoir faire, le pays le plus communiste du monde pilote aujourd’hui non seulement la croissance mondiale, mais a aussi la capacité de décider de la politique monétaire internationale du moment qu’il s’est accaparée en bons de trésor, le quart de la dette publique américaine pour le volet des entités non résidentes.

        Ainsi, la compréhension des cycles économiques, avec un esprit complètement décongelé dans la mini fonderie de l’arrière-cour ont donné à cette Chine l’occasion de dévorer d’un seul coup et sur 15 ans ce qu’ont mis les américains à accomplir durant des décennies .

        Instructif, d’ailleurs, le fait de rappeler que l’économie étasunienne a pu absorber, durant 100 ans de l’avènement du capitalisme sauvage des Robbers Barons, ces patrons gentlemen du 19e siècle, fraudeurs et esclavagistes. Leur résidu s’est trouvé chez les Rockefeller et des familles richissimes qui ont un petit peu amélioré’ l’ordinaire. Puis l’économie américaine a réussi à briser la fièvre spéculative boursière des années 20 pour s’adonner ensuite à un affrontement contre la migration rurale massive des années 30 et qui a vu l’éclatement urbain des villes comme Chicago et Détroit.( L. Zouaimia -Quotidien Oran 2006) .

        C’est ce que soulignait, il y a 14 ans, James McGregor, un économiste-sinologue ayant été président de la fameuse Chambre de Commerce des États-Unis à Pékin.

        Mais voilà qu’un Issad Rabrab qui voulait lui aussi faire dans l’acier en proposant de construire un complexe sidérurgique collé à un port, aurait aimé ouvrir à son pays une voie pour accélérer la mutation des cycles économiques, casser la fièvre spéculative et rabattre le caquet à ces Roberts Barons rentiers et corrompus.

        Malheureusement; il s’est vu subir des blocages répétitifs depuis 15 ans, juste pour des raisons régionalistes et idéologiques … comme il a dit. Le gouvernement a vite compris que Rabrab doit être confiné dans l’huile en attendant de le déplumer par le biais d’une caste d’entrepreneurs greffés sur la dépense publique. L’équation d’ailleurs est vraie: s’il devient un grand industriel grâce a ses marques de fabrique, ceci pourrait lui donner des idées politiques capables de mettre en congé définitif la sieste subventionnée qui dure depuis 53 ans.

        Le gouvernement Algérien toute ascète confondue, qui ne veut pas décongeler son esprit dans l’arrière-cour, a vite saisi l’enjeu de taille que représente l’acier. La réponse était presque une insulte à l’entendement le plus élémentaire : vaut mieux que l’Algérie perde, qu’elle gagne avec Issad Rabrab a partir de l’acier .

        La causalité s’illustre donc en évidence car l’acier devint la pomme de discorde en Algérie non pas pour avoir le sens aigu de la vitesse en avant, mais pour booster la reculade devenue par la force des choses, le premier élément de succès. Hier, un ministre néophyte spécialiste de l’économie profane, annonçait le retour du complexe El Hadjar au secteur public. Et dire qu’il ne s’agit en fait que d’un autre exemple qui résume l’aventure industrielle de notre pays.

        Que déduire, lorsque l’annonce irréfléchie fut couplée à une prévision purement démagogique voulant faire croire que cette « opération type GSE » va reconvertir le complexe en producteur de 2 millions de tonnes d’acier. L’échéance fin 2017 est fournie en pansement pour camoufler les cicatrices de la catastrophe sidérurgique Algérienne devenue une honte nationale merveilleusement accomplie par ceux qui, sans hachma, tiennent toujours garnison, dans les officines ministérielles .

        Ainsi et pour bloquer Rabrab déjà-depuis qu’il a eu le courage de proposer dès 2000 un plan sidérurgique, on dévalise le trésor public pour édifier des remparts quoi ! Ramener un opérateur Turque dans le coté Ouest , façonner en chimères avec les Qataris à Bellara Jijel … et le malheur cuisiner dans le socialisme de la mamelle à el Hadjar. Tout est bon pour briser ce Rabrab, a même de remettre en cause leur propre credo, puisque chaque jour que Dieu fait , ils continuent à vociférer « privé ».

        Ceux qui veulent nous confiner dans le compartimentage ethniciste qui pullulent ces jours ci, ont tort . Rabrab est un Algérien version racine comme branches, et tout bon analyste serait d’avis pour dire que le diplôme de ce monsieur c’est son âge. Pour les vrais connaisseurs, il représente toute la bonne information managériale et économique que personnellement je ne l’ai pas vue chez un autre Algérien.

        L’avantage d’avoir accompagné une usine, les machines, les quarts de travail; la réception, l’expédition et le contrôle de qualité », a donné à ce monsieur une expérience en acier. Depuis 2012 , le voilà encore virer vers le mieux en allant procéder dans la co-localisation, qui engendre la délocalisation de noms de marques vers l’Algérie la rendant, par voie de conséquence, un pays fréquentable .

        Si cette opération avait commencé en 2000 avec l’avantage de la valeurs de monnaie, les coûts salariaux et énergétiques, les charges sociales … le tout avec un petit coup de pouce en crédit d’impôt, la migration industrielle, à partir d’acquisition d’usine en Europe ou aux Usa, vers l’Algérie aurait pu être plus conséquente et l’exportation aurait été gagnée’ d’office .

        Ca me rappelle déjà l’implantation dans un pays asiatique de Rubermaid le père du plastique dans le monde, lequel à partir d’une délocalisation d’une de ses usines a fini par aller la bas, au complet.

        Malheureusement ce n’est pas le cas chez nous. L’infamie a fait en sorte à ce qu’on ne parle pas de la sanction du ministre indélicat qui l’a accusé en spectacle, mais la remplacer par une rumeur d’arrestation dont l’un des auteurs serait lui-même la personne qui l’infirme … Et c’est comme cela qu’on fait bon marche’ de la liberté’ des gens et de leurs sacrifices , au lieu de faire dans la roujoula et présenter des excuses …l’adjudication n’est pas finie qui dit mieux ?

        Mes respects,

        Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 7

        • wahid
          15 octobre 2015 at 12 h 53 min - Reply

          .
          .
          Face à la profane, Rabrab fait dans la musique savante
          .
          .
          Plutôt
          .
          .
          Face aux génies, Rebrab n’est qu’un élève du CFA
          .
          .
          .
          Mais voilà qu’un Issad Rabrab qui voulait lui aussi faire dans l’acier en proposant de construire un complexe sidérurgique collé à un port, aurait aimé ouvrir à son pays une voie pour accélérer la mutation des cycles économiques, casser la fièvre spéculative et rabattre le caquet à ces Roberts Barons rentiers et corrompus.
          .
          .
          Plutôt
          .
          .
          Délocaliser et la SONALGAZ paye les gigawatt. Ces industries énergivores que les occidentaux ne en veulent pas. Puisque les apprenties sourciers en veulent.
          .
          .
          .
          À Dunkerque, un géant fragile

          http://www.usinenouvelle.com/article/a-dunkerque-un-geant-fragile.N283207
          .
          .
          .
          Non aux industries énergivores

          Première mise en garde publique d’Hydro au gouvernement

          http://www.ledevoir.com/non-classe/45492/non-aux-industries-energivores
          .
          .
          .
          .
          .
          La Chine met à la diète son industrie énergivore

          http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/08/21/la-chine-met-a-la-diete-son-industrie-energivore_1401308_3244.html

          .
          .
          http://www.algeria.com/forums/business-affaires/18461-cevital-3.html

          Le fameux projet Cap 2015 portera sur la réalisation d’une nouvelle ville industrielle à Cap Djinet et devrait coûter un investissement total de plus de 20 milliards de dollars.

          Sur ces fond propres ou il espère refaire le deal avec le père de sa belle fille redha malek «la peur doit changer de camp» et la BCA.

          Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

          • batni
            15 octobre 2015 at 20 h 51 min -

            Production d’acier de la Chine : 830,7 millions de tonnes
            Production d’acier du Canada : 14,8 millions de tonnes
            Production d’acier de la France: 16,1 millions de tonnes
            et pour celui de l’Algérie.
            Production d’acier de l’Algérie: 1,3 millions de tonnes.

            Je ne vous parle pas des milliers d’emplois directes et indirectes crées par la production et la transformation de cet acier.

            Peut-être qu’on va se lancer dans la production de chips électroniques et autres systèmes de guidage a laser, ou comme il a dit lui (Sellal) dans les biotechnologies et les nanotechnologies pour éviter les pollutions.

            Passes-moi le biberon de pétrole.

            Mes respects,

            Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • ladjali93
    16 octobre 2015 at 17 h 16 min - Reply

    AFFAIRE REBRAB ET AFFAIRE KHALIFA C LE meme groupe le masque est tombé depuis que les gents qui sont derrière sont tombe rebrab c démasque et na plus de force pour faire le monopole des produit de première nécessité pendant toute la décennie noir jamais rébrab n c plaint alors pourquoi aujourd’hui il le fait tout simplement c des gents qui jouent dans les eau trouble je salue léffort du gouvernement et du president qui est entrain de faire le mieux pour libérer notre pays des suceurs de sangs.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • wahid
    16 octobre 2015 at 20 h 46 min - Reply

    .
    .
    .
    .
    .
    Je fais vous faire une confidence.

    Les raisons de sa panique…sa vulnérabilité, sa dépendance des pouvoir publics, et traitements privilégiés dont il avait longtemps bénéficier même les années 90 ou l’État Algériens ne disposait pas suffisamment de fonds en devises pour lui accorder des crédits au taux très faibles.

    Si jamais ce monsieur n’aurait pas l’argent, ou l’autorisation de transfert de devises de la Banque Centrale d’Algérie, pour payer honorer ces engagements financiers en France, En Italie et en Espagne, il risque de voir ces affaires partir en fumé. Il panique et les gouvernements français, italien, espagnole ont cru au capacité de cet homme d’obtenir les privilèges dont il a toujours eu auprès des pouvoirs publics a Alger.

    A mon avis les plus grands perdants seraient, les 1 200 salariés de Brant en France et 2 200 salariés ceux des aciéries Lucchini de Piombino en Italie, l’avenir d’oxxo et ces affaires en Espagne.

    Il a mille et une raison de panique car la chance ou bien le vent a tourner pour lui, d’autres vautours et loups en pu le devancer dans le monde des affaires en Algérie. Le cas similaire, celui de reb-edzair, des loups plus féroces que lui ont réussi a le mettre ‘Get Out the Way’.

    http://www.berberes.com/nouvelles/entretien/5169-issad-rebrab-parle-des-investissements-de-cevital-en-france-et-en-italie

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

    • WAHID
      18 octobre 2015 at 16 h 22 min - Reply

      .
      .
      .
      Des nouvelles de rebrab

      Du brésil hier.

      http://www.usinagem-brasil.com.br/10321-grupo-argelino-ira-investir-us-2-bilhoes-no-brasil/

      Traduction Google.
      (18/10/2015) – Le Cevital, le plus grand groupe privé en Algérie, présent dans une vingtaine de pays en Afrique et en Europe, a signé mémorandum d’entente d’investissement avec le gouvernement de l’Etat du paragraphe 8 Octobre dernier. Le protocole prévoit des actions dans différents domaines tels que l’agroalimentaire, de l’acier et de la logistique. En Mars, le même groupe avait signé le protocole avec l’État du Mato Grosso qui prévoit l’investissement de 500 millions $ dans la mise en place d’un parc agro-industriel. Au total, il est estimé que le Cevital investir 2 milliards $ au Brésil.

      De l’Italie aujourd’hui

      http://www.corriereetrusco.it/2015/10/18/piombino-gli-impianti-ex-lucchini-trasferiti-in-brasile/

      Traduction Google.
      Mais les nouvelles qui a annoncé le quotidien algérien – toujours en fonction « The Nation » – qui investit Issad Rebrab ferait au Brésil. Il affirme le président de Cevital envisage de produire de l’acier au Brésil. Et que l’objectif serait « à démanteler, à un stade ultérieur, les structures Lucchini et de les envoyer au Brésil. Il était l’une des principales raisons pour le séjour de trois semaines de Issad Rebrab en Amérique latine.

      « Lors de son voyage – continue le journal – qui l’a conduit dans l’État du Pará, Rebrab signé le 15 Octobre, un protocole d’entente avec les autorités locales pour un plan d’investissement dans l’alimentation, de l’acier et de la logistique. » Il semblerait presque un duplicata du plan d’affaires de Piombino. « Le président de Cevital – écrit Reporters – a eu l’occasion d’annoncer le démantèlement d’une unité dell’acciaierie Piombino être transféré à Para. La construction et le développement du projet, et les ports de Cevital au Brésil devraient commencer dans deux ans « . Le journal rappelle que Rebrab a des affaires au Brésil est importante pour ce pays « , 1,5 milliard $ par année à partir de soja, le maïs et le sucre, une valeur qui correspond à 75% des échanges entre l’Algérie et le Brésil, qui est 2 milliards un an.  »
      .
      .
      .

      Les troubles commencent pour ce leader Algérien.

      Il risque de perdre son marché du sucre, du sojas et du mais, surtout que le pays risque dans un avenir proche de manquer de liquidité avec le recul des recettes (Hydrocarbures) pour continuer a importer en honorant le lettre de crédits des opérateurs importateurs.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • Msouhil
    21 octobre 2015 at 12 h 45 min - Reply

    Il y a beaucoup d’industriels algériens de la même envergure que M. Rebrab dans différents secteurs, ils ne font pas parler d’eux, tant mieux. Rebrab semble gêner quelque part. A ceux qui traitent ce monsieur de n’importe quoi sans donner la moindre preuve, c’est une manière peut_etre de dédommager tous ces rapaces de l’import-import qui se sont substitués aux ex monopoles dans beaucoup de domaines et qui ne créent pas un seul emploi et qui ne paient pas un dinar d’impot, et qui n’utilisent pas la machine à billet mais une balance à billets. Quant on parle de « ghachi » on fait dans le populisme pour plaire à mais on n’apporte rien.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • ca21dz
    22 octobre 2015 at 10 h 17 min - Reply

    Rebrab est l’homme de main des generaux ( Mediene, touati, etc.;) comme l’était Kalifa pour Belkhir ==== Resultat le dernier Toufik est tombé le systeme boutef est plus malin en faisant tombé son protecteur et pour meiux faire que machiavel il charger bouchowerb de provoqué Rebrab et le tour est joué ce n’est que le retour de l amanivel

    REBRAB est un mauvais exemple pour la jeuneuse algerienne comme il disait un forumuste

    la vraie vision vient des jeunnes de NBNI et co et surtout pas des vielles carcases tel que Rebrab

    Si on a un peu de fierté en tant que algerien personne sur ce forum ou ailleiur ne peut se permetre d edefondre Rebrab

    Je ne sui spas la a le critiquer mai sde mettre en garde nos jeunns de ne pas prendre des mauvais exemple d’entreprenariat et surtout de ne pas pacté avec x et y

    L’algerie a besoisn de vraie entreprenir et il y en a partout dans le pays et ailleurs dans le mondes des algeriens capable

    Normalement on ne deverait meme pas s’attrder sur son cas ( rebrab) sa place est au prsion de la vie

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • rachid dahmani
    27 octobre 2015 at 11 h 27 min - Reply

    Bonjour à tous,

    J’ai lu les développements de bon nombre de lecteurs. Il semble tout à fait correct de dire que l’Algérie n’a qu’un seul et unique problème « La mafia au pouvoir ». Il est tout à fait raisonnable de dire que tant que cette caste restera au pouvoir le peuple Algérien n’a rien à espérer et que si émancipation il doit y avoir cela passe nécessairement par le degommage de ces crapules abrutis au pouvoir depuis 62. Ceci étant, je voudrais rajouter quelques lignes juste pour ce qui est de notre développement des technologies de la communication et les systèmes réseaux parce que comme tout le monde le sait il y a le câble sous marin de fibre optique reliant Annaba à Marseille qui vient d’être sectionné par un bateau. De ce fait le réseau Algérien d’internet s’est vu amputé de 80% de son débit à cause d’un bateau. Tout internet d’un pays entier s’est vu réduit de 80% à cause de l’ancre d’un bateau… on ne va pas alors se plaindre des turbulences du réseau de la poste lorsqu’on s’y rend pour retirer des sous et qu’on nous dit que le réseau est en panne. On ne se plaindra pas non plus lorsqu’on va payer notre facture d’électricité et qu’on se rend au guichet de l’agence de sonelgaz et que le guichetier nous dit je ne peux pas encaisser le réseau est en panne. Encore moins quand on se rend à une banque pour verser ou retirer des sous et qu’on nous dise que les serveurs sont en panne revenez cet après midi. On est bel et bien dans un réseau mafieux n’est ce pas? bonne journée à tous.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • Aicha
    27 octobre 2015 at 18 h 23 min - Reply

    Rebrab : de manager charismatique à ….fugitif !! …Ni manager ni fugitif….Un home d affaire improvise qui ne songe plus a investor le fric de son pays et creer des emplois a l etranger que dans son proper pays . N etant pas certain de l avenir economique de son pays il prefere sauver les meubles comme on le dit partout

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • Congrès du Changement National

    Galeries photos