Édition du
10 December 2016

LES INDIENS D’ARCELORMITTAL ONT FUI L’ALGÉRIE

Ce n’est pas l’Algérie qui a contraint le géant mondial ArcelorMittal de céder ses actions détenus dans le capital du complexe sidérurgique d’El-Hadjar, situé à l’est du pays. Au contraire, ce sont les dirigeants de ce grand groupe indien qui ont décidé de quitter l’Algérie. Ou plutôt de la fuir car le climat économique qui règne dans ce pays a cassé tout bonnement leur motivation. A El-Hadjar, où le géant indien est présent depuis septembre 2001, les managers indiens se sont heurtés à un milieu hyper-syndicalisé. De nombreux dérapages ont été commis par des travailleurs qui détournaient ou volaient les produits métaux fabriqués par ce complexe industriel. Les autorités algériennes ont toujours refusé de sévir contre ces clans qui imposaient leur loi au sein d’El-Hadjar. En plus, les managers indiens ont rencontré d’incroyables difficultés à communiquer avec leurs employés Algériens qui ne maîtrisent nullement l’anglais. Il fallait mettre un interprète derrière chaque ingénieur indien. ArcelorMittal a résisté face à ces difficultés pendant des années, mais lorsque ce groupe mondial s’est aperçu que la qualité du fer algérien perdait énormément en qualité, ses managers ont décidé de plier leurs bagages en cédant leurs actifs à l’Etat algérien.


Nombre de lectures : 4238
6 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • amar
    16 octobre 2015 at 15 h 10 min - Reply

    COMBIEN COUTE UN EMPLOI A EL HADJAR ET QUI EN PROFITE LE PLUS?

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • amar
    16 octobre 2015 at 16 h 42 min - Reply

    l encadrement et la soutenance d une these de doctora sur LE 1 ER NOVEMBRE OU L UGTA EST VIVEMENT SOUHAITEE AU MOINS POUR MONTRER QUE NOS VALEUREUX SOCIOLOGUES PEUVENT OSER!!!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • omar
    17 octobre 2015 at 10 h 57 min - Reply

    cest un pays infrecontable tant pour les algerien que pour les etrangers

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 10

  • BenAdem
    17 octobre 2015 at 22 h 26 min - Reply

    Ouuuuui, maiiiiiis , boffffff !!! plutôt il faut chercher l’aiguille à l’endroit du foin, ou la vache laitière avait l’habitude de brouter.
    Aujourd’hui, il n y a plus de foin, la vache est là, mais elle ne donne plus de lait.
    Donc tous les éléments parasitaires prennent la poudre d’escampette, valises bourrées de $$$ & d’€€€ et pi ma yabka fel’oued ghir hdjaro. et bi ci tou.

    j’aoute que l’usine a été achetée à un DA symbolique et par temps de turbulences ( magouilles de gestion ) les caisses ont été renflouées par la vache it self, pour maintenir le fonctionnement de cette usine apparemment non rentable et non viable.
    et bien essi Mittal est un spécialiste de ce genre de magouilles il pompe au maximum et le moment propice il récupère ses sous en revendant les ruines à qui auraient du avoir droit au préalable. mais qui se sont fait arnaquer comme des bouhayyouf en matière de magouilles des multinationales.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 9

  • rachid dahmani
    22 novembre 2015 at 15 h 03 min - Reply

    Voila une histoire qui reflète parfaitement notre façon d’être à tous les niveaux et dans tous les secteurs…
    CQFD….

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • sliman
    6 janvier 2016 at 20 h 14 min - Reply

    COMME TOUJOUR LES DINDONS DE LA FARCE CE SONT LES ALGERIENS QUI CE CROIS LES KAFZINE DU MONDE.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • Congrès du Changement National

    Galeries photos