Édition du
10 December 2016

A propos de ces mésaventures parisiennes

Grine1Salim METREF

Pour être crédible à l’extérieur, il faut l’être d’abord chez soi. Cette règle de conduite qui a fait ses preuves vous donne de l’assurance face à vos interlocuteurs et vous permet de forcer le respect sans pour autant, ce qui n’est pas nécessaire, susciter la sympathie. Cette règle s’applique  dans tous les domaines de la vie. Dans sa famille, son lieu de résidence, de travail, dans l’exercice de ses responsabilités et  vis-à-vis de ses administrés ou de ses employés. Il en est de même dans l’exercice des plus hautes fonctions de représentation d’un gouvernement ou d’un état.

Ainsi le malheureux et surprenant incident survenu à un ministre algérien, en déplacement semble-t-il d’ordre privé mais toujours en exercice,  dans un aéroport français, après les situations  similaires subies par deux autres et l’accueil surprenant d’un quatrième par un conseiller à sa descente d’avion  il y a  de cela quelques temps signifient clairement le peu de considération dont continuent de jouir auprès des autorités françaises qui ne sont pas sans connaitre ces incidents récurrents nos représentants officiel.

Et cette séquence de fouille au corps, summum du mépris, rappelle des comportements caractéristiques de la période de l’occupation française de l’Algérie. Alger était alors considéré comme un département français et tous ses habitants non-européens y compris ces algériens qui avaient pris fait et cause pour le colonialisme français étaient traités de la même manière à leur arrivée dans les aéroports de la métropole. Aucun et même pas l’un plus zélés serviteurs de la France coloniale n’a pu bénéficier de traitement de faveur. « Tous des bougnoules et pas d’exception » disait-on à l’époque notamment lorsque le FLN historique avait porté le combat libérateur sur le territoire français.

Mais pourquoi et comment on est-en arrivé là alors que de ce coté-ci de la méditerranée on continu de nous redire à chaque visite d’un officiel français « l’exceptionnalité du partenariat algéro-français »?

Il y a d’abord ce fameux potentiel de colonisabilité, conceptualisé par Malek Bennabi, qui reste malheureusement encore consistant et qui impose de décoloniser encore les mentalités et de bannir ces comportements de « dépendance »  qui réapparaissent de temps à autre et qui libéreront enfin la relation algéro-française de l’ambigüité qui la caractérise.

Il y a ensuite ces espaces de liberté qui semblent se réduire en Algérie, font sourire en France et  redonnent en tous les cas de la vigueur aux tenants des thèses révisionnistes et néocoloniales qui ne se font pas prier pour dire qu’on « ne peut accuser la France coloniale de tous les maux de l’Algérie indépendante ». Et souvenons-nous dans ce contexte des propos du Lieutenant  Jean-Marie Le Pen qui réagissant au procès qui lui était intenté pour pratiques de la torture pendant la guerre d’Algérie et face au poignard portant ses initiales que lui exhibait un témoin algérien disait, « Vous dites que je les ai torturés? En tous les cas je ne leur ai pas coupé la langue ».

Il y a enfin ces affaires « de gros sous » dont les médias se sont fait l’écho aussi bien en Algérie qu’à l’étranger et qui peuvent provoquer dans les esprits l’amalgame et dont les effets collatéraux peuvent éclabousser même ceux qui sont « clean comme un linceul comme on dit chez nous » et qui n’ont rien à se reprocher.

Ce que ce geste pratiqué à l’encontre d’un ministre algérien pourrait avoir d’insidieux, au delà des bonnes pratiques qu’impose et exige la réciprocité dans les relations d’état à état, et surtout s’il venait à se reproduire est qu’il pourrait laisser penser ou suggérer de penser, à tort, que l’Algérie est devenue une « république de voyous ». Et la relation algéro-française pourrait en souffrir et connaître de nouveau une période de glaciation malgré les liens intenses qui se créent par les sociétés civiles, notamment en ces journées de célébration des événements du 17 octobre 1961 ou des chercheurs français ont permis par leurs publications de révéler toute la cruauté de la répression pratiquée par le sinistre Papon, et par la présence d’une forte communauté algérienne dans l’hexagone.


Nombre de lectures : 7721
24 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Mouloud
    19 octobre 2015 at 16 h 00 min - Reply

    Notre cher ministre aurait pu refuser de se faire fouiller au corps et, exiger la présence d’un haut responsable français, faire une esclandre etc… Il ne l’a pas fait peut être par bonne éducation ou par manque de courage.

    Alors, pourquoi s’offusquer maintenant ! Nous, qui avons le pays le plus respectable du Monde :
    – un S.G du FLN drabki de surcroît, après pérorer contre la France, exiger le repentir etc etc, a été déposé ses valises – au cas où – à PARIS mon frère dans sa datcha gagnée au loto!!!
    – Notre Président se fait toujours soigner en France, il n’a pas confiance à raison dans les hôpitaux algériens ( Sales, infectes et infectés de toutes sortes de bestioles !!) sous équipés et mal entretenus. Puis, le secret n’aurait jamais bien gardé!!
    – D’autres « personnalités » qui pour une prostate qui pour une migraine y vont aussi.
    Même leurs chérubins, leur famille et même leur(s) maîtresse (s) …. y séjournent régulièrement peut être avec des passeports diplomatiques, pour des raisons honorables d’importance vitale pour le pays, comme faire leurs courses etc..

    Avant de s’offusquer, il faut savoir imposer le respect.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 52

  • zmirli
    19 octobre 2015 at 17 h 25 min - Reply

    le problème est ailleurs on ne fouille que les suspects grine n’est pas un algérien il est un ministre suspect.
    les ministres voyous de ce gouvernement médiocre algérien
    qu’est ce qu’ ils sont venus foutre en France sinon des affaires achats de biens mobiliers et immobiliers de l’argent volé aux algériens
    ceci les français le savent tres tres bien.ils savent que ces gens la ils ne méritent rien
    et un voleur de surcroit il doit être obligatoirement fouiller ce n’est pas le premier ni le dernier saadani attendra son tour à Orly ou Charles de gaule
    Quant un président, un chef de gouvernement et un chef d’état major ( c’est tout le régime le pouvoir et l’état) prennent une photographie sous le portrait de l’ancien colon Hollande pour ne pas dire la France coloniale ; faut il se sentir touché. non !!cette racaille qui gouverne l’Algérie mérite plus que cela .
    car un peuple vivant n accepterait jamais d’être humilier
    l unique défense de grine en miniscule est de démissionner sinon il restera comme un chiot semblable à bouchareb et tebboun a bon entendeur salut

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 31

  • Aït Mokrane
    19 octobre 2015 at 18 h 39 min - Reply

    Voilà ce qui arrive à un pays, avec les « dirigeants » qu’on a, qui n’est plus respecté par le CRIF et toutes les organisations juives de France qui ne peuvent plus souffrir l’attitude de soutien indéfectible et sans limite à la Palestine apportée par l’Algérie au peuple Palestinien.

    Vu la réaction quasi-nulle de l’Algérie pour les deux cas identiques qui ont précédé ce dernier acte de provocation, il fallait s’y attendre à cela. Doit-on procéder à la réciprocité? Bien sûr que non!!! C’est justement ce que doit attendre, exactement, nettanyahu à tel-aviv et toutes les organisations juives de france qui sont en train de polluer les relations entre l’Algérie et la France à dessein.

    A QUI PROFITE LE CRIME? Suivez mon regard…

    Où est la VRAIE France Républicaine? Celle de Charles De GAULLE!!! Celle des VRAIS FRANÇAIS…!!!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

    • Kamel Bouhouche
      20 octobre 2015 at 15 h 36 min - Reply

      Aït Mokrane

      Irham babek ya si Ait , qu’est-ce que vient faire la Palestine ou le CRIF la-dedans ????

      Comme je l’ai dit plus haut, les autorités françaises ne font plus confiance à certains membres du pouvoir, à certains membres du gouvernement algérien ou à certains haut gradés de l’armée car ce sont des truands , des mafieux et des trafiquants, c’est tout !

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 17

      • Berouali
        20 octobre 2015 at 18 h 08 min - Reply

        On behalf of Mr. Aït Mokrane

        Kamel Bouhouche

        Mat tatqalaqsh kho! Laâqal oua sousta. Bel m’hal yentkel al batendjal… yak?

        Je te cite:

        « Comme je l’ai dit plus haut, les autorités françaises ne font plus confiance à certains membres du pouvoir, à certains membres du gouvernement algérien ou à certains haut gradés de l’armée car ce sont des truands , des mafieux et des trafiquants, c’est tout ! »

        Trés bien, khouya! Mais alors, pourquoi ces mêmes autorités françaises, que tu cites si bien pour rappel, autorisent-elles ces truands, ces mafieux et ces trafiquants tels (le drabki, bouchouareb et tous les autres à acheter des biens immobiliers et autres biens… sur le territoire français et déposer leur sale argent volé au peuple Algérien et à l’Algérie dans les banques françaises…??? Et plus que cela, à leur accorder la nationalité française…??? Explique-moi juste cela.

        En pcp. si ces « autorités » françaises ne font plus confiance à certains membres du pouvoir algériens ou à certains hauts gradés de l’armée algérienne, comme tu le dis si bien: CES « AUTORITÉS » FRANÇAISES NE DEVRAIENT PAS LES LAISSER ENTRER SUR LE TERRITOIRE FRANÇAIS!!! Ouala lala, ya Si Kamel Bouhouche?

        Or, ce que tu oublies dans ton raisonnement, C’est que notre « ministre » de l’information n’a pas été empêché D’ENTRER sur le territoire français mais FARKTOUH à….. sa SORTIE!!!

        Ils vont contrôler QUOI à la SORTIE…??? Des valises….. VIDES???

        En pcp. c’est à son entrée càd. quand il fait rentrer les valises et les chkayer (sacs) pleins d’argent ou de m…….!!! QU’IL DOIT PASSER A LA SEANCE DE STRIPTEASE… ya lalal!!! NON???

        Alors, cela veut dire QUOI ce cinéma bla d’rahem??? Si ce n’est pas de la provoc… c’est alors QUOI???

        Chez Fafa, il y a DEUX pouvoirs:

        – L’un RÉEL… celui du CRIF avec le fameux diner annuel auquel tout le pouvoir français DOIT assister, sinon gare à la l’avenir et à la carrière politique du CONTREVENANT….. yak, Si Kamel?

        – L’autre VIRTUEL… (khodra fouq aâcha…!) simple izar (rideau) qui obéit au doigt et à l’oeil à qui de droit, sinon…. l’équipe musclée du bétar est là, pour remettre très vite de l’ordre….

        Ya khouya, CHAPEAU LIHOUD !!! ILS SONT VRAIMENT BALÈZES…. Mouh, mouh, mouh…!!!

        Peut-être, c’est ce qu’à très tôt compris fakhamatouhou….. en tout cas: BIEN AVANT TOUT LE MONDE!!!

        C’est, malheureusement, ce que je constate quand je lis, certains, commentaires….. On est encore à l’âge de l’homo Erectus, bien malheureusement….. et c’est bien pour cela que les juifs ALGÉRIENS de France et de Navarre sont très en avance sur nous dans leur façon de penser et de raisonner… et d’aborder tous les problèmes de notre monde actuel. Nous sommes très, très en retard ya Si Kamel….. c’est tout!

        Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 12

  • k Seddiki
    19 octobre 2015 at 18 h 49 min - Reply

    Ce matin, chez le boulanger,les langues n’ont pas cessé d’évoquer le cas de ce ministre maltraité dans un aéroport français:
    -Que s’est’il donc passé?demande un acheteur tout en choisissant un pain bien cuit;
    -C’est un ministre algérien arrêté en France, juste avant de rejoindre l’avion.
    -Non,réplique son voisin:cela s’est passé au salon d’honneur.
    -Que faisait ce ministre dans un salon?
    -Tu ne connais rien,décidément!Ce salon est réservé aux personnalités devant attendre de grimper dans l’avion…
    -Ah,bon,tu fais toujours le malin,toi!Explique moi alors pourquoi ils lui ont fait baissé le pantalon? (« Habtoulou seroil » !!dans la langue populaire)
    Je n’ai pas attendu la suite et j’ai pris mon pain set suis sorti de la supérette.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • Si Tchad
    19 octobre 2015 at 21 h 32 min - Reply

    On peut supposer que Grine comprend maintenant parfaitement ce que « relations transparentes » veut bien dire…

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 17

  • Dria
    19 octobre 2015 at 22 h 57 min - Reply

    c’est des ministres nudistes alors leur faire baisser le Pantalon ne les fait point rougir , au contraire ils ont le culot une fois de retour de rugir sur le peuple , mais à travers ces ministres c’est le peuple qui est visé ,histoire de nous faire baisser le morale une fois de plus, souvenez vous de Laurent Fabius qui s’est permis une sieste on live avec le Bouchouareb qui lui chanter une berceuse, ne manquer que le changement des couches.
    Question a deux sous qui fera le prochain streaptease. AL 3AR YAL 3AR vivement le 02.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 15

  • djelloul habib
    20 octobre 2015 at 0 h 46 min - Reply

    Devant ce fait tragi-comique,on est balancé entre la tentation de dire « CHEH » et l’indignation.On n’en est pas à la première avanie:souvenons nous de Hollande (accueili peu de temps auparavent en CHEDDA TLEM9ANIA)ironisant sur le fait que Manuel Vals soit revenu « sain et sauf »d’une visite dans notre pays- Laurent Fabuis piquant une sieste comme rappelé par DRIA et les mésaventures de nos ministres chez Fafa.
    Ce qui étonne,ce sont les salamalecs et les courbettes qui accompagnent les Français,ministres ou pas, à leur arrivée ici et les « cadeaux » qu’ils reçoivent,à tel point que la France est redevenue notre premier fournisseur en un temps record.Partenariat priviliégé,relations exceptionnelles ne cessent de clamer nos dirigeants.Un appart à Neuilly
    ou aux Champs Elysées valent ils toutes ces indignités ou bien y a t il d’autres choses derrière?

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

  • rachid dahmani
    20 octobre 2015 at 7 h 41 min - Reply

    Bonjour à tous,

    Quelle est la valeur intrinsèque d’un individu? très honnêtement je ne saurais répondre dans l’absolu. Il y a le contexte, l’environnement, le milieu, les interactions…etc qui sont des contraintes toutes aussi importantes les une que les autres et qui influeraient sur le diagnostic de la question. Maintenant, on peut prendre un cas particulier. Fixer quelques paramètres simples comme on dit en mathématiques et faire un raisonnement pour répondre à la question dans un cas particulier. Prenons le cas de notre pays l’Algérie. Alors question, quelle est la valeur intrinsèque de l’Algérien?. Dans la situation actuelle et sans faire dans l’exagération, tout le monde (les algériens dans la majorité) s’accorde à dire que le pays est l’un des plus corrompus au monde n’est ce pas? Autrement dit si on prend un échantillon d’algériens et on fait un diagnostic on se retrouverait très certainement avec un bon paquet de corrompus (d’une manière ou d’une autre). Dans un autre pan, on pose la question suivante, quelle est la situation économique du pays (vous me direz que cette question est biaisée par la première et vous aurez raison, mais l’inverse est aussi vrai et donc le raisonnement tient la route). la réponse est « catastrophique ». Un pays qui baignait dans une richesse de rente pétrolière inouïe et qui n’a pas pu faire décoller ses industries, développer tous ses secteurs a tout simplement tout raté, par la faute d’une moyenne d’algériens, toutes catégories confondues et toute castes confondues, car entendons nous bien, même s’il y avait d’autres hommes aux gouvernes à la place de la mafia actuelle le résultat aurait été le même. Autre question, comment jugez vous l’hygiène dans nos villes en général? la réponses est sans équivoque, je préfère ne pas disserter la dessus. Quel est le climat dans la société algérienne? la encore c’est sans coup férir qu’on répondrait qu’il n y a aucune confiance entre algériens même, que la jungle fait guise de terrain pour tous. Finalement on se résumerait sans se tromper pour dire que l’algérien de nos temps n’inspire pas confiance…vous me direz si je me trompe… quelle est alors la valeur intrinsèque de l’algérien? j’allais répondre que c’est celle d’un joueur de football, dans une équipe de notre championnat ou en équipe nationale…bonne journée à tous.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 7

  • abed
    20 octobre 2015 at 7 h 50 min - Reply

    Les autorités françaises doivent se douter que les valises diplomatiques transportent autre chose que de banals documents…

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • Kamel Bouhouche
    20 octobre 2015 at 15 h 23 min - Reply

    Monsieur Salim METREF, ces fouilles corporelles de certains de nos ministres n’ont rien à voir

    – ni avec : « tous des bougnoules et pas d’exception »

    – ni avec : « le fameux potentiel de colonisabilité, conceptualisé par Malek Bennabi, »

    – ni avec : « le colonialisme français ».

    Dire çà c’est mettre la faute sur les autres (les colons , le racisme, l’islamophobie, la hogra, etc….etc… ) alors que le problème est simple : face à des mafieux, des voleurs, des trafiquants, des corrompus, les autorités françaises ont raison de se méfier d’eux, car ils n’ont rien de qualité de ministre ou de représentant authentique de l’Etat algérien! Ce sont des voyous, point barre et Bennabi ou le colonialisme français n’a rien à voir la dedans !

    Il ne faut pas essayer de chercher midi à 14 heures ou de donner raison ou de donner des circonstances atténuantes à ces crapules de ministres, généraux ou autres !

    Salut à toi !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 13

    • Tardelli
      21 octobre 2015 at 1 h 49 min - Reply

      Wallah ghir nestaaref bik ya Kamel Bouhouche,vous avez tout dit

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

    • rachid dahmani
      21 octobre 2015 at 13 h 35 min - Reply

      Bonjour Kamel,

      On se rejoint d’une certaine façon.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

      • Ali SBIH
        22 octobre 2015 at 14 h 17 min - Reply

        Bonjour Rachid,

        Inévitable quand la sémantique s’affole ,il n’y a lors que les droites parallèles qui ne se rejoignent pas.

        Et puis après tout que pouvait faire ce « modeste » Ministre en France ,de quelle mission pouvait il s’acquitter lui dont la compétence n’a jamais dépassé les limites de son bureau.

        Avec la fermeture des 2 TV ,il commence a devenir encombrant .

        A moins que ce ne soit une mission de casse pipe pour « lubrifier » les vortex,bref conjuguer l’inutilel’utile à .

        Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

        • rachid dahmani
          25 octobre 2015 at 8 h 27 min - Reply

          Bonjour cher ami sbih,

          Oui mathématiquement dans un plan euclidien ou un espace orthonormé, mais pas dans la métrique de schwarzschild (solution des équations d’einstein) et dans l’espace qui leur est associé…les parallèles on ne sait même plus où elles vont dans cet espace intriguant. Mais tout compte fait et je vous « rejoins » aussi, que pouvait faire ce « modeste » ministre en France? il a une compétence? je ne le savais pas… c’est pour cela qu’il est devenu encombrant aussi…peut être. Mais à vrai dire je pense sérieusement qu’il sert à l’aspiration, à la lubrification comme vous dites des passages un peu étranglés par moment et qui posent quelques petits soucis à nos sénateurs qui ont toujours eu le vent en poupe… alors? eh bien alors maudit soit notre pétrole… j’attend la barre des moins de 20 dollars, où l’on devra exprimer et extirper tout notre savoir faire pour « survivre ». Je pense sérieusement que l’ère Mad Max n’est pas si lointaine que cela et que l’on sérieusement s’y préparer. Bonne journée à vous.

          Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

    • lamine
      23 octobre 2015 at 18 h 22 min - Reply

      Mais qu’est ce que vous nous racontez vous? la France n’a jamais aimé personne et si il y a tant de corrompus en Afrique c’est à cause de ta cher France, qui défend successivement les divers gouvernement qu’elle a elle même placé comme c’est le cas au Mali Niger Burkina, bien sur la France a raison de défendre ses intérêts et elle continuer a nous voler nous africains nos ressources naturelle tels que le Mercure le quartz et j’en passe, donc s’il y a tant de corrompus plus cher Monsieur c’est tout simplement sont placé par la France Bonne soirée.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • Mourad
    20 octobre 2015 at 20 h 07 min - Reply

    Le moins qu’il aurait pu faire, c’est refuser de se faire fouiller par principe et retourner à Alger. Son retour a Alger dans ces conditions aurait fait un boucan du tonnerre qui aurait été entendu de Pékin à San Francisco.

    Mais, monsieur, il a ses petites affaires à Paris et il ne veut pas absolument compromettre son avenir dans ce pays.

    L’intérêt mesquin avant l’honneur national : Monsieur Ouyahia, vous qui aimez intervenir sur tous les sujets, qu’en pensez-vous ?

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

    • Tardelli
      21 octobre 2015 at 1 h 51 min - Reply

      Ya si Mourad ,il a été fouillé lors de son retour

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

      • Bouhraoua
        21 octobre 2015 at 11 h 41 min - Reply

        Ya Si Tardelli, comme l’a si bien développé, avant tout le monde, Si Berouali en attirant notre attention que le « ministre » ferktouh pour une séance de striptease… sur le trajet de son RETOUR sur Alger, pas l’inverse à son ENTRÉE à Paris…

        Moi, je veux aller plus loin encore que Si Berouali. Car une chose m’intrigue au plus haut point.

        C’est que lorsque le « ministre » était dans le salon V.I.P. à Paris pour retourner sur Alger. Il y a une chose qui m’a stupéfait…

        C’est que la personne qui est venue LUI ANNONCER la séance de striptease bla d’raham… obligatoire: c’est un MEMBRE DE L’AMBASSADE ALGÉRIENNE à Paris même… C’est à dire par une personne OFFICIELLE de « l’Etat Algérien!!! »… ce n’est pas les policiers français qui sont venus le chercher et lui annoncer la nouvelle. Donc:

        – La première faute est commise par les autorités officielles « algériennes » psq. ce sont nos « autorités » qui ont AVERTI et CONDUIT comme un mouton de sacrifice ce soit-disant ministre entaâ leklakh… à la séance de striptease bal d’rahem.

        – La seconde faute énorme, celle-là. En pcp. et si « réellement » c’était sur l’instigation des autorités portuaires françaises – la première chose ou le premier réflexe de l’ambassade algérienne c’est de REFUSER… et PROTESTER… avec force et vigueur SUR PLACE à Paris contre cette décision.

        MAIS L’ETAT ALGERIEN NE L’A PAS FAIT! BIEN AU CONTRAIRE, IL A LAISSE FAIRE…

        Ce qui veut dire clairement, que l’ordre initial de procéder à la fouille de ce pseudo « ministre » n’est pas venu des autorités françaises MAIS BEL ET BIEN DES AUTORITES ALGERIENNES… ELLES-MEMES!!!

        CQFD.

        Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • L’autre Mokrane
    21 octobre 2015 at 12 h 56 min - Reply

    Pour les francais, nous restons tous pareils. Ministre ou Mêtéque, tous ces
    « bougnoules » qui veulent coûte que coûte aller chez les maîttres d’hier en croyant
    jouer les caids comme chez eux. Ceux-la même quémandant du « Gaouari » qui un peu de consideration, qui une poignée de main. Honte á nous, honte á nous.
    Ahna naydine chorfa chantait El-Anka. Mon Dieu, que ce temps-lá est loin !
    Il ont vendu ma dignité, je ne suis plus rien. Au prochain tournant en face du
    francais, je baisserai les yeux de peur de decerner ce mepris dans son regard.
    Non, je ne suis pas ministre, je suis citoyen algerien et ce serait á mes yeux
    encore plus grave.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • ExAlgérien
    24 octobre 2015 at 0 h 59 min - Reply

    Il n’y a pas pire humiliation que celle affligée par nos frères de la police des frontières. Je témoigne que durant des années, je voyageais vers l’Europe sans aucun incident. Une fois de retour vers l’Algérie, le pafiste me demande quand j’étais sorti? j’ai dit il y a le cachet sur le passeport, il me répond pas il appelle son supérieur et j’ai entendu chuchoter que j’étais pas enregistré dans son fichier, il appelle alors un autre officier supérieur et voyant qu’on a bloqué la file de sortie, il me dit va attendre dans un coin en attendant de résoudre ton problème, j’ai demandé qu’est ce qui se passe, il me répond ton nom est le même que celui d’un recherché??? alors que c’était faux, la bévue c’est eux qui l’ont commise sur leur application mais ils ne reconnaissent pas quite à vous rendre malade car j’ai piqué une crise de nerf.
    Un autre incident plus humiliant, à la sortie vers la france, le pafiste me demande de retirer mes chaussures et je suis passé le scaner pied nu sur un tapis en me retournant derrière mois deux demoiselles marchaient sur le même tapis avec leurs chaussures. Et là j’ai ressenti le mépris que voue ce système envers ses citoyens (sujets), je suis parti en france avec un coeur trés serré (j’étais victime de la hogra pafiste algérienne).
    Arrivé en France, comme j’étais en mission j’ai eu droit à un traitement privilégié, mon accompagnateur Français s’est chargé de mes bagages, il m’a fait passé directement vers lez guichets de la police et douane sans faire la chaine, même les passagers français étaient dans la file. En quelque sorte ils m’ont réhabilité c’est ce que javais ressenti.
    Alors revenons à notre ministre, le message était clair, la séance de strip tease était diligentée par Alger. L’humiliation venait de ses comparses.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

  • rachid dahmani
    28 octobre 2015 at 8 h 17 min - Reply

    Bonjour à tous,

    Je ne sais pas comment on fait un bilan d’un pays entier. je n’ai pas cette prétention de savoir le faire, encore moins un pays comme le notre. Ah ben tiens, notre pays. Je n’esquisserais point de façons de faire son bilan qui du reste est certainement des plus catastrophiques, je voudrais juste écrire quelques mots qui traduiraient pour moi un regard sur notre pays de 1962 à nos jours. Notre pays est (ou était) certainement l’un des plus riches de la planète. En figeant la situation actuelle de notre pays et en prenant le pas de décortiquer avec soins tous les mécanismes l’ayant fait aboutir à cette situation, l’Algérien se verrait responsable, en partie peut être, de l’aboutissement qui s’en est suivi. Je pose la question, comment est on arrivé à ce que le peuple n’a jamais pu avoir un droit de regard sur la façon dont ont été dilapidés les richesses du pays? surtout durant les deux dernières décennies? Une analyse simple impliquerait directement (toujours pour une partie) une façon de faire orchestrée d’une main de maître par le pouvoir afin que l’algérien soit négligeant sur cette vision. Car enfin, on n ‘explique pas que des institutions entières de l’état n’ont jamais eu les moyens politiques ou autres pour remplir leurs véritables fonctions de « contrôle » de la gestion du pays. A commencer par nos élus cooptés plus occupés à gérer les transactions par la chkara, la sois disant opposition qui n’est juste là pour faire figure de représentation sur l’estrade d’un tableau politique du pays…même la presse a fini par devenir aléatoire et perdue dans son pré à force de coups d’épée dans l’eau et d’approximations dans tout ce qu’elle rapporte. D’un autre côté, le pouvoir oeuvre pour son bien être, celui de dilapider les richesses du pays au lieu d’assurer le développement de celui ci. Et il s’y prend à merveille, à coups de corruptions, de marginalisation, d’alliances, de répression, de terreur… il arrive alors à enfoncer le pays dans un tourbillon de précarité sociale et économique telle que le sectionnement d’un câble d’internet permet de mettre à nue où telle que la chute de quelques dollars du prix du pétrole permet de dévoiler le degré de nécrose dans lequel se trouve le pays. Mais les discours du pouvoir donnent l’impression d’avoir toujours porté, mais en fait ils ont toujours été fait avec la saveur de la nature de l’algérien, ceux qui ont cru et qui croient toujours que ça n’arrive qu’aux autres. Bonne journée à tous.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • still
    30 octobre 2015 at 22 h 59 min - Reply

    « Rakhssou rwah-houm w rakhssouna m’3ahoum. »

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • Congrès du Changement National

    Galeries photos