Édition du
9 December 2016

La fille de l’ancien ministre et “l’exemplarité” à l’algérienne

Hna fi HnaPar Abdou Semmar

Algérie Focus novembre 24, 2015

Le pays va mal. Il traverse une crise financière dangereuse. Des réformes profondes sont impératives. La culture rentière, l’esprit des privilèges financés par les pétrodollars qui coulaient naguère à flots, ces dérives si algériennes sont définitivement condamnées à la disparition. C’est une question de survie pour la nation.

La conjoncture nous dicte sa loi. Elle impose la nécessité plus qu’urgente de rompre avec notre système de gouvernance basé sur le copinage, le népotisme et le clientélisme, dans leurs manifestations les plus abjectes. Le gouvernement, à leur tête monsieur Abdelmalek Sellal, a promis la fin de ces pratiques. Il a longuement disserté ces derniers jours sur la valeur du travail, de l’importance de vivre de son labeur.

Une prise de conscience tardive, mais salutaire? Un espoir à contresens du pessimisme général qui mine notre société? On s’était dit : “Enfin, ils affichent une volonté de changement”. Mais loin des discours, la réalité est la même. En coulisses, on se rend compte que les vieilles pratiques ont la peau dure. Les promotions sur des critères claniques, mercantilistes et politiciens sont toujours d’actualité. Et cette affaire qui secoue la La Caisse Nationale de Mutualité Agricole (CNMA Assurances) en est la parfaite illustration.

Cette entité publique est l’une des entreprises les plus stratégiques du secteur des assurances en Algérie. Chargée de suivre les évolutions du secteur agricole en terme de couverture et de besoins, la CNMA joue un rôle capital dans le développement de la croissance agricole. L’un des piliers dont a cruellement besoin notre pays pour diversifier son économie moribonde, comme le reconnaissent tous les dirigeants.

Mais voila, au moment où l’Algérie a besoin de managers compétents, expérimentés et qualifiés aux commandes de ses institutions financières, au ministère de l’Agriculture, la tutelle de la CNMA, on décide de nommer une simple vétérinaire à la tête de “la Mutualiste”, une filiale de la CNMA spécialisée dans les assurances vie, un domaine d’activité très pointu qui nécessite une véritable expertise.

Une vétérinaire pour commercialiser des assurances vie ! En Algérie, c’est possible, même si nous sommes en 2015. La raison est de la lapalissade chez nous : la nouvelle directrice générale de cette filiale de la CNMA est tout bonnement Amel Hana Benaïssa, la fille de l’ancien ministre de l’Agriculture, Rachid Benaïssa, ami très proche de l’actuel ministre du secteur : Sid Ahmed Ferroukhi.

Hasard ? La nouvelle directrice a-t-elle un quelconque savoir-faire dans la commercialisation des assurances-vie auprès des agriculteurs ? Connait-elle le moindre enjeu de ce secteur si singulier ? Nous avons posé la question au cabinet du ministère de l’Agriculture. On nous avait promis de nous rappeler pour nous fournir des explications. Et jusqu’à l’heure, nous attendons.

De son côté, la direction générale de la CNMA n’a pas souhaité réagir à cette affaire. Le malaise est évident. La gêne est à peine dissimulée. Mais notre enquête a permis de découvrir que la nomination de la fille de l’ancien ministre n’a même pas été décidée ou approuvée par le PDG de la CNMA. C’est le conseil d’administration de la filiale en question, La Mutualiste, qui a procédé à cette nomination. De qui est composé ce conseil d’administration ? De simples agriculteurs sans bagages intellectuels importants ! Et pourtant, ils siègent dans le conseil d’administration d’une institution financière. Une institution dont la gestion nécessite des connaissances approfondies en finances. La loi en Algérie prévoit, en plus, un cadre réglementaire pour la désignation des conseils d’administration. Des diplômes, un niveau d’instruction précis, sont exigés. Mais, au ministère de l’Agriculture, la loi, on n’en a cure. La transparence non plus, puisque personne ne daigne expliquer comment une simple vétérinaire peut diriger une compagnie d’assurances. Sauf si sa qualité de “fille d’ancien ministre” fonctionne comme un sésame à même d’ouvrir toutes les portes de la responsabilité.

Quelle naïveté que de croire que les dirigeants avaient tiré les leçons de leurs errements! Quelle naïveté que de penser qu’ils étaient capables de se remettre en cause pour sauver le pays de la faillite. En violant la loi sacrée de la compétence et du mérite dans les nominations à la tête des entreprises stratégiques, nos dirigeants nous offrent une image escamotée de “l’exemplarité”. Le jour où tout le monde devra rendre des comptes, nous en reparlerons…


Nombre de lectures : 8790
11 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • rachid dahmani
    25 novembre 2015 at 8 h 10 min - Reply

    Bonjour à Tous,

    Eu regard ou en est le pays. En parcourant l’historique de notre pays et de son peuple de à nos jours. En 2015, il m’est aisé de dire que tout Algérien est capable d’occuper n’importe quel poste qu’on lui aura proposé. Et pour cause. Au vu de la déchéance dans laquelle a été conduit le pays, je ne crois pas qu’un remaniement total dans l’ensemble des structures de tous les secteurs puisse faire pire que cela. A vrai dire, j’aurais très bien assumé le poste de Président de la République. De vous à moi, qu’aurait il fait de plus que je ne saurais faire? Le vendeur de cacahuètes du coin aurait très bien pu être ministre de l’agriculture par exemple. Qu’aurait fait le ministre actuel de l’agriculture ou ses prédécesseurs de plus que ce vendeur de cacahuètes? En finalité, on ne peut faire pire que ce qui a été fait. Maintenant il s’agit de voir la réalité. Les objectifs et les desseins sont toujours inavoués. L’enrichissement à travers la rente a toujours été le leitmotiv de tout un chacun dans notre pays peu importe le rang que l’on occupe, après il y a juste une histoire d’honnêteté, de foi dans sa conduite et dans son comportement. C’est toute la problématique dans le genre humain. Bonne journée à tous.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 21

  • AMAR
    25 novembre 2015 at 14 h 33 min - Reply

    Mon CHER ABDOU IL NE FAUT SURTOUT PAS PRENDRE AU SERIEUX TOUTES LES DECLARATIONS DE NOS DIRIGEANTS ET CELA DEPUIS LES ANECDOTES SUR FEU KAID AHMED! NOUS VIVONS DANS UNE AUTRE PLANETE NOUS NE SOMMES CONNECTES A AUCUNE BOURSE! notre marche financier c est PORT SAID!!!
    une petite anecdote et vous pouvez confirmer ca avec mr benbitour:
    en 1986/88 LORS DE LA RESTRUCTURATION DES ENTREPRISES MR BENBITOUR QUI ETAIT LE PRESIDENT DE LA COMMISSION IL ETAIT QUESTION DE REDUIRE LES EFFECTIFS DES SIEGES DES EPE A DES PROPORTIONS SUPPORTABLES EN MOINS D UNE ANNEES IL Y AVAIT PLETHORES DANS LES EFFECTIFS DES NOUVELLES ENTITES CREES AVEC UN APPORT MASSIF DE FAUX CADRES……..A LA SNMC PAR EXEMPLE AVANT RESTRUCTURATION IL Y AVAIT LA DIRECTION DES VENTES ..LA DIRECTION COMMERCIALE..LA DIRECTION DE LA DISTRIBUTION…LA DIRECTION DE LA PROGRAMMATION…..TOUT CE BEAU MONDE ETAIT LA POUR GERE LA PENURIE DE CIMENT! chaque ministre tient a avoir son petit directeur des ventes ou de la ditribution….ca fait rire mais l organisation est plus « fantome » que jamais c est peut etre plus soft………..

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 9

  • k Seddiki
    25 novembre 2015 at 15 h 16 min - Reply

    Ce n(est qu’un épiphénomène que dénonce le courageux A Semmar.Il suffit de regarder autour de soi pour constater les affres de ce scandale : du père qui récupère-malgré la volonté du policer ou du gendarme-le permis enlevé à son rejeton pour conduite en état d’ivresse suivie d’un accident mortel,au président qui étouffe de scabreuses affaires de corruption,quitte à mettre le pays à feu et à sang,les exemples ne manquent pas.
    Mais l’Algérie saura un jour demander des comptes….
    KS

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 17

  • Si Tchad
    25 novembre 2015 at 18 h 25 min - Reply

    Avouez mademoiselle la vétérinaire qu’il fait vraiment un temps de chien en Algirix….

    Veuillez agréer l’assurance-vie…

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 8

  • didine
    27 novembre 2015 at 10 h 10 min - Reply

    A force t’être prix pour des moutons et des anegeriens le pouvoir nous envoie une vétérinaire !!!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 13

  • nouari019
    6 décembre 2015 at 13 h 49 min - Reply

    tous autant qu’il sont me donne envie de vomir ,aucune conscience aucune morale se ne sont que des hyènes puantes assoiffé de pouvoir ,personnellement je ne crois pas a la justice des hommes en Algérie,je me dit j’espère qu’il y aura une justice divine pour flitoxer toutes cet racaille en costume cravate et les autres en uniformes pour qu’il pourrissent et souffre pour l’éternité pour tout le mal qu’ils ont fait a l’Algérie depuis 1962 pour ceux qui sont mort pour ce drapeau qui ont donné leur vie bref cela me fait trop mal au cœur .

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 7

  • raba
    13 décembre 2015 at 0 h 20 min - Reply

    bonjour ,
    cette histoire de nomination de la fille de l’ex ministre de l’agriculture R.Benaissa à la tete de la CNMA me rappelle étrangement la nomination en Octobre 2009 de Jean Sarkozy fils de l’ancien président Nicolas Sarkozy alors président de la France ,sur son arrivée à l’Epad, l’organisme qui gère l’aménagement du quartier de la Défense.çà crée une telle polémique en France qu’il a été obligé de se retirer en avouant avoir fait une erreur en disant ceci avec ses propres mots : Ça a été un événement marquant, et ça a été une erreur bien sûr, une erreur et une blessure. Une erreur parce que je ne savais pas à l’époque, peut-être, la valeur des symboles. Je ne me percevais pas à l’époque comme pouvant être instrumentalisé comme ça. C’est peut-être une évidence pour vous, aujourd’hui avec le recul mais à 22 ans je n’avais pas ce regard en 3 dimensions.Chez nous on agit par lâcheté et personne ne lui viendrait à l’esprit de reconnaitre ses erreurs , on veut donner des leçons de morale aux autres qu’on applique pas à soi-même et avec çà on veut construire un pays digne , fort et fière de ses conquêtes et de ses réalisations ,un pays fort ce construit avec Hommes forts malheureusement de nos jours c’est devenu une denrée rare chez nous.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

  • Amar
    16 décembre 2015 at 11 h 08 min - Reply

    QUE DIEU NOUS ACCORD DES HOMMES QUI ONT PEUR QUE DE DIEU AFIN QUE DES TETES TOMBE SUR LEUR CORPS TOUT CE QUI EST A VENIR EST PROCHE.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • AMAR
    16 décembre 2015 at 20 h 52 min - Reply

    QUAND JE VOIS L ETAT DE NOS HUILERIES(huile d olive) c est vraiement le desespoir qui s installe et dans la duree ! devant chaque huilerie vous trouverez dans un etat d hygiene catastrophique des tas de sacs en jute ou en polypropilene remplis d olives humides et suintants stockes a meme le sol …c est devenu une pratique normale un vrais mode d emploi! on a l impression que c est un monde orphelin ou il n y a eu ni ministre ni ministere ni ni ni…..ils sont livres totalement a eux meme….alors si on jette un coup d oeil en amont chez les agriculteurs pour voir dans quelles conditions se fait la culture des olives(entretien des arbres taillage..l a cueillette..) on a envie de pleurer ….et pourtant nous avons bien eu des presences de ministre des plans PNDA …..ET DES PROGRAMMES OU L ARGENT COULAIT A FLOT ET QUI A ENGRAISSE DU BEAU MONDE…MAIS NOUS N AVONS PAS ENCORE L AGRICULTEUR QU IL FAUT..ET ENCORE MOINS LES REFLEXES AGRICOLES NORMAUX QUI RESSEMBLENT AU MOINS A CEUX DE NOS VOISINS OU LEURS HUILERIES SONT ENTRETENUS DANS UN ETAT EXCEPTIONNEL!
    alors la pour les cereales on nous annonce regulierement des millions de quinteaux de ble pour justifier les enormes subventions d une production virtuelle….
    AVANT SA NOMMINATION COMME DIRECTRICE CNMA IL ETAIT QUESTION DE FAIRE DE CETTE CAISSE UNE VERITABLE BANQUE DES FELLAH MAIS LA IL S AGIT SURTOUT D UNE AFFAIRE D ENGRAISSEMENT! qui mieux qu un veterinaire peut engraisser des sujets VIP?

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • bentafer
    16 janvier 2016 at 18 h 08 min - Reply

    Ah, si on devait voir toux ceux qui ne sont pas à leur place, à commencer par Benaissa lui m^me qui n’est pas seulement l’ami de Ferroukhi mais Ferroukhi est son neveu et c’est lui qui la promu depuis qu’il est rentré à l’ex INA bien préparé pour devenir ministre pendant sa scolarité et épargner les majors- de promotion qui devaient être à leur place tous.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • ben
    31 janvier 2016 at 19 h 37 min - Reply

    kahoua hlib ou hlib kahoua ils sont tous KIF KIF elblad est foutus avec eux ou sans eux allah khalas fihoum incallah salam alikoum

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • Congrès du Changement National

    Galeries photos