Édition du
9 December 2016

Mais qu’est donc venu faire Poutine en Syrie?

Poutine-Obama-1Salim METREF

Nous pensions vraiment que c’était un grand homme. Digne de ces braves soldats et officiers russes qui ont porté le combat victorieux contre le nazisme et de ce peuple qui a enfanté Tolstoï et Pouchkine. Un patriote qui permet au peuple russe de relever la tête, surtout après l’effondrement de l’ex union soviétique et le chaos économique qui s’en est suivi. Un  dirigeant soucieux de l’équilibre des forces dans le monde et farouche opposant à l’hégémonie américaine. Un bâtisseur du nouvel ordre mondial, celui de la prospérité et de la coexistence pacifique des pays et des peuples  et non pas celui de la soumission à l’oligarchie mondialiste.  Un stratège dont le rapprochement avec la Chine en a étonné plus d’un. Un chef d’Etat qui a tenu tête aux plus puissants de ce monde notamment Obama. Nous étions sans doute nous aussi dans le mythe et l’erreur. Alors, mea culpa. En s’invitant dans le conflit syrien, Poutine se révèle malheureusement  complice de ces nouveaux maîtres du monde qui veulent  soumettre la planète à la logique du conflit permanant et de la dictature du profit.  C’est que l’homme ne cache plus finalement sa haine viscérale de l’Islam et des musulmans. Et sa crainte de voir l’organisation de l’état islamique comme la désigne le monde occidental s’implanter dans le Caucase ne saurait justifier l’envoi d’escadrilles de Sukhoi bombarder on ne sait qui en Syrie.

Pas d’invasion terrestre bien entendu car la déroute afghane est plus que  jamais présente dans les esprits. De prétendu allié du Président Assad, Poutine réussi finalement à emboiter le pas à la politique d’agression conduite par les Etats-Unis dans la région. Poutine s’affirme en tous les cas comme le garant de la sécurité de la « frontière syrienne » d’Israël. Un deal avec l’occident dont les dividendes pour la Russie seraient peut-être le silence et le consentement  vis-à-vis de l’annexion de la Crimée. Le fait accompli contre le soutien à la politique guerrière américaine au Proche-Orient. Alors Poutine a-t-il finalement renoncé au rêve d’un monde multipolaire et intégrer lui aussi ses forces armées dans le giron de l’Otan? La question mérite semble-t-il d’être posée mais la Russie gagnerait plus à cultiver le rôle de bâtisseur d’une alternative à l’hégémonie américaine aux cotés d’autres puissances émergentes où réemergentes  que de s’exhiber en Syrie au risque comme cela vient de se produire de voir ses avions continuer d’être abattus.

 


Nombre de lectures : 4799
16 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • El Atrousse
    26 novembre 2015 at 20 h 29 min - Reply

    @Salim METREF

    On aurait voulu que tu dises d’Obama ou de Hollande ce que tu dis de Poutine !

    Je n’ai pas besoin de développer mais je sais que les arabes, surtout les arabo-musulmans du Moyen Orient monarchiques sont fondamentalement contre les soviétiques au motif que ce sont des matérialistes et des athées : Ce qui est complément faux si on regarde bien les choses aujourd’hui !

    On a vu comment les monarchies du golf ont vite fait de se mettre du côté des Américains pour faire sortir les russes d’Afghanistan pour prendre leur place ! Les américains ont expliqué aux arabes que les russes ne croient pas en Dieu et çà a suffit pour que les monarques soient du côté des américains ! Je conseille vivement aux arabo-musulmans de ne plus faire leur politique en fonction de « la croyance en Dieu » ou « de la foi » seulement, çà ne mène à rien !

    Moi, je te dis en face ya si Salim METREF, si le Russie de Poutine n’avais pas soutenu Bachar El Assad (même si la Russie à ses raisons géostratégiques de le faire), la Syrie serait la Libye ou l’Irak d’aujourd’hui. Il faut bien te mettre çà dans la tête et c’est çà qui le plus important que tout le reste, à mon avis ! Vive Poutine !

    Mes respects et bon courage à toi !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 40

  • Bencheikh
    26 novembre 2015 at 22 h 33 min - Reply

    Putin est venu pour prendre sa part du « butin de guerre »
    The son of Turkey’s president is accused of making a fortune on the sale of oil stolen by the Islamic State.

    “Bilal Erdoğan owns several maritime companies,” writes F. William Engdahl. “He has allegedly signed contracts with European operating companies to carry Iraqi stolen oil to different Asian countries. The Turkish government buys Iraqi plundered oil which is being produced from the Iraqi seized oil wells. Bilal Erdoğan’s maritime companies own special wharfs in Beirut and Ceyhan ports that are transporting ISIS’ smuggled crude oil in Japan-bound oil tankers.”

    Map of Iraq’s oil fields and areas controlled by the Islamic State.

    According to Bilal’s father this pilfering and sale does not carry a penalty under international transportation conventions.

    However, according to Gürsel Tekin, the vice-president of the Turkish Republican Peoples’ Party, “Bilal Erdoğan is up to his neck in complicity with terrorism, but as long as his father holds office he will be immune from any judicial prosecution.”

    Tekin explains Bilal’s maritime company dealing in stolen oil and trading with the Islamic State, BMZ Ltd, is “a family business and president Erdoğan’s close relatives hold shares in BMZ and they misused public funds and took illicit loans from Turkish banks.”
    http://www.infowars.com/mafia-don-erdogan-retaliates-for-russian-strike-on-family-crime-syndicate/

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • Salim METREF
    27 novembre 2015 at 0 h 19 min - Reply

    La Syrie est déjà hélas l’Irak ou la Libye. C’est terrible à dire mais c’est comme cela. Assad est bien entendu le premier responsable de ce qui arrive à son pays. Il a manqué de vision et a pensé comme beaucoup de despotes arabes que tous les problèmes pouvaient se résoudre par la force et la répression.
    Poutine est une personnalité assez controversée. J’ai déjà écrit un article le concernant , ‘le coup de sang Poutine, http://www.legrandsoir.info/le-coup-de-sang-de-poutine.html.
    Ses méthodes sont souvent expéditives et contestables mais son patriotisme est véritable et il aime profondément son pays.
    Le régime syrien actuel a par contre plus bénéficié du soutien de l’Iran que de celui de Poutine qui n’a été effectif que ces derniers mois. La partition qui se joue en Syrie n’a pas encore révélé tous ses secrets mais le rôle de Poutine n’est pas encore clair et est plutôt ambigu.
    Je n’ai pas besoin d’en dire autant sur Hollande ou Obama puisque ces derniers sont dans leurs rôles respectifs si je peux m’exprimer ainsi. Ils appliquent la nouvelle cartographie de refondation de la région proche-orientale conçue déjà du temps de Bush et de ses principaux conseillers, Pearl et Wolwofitz. Il n’y a donc pas de surprises à ce qu’ils soient présents en Syrie mais également dans d’autres zones de turbulence qu’ils contribuent souvent par ailleurs à créer ou à exploiter.

    Cordialement.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 21

  • ca21dz
    27 novembre 2015 at 6 h 49 min - Reply

    Je suis entièrement d’accord avec EL Atrouss, si Poutine n’est pas venu la syrie sera le nouveau Irak et Libie

    J ‘aime pas le culte de la personnalité mais je dis pour un équilibre mondial le Poutine est une bonne chose

    Les arabe ne lisent pas et quand ils lit ne comprenne pas

    Pour quoi ne posent-on pas la question QUi est venu faire Obama ou Al Nosra ou Daech en syrie

    D’accord Bechar est meprisable mais que fait-on les pinguin dans la region ?

    l’histoire malheureusement va vous mantrer le contraire Monsieur metref

    Respect a votre personne mais attention des erreur de lecture

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 20

  • Mabrouk
    27 novembre 2015 at 14 h 21 min - Reply

    @ca21dz

    Je suis d’accord avec vous , cher compatriote ! Moi aussi je suis heureux que la Russie ait retrouvé sa place dans le giron mondial ! La chute du Mur de Berlin et la chute de la Russie qui s’en est suivie du fait de la politique de Gorbatchev et de Boris Eltsine, a laissé le chemin libre aux Etats Unis (Bush and Co) pour déstabiliser le Moyen Orient et autres régions du monde !

    C’est donc une bonne nouvelle que la Russie de Poutine reprenne sa place pour que l’unilatéralisme de l’Otan cesse et laisse place au multilatéralisme avec un peu plus d’équilibre des forces !

    Bien sûr dans tout çà, ce seront les plus faibles pays qui vont trinquer surtout les pays arabo-musulmans (pourtant riches en pétrodollars) car leur première faiblesse vient de leur gouvernance et du mode de fonctionnement de leur société qui est trop en retard, par rapport au reste de l’humanité , sur le plan des libertés, sur le plan culturel et sur le plan politique !

    Avis aux ………. amateurs qui méprisent leur peuple et l’humanité !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 17

  • Toofeek
    27 novembre 2015 at 14 h 46 min - Reply

    Bonjour tout e monde

    J’ai lu et relu le texte de Mr METREF maintes fois , et je n’arrive toujours pas à comprendre ce qu’il veut et quel message il veut faire passer!

    La crise ou le drame syrien ont commencé lorsque strateges de l’Empire ont voulu abattre le regime syrien dans le prolongement de ce qui est appelé « PRINTEMPS ARABE »;
    PRINTEMP réservé bien entendu aux seules republiques – Tunisie , Egypte , Lybie, Syrie, Algerie- alors que les monarchies petroliéres moyenageuses ne sont pas concernées!

    Le scenario a failli reussir puisque dés le debut l’Etat Major et une partie des decideurs syriens ont été decimés dans un attentat spectaculaire ; Le président bashar s’en tiré miraculeusement ; Groggy debout il a reussi à faire le dos rond avec l’aide precieuse et oh combien efficace du Hizbollah libanais;
    Les occidentaux à leur tete F HOLLAND et CAMERON pensaient pouvoir refaire le meme coup qu’avec KADDAFI ;Mais cette fois La Russie de Mr Poutine etait à chaque fois présente pour mettre son veto à un bombardement des forces du mal ou à une zone d’exclusion aerienne; Un autre element et non des moindre est la solidité de l’armée syrienne qui quoiqu’on dise n’est pas une armée en carton; Disciplinée , professionnelle et precieusement soutenu par le Hizbollah elle a été héroique et magnifique de bravoure;

    Certains arabes rabi yehdihoum continuent à s’abreuver à la propagande des Neocons et autres neocolonialistes en reprenant les poncifs de Boucher de DAMAS , Dictateur , sanguinaire etc…
    Au pays de Bashar 2000 jeunes FEMMES ont abandonné les bancs des universités ou leur travail pour d’autres afin de s’engager dans l’armée ou elles accomplissent un travail remarquables; D’autres femmes Peshmergas Kurdes celles là ne sont pas en reste pour combattre les forces du mal et de la regression ; Si je parle des femmes qui combattent en Syrie et ou en Irak c’est pour souligner la justesse de la cause qu’elle defendent et elles seules savent qu’elle avenir les attend si jamais les hordes barbares reussissent dans leur quete du pouvoir;
    Par ailleurs de quel droit un bonhomme comme Hollande qui est des milliers de kilometres nous rabacche les oreilles avec son « Bashar doit partir » sous pretexte qu’il serait un dictateur ? Et leur petit copains du QAqatar et de la Seoudie sont des parongons de la vertu? Car enfin entre la Syrie des ASSAD et la SAOUDIE il n’ya pas photos; Pourquoi donc les americains et les occidentaux n’y vont pas precher la democratie en ces contrées ? Pourquoi on ne dit pas un mot sur les malheur des YEMENITES,?
    L’exemple libyen doit rester dans les memoires . Nous avons tous applaudi (et je fais mon mea culpa solonellement ici)à la chute de Kaddafi ! Force est de reconnaitre que nous avons été berné et manipulé par l’EMPIRE qui ne voualit en fait que s’emparer du petrole libyen;
    La chute du pouvoir syrien ce qu’a Dieu ne plaise aura des consequences mille fois plus dramatiques pour les peuples de toute la region ; L’empire lui ne sera nullement gêné par un DAISHISTAN ;

    Les arabes doivent une fiére Chandelle à MR POUTINE . Que cette intervention soit guidée par les besoins d’acces aux mers chaudes et des considerations geostrategiques et bien qu’il en soit ainsi ;
    Les syriens qui sont les descendants des phéniciens , les plus grands navigateurs de tous les temps ne sont pas dupes;
    LIDHAROURATI A7KAM ya si METREF

    Cordialement

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 23

  • Salim METREF
    27 novembre 2015 at 16 h 05 min - Reply

    Ci-dessous un point de vue publié aujourd’hui sur la quéstion par un internaute.
    Ce point de vue mérite d’être discuté, débattu ou récusé.

    Lire ce point de vue sur:

    http://www.alterinfo.net/Turquie%C2%Ahttp://www.alterinfo.net/Turquie%C2%A0-Le-plafond-de-verre-de-la-puissance-russe_a119017.html

    Turquie : Le plafond de verre de la puissance russe.

    Vendredi 27 Novembre 2015

    Le drame syrien a le mérite de nous révéler le plafond de verre de la puissance russe. De ce fait Vladimir Poutine a atteint aujourd’hui toutes ses limites : militaire, politique et économique. Autant dire que l’Amérique est encore l’unique superpuissance indispensable à l’ordre mondial. Et si le monde ne vient pas à l’Amérique, l’Amérique ira à lui.

    Le conflit syrien est à ramification mondiale. Sur ce tout le monde s’accorde volontiers. Ce que signifie qu’aucune puissance, seule, ne peut y remédier.
    Exception faite éventuellement de la superpuissance américaine qui, du moins pour le moment, n’y trouve pas son compte. Et donc n’envisage pas sa solution. Mais ce conflit a cependant le mérite de nous éclairer davantage sur l’état de notre monde actuel. Ce monde qui est depuis peu dans une zone de turbulence grise, le rendant de moins en moins prévisible.
    Et dorénavant certaines leçons sont mises en évidence.

    D’abord, la Russie de Vladimir Poutine a atteint les limites de sa puissance. Militaire, politique et économique. Ce à quoi on s’attendait logiquement.
    Car au-delà son bouclier naturel, la Russie est plutôt une puissance moyenne. Largement comparable à la Turquie, l’Arabie Saoudite ou l’Iran. Surtout que la fougue brejnevienne de Poutine n’arrange pas les choses.

    La vérité est que chaque chevalier, si valeureux soit-il, est porté par le galop de son cheval. C’est justement ce qu’a appris, certes à ses dépens, Vladimir Poutine.

    Aujourd’hui il paye en effet la pire de ses erreurs, pourtant multiples, celle de mépriser les puissances régionales, Turquie et Arabie Saoudite en tête. Spécialement la Turquie, première affectée par la crise syrienne.
    Ensuite, une autre leçon magistrale est à retenir. Puisque sous les décombres et les gravas, une vérité semble tout de même claire et limpide.

    Elle est que on est peut-être allé vite en besogne dans notre optimisme béat quant à un éventuel retour d’un monde multipolaire. Avec éventuellement l’émergence de la Russie, la Chine ou l’Inde en pôles de puissance futurs.

    Or, cet optimisme semble en effet aujourd’hui plus que chimérique. Et pour cause. Au moment même ou la Russie s’enlise en Syrie, sans aucune proche perspective de sortie, la Chine, elle, s’enfonce de plus en plus dans une grave crise économique de la quelle elle risque bien de ne pas se rétablir de sitôt.
    Tandis que, chaque jour ou presque, les dragues de la flotte américaine se frottent à ses côtes , ses îles et ses bâtiments de guerre dans sa mer méridionale et en toute impunité.
    Question de lui rappeler encore qu’elle est loin d’être en mesure de défier la superpuissance américaine.
    Surtout que la Chine est historiquement une nation continentale et que le leadership mondial exige d’abord de la force maritime, source première de toutes les autres.

    Quoi qu’il en soit les derniers rebondissements de la crise syrienne montrent clairement que la Russie chante depuis quelque temps plus haut que sa luth.

    Car pas seulement elle ne peut rien entreprendre militairement contre la Turquie mais aussi toute mesure de rétorsion contre elle est à double tranchant tellement le marché turc lui servait de poumon économique indispensable en ces temps de sanctions internationales.

    En fait c’est là que se révèle clairement le plafond de verre de la puissance russe. Et en réalité rien n’est nouveau sous le soleil, car sur plus de cinq siècles, les velléités hégémoniques de la Russie impériale se sont toujours écrasées sur l’imprenable citadelle Ottomane.

    Autant dire qu’il est encore loin de nous ce monde multipolaire que beaucoup ont fantasmé et espéré au point de prendre leurs rêves pour des réalités. C’est que, par son absence, l’Amérique montre clairement qu’elle est toujours indispensable pour l’ordre du monde. Et que si le monde ne vient pas à l’Amérique, l’Amérique ira à lui.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 11

  • djelloul habib
    27 novembre 2015 at 19 h 49 min - Reply

    « Russie:plafond de verre ».que doit on dire alors de la France?Un pays en net déclin économique,culturel et militaire qui s’arroge le droit de demander le départ de Assad ,le président d’un pays situé à des dizaines de milliers de kms de Paris!Un « retour vers le futur »d’un pouvoir socialiste nostalgique de la colonisation et de la politique de la canonnière.
    la Russie ,elle, revient de loin ,il fait se souvenir de la période Eltsine.Ce pays semble plutôt monter en puissance sous la houlette de Poutine.il y a qu’avoir le vent de panique qui s’est emparé des Occidentaux et le tapage de leurs médias pour diaboliser le président Russe pour s’en convaincre. A moins que ce soit motivé par les « droits de l’homme », n’est ce pas?

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 7

  • Toofeek
    27 novembre 2015 at 20 h 06 min - Reply

    @ METREF
    l’auteur du lien que vous avez proposé à debat l’a clos lui meme !

    « En fait c’est là que se révèle clairement le plafond de verre de la puissance russe. Et en réalité rien n’est nouveau sous le soleil, car sur plus de cinq siècles, les velléités hégémoniques de la Russie impériale se sont toujours écrasées sur l’imprenable citadelle Ottomane »
    Mais la Turquie peut etre rayée de la carte ou renvoyée à l’age de pierre avant meme que le Sultan Erdogan ait pu bouger un doigt .Et croyez moi l’OTAN ne lui aurait été d’aucune utilité car personne ne se risquerait à une guerre nucléaire à cause d’un illuminé
    Poutine a fait montre d’une grande maitrise politique et de sang froid en ne repondant pas militairement à la provocation irresponsable du turc qui s’est comporté sur ce coup comme aurait fait KIM JONG IL.
    Mais la reponse russe est beaucoup plus cruelle et severe que ne le prevoyait le Sultan Erdogan; L’installation des S400 en Syrie lui interdit désormais le ciel de la SYRIE et ça c’est déjà une grande perte pour celui qui voulait influer sur le cours des evenements;
    Non les USA ne peuvent plus decider seuls de ce qui est bon ou mauvais pour l’humanité et la suite des evenements en Syrie précisément nous donneront la confirmation dans trés peu de temps;

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 11

  • Tarek
    27 novembre 2015 at 20 h 38 min - Reply

    A lire certains commentaires, je peux me permettre de dire que certains commentateurs ne sont que des soumis des impérialistes que se soit russe ou usa, faire des éloges sur poutine, votre place ne sera que dans l’enfer au l’au delà avec ce monstre de l’impérialisme russe, tueur de musulmans en tchétchéni en afganistan, en syrie, arrêtez de faire des éloges des assassins, la russie et les usa ne font qu’un, chaque pays cherche son intérêt et pour son peuple, et surtout protéger israel, tueur de palestiniens, ABAS L’impérialisme américains, ABAS L’impérialisme russe, ABAS Les sionistes d’israel, abas le colonisme français, Vive la liberté des peuples, ABAS LES SUPPORTERS DES DIABLES

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 7

    • Karimo
      28 novembre 2015 at 12 h 51 min - Reply

      Bien sûr on parle de la Tchétchénie et en veux-tu en voilà, parce que ce sont des musulmans! Si c’était des chrétiens orthodoxes, Tarek n’aurait pa vu d’inconvénient, si je ne m’abuse !

      Bref, les intervenant ya Monsieur @Tarek , il me semble qu’ils ont voulu expliquer la néccesité de voir la Russie reprendre sa place dans le monde pour éviter l’unilatéralisme des américains ! IL me semble que les « vive Poutine » écrits ici sur LQA à la suite de l’article de Salim METREFne ne vont pas au delà de çà !

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 11

  • Bencheikh
    28 novembre 2015 at 20 h 03 min - Reply

    @Salim METREF
    « la Chine, elle, s’enfonce de plus en plus dans une grave crise économique de la quelle elle risque bien de ne pas se rétablir de sitôt. »

    BEIJING — China announced on Thursday that it would establish its first overseas military outpost and unveiled a sweeping plan to reorganize its military into a more agile force capable of projecting power abroad.

    The outpost, in the East African nation of Djibouti, breaks with Beijing’s longstanding policy against emulating the United States in building military facilities abroad.

    The Foreign Ministry refrained from describing the new installation as a military base, saying it would be used to resupply Chinese Navy ships that have been participating in United Nations antipiracy missions.

    Yet by establishing an outpost in the Horn of Africa — more than 4,800 miles away from Beijing and near some of the world’s most volatile regions — President Xi Jinping is leading the military beyond its historical focus on protecting the nation’s borders.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • Madjid Lahlou
    30 novembre 2015 at 18 h 02 min - Reply

    Cher compatriote Tarek

    Quand on dit à quelqu’un que sa place c’est en enfer (ou au paradis) quand il donne un avis ici sur terre, cela dénote une pauvreté évidente de l’esprit et de l’intelligence !

    Je m’excuse de te dire cela ou de te parler de cette façon à propos de l’enfer et du paradis, mais ce que tu dis à ce sujet s’apparentent à une pauvreté d’esprit !

    C’est grave ce que je dis (pardon si cela peut paraître comme une insulte ou une critique trop sévère) , mais c’est çà que j’ai comme première réaction.

    De grâce, arrêtons de nous substituer à Dieu ou de dire à sa place qu’un tel ou un tel ira au paradis ou en enfer selon ce qu’il pense ou se qu’il fait ici bas ! Un vrai musulman sait que seul Dieu peut décider de tout cela !

    Tous mes respects!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 9

    • Amine
      23 décembre 2015 at 21 h 35 min - Reply

      Je ne vais pas prendre La Défense de MONSIEUR TAREK car il sait certainement défendre seul son point de vue et ses commentaires.

      J’aimerais néanmoins rebondir sur vos propos au sujet de la pauvreté d’esprit et de l’intelligence et de vous dire que je n’ai jamais vu de ma vie des gens aussi médiocres que ceux qui prennent position pour des criminels qui assassinent a coup de bombes des humains.

      Parmi ces humains on peut les décliner et les catégoriser tous azimut.

      Il y a d’abord des enfants, des femmes, des vieillards dont certains sont chrétiens, yazidi, dourzi, kurdes si cela vous fait plaisir et donc pas que des musulmans. Dois-je vous parler encore de la médiocrité intellectuelle. Celle pratiquée par des imbéciles qui ont réellement un vrai problème avec leur identité, leur race, leur origine. Qu’ont-ils produits pour le bien des communs des mortels? De la merde qui sort de leurs bouches et de leurs plumes.

      Ce n’est pas parce que on peut composer ou tourner une phrase dans une langue qui n’est au demeurant pas celle des algériens qu’on peut parler de richesse d’esprit ou d’intelligence. Parler de l’héroïsme de Putin relève, ni plus ni moins, d’un acte de trahison. Trahison envers sa patrie, envers son peuple et envers l’humanité entière.

      Ces sieurs qui sont bien installés sur leurs fauteuils se donnent le droit de faire l’éloge d’un criminel notoire ne méritent pas d’être algériens.

      Pour terminer, j’ai envie de dire à tous ceux qui incarnent la médiocrité, le dernier des clochards russes, frouzi ou américain vous pisse littéralement sur la gueule. Alors quid de ceux qui les gouvernent?

      لا دين لا شرف و لا كرامة. فاقد الشيء لا يعطيه

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • rachid dahmani
    1 décembre 2015 at 7 h 56 min - Reply

    Bonjour à tous,

    Le débat va bon train. On en lit de toutes les couleurs avec des versions évolutives. Mais si je comprend bien ça se résume à la nature et au comportement de l’homme. Chacun cherche son intérêt d’abord, celui de sa famille ensuite, puis celui de sa grande famille et ses amis, puis celui de son quartier, puis celui de sa ville, son pays sa race…L’égoïsme aidant, tous les coups sont permis. Du coup de force jusqu’au coup de génie et de subtilité. L’un dans l’autre chacun cherche sa place dans ce monde d’abord, puis essaie ensuite de s’étendre et prendre plus de place en prenant aux autres. Rien de plus naturel. Au cours du temps, les choses évoluent bien sur et nous font écrire tous ces commentaires en se replaçant dans la l’histoire. Ceci étant, et pour notre époque, et s’agissant de notre pays l’Algérie, j’aurais voulu qu’on ait eu un dirigeant comme poutine. Bonne journée à tous.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • Aslam
    4 janvier 2016 at 22 h 05 min - Reply

    La Russie se sent menacé par son ancien ennemi de la guerre froide les USA qui est chef de l’organisation du traité de l’atlantique nord qui comprend 26 pays sauf erreur de ma part.On comprend l’inquiétude des russes,alors que L’OTAN s’est renforcé par l’adhésion de nombreux pays qui faisaient parti du pacte de Varsovie démantelé depuis la chute du mur de Berlin, des pays amis d’hier devenus aujourd’hui des menaces aux mains des USA.La Russie a perdu beaucoup de son prestige depuis la chute du communisme et elle ne veut surtout pas rester spectatrice de l’effondrement du régime de Assad comme ce fut le cas pour celui de Kaddafi.Il faut comprendre que l’Amérique ne part pas en guerre sans avoir la garantie d’un appui de tous ses pays satellites qui en général ne rechignent pas à apporter leur contribution.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • Congrès du Changement National

    Galeries photos