Édition du
4 December 2016

Islam sans Islamisme (1)

 

intellectuels1Khaled Boulaziz
«Les gens appréhendent un nouveau Imam qui viendra parler à la cohorte muette. Trompeuse conjecture ! Il n’est d’Imam que la raison, notre mentor de jour et de nuit» Abu Alaa Al-Maari

Les différentes lectures contemporaines de l’Islam, avec leur insistance sur «l’État Islamique» comme la solution, leur obsession avec la Shari’a vue seulement en termes de hudûd (châtiments), leurs édictes tout azimut, leur intolérance à la dissidence et à la critique, leur censure politique et leur interprétation du rôle de la femme en général – tout cela a produit un système de pensées qui est complètement déconnecté de l’Esprit du Coran et des Enseignements du Prophète.

Ce système de pensées représente l’Islam non pas comme une œuvre totale de savoir évolutif, de conduites sociétales universelles, et d’engagements vers le bien envers l’ensemble de l’humanité ; mais comme un ordre moral totalitaire sous la direction d’un groupe fixé sur une lecture textuelle du Coran ancrée dans un savoir religieux passéiste sans lien avec la connaissance universelle.

Historiquement, le pouvoir des théologiens dans les sociétés musulmanes a été en fonction de leur rôle de dépositaires des connaissances religieuses, qu’on peut désigner comme une sorte de banques de données légales.

Cette fonction leur permet instantanément de citer le Coran et les hadiths, ainsi que les commentaires, critiques et opinions des juristes classiques.

Ils peuvent ainsi porter un jugement immédiat sur une question donnée, tout en justifiant leurs opinions avec des citations miséricordieuses devant une foule médusée dont la parole et l’aptitude au questionnement furent confisquées il y a de cela des siècles.

Dans leurs agissements, les théologiens ont non seulement tenu les sociétés musulmanes et la pensée islamique dans un état de dépendance totale, mais se sont érigés aussi en vigiles absolus de l’héritage légal.

Afin de se doter d’une rhétorique pour contester la domination des théologiens, les intellectuels musulmans doivent s’engager corps et âme en s’accaparant de nouveaux le champ de jurisprudence, d’y réinterpréter le texte sacré à la lumière des connaissances de l’époque, pour révéler la véritable Nature du Message Divin.

L’esquisse de cette contestation intellectuelle devra Islamsuivre les contours suivants :

1. L’islam doit être vu comme un canevas de savoir évolutif enseignant en premier l’Ethique et les Valeurs Universelles, avec le slogan suivant : ETHIQUE en premier, RITUEL en second.

2. La Shari’a, ou «Loi Islamique», doit être vue dans son contexte historique et ne doit être pas élevée au rang divin. Seul, le Coran a un statut divin.

3. Le rejet du concept de Jahiliya moderne. Concept qui a crée un climat d’hostilité permanent au sein des sociétés musulmanes et avec le reste du monde.

4. La dissociation avec ceux qui divisent le monde en Dar-Al-Harb et Dar-l-Silm (Maison de guerre et Maison de Paix)

5. Le mot d’ordre doit être : ni salaf, ni mahdi

6. Le rejet de l’imitation des paradigmes de pensée des théologiens et ceux de l’Occident afin de créer un nouveau mode de raisonnement capable de générer son propre savoir, et contribuer ainsi à donner une alternative viable au monde.
Les musulmans doivent comprendre que les générations, et les communautés venues après l’avènement du Prophète, le Sceau de la Prophétie, sont les meilleures de toutes.

Dieu n’a jamais fait confiance à un peuple sans prophète. Et il n’y aura plus de nouveaux prophètes, messagers ou envoyés.

Pour la première fois, les musulmans avec l’ensemble de l’humanité sont les maitres de leur propre destin et Dieu leur a fait confiance pour avancer sans le secours d’une nouvelle révélation.

La seule différence est que cette fois-ci et contrairement aux messagers et prophètes précédents, Dieu a promis de sauvegarder la révélation de son dernier Envoyé.

Les musulmans doivent être à la hauteur de l’attente de Dieu. Et ils le peuvent, en faisant appel à leur propre jugement avec force et valeur en réinterprétant et adaptant son message pour leur époque.

En conclusion, tant que les intellectuels musulmans n’osent pas porter un jugement conscient sur le présent, tout en regardant le patrimoine dans une perspective critique, sans laisser le passé leur porter préjudice, alors la liberté de pensée et d’action resteront hors de leur portée.

Liberté de pensée et d’action dont le grand défi est de défaire la crise existentielle actuelle, celle d’une humanité défendant à corps perdu un mode de vie qui la mène inexorablement à sa perte.

Khaled Boulaziz

(1) Le titre réfère aussi à une œuvre de N. Boukrouh


Nombre de lectures : 3656
37 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • souhila
    21 décembre 2015 at 16 h 53 min - Reply

    Ce qu’il faut aussi, c’est de l’audace, démystifier la Sunna considérée à tort comme le deuxième livre révélé de l’Islam qui complète le Coran alors qu’elle a été écrite et triturée plusieurs fois par des humains comme si la parole de Dieu ne suffisait pas. Vous parlez de la réforme religieuse, qui va oser la faire?

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

    • Khaled Boulaziz
      21 décembre 2015 at 20 h 53 min - Reply
    • Othmani
      23 décembre 2015 at 0 h 27 min - Reply

      Ce n’est pas parce qu’il y’a de mauvais docteurs que nous allons rejeter la medecine. Le probleme qui se pose aujourd’hui sur la sunna est un probleme de jurisprudence islamique qui est outrepassee voire violee par les groupes d’ignorants a leur tete les soi-disant savants d’Arabie Saoudite et consorts. Les specialistes du Hadith se preocuppent de rapporter les hadith et de les repertorier ensuite c’est au mujtahidin du FIQH a extraire les regles ou les lois suivant les principes d’extraction et la grande composante: LE CONTEXTE. Cet exercise est ignore de nos jours a cause de l’ignorance de ceux qui ont les moyens materiels de faire entendre leur doctrine. Il y’a plusieurs Hadiths qui sont consideres SAHIH mais que les Fouqaha disent: La Youmalou Bihi or Matrouk. C’est ca la science. Par exemple, un hadith dans le contexte de cet article, rapporte par Ibn Hourayra Radhiyya Allahu Anhu qui dit: « Yaqtau Assalat, al Imra’a, wal himar wal kalb al aswad ». Ce Hadith, jusqu’a notre ere, n’etait pas considere par les fouqaha a cause du commentaire de Sayyidatouna Aicha, qui est une autorite en la matiere, et qui a dit: « a faqada aqlah ayajaalouna maa al hamir wal kilab ???? » Cette exclamation a pour valeur scientifique le questionnement de la validite de cette information.
      Malheureusement, Al-Albani, de notre temps a rapporte ce hadith et les Wahhabites se sont precipites a le mentionner sans prendre en cosideration ce qu’on dit les 50,000 ou 60,000 fouqaha des tabaqal al malikiyya, al shafiiyya, al ahnaf wa foudhala al hanabila qui les ont precedes. Le Wahhabisme est une calamite pour cette nation.

      =============================================
      Toutes nos excuses, mon cher compatriote. Ce n’est que suite à votre email que nous avons trouvé votre commentaire dans les…..indésirables, tout comme d’autres commentaires d’autres compatriotes que nous avons récupéré.
      Fraternellement.
      Salah-Eddine.
      Encore une fois toutes nos excuses

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

    • khaled Boulaziz
      31 décembre 2015 at 18 h 58 min - Reply
  • djelloul habib
    21 décembre 2015 at 20 h 19 min - Reply

    C »est un « Islam » nouvelle formule qui nous est présenté par les Siono-Wahabites et dont l »essor coîncide avec la montée en puissance des pays du Golfe et l »élimination du courant nationaliste laîc Arabe.Il est parfaitement inconnu de nos sociétés.Donc arrètons de vouloir reconsidérer les Traditions ou de promouvoir une autre lecture du Coran.L’Islam,le véritable,est immuable.reconsidérons plutôt le comportement des Musulmans:Appliquer les cinq piliers ,c’est bien (surtout pour nos goûts ostentatoires),mais il est d’autres injonctions de L’Islam qui ont trait à la vie de la Cité que la majorité ignore superbement: – le gaspillage (les gaspilleurs sont frères de Satan)
    – l’ Hygiène (la propreté fait partie de la foi)
    – la corruption (parmi les péchés capitaux)
    – Erriba ( tout ce touche au gain facile)
    – le respect des voisins et de l’entourage en général
    – la maitrise de soi (ne pas sombrer dans la colère à tout bout de champ
    – les respect de l’environnement ( LA TOUFSIDOUN FIl’ARD)
    etc… toutes ces valeurs ordinaires qui constituaient le sel de la Cité musulmane d’autrefois mais qui nous semblent inaccessibles au quotidien.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • djelloul habib
    21 décembre 2015 at 23 h 35 min - Reply

    Je dois rajouter un autre précepte central dans la conscience collective musulmane :la Solidarité et son corollaire une saine distanciation envers l’argent.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • AMAR
    22 décembre 2015 at 11 h 47 min - Reply

    LA CHAINE DE TV ALLEMANDE ARTE A DIFFUSE VERS LES ANNEES 97 /2000 JE NE M EN SOUVIENS PAS TROP DE LA DATE UNE EMISSION SUR « l experience de l europe dans la preservation du politique sur le religieux et l experience americaine sur la preservation de la religion du politique »
    il y avait un panel d invites qui n ont pas concentre le debat vers « l integration de l islam » ou la solubilite de l islam dans la sociologie occidentale….les descendants de kant posait tout simplement la problematique comment les autres cultures peuvent faire bon menage avec l islam ….le dalogue inter religieux initie depuis n apporte pas encore les reponses esperees ……….il faut debattre les problemes a partir du bon bout…

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • luisa
    22 décembre 2015 at 16 h 37 min - Reply

    Vous permettez! ils sont divisés appauvrit en Guerre dans la misère les plus riches d’entre eux sont préoccupés par autre chose que la justice d el(islam c’est un monde a part, dieu continuer a nous punir allah yestar,…

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • lyes laribi
    22 décembre 2015 at 23 h 18 min - Reply

    Depuis quand un être issu de quelques gouttes de sperme a la capacité de dicter sa volonté de gérer son bien au créateur du je, créateur de la création. Le dernier de nous n’acceptera jamais d’inviter chez lui, proche que soit-il, si la société le considère comme bannie. La dernière décennie qu’a vécu notre pays est la meilleur preuve. Devenons simplement des êtres humains et laissons à dieu de gérer son bien comme il le conçoit. On sait ce que dieu pense des nations qui ont osé toucher au texte sacré. Il suffit simplement d’ouvrir le coran. Ne comparant pas l’incomparable. Dieu est dieu et l’univers est son bien. Il a le droit de dicter sa loi sur son bien et ce que fait n’importe quel bon patron.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 13

  • DZiri45
    23 décembre 2015 at 11 h 09 min - Reply

    Sallamu Allaykum
    L’introduction de ce billet par :
    «Les gens appréhendent un nouveau Imam qui viendra parler à la cohorte muette. Trompeuse conjecture !
    Il n’est d’Imam que la raison, notre mentor de jour et de nuit» Abu Alaa Al-Maari ».
    Celui-là même qui affirmait :
    « Toutes les religions se valent dans l’égarement. ».
    Celui qui trouvait : « Mahomet pire que Moïse le magicien et Jésus, le médecin. ».
    Celui qui affirmait : « Réveillez-vous, réveillez-vous, ô égarés ! Vos religions sont subterfuges des Anciens. ».

    Nous proposer ensuite dans ce mm billet : « Les Valeurs Universelles de l’ONU, l’ethic et les rituels [ceremonies].

    Devrons nous comprendre qu’i n’est d’Imam que l’ « intellectuel ».
    L’intelligence d’appliquer Les Commandements d’Allah, ou celle de les filtrer par les valeurs universelles. Celles de Shalom Schwartz ?
    Il est hors norme qu’un homme gère un autre, sauf par la contrainte.
    On ne gère pas l’homme avec la loi d1 autre.

    Affirmer cette énormité : « 2. La Shari’a, ou «Loi Islamique», doit être vue dans son contexte historique et ne doit être pas élevée au rang divin.»

    La «Loi Islamique» [Islam Dine Dawla], celle à laquelle il est fait allusion est celle à laquelle il faut que la Dawla algérienne s’y conforme dans tout son fonctionnement : Juridic, Politic, Social, Educatif..ect. L’Islam ne se limite pas à la prière, le jeune, et le pelerinage.. Encore que rare sont les responsables très haut placés qu’on rencontre à la Mosquée !

    Depuis quand l’Algerie [dawla] pratique, applique-telle l’Islam ?
    Dans quelle domaine l’exerce-telle, pour que « certains intellects » essaient de porter des correctifs ?
    Il faut arrêter ici parce que le reste est ce qui est servi dans l’ordinaire.

    C que nombre d’ « intellect émancipés » avec leurs philosophies, leurs sujets cadavériques nous renseignent plutot sur leur médiocrité académique.
    Raison pour laquelle, dans la plupart de leurs récits, s’étale une absurde verbosité obédiencielle, les effets de théâtre, une présomptueuse inflation de l’ego, une philosophie d’amateur, des rumeurs non vérifiées, des tics langagiers qu’impose l’obédience, des distorsions, des attaques partisanes.
    Leur sophisme, arguments, raisonnements ayant l’apparence de la validité, mais en réalité faux et non concluant, pour faire illusion.
    Il faut l’admettre lhomme honnete, est une denrée devenue rare ! Un Homme, honnête dans l’expression de ses options, les afficher, les assumer devant son prochain !
    C ainsi que La Vertu a un voile, et le vice a un masque.
    Sallamu Allaykum
    DZiri

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 7

  • khaled Boulaziz
    23 décembre 2015 at 15 h 32 min - Reply

    Une réflexion de Malek Bennabi à méditer :

    « La plus grave parmi les paralysies, celle qui détermine dans une certaine mesure les deux autres (sociale et intellectuelle), c’est la paralysie morale.
    Son origine est connue : « L’islam est une religion parfaite. Voilà une vérité dont personne ne discute. Malheureusement il en découle dans la conscience des croyants une autre proposition : « Nous sommes musulmans donc nous sommes parfaits ». (…)

    C’est ainsi que l’idéal islamique; idéal de vie et de mouvement a sombré dans l’orgueil et particulièrement dans la suffisance du dévot qui croit réaliser la perfection en faisant ses cinq prières quotidiennes sans essayer de s’amender ou de s’améliorer : il est irrémédiablement parfait, Parfait comme la mort et comme le néant.

    Tout le mécanisme psychologique du progrès de l’individu et de la société se trouve faussé par cette morne satisfaction de soi.

    Des êtres immobiles dans leur médiocrité et dans leur perfectible imperfection deviennent ainsi le porte-voix anonyme d’une société morale où la vérité n’a enfanté qu’un nihilisme »

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

  • souhila
    27 décembre 2015 at 22 h 59 min - Reply

    Nous ne sommes pas sortis du 13ème siècle,les penseurs qui ne fréquentent pas les cours et les philosophes qui regardent leur société avec une loupe et un scalpel sont voués aux gémonies et jetés en pâture. il y a des gens qui ont du plomb dans le cerveau et refusent de voir ce qui est pourtant évident.Continuez Monsieur Khaled Boulaziz à nous faire part de vos analyses. Votre effort ne sera pas vain.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • rachid dahmani
    28 décembre 2015 at 8 h 08 min - Reply

    Bonjour à tous,

    Jusqu’à quand traînerons nous encore ces différences dans les interprétations et les lectures subjectives de tout ce qui traite du religieux? Aussi, doit on comprendre que c’est l’être humain qui doit faire comprendre et expliquer ce que doit être l’exercice du culte et donc par voie de conséquence que Dieu le tout puissant n’arrive pas à faire? il y a bien quelque chose qui ne tourne pas rond. Bonne journée à tous.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 14

  • DZiri45
    28 décembre 2015 at 16 h 52 min - Reply

    Sallamu Allaykum
    Sallamu Allaykum
    Il importe de reconsidérer cette aliénation de l’esprit qui lui fait prendre pour un véritable savoir ce qui n’est que des opinions, des fantasmes de ses semblables.

    Distinguer la connaissance intelligible par rapport à la connaissance sensible, la Vérité, la Science par rapport à l’opinion.
    La réflexivité est le moment où l’esprit cesse d’affirmer quoi que ce soit et se demande si ce qui lui tient lieu de PENSEE PREMIERE est vrai ou faux. D’où émane-t-elle ?
    Il y a une impuissance naturelle de la « raison humaine » à fournir des principes et des fins indiscutables.
    La faiblesse humaine est une évidence, qu’il faut prendre en compte dans l’imperfection de tout système.
    La raison des effets prend son sens d’abord du registre des sciences.
    Pour le physicien tout phénomène est l’effet d’une cause.
    Rendre intelligibles les données de l’observation consiste à expliciter la cause A dont le phénomène B est l’effet.

    Et comme le dit notre frère R.Dahmani : « il y a bien quelque chose qui ne tourne pas rond..» .
    لا يسوغ في منطقٍ أن تجادل في الفروع من لا يؤمن بالأصول.
    أو تقنع بالشريعة من ينكر العقيدة
    فيمرقون من كلمة الحق بادعاء أن الباطل هو الحق ذاته
    ولا تُظْهِرَنَّ الرَّأيَ منْ لا يُريـدُهُ ، فلا أنتَ محمودٌ ولا الرَّأيُ نافِعُهْ
    DZiri

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

    • rachid dahmani
      29 décembre 2015 at 7 h 51 min - Reply

      Bonjour cher ami dziri,

      La faiblesse humaine est une évidence, qu’il faut prendre en compte dans l’imperfection de tout système. Oui, il faut juste rajouter le repère dans lequel on met cette assertion. A l’échelle planétaire, jusqu’à la galactique (peut être) l’être humain « peut paraître » le plus fort et le plus perfectionné de tout système naturel. Au delà, les données doivent changer très certainement ayant très peu de connaissances dessus. On pourra même extrapoler jusqu’à l’instant du Big bang avec de grosses restrictions sur les valeurs et l’exactitude des connaissances. Toujours est il, et pour le sujet qui nous intéresse, il y a bien lieu de mettre l’être humain en valeur et en premier plan. et c’est là que ça se complique, car enfin, tout ce qui est entrepris à des fins explicatives dans tout système et tout phénomène est biaisé. le subjectif prend le dessus dans toutes les considérations. Et si on essaie de recadrer toute cette bouilloire dans un contexte général en dehors de notre espace temps et émettre juste l’hypothèse du créateur divin qui officie à tout on se retrouve confronté à bien d’autres questions qui remettent tout en cause… la nature a bien plus d’un tour dans son sac. Bonne journée.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 13

  • DZiri45
    29 décembre 2015 at 17 h 17 min - Reply

    Sallamu allaykum M.R Dahmani
    Je ne vous contredirai pas votre affirmation : « A l’échelle planétaire, jusqu’à la galactique (peut être) l’être humain « peut paraître » le plus fort et le plus perfectionné de tout système naturel.».

    Je dirai même que le Système lui même lui est voué, est à son service et usage .
    Et C pour cela que le Créateur, « a mis l’être humain en valeur et en premier plan », comme vous le dite. Sans toutefois omettre de lui fournir un manuel de «Fonctionnement» le Qoran.

    Alors mon frère quand on voit des « intellects », que les fictions impressionnent plus que la vérité, nous bassiner avec leur missel personnel, on est en droit en devoir d’essayer de mettre un eclairage sur le degré de fiabilité.
    Comment peut-on pas mettre en cause, un Systèm Divin et ceux qui le portent en cause, sans l’avoir vécu, éprouvé. Allez savoir le pourquoi du comment ?

    La vie n’est pas un problème à résoudre mais, une chance, une seule, à ne pas rater avec son Créateur, et personne ne s’est jamais perdu dans le droit chemin.
    Sallamu Allaykum
    DZiri

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

    • souhila
      30 décembre 2015 at 14 h 43 min - Reply

      A dziri45

      vous apparemment vous détenez la vérité absolue! et vous rabaissez les autres à coups de sentences.
      On ne fait qu’émettre des opinions et des critiques sur des textes écrits et revisités par des hommes donc des êtres faillibles.
      Libre à vous d’annuler la raison que vous considérez comme un accessoire futile et pourtant Dieu s’est adressé à la raison et non à la passion qui est aveugle.
      Vous dites:

      « Je dirai même que le Système lui même lui est voué, est à son service et usage .
      Et C pour cela que le Créateur, « a mis l’être humain en valeur et en premier plan », comme vous le dite. Sans toutefois omettre de lui fournir un manuel de «Fonctionnement» le Qoran ».Qui a contesté le Coran ou la puissance divine?
      vous accusez les gens sans vergogne, dans la pure lignée qui ont fait de nos grands savants de vulgaires hérétiques, jetés en pâture en leur brûlant leurs livres et leur interdisant de parler ou d’écrire, voire même de penser
      en outre pourquoi cette affirmation concernant l’être humain. Vous n’en savez rien, Dieu a créé d’autres créatures et vous n’êtes pas un prophète.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 7

  • rachid dahmani
    30 décembre 2015 at 20 h 09 min - Reply

    Bonsoir cher dziri,

    Je pense qu’on ne se comprend pas très bien, ou bien qu’on s’échange à distance respectable des assertions que l’on ne veut pas traduire dans le correct time. La mise en valeur de l’être humain et en premier plan complique les choses je dis et fait que tout soit biaisé je le répète. D’autres intervenants l’ont très bien compris. On ne peut parler de fiabilité à partir du moment ou l’on prend référence juste sur une pensée idéologique et une lecture interprétée. la cause et l’effet vous devez certainement connaitre puisque que vous en parlez et tentez de relier le système à une réflexion « platonienne ». Désolé mais la vie est bel et bien un mystère (ou un problème) à résoudre. la chance fait partie des perturbations aléatoires de la vie. Depuis que l’homme est sur terre, il ne fait que se complexifier pour mieux comprendre d’ou il vient…il est en tâche de résoudre son problème et il se donne toutes les chances pour cela. Il est inutile d’argumenter sur cela, la chronologie évènementielle de l’histoire de l’être humain peut en témoigner. Bonne soirée mon ami.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 16

  • DZiri45
    31 décembre 2015 at 16 h 33 min - Reply

    @Souhila
    Sallamu Allaykum
    Je comprendrai volontiers mieux une opinion argumentée en la matière, si vous voudrez bien nous en faire part !
    G exprimé de droit, mon opinion et seulement elle sur un billet dont l’introduction-orientation, tiré d’un athée manifeste relatif à un sujet d’ordre 1er.
    Elle Concluez également avec une « logo » marxiste: « la liberté de pensée et d’action » dans l’Islam, rappelant celle du : « Socialisme irréversible » des années 70.
    Tout comme l’auteur, vous affirmez :
    « Ce qu’il faut aussi, c’est de l’audace, DEMYSTIFIER LA SUNNA considérée à tort comme le deuxième livre révélé de l’Islam qui complète le Coran alors qu’elle a été écrite et triturée plusieurs fois par des humains comme si la parole de Dieu ne suffisait pas. Vous parlez de la réforme religieuse, qui va oser la faire ? ».
    Je dois vous dire d’une part, que la sunna est l’interprétation prophétic du Qoran. D’autre part le Messager ne s’exprime pas de lui même, mais par « wahyi » suggestion Divine !
    Sura 53/v.1-4 : ≈ « Par l’étoile à son déclin! *. Votre compagnon n est pas égaré, ni induit en erreur* Et n’exprime rien sous l’effet de la passion* . Ce n’est rien d’autre qu’une révélation inspirée*.».
    Sura 59/v.24 : ≈ « Prenez ce que le Messager vous donne; et ce qu’il vous interdit, abstenez-vous en; et craignez Allah car Allah est dur en punition. ».

    Vous me rappelez mon écrit précédent en me questionnant !:
    « Je dirai même que le Système lui même lui est voué, est à son service et usage .
    Et C pour cela que le Créateur, « a mis l’être humain en valeur et en premier plan », comme vous le dite. Sans toutefois omettre de lui fournir un manuel de «Fonctionnement» le Qoran ». Vous vous offusquez avec laquestion: « Qui a contesté le Coran ou la puissance divine? ».
    Vous vous rendez pas compte ? La réponse est dans le billet et dans vos post, C ceux qui veulent reformer l’Islam et la Sunna !!! Et C devenu « le sport favori » pour certains !

    Je me dois de le rappeler, je tiens à vous dire que je suis 1 personne lambda, je ne détiens rien du tout, tout ce que G avancé est puisé du Qoran el Karim.

    Sura 16 Ennah, v/12 : ≈ « Pour vous, Il a assujetti la nuit et le jour; le soleil et la lune. Et à Son ordre sont assujetties les étoiles. Voilà bien là des preuves pour des gens qui raisonnent. ». Relisez cette sura du 1er verset au 19em !

    Sura 17 – Al-Isra: Verse 70 :≈ « Certes, Nous avons honoré les fils d’Adam… ».
    Surat 17 Isra v/70 : ≈ « Certes, Nous avons honoré les fils d’Adam. Nous les avons transportés sur terre et sur mer, leur avons attribué de bonnes choses comme nourriture, et Nous les avons nettement préférés à plusieurs de Nos créatures. ».

    Sura 22 – Al-Hajj: Verset 65: ≈ « N’as-tu pas vu qu’Allah VOUS a soumis tout ce qui est sur la terre ainsi que le vaisseau qui vogue sur la mer par Son ordre? Il retient le ciel de tomber sur la terre, sauf quand Il le permettra. Car Allah est Plein de bonté et de miséricorde envers les hommes ».

    Sura 43 – Verse 10 : ≈ « Celui qui vous a donné la terre pour berceau et vous y a tracé des sentiers afin que vous vous guidiez ».

    Ceci étant, je constate là des opinions d1 même registre, d1 meme bibliotheque !
    Il faut savoir que notre Religion « l’ISLAME » est déjà réformée depuis des siecles. Qu’il n’est aux Muslim que quelques « Cérémonies » ?
    De notre religion , il ne reste toléré que la Prière , « reglementée par ailleurs », la Zakat…(sic..), le Ramadan, et le Hejj au petit bonheur la chance !!!

    Dites nous, dites aux lecteurs ce que voulez reformer ! Soyez + claires !
    Qu’est-ce qui est islamique et à dénigrer en Algerie ? Eclairez nous davantage svp ! Qui sait ?

    Force est à se demander, de distinguer « la foi qui fait croire » et « ce qui est cru ».
    Parce que dans « ce qui est cru » se manifeste la foi qui fait croire. C-à-dire la pratique effective de ce à quoi « on croit » ! C notre engagement, notre confiance, en « ce qui est cru » ! L’Islam, la Religion, que nous somme tenus de respecter. C ce qu’on appelle « Islamism ». Péjorativement bien sûr !

    Loin de moi la personne, quiconque, néanmoins je confond son idée avec… la mienne ! Qu’Allah nous guide et protège dans le droit chemin.
    Fraternel Sallamu Allaykum
    DZiri

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

    • rachid dahmani
      31 décembre 2015 at 19 h 01 min - Reply

      Bonsoir,

      Force est à se demander, de distinguer « la foi qui fait croire » et « ce qui est cru ».Parce que dans « ce qui est cru » se manifeste la foi qui fait croire. C-à-dire la pratique effective de ce à quoi « on croit »
      Alors questions: Est ce que c’est Dieu qui donne la foi? Ensuite: Est ce que Dieu donne la foi à qui il veut? Ensuite: Est ce que Dieu peut enlever la foi à qui il veut?
      Il a assujetti la nuit et le jour; le soleil et la lune. Et à Son ordre sont assujetties les étoiles. Voilà bien là des preuves pour des gens qui raisonnent. Oui bien sur, et les gens qui raisonnent posent la question suivante: Puisqu’il a assujetti tous les astres de l’univers et donc toute la matière de l’univers et par conséquent assujettir l’être humain est loin d’être les plus difficile à faire. Questions: Pourquoi alors toute cette diversité sur la planète et dans l’organisation et dans les opinions? est ce Dieu qui a voulu que ça en soit ainsi? Si pour certains le paradis leur est destiné et pour d’autres l’enfer, est ce Dieu qui aura voulu ainsi? pourquoi alors ces choix plutôt que d’autres? l’homme peut il modifier ses convictions sans l’intervention de Dieu?…on pourra s’étaler sur bon nombre de questions…mais la philosophie de la chose est bien connue. Bonne soirée.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 14

  • rachid dahmani
    31 décembre 2015 at 23 h 01 min - Reply

    Bonsoir,

    Bonne et heureuse année 2016 à tous les Algériens. Puisse cette année, pour nous tous, être remplie de bonheur et de réussites. Avec tous mes voeux d’un changement bénéfique à tout le pays.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

  • DZiri45
    1 janvier 2016 at 18 h 53 min - Reply

    Sallamu Allaykum M. R.Dahmani
    Malgré « la distances gardée » respectable des assertions, permettez moi mon cher ami, de penser qu’on se comprend très bien, et que l’on traduit dans le correct time. Je parle pour moi bien sûr !
    Aussi, je tiens à vous préciser qu’en ce qui me concerne je vous lis comme un livre ouvert !
    Je vous vois dans la recherche, que (n) eminents savans athées ont abandonnées, d’hypothèse pour conclure sur des postulats d’une démonstration, bien qu’elle ne soit ni évidente ni démontrée.
    L’homme honnête porte ses options, résolument et sans complexe. Comme il convient de l’être quand on assume ses idées. Sinon C 1 manque de loyauté !

    Vous tentez avec tact d’opposer une hypothèse d’homme (sujette à imperfection), à une Processus Divin (parfait pour un Muslim). Votre déductivisme s’oppose en quelque sorte à l’inductif.
    L’idéologie, AOC française, est une « formulation moderne » du XIII siècle, elle a remplacée la Metaphysic, honni par l’ancien regime, et reprise par Les philosophes de la Révolution Fr, « les républicains, autrement dit les francs-maçons origine de la Republic ».
    Père de cette ideologie, le comte de Tracy fut « le philosophe officiel du Directoire ».
    Entre les deux option, le Muslim, la référence, le choix est vite fait ! Et rassurez vous, il n’y a pas un brin de platonism !

    Sura.3/v.2 : ≈ « Allah! Pas de divinité à part Lui, le Vivant, «Al-Qayyūm». ».
    Qayyum, Qaîm = Vif, Constemmant en éveil, ni somnolence, ni sommeil ! Gérant, s’occupant de toute sa création, le seul à subvenir aux besoins de toute Sa Création, en tout lieu et temps !
    C la traductuin de ce seul terme Qayyum. Ce qui est loin le K de l’idéologie vous en convenez !
    Sura 22 v.8-9 : ≈ « Or, il y a des gens qui discutent au sujet d’Allah sans aucune science, ni guide, ni Livre pour les éclairer,* Affichant une attitude orgueilleuse pour égarer les gens de la Voie d’Allah…. ».
    Sura 22 v.73 : ≈ «Ô hommes! Une parabole vous est proposée. Ecoutez-la: «Ceux que vous invoquez en dehors d’Allah ne sauraient même pas créer une mouche, quand même ils s’uniraient pour cela… ».

    D’Origine l’esprit humain n’est est pas vide. Il y a Fitra « le logiciel, le souffle de vie du Créateur »! Le moteur qui fait fonctionner cette création. Et rappelez vous, Allah a enseigné à Adam (sas), tout les noms.

    En ce qui me concerne, je ne peut parler de fiabilité à partir du moment ou l’on prend référence sur une pensée idéologie. Doctrine propre à une époque, une société, «une classe qui régit et oriente l’action ». Est-ce ou non le K ?
    Dans la sura 23.verset 115. Allah nous interpele :
    ≈ « Pensiez-vous que Nous vous avions créés sans raison, sans but, et que vous ne seriez pas ramenés à Nous ?». Il aura des comptes à rendre !
    Allah n’a de compte à rendre à personne, C l’inverse qui aura lieu !

    En occident on dit qu’il faut créer la chance ! Dans le cours de la vie, il n’y a pas de « facteur chance », il est plutôt question de Misericorde Divine envers celui qui fait le bon Choix ! Un seul. Être ou non Muslim ! Binaire, non aléatoire !
    En reprenant votre expression : « Depuis que l’homme est sur terre… », je dirai que C celui qui doute, qui se complexifie à ne pas admettre Allah, le Proccess Divin, comprendre d’où il vient, et vers où il se dirige ! Et puis un problème, ne se resoud pas si on en comprend pas l’énoncé !
    Et l’énoncé est dans le Qoran !
    Pour un Muslim, la reflexion est saine, concluante même,lorsqu’elle est basée sur l’axiom, ALLAH,
    Analyser, reflechir chercher en dehors du domaine d’Allah est une absurdité ! Il n’y a pas d’autres dieux ni de domaine !

    Dans votre 2em billet, comme d’habitude, vous me posez des « questions ».Questions qu’un Muslim n’a pas à se poser, surtout avec tel régistre. Les mots ont un sens et peuvent avoir des effets miroir.
    Je ne suis pas un théologien moi, je lis le Qoran, et je vous sais et l’affirme, que,copmte-tenu de vos capacités,de vos connaissances, vos reflexions et analyses que, si vous lisez avec + d’attention le Qoran, vous trouverez réponses à tout vos questions et même celles que vous pouvez poser encore.
    Puisse Allah nous guider tous !
    Sallamu Allaykum
    DZiri

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

    • rachid dahmani
      3 janvier 2016 at 7 h 42 min - Reply

      Bonjour cher dziri45, Bonne et heureuse année 2016.

      Le sujet est vaste mais peut très bien se résumer en quelques idées ou quelques phrases. il n’est nul question de démonstration, de postulats ou d’hypothèses. Et on n’oppose rien contre rien…on est devant des faits réels bien devant nous. Dieu est le créateur Divin. C’est de lui que tout provient. C’est ce qui est admis de toute l’humanité (mis à part quelques gringalets). Il est la puissance unique. Il est présent partout. Il sait tout, au passé, au présent et au futur. Il décide de tout à son bon vouloir et à n’importe quel moment. De deux choses l’une alors. Où bien l’être humain est directement l’oeuvre de Dieu et dans ses actes et dans son devenir auquel cas sa voie est tracé. Ou bien ses actes sont indépendants de Dieu dans le sens où ce dernier ne connait pas ses décisions, ne peut les influer et qu’il le jugera le jour du jugement dernier et là alors il y un problème. Il n’est nul question d’opposer des options dans des choix, d’idéologie, de philosophie ou de tout autre idée ou pensée. C’est une question simple binaire. C’est ceci ou cela de part les affirmations de toute chose. L’univers est ainsi crée en binaire. Vous avez la chose et son opposée (à part les dipôles magnétiques, car ils sont déjà bipolaires). Je ne présente pas un choix à faire, et ce n’est point un problème métaphysique. La religion est une chose qui enseigne bien des choses mais pas toutes les choses. Ici on n’a nul besoin de doctrine, de pensée, d’idéologie ou de quoi que ce soit pour comprendre le problème qui, à mon avis, est très simple. C’est « to be or not to be », c’est aussi simple que cela. Et le coran ne répond pas (pardonnez moi) à ces questions (à moins que vous ayez des réponses). Alors pour résumer. Dieu a crée tout l’univers, il connait tout. Il est capable de tout et peut tout changer à n’importe quel moment. L’être humain est une créature de Dieu le tout puissant. La réflexion, l’esprit de l’être humain et tout ce qu’il fait est une oeuvre de Dieu. A partir de là, la question découle d’elle même. Est ce que Dieu sait tout ce que va faire sa créature? est ce qu’il peut modifier ses actes? si oui est ce qu’il le fait pour certains et pas pour d’autres et pourquoi?. Ou bien, est ce qu’il ne connait pas les actes de sa créature et on entre dans un autre débat. Voila. C’est binaire, c’est aussi simple que cela, et ne nécessite nullement de philosophie, de pensée, d’idéologie ni de rien d’autres? Cela nécessite juste un petit esprit qui raisonne un peu et pose des questions toutes naïves mais qui sont bien ancrées dans un repère bien établi. Bien à vous cher ami.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 11

  • DZiri45
    4 janvier 2016 at 19 h 46 min - Reply

    @M.R.Dahmani
    sallamu Allaykum
    D’abord, tout mes voeux pour cette nouvelle année !
    J’adhère à votre post, ce qui confirme mon respect quant à vos reflexions et analyses.
    Cependant, je me dois de rappeler qu’en la matière, la recherche et/ou la reflexion ne doit pas priviligier un domaine et manquer d’autres.
    L’être humain ne saurait s’épanouir, ni même subsister, sans reconnaître humblement sa finitude, face à l’infinitude qui l’environne..
    Le postulat l’hypothèse , resulte d’un préalable admit, une assise sur laquelle repose tout edifice.
    Elle doit être celle qui oriente la recherche en Relation avec l’assise. Non celle qui répond à une pensée en toute hypothèse, par hypothèse ; Etre basée sur le formalisme et non l’intuitionnisme.
    L’hypothèse, explication méthodique et organisée, reste toujours à vérifier,à démontrer.
    L’homme, ainsi conçu, son Créateur, par quelques règles pérennes, claires,lui à tracé « La Voie » à suivre. Elles tempèrent les appétits individuels. Lui définissent le But, organisent, et donnent sens à la vie.
    Aussi lui faut-elle consentir à admettre ses limites.

    “C’est « to be or not to be »”, binaire comme vous dites, et le Qoran répond:
    Sura 18.Verset 29:
    ≈ « Et dis: ≈ « La Vérité émane de votre Seigneur. Croira qui voudra et niera qui voudra !» Nous avons préparé pour les injustes un Feu dont les flammes les cerneront de toutes parts. ». 2 choix.
    Comme, Allah est juste, de ce fait, le châtiment ne peut avoir lieu que s’il est mérité. Et il ne peut par ailleurs être mérité que si nous sommes libres dans notre choix, de notre conduite dans cette vie.
    L’une des preuves que nous sommes libres de nos actes c’est qu’Allah, dans le Qoran nous incite à faire le bien. Si Dieu était responsable de nos actes et pas nous et que nous n’étions donc pas libres, Il ne nous aurait pas prescrit ou ordonner de faire ou de ne pas faire telle ou telle chose.

    Sura 7. Verset.146 :
    ≈ « J’écarterai de Mes signes ceux qui, s’enflent d’orgueil sans droit, sur terre. Même s’ils voyaient tous les miracles, ils n’y croiraient pas. Et s’ils voient le bon chemin, ils ne le prennent pas comme tel. Mais s’ils voient celui de l’erreur, ils le prennent comme sentier. C’est qu’en vérité ils traitent de mensonges Nos preuves et ne leur accordaient aucune attention. ».

    Sura 29.Verset 10:
    ≈ « Parmi les gens il en est qui disent: «Nous croyons en Allah» mais, si on l’éprouve pour la cause d’Allah, ils considèrent l’épreuve de la part des hommes comme un châtiment d’Allah. Et en cas de secours de ton Seigneur, ils diront certes: «Nous étions avec vous!». Allah n’est-Il pas le meilleur à savoir ce qu’il y a dans les poitrines de tout le monde? ».
    Sura 13. Verset11 : ≈ « Allah ne change point la situation d’un peuple tant que celui-ci ne change pas ce qui est en lui ».
    Sallamu Allaykum
    DZiri

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

    • rachid dahmani
      5 janvier 2016 at 7 h 57 min - Reply

      Bonjour à tous, Bonjour cher Dziri45,

      Je suis en total accord sur le ce principe, en ce sens que, liberté est donnée à l’être humain pour ses choix, ses décisions et sa conduite dans la vie et de répondre dans le même sens de ses actes auprès du seigneur le jour du jugement dernier. J’adhère à cette façon de voir d’une manière totale. Sauf que, la réflexion ne peut s’arrêter là et pour cause. Dieu a donné à l’être humain l’aptitude à réfléchir sans commune mesure pour élucider tout ce qui peut se rapporter à sa vie. Bien sur les limites existent déjà. Mais cet esprit et cette volonté portée sur la réflexion est aussi une œuvre de Dieu qui pousse l’être humain à plus de recherche et de curiosité. Aussi, à se poser toutes les questions qui puissent lui éclaircir par d’éventuelles réponses le plus possible de sentiers et de chemins sombres. C’est aussi la volonté de Dieu. Alors, Donc, si l’être humain est libre de ses choix dans sa vie pour rendre compte au jour du jugement dernier, voudra t’il dire que Dieu ne peut (ou ne veut) influer sur les décisions de sa créature? La réponse évidente et de part la puissance illimitée de Dieu voudrait que Dieu ne veuille pas influer sur les décisions et les choix de l’être humain dans sa vie pour rendre compte en justice saine auprès de son créateur. Mais alors, Si Dieu, ne veut pas influer, sachant qu’il peut le faire, et connaissant les destinées de chacune de ses créatures, n’y aurait il pas une certaine « injustice divine » puisque fatalement il y a ceux qui seront châtiés et ceux qui seront récompensés? La problématique « se complique un tant soit peu à ce niveau. Bonne journée cher ami.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

  • DZiri45
    6 janvier 2016 at 19 h 04 min - Reply

    Sallamu Allaykum M.R.Dahmani
    Je suis synchrone avec votre billet, excepté le dernier § :

    « Si Dieu, ne veut pas influer, sachant qu’il peut le faire, et connaissant les destinées de chacune de ses créatures, n’y aurait il pas une certaine « injustice divine » puisque fatalement il y a ceux qui seront châtiés et ceux qui seront récompensés? La problématique « se complique un tant soit peu à ce niveau ».

    Et je vous dis pourquoi non, plutot C Lui qui le dit !
    Sura 13. Verset.11 : ≈ « Allah ne change point la situation d’un peuple tant que celui-ci ne change pas ce qui est en lui ».
    Autrement dit, revenir à ses commandements, pour beneficiers de ses faveurs !
    Je ne vous pas souahaite la nouvelle Consti pa tu tion.
    Sallamu Allaykum
    DZiri

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

    • rachid dahmani
      6 janvier 2016 at 20 h 52 min - Reply

      sallamu allaykum,

      « Allah ne change point la situation d’un peuple tant que celui-ci ne change pas ce qui est en lui », autrement dit Allah ne sait pas si le peuple va changer quelque chose en lui ou non. Aussi, ce n’est pas Allah qui décide si le peuple change ou ne change pas quelque chose en lui. Cela parait vraiment bizarre, et pas normal du tout. Et en outre, pourquoi Allah ne fait pas en sorte que ce peuple change quelque chose en lui? Et s’agissant du peuple musulman, il devrait alors y avoir des privilèges. Mais pas du style de la tension Iran – Arabie Saoudite. Il y a vraiment quelque chose qui ne tourne pas rond. Bonne soirée.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 7

  • DZiri45
    7 janvier 2016 at 19 h 53 min - Reply

    Sallamu Allaykum M.R.Dahmani
    Vous écrivez : « Aussi, ce n’est pas Allah qui décide si le peuple change ou ne change pas quelque chose en lui. ».

    A cet effet, il importe de rappeler que en tant que ILLAH, Dieu souverain, Maitre de sa création toute entière, Il a décrété une Religion à suivre. Sans coercition….
    Il a laissé le choix aux hommes d’obéir ou desobeir ! Choix « démocratic », adherer ou refuser, tout en leur rappelant la conséquence de chaque option!

    S’Il imposait [avec coercition] un choix, personne n’en serait responsable des conséquences qui en résulteraient. Néanmoins, Il leur préfère le bon choix pour les assister dans cette Voie !
    Sallamu Allaykum
    DZiri

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

    • rachid dahmani
      7 janvier 2016 at 21 h 10 min - Reply

      Bonsoir cher dziri45, content de débattre avec vous.

      Pour continuer. »Il a laissé le choix aux hommes d’obéir ou desobeir ! Choix « démocratic », adherer ou refuser, tout en leur rappelant la conséquence de chaque option! » est ce à comprendre qu’Allah ne sait pas le choix des hommes? et ce en rappelant les conséquences de chaque option. Du fait des responsabilités faut il comprendre que Dieu ne connait pas les choix des hommes malgré la possibilité de les imposer? Et s’il leur préfère le bon choix pourquoi alors ne pas faire en sorte que ça se réalise? Sallau Allaykum.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 7

  • DZiri45
    9 janvier 2016 at 18 h 53 min - Reply

    Sallamu Allaykum M.R.Dahmani
    Vous me rappelez : « Et s’il leur préfère le bon choix pourquoi alors ne pas faire en sorte que ça se réalise ».
    Cela sous entend, que l’homme devient irresponsable. (Ragda out mangé). Tout lui est servi sur un plateau ! Y compris le Paradis !
    L’homme est libre deans son choix, à lui de l’assumer. Et pour cela, en K du bon choix, Allah lui a promit son assistance.

    Vous n’etes pas savoir que penser exige de se décentrer ; De prendre sur une question donnée, la perspective de l’altérité. A défaut de cet effort, la prétention à la vérité est limitée.
    La religion, la morale ne s’enseignent pas comme les sciences exactes…. Comprendre et sentir sont deux choses profondément différentes. Et il est aussi inutile et absurde que la raison demande au cœur des preuves de ses premiers principes, pour vouloir y consentir, qu’il serait autant que le cœur demandât à la raison un sentiment de toutes les propositions qu’elle démontre, pour vouloir les recevoir.
    On peut saisir la signification de la religion, de la morale dans un environnement où ces caractères sont présents et font partie de la vie quotidienne.
    Sallamu Allaykum
    DZiri

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

    • rachid dahmani
      9 janvier 2016 at 21 h 19 min - Reply

      Sallamu Allaykum cher dziri45,

      Donc si c’est à l’homme d’assumer et d’être respon,sable de son choix cela sous entend que Dieu ne le sait pas par avance, autrement cela n’a aucun sens. Et il aura droit à l’assistance de Dieu qu’en cas de bon choix. ce qui sous entend que Dieu ne sait pas par avance à qui il donnera son assistance. Ce qui peut paraître un peu bizarre.
      Penser exige de se décentrer vous dites, mais par rapport à quoi? en outre penser est une faculté octroyée par Dieu à l’être humain. C’est une propriété émergente dans l’artifice complexe de la composition de l’organisme humain. On se retrouve alors au point de départ dès lors qu’il s’agit d’interpréter ou dans toute action liée à une des facultés que posséderait le cerveau humain qui, il faudra le rappeler, est une oeuvre de Dieu car il ne peut avoir une autre origine.
      Bonne soirée.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • DZiri45
    10 janvier 2016 at 20 h 07 min - Reply

    Sallamu Allaykum M. R Dahmani
    Je crois avoir déjà répondu à ces questions, neanmoins pour vous faire plaisir je répète.
    Vous vous posez :
    A : « Dieu ne sait pas par avance à qui il donnera son assistance. Ce qui peut paraître un peu bizarre ».
    Mais si, Il l’affirme dans les surat :
    40.verset 46 :≈ « Nous secourrons, certes, Nos Messagers et les croyants, dans la vie présente tout comme au jour où les témoins [les Anges gardiens] se dresseront le Jour du Jugement ».
    Sura 22.verset 38 : ≈ « Allah prend la défense de ceux qui croient. Allah n’aime aucun traître et mécréant ».
    Il assiste, et sanctionne ! Chacun selon son option !
    Rappellez-vous votre votre expression : « to be or not to be ». Le choix peut-etre fatal !

    B : « Penser exige de se décentrer vous dites, mais par rapport à quoi ? ».

    La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à une passion , ni à un intérêt, ni à une idée artificiellement conçue. Qu’il importe d’eviter de penser toujours qu’en accord avec soi-même.
    Je vous dirais mon frère que les principes se sentent, et les propositions se concluent.
    Aussi, il est absolument necessaire de ne pas s’en tenir qu’aux pensées transcendantes dans ses reflexions, se conformer à une « idéologie » destinée à encadrer, sans lendemain,le comportement humain.
    L’acte de penser, de philosopher ne consiste en rien d’autre que dans l’examen rationnel des choses, et dans la reflexion sur eux en tant qu’ils constituent la preuve de l’existence de l’Artisan ,ALLAH.
    Sallamu Allaykum.
    DZiri

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

    • rachid dahmani
      12 janvier 2016 at 8 h 25 min - Reply

      Bonjour cher dziri45,

      Il me semble que pour vous mes interrogations à moi ont des réponses évidentes. Alors je ne vais pas trop m’étaler et essayer d’être le plus bref et le plus précis possible dans mes interrogations.
      Dieu est sans conteste (Par définition même et par conviction de tous) celui qui sait tout du passé, du présent et du futur sur toutes sa création et ses créatures. Dieu est celui qui peut tout sur toute sa création et toutes ses créatures et à tout instant. Il ne peut y avoir un quelconque fait qui ne soit pas l’oeuvre de dieu et sans que dieu ne le sache. Si on est d’accord la dessus alors on pourra poursuivre.
      Je suppose qu’on est d’accord (le contraire m’étonnerait). Partant de là on a alors:
      Dieu a crée toute l’humanité et parmi elle ceux qui seront récompensés et ceux qui seront châtiés le jour du jugement dernier.
      Sachant que Dieu sait tout au passé, au présent et au futur, il sait déjà lors de la création même de chaque être humain, celui qui sera châtié et celui qui sera récompensé.
      Du fait qu’il peut tout aussi et à n’importe quel instant, il peut aider n’importe qui destiné à être châtié à lui faire changer de comportement pour être récompensé, sachant qu’il sait qu’il interviendra pour lui faire changer de comportement. Car si ce n’est pas le cas, cela voudra dire que Dieu ne sait pas ce que sa créature va adopter de comportement ce qui est contraire au postulat que dieu sait tout.
      Partant de ces principes, et du fait que dieu a crée l’humanité en sachant par avance qui sera châtié et qui sera récompensé, n y aurait il pas une sorte « d’injustice » au départ? Bonne journée cher ami.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

    • rachid dahmani
      12 janvier 2016 at 8 h 26 min - Reply

      Bonjour cher dziri45.

      Il me semble que pour vous mes interrogations à moi ont des réponses évidentes. Alors je ne vais pas trop m’étaler et essayer d’être le plus bref et le plus précis possible dans mes interrogations.
      Dieu est sans conteste (Par définition même et par conviction de tous) celui qui sait tout du passé, du présent et du futur sur toutes sa création et ses créatures. Dieu est celui qui peut tout sur toute sa création et toutes ses créatures et à tout instant. Il ne peut y avoir un quelconque fait qui ne soit pas l’oeuvre de dieu et sans que dieu ne le sache. Si on est d’accord la dessus alors on pourra poursuivre.
      Je suppose qu’on est d’accord (le contraire m’étonnerait). Partant de là on a alors:
      Dieu a crée toute l’humanité et parmi elle ceux qui seront récompensés et ceux qui seront châtiés le jour du jugement dernier.
      Sachant que Dieu sait tout au passé, au présent et au futur, il sait déjà lors de la création même de chaque être humain, celui qui sera châtié et celui qui sera récompensé.
      Du fait qu’il peut tout aussi et à n’importe quel instant, il peut aider n’importe qui destiné à être châtié à lui faire changer de comportement pour être récompensé, sachant qu’il sait qu’il interviendra pour lui faire changer de comportement. Car si ce n’est pas le cas, cela voudra dire que Dieu ne sait pas ce que sa créature va adopter de comportement ce qui est contraire au postulat que dieu sait tout.
      Partant de ces principes, et du fait que dieu a crée l’humanité en sachant par avance qui sera châtié et qui sera récompensé, n y aurait il pas une sorte « d’injustice » au départ? Bonne journée cher ami.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

      • DZiri45
        12 janvier 2016 at 17 h 23 min - Reply

        Sallamu Allaykum khouya Rachid
        Vous dites « Dieu est sans conteste » :
        Cela veut dire Supra, quelque chose d’exceptionnel, doué d’attributs et de qualités qui sortent de notre entendement, du votre et mien compris, relisez ses nom-attributs, il y au moins 99. Il est Unic, sûr de lui, incréé, n’engendre pas, sans équivalence aucune !

        Sura 57 – Verse 4:
        ≈ “C’est Lui qui a créé les cieux et la terre en six jours puis Il S’est (établi, Estawa) sur le Trône; Il sait ce qui pénètre dans la terre et ce qui en sort, et ce qui descend du ciel et ce qui y monte, et Il est avec vous où que vous soyez. Et Allah observe vos faits et gestes ». Il sait tout, C Lui le Gérant!

        Effectivement mes réponses à vos questions sont évidentes, C si claire et si distinct que l’esprit saint ne peut pas en douter. Elles ne viennent pas de moi, C aussi une certitude, une adhesion à un contenu: Le Qoran, l’Islam !
        Surat 18-verset54:
        ≈ « Et assurément, Nous avons déployé pour les gens, dans ce Coran, toutes sortes d’exemples. Cependant, l’homme est de tous les êtres le plus grand récamcitrant ».

        Affirmatif, tout à fait d’accord avec vous, et Partant de là comme vous dites, il ne peut aider les « rebelles », au contraire, il laissent dans leur égarement mais, oui il y a 1 mais : Si ces derniers réalisent qu’ils sont dans l’erreur et sollicite Son aide. D’office elle leur est accordée :
        Sura 19 – Verse 59 & 60 :
        ≈ « – Puis leur succédèrent des générations qui délaissèrent la prière et suivirent leurs passions. Ils se trouveront en perdition * – Excepté celui qui se repent, croit et fait le bien: ceux-là entreront au le Paradis et ne seront point lésés ».

        Enfin mon frère, Allah sait ce que sera le parcours de chacun.
        C lui qui les a décrété et determiné : 2 parcours seulement!
        Quoi’qu’en cours de route, je le répète,Il ne ferme pas Sa Porte devant personne ! Il suffit juste de frapper ! Est-ce de l’injustice ?
        Sallamou Allaykum
        DZiri

        Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

        • rachid dahmani
          13 janvier 2016 at 7 h 39 min - Reply

          Bonjour Dziri45,

          Je pense qu’on ne pose pas tous les deux la même question, ou bien on en se comprend pas très bien sur la question. Je reprend juste votre dernier paragraphe. « Allah sait ce que sera le parcours de chacun.C lui qui les a décrété et déterminé : 2 parcours seulement!
          Quoi’qu’en cours de route, je le répète,Il ne ferme pas Sa Porte devant personne ! Il suffit juste de frapper ! Est-ce de l’injustice ? »

          Ici il y a bel et bien deux choses qui ne collent pas. La première c’est « Allah sait ce que sera le parcours de chacun.C lui qui les a décrété et déterminé. » Donc ici il a décrété le parcours de tout un chacun et il sait ce que sera ce parcours. D’un autre côté, et c’est la deuxième chose qui ne colle pas avec la première, « il ne ferme pas sa porte devant personne, il suffit juste de frapper », autrement dit le parcours décrété peut changer à la lueur du changement de comportement de l’individu au courant de sa vie. est ce a dire alors que ce qui a été décrété au début ce n’est pas le bon parcours? ou est ce que Dieu ne sait pas le changement de l’individu en cours de route? Bonne journée.

          Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

          • DZiri45
            13 janvier 2016 at 17 h 28 min -

            Sallamou Allaykum khouya Rachid
            Il faut tenir le fil du débat : rappelez vous mon billet du 7 janvier en réponse du votre du 6 janvier .
            Je vous faisait part de ce qui suit :
            A cet effet, il importe de rappeler que en tant que ILLAH, Dieu souverain, Maitre de sa création toute entière, Il a décrété une Religion à suivre. Sans coercition…
            Il a laissé le choix aux hommes d’obéir ou desobeir ! Choix « démocratic », adherer ou refuser, tout en leur rappelant la conséquence de chaque option!
            ET QUE:
            [« Si ces derniers réalisent qu’ils sont dans l’erreur et sollicite Son aide. D’office elle leur est accordée :
            Sura 19–Verse 59 & 60 :
            ≈ « – Puis leur succédèrent des générations qui délaissèrent la prière et suivirent leurs passions. Ils se trouveront en perdition * – Excepté celui qui se repent, croit et fait le bien: ceux-là entreront au le Paradis et ne seront point lésés ».].

            Seigneur, maitre des lieux et des environs, Il décrété une religion obligatoire pou toute Sa Création, excepté pour l’homme auquel il à laissé le choix. La Magnificience !.
            Toutefois, il a promis le Paradis à ceux qui y adhèrent et mis en garde ceux qui n’y adherent pas. Le chatiment les touchera. ». C to by or not tobby, votre devise.
            Durant le parcours de chacun, l’homme peut evoluer dans son cheminement x ou y.
            Et ce n’est pas de l’« une unjustice » : Allah ne lèse quiconque.

            Non mon frère, C la Magnificience, elle est claire, manifeste et à la portée de tous particulièrement pour ceux qui y adhèrent.
            Sallamu Allaykum
            DZiri

            Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

    Congrès du Changement National

    Galeries photos