Édition du
1 October 2016

LA PRIORITE EST DANS LE CHANGEMENT DE REGIME

FeqLes courants de gauche des pays arabes souffrent de maux similaires. Outre leur refus de comprendre leur société telle qu’elle est, il y a également leur obsession de l’islamisme comme étant leur pire adversaire. En effet, ces courants ont été jusqu’à s’acoquiner avec les régimes corrompus, au prétexte de « sauver la république », et se disqualifier ainsi quasi définitivement aux yeux des populations dont ils clament pourtant vouloir l’émancipation. Cette tendance a pu être surmontée par certains courants de gauche de par le monde, qui les ont vu s’allier avec les courants chrétiens pour affronter ensemble le système capitaliste-impérialiste, et être ainsi réellement au service des populations. Les idéologies doivent passer au second plan, et la lutte pour l’émancipation des peuples des puissances de l’argent, qui elles, se servent abondamment de ces clivages idéologiques pour maintenir leur hégémonie, exige l’alliance de toutes les forces vives d’un pays. Islamistes et non-islamistes, doivent comprendre que chacun a sa place dans la construction du pays, dans le cadre d’un état de droit ,,qui , seul, est apte à permettre à chacun de s’exprimer, dans le respect de l’autre.

 

Amel Hadj Hamou

Membre du CCD


Nombre de lectures : 2100
3 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • AMAR
    14 février 2016 at 8 h 13 min - Reply

    EFFECTIVEMENT LA GAUCHE ARABE A FORCE DE TROP S ACOQUINER AVEC LES COURANTS ISLAMOPHOBES DE L OCCIDENT ET LES REGIMES CORROMPUS « N ARRIVENT PLUS DESORMAIS A COMPRENDRE LEURS SOCIETES ..EN ALGERIE ILS ONT FRANCHIT TOUTES LES FRONTIERES ET N ONT PAS HESITE A SE DEBARASSER DE TOUTES LEURS SCRUPULES POUR FAIRE PLAISIR A LEURS MAITRES …….DOMMAGE…..VRAIMENT DOMMAGE ….ILS N ONT PAS REUSSI A IMMITER LEURS AINES DURANT LA GUERRE DE LIBERATION………ILS ONT VENDU LEURS AMES POUR QUELQUES MINABLES PRIVILEGES…………MI-BEDOUIN MI-INDIGENES ILS N ARRIVENT PAS ENCORE A S AFFIRMER ET QUAND ILS S AFFIRMENT C EST POUR CHANTER LES LOUANGES DE LEURS IDOLES D OUTRE MER..N EST CE PAS MR DAOUD…

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • rachid dahmani
    14 février 2016 at 12 h 53 min - Reply

    Bonjour,

    Faisons tomber le roi d’abord. On s’expliquera autour d’une table après. ça a l’air trop facile. Mais ce n’est point impossible. L’idéal serait que le roi parte de son plein gré et qu’il mette les jalons pour que les suivants trouvent un terrain d’entente autour d’une table. Mais la nature humaine est trop cruelle. Du moins c’est ce que je pense. J’espère ne pas avoir raison. Bonne journée à tous.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • MAJORORO
    17 février 2016 at 10 h 14 min - Reply

    Oui c’est la première priorité.
    Le changement de régime peut venir d’une multitude de façons variant de l’extrême dans toutes ses variations sur le même thème que sont les exemples irakien, égyptien, libyen ou encore syrien (en cours) jusqu’à celui plus calme et civilisé des pays de l’Europe de l’Est dans les années 80 et 90.
    Evidemment le dernier type de changement de régime est beaucoup plus préférable mais la plupart du temps il n’y a pas de choix.
    La question est : a-t-on le droit aujourd’hui de tuer 250000 personnes pour soi-disant sauver un régime ?
    Je suis pour ma part d’avis à empêcher ces petits pays sous-développés à utiliser leurs armes contre leurs propres concitoyens pour quelque raison qu’elle soit. L’exemple algérien au début des années 90 avait pris tout le monde au dépourvu, même la Tunisie n’a pas été en reste, mais pas la Libye et certainement pas la Syrie. Comme dans ce dernier pays, il n’y a rien à gratter, on n’y est pas intéressé. Les conséquences par contre se font de plus en plus ressentir et lourdement. Donc d’une façon ou d’une autre, on paye et / ou on est pris dans la tourmente des flux grandissants d’émigrants et / d’argents de gouvernants zélés et sans vergogne.
    Certains pays européens comme on le sait tous, ne font pas cas de cet argent arrivant de ces pays sous-développés pour des raisons évidentes mais il est grand temps que cela change surtout si on compte résoudre les problèmes du monde d’aujourd’hui.
    Le cas de l’Algérie est très pertinent car tout basculement d’un côté ou de l’autre peut avoir des conséquences très néfastes sur tout le monde. Un pays avec à l’intérieur 40 et à l’extérieur 10 millions d’habitants ne peut plus se permettre de jouer en roue libre dans le monde. Il faut absolument superviser ses élites et prévenir toutes initiatives malheureuses. Je pense à cette Constitution de malheur. Je suis convaincu que ces « algériens » autoproclamés représentants des populations algériennes ne sont pas capables de pondre un tel document et que tout document(s) voté(s) a 99.99% par l’actuelle représentation ne peut mener qu’au désastre plutôt que prévu. La rente des hydrocarbures s’étant transformée en investissements dans l’immobilier Européen et nord-américain après son épuisement ne permet plus de champ de manœuvre libres et sans contraintes. Evidemment l’invocation du néo-colonialisme et de l’impérialisme sera utilisée comme d’habitude mais personne n’y croirait. En fait, personne dans le mode n’y croit à ces balivernes de vieux gauchistes séniles qui voulaient changer le monde et ses règles de jeux pendant toutes ces années. En définitive, ils finissent tous leurs vies, bien installés dans leurs lits bien chauds ou en chaise roulante en bons bourgeois mais en laissant derrière eux un gouffre de problèmes non résolus. SVP suivez MENA-Forum.com pour en savoir plus sur ces pays de la region MENA.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • Congrès du Changement National

    Galeries photos