Édition du
5 December 2016

QUAND EL WATAN FAIT DANS LE PARTI-PRIS HISTORIQUE .

 

Krim1Suite a l’interview que le neveu de Abane a donné au journaliste d’El Watan , Mr Fayçal Metaoui et dans lequel il a tenu un discours haineux , diffamatoire et indécent a l’égard de KRIM BELKACEM ,un des plus grands héros de l’Algerie contemporaine et suite aux multiples appels que j’ai reçu de la part de citoyens et de militants , mon devoir était de rétablir certaines vérités et dénoncer les propos infâmes et indignes tenus par Belaid Abane .

VOICI L’ARTICLE QUE J’AI ADRESSE A EL WATAN ET QU’IL N’A PAS VOULU  PUBLIER MALGRE LE FAIT QUE J’AI PRIS ATTACHE AVEC Mr Fayçal Metaoui au siège du journal , suivi une semaine après d’un appel a Mr Omar Belhouchet qui m’avait lui aussi promis de voir avec la rédaction.

L’ARTICLE:

Mon propos n’est pas de polémiquer avec le neveu de Abane et encore moins porter atteinte à la mémoire de Abane Ramdane qui reste et qui restera un des grands dirigeants de la révolution Algérienne avec d’autres connus et moins connus. La révolution Algerienne à été l’aboutissement d’un long processus fait de révoltes , de sacrifices consentis par une majorité du peuple Algerien , même si j’ai toujours dénoncé cette tromperie du pouvoir qui consistait a dire « un seul héros le peuple »! en voulant par là enlever le mérite de tous ceux et de toutes celles qui ont été de véritables héros de la revolution , Abane , Krim , Didouche ,Amirouche, Benboulaid, Boudiaf, Ben Mhidi , Hassiba, Bouhired et tant d’autres qui ont été de véritables héros , de véritables combattants pour la dignité et la liberté .

Certains morts au champs d’honneur , d’autres ont survécu et certains autres assassinés avant et après l’indépendance par leurs siens . Parmi ces héros tout comme Abane , Krim Belkacem en est incontestablement UN n’en déplaise au neveu de Abane . Ce dernier a toujours voulu rapetisser celui qui a déclenché SA révolution pour l’indépendance du pays avant même LA révolution , avant même que certains n’aient eu l’esprit révolutionnaire et qui n’ont pris le train qu’une fois mis sur rail . Dans son interview qu’il a donné a Fayçal Metaoui le mardi 9 fevrier dans les colonnes d’El Watan , le neveu de Abane n’a cessé de se contredire , mais s’il en ressort une chose de cet entretien , c’est la haine , je dis bien la haine qu’il éprouve envers Krim Belkacem dont il l’accable de choses et d’autres , de sommaire , de commanditaire de l’assassinat de Abane , d’immorale….

D’après le neveu de Abane , le véritable commanditaire de l’assassinat de Abane n’est autre que Krim Belkacem , le pauvre assassin Boussouf n’a fait qu’obéir aux ordres!!!! et là il rejoint dans ses contradictions Dahou Ould Kablia qu’il accable tout en reprenant sa thése quand il dit  » Ould Kablia reprend les rumeurs et l’idéologie du clan » ! Belaid Abane ne fait rien d’autre que reprendre les rumeurs et l’idéologie de ce même clan qui pour se dédouaner de son crime contre Krim a toujours voulu semer le doute et la confusion dans les esprits en voulant faire associer Krim dans l’assassinat de Abane .

Pire que le « clan » Belaid Abane va jusqu’a surpasser le clan en voulant faire croire que Krim en est le commanditaire !!!! Vous vous trompez de combat Mr Abane , Krim n’est ni le commanditaire , ni le complice et encore moins l’assassin de Abane ! Abane a été assassiné par Boussouf et ses sbires ; vouloir dédouaner Boussouf me laisse interrogatif , pourquoi , dans quel but ? Meme si je comprend le pourquoi de l’accusation gratuite portée contre Krim , je vous en ferais part le moment venu . Vous dites que Krim avait une vision » sommaire » , sans aller au fond de votre pensée , car par « sommaire » vous vouliez tout simplement reprendre la formule qu’a utilisé Abane a l’encontre de KRIM en le traitant « d’aghyoul », mais vous reconnaissez plus loin que Krim était diplomate , et prenait sur lui , non pas par peur , Krim a défié la puissance coloniale , mais par soucis de préservation de l’unité de la révolution ce que peut être, par son tempérament impulsif , Abane, comme vous le dites a provoqué la « tempête »en défiant les acteurs principaux de la révolution . Ceci étant il n’est nullement dans mon intention de légitimer le crime contre Abane que j’ai a maintes reprises dénoncé a chaque fois que l’occasion m’en à été donné .

Vous dites que Krim Belkacem etait peu loquace , certes il parlait peu , mais agissait , diplomate , au moins vous lui reconnaissez cette qualité , mais surtout vous concluez votre phrase par : mais n’avait pas une morale irréprochable , Abane ne pouvait supporter cela!!! Krim n’avait pas une morale irréprochable et l »ange » Abane ne pouvait supporter cela! je laisse le soin aux lecteurs d’apprécier a sa juste mesure l’analyse et l’interprétation que vous faites de la moralité des uns et des autres ! Quant a moi , je vous dis , Abane comme Krim n’étaient que des humains avec leurs qualités et leurs défauts . La vie d’un homme c’est la somme de sa vie , de ses faits, de ses engagements ; je vous laisse le soin de parler de Abane , quant a Krim l’humain, l’homme , le révolutionnaire , le combattant , le maquisard, le négociateur, le père de famille , l’opposant à la dictature du régime , l’exilé , le condamné a mort, le dépouillé de ses biens, l’assassiné , l’oublié de l’histoire eh bien le poids de ses vertus est bien plus lourd que ce qui pouvait être des égarements que vous voulez mettre en avant . Ni vous , ni personne d’autre ne peut et ne pourra atteindre Krim Belkacem . Krim a été au commencement de la lutte pour l’independance de son pays , il a été celui qui a ramené la paix dans sa valise . Je termine par vous dire que si l’Algerie de l’indépendance avait eu un ‘sommaire » de la trempe de Krim Belkacem elle ne serait pas dans la situation ou elle se trouve .

Dr Mohamed Maiz

President d’honneur de l’association des amis de KRIM


Nombre de lectures : 6090
27 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Madani Zahir
    25 février 2016 at 22 h 32 min - Reply

    Cher Dr Mohamed Maiz

    Il me semble qu’à aucun moment le neveu de Abane ait dit que Boussouf n’est pas l’instigateur du crime et il dit même quec’est lui qui a achevé la victime (achèvement de l’acion de strangulation) !

    Il a dit effectivement que Krim était complice car il n’a rien fait pour empécher varitablement le crime ! Krim n’a pas été incriminé directement par le neveu de Abane mais il a dit que Krim était d’accord pour écarter, éloigner Abane Ramdane de la révolution en demandant son emprisonnement au Maroc !

    Il me semble que c’est ce que j’ai compris de tous les écrits du neveu de Abane, sauf si je n’ai mal compris à ses explications !

    Pardon de donner mon avis !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 22

  • Maiz Mohamed
    26 février 2016 at 0 h 22 min - Reply

    Mr Madani , relisez l’interview du 9 fevrier , il a bien dit que Krim etait l’assassin de Abane et qu’il avait maintenant des preuves qu’il sortirait dans son prochain livre !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

    • rachid dahmani
      28 février 2016 at 7 h 59 min - Reply

      Bonjour Monsieur Maiz,

      Dès lors mon ami, attendons qu’il (le neveu de Abane) nous montre les preuves de ce qu’il avance dans son prochain livre. La polémique sur le fait que Krim soit l’assassin ou pas est donc inutile. Si au prochain livre du neveu de Abane il n y a point de preuves alors on pourra déverser ce qu’il faut sur l’auteur du fait de son mensonge.
      En attendant, que soit Krim, boussouf ou un autre, toujours est il qu’il a été assassiné et y en a même qui s’en sont réjouis pendant et après l’assassinat et que ça a fait de beaux jours à certains sauf au peuple à qui Abane Ramdane vouait un respect tel qu’il espérait que l’Algérie à l’indépendance soit gouverné par des dirigeant qui redent compte au peuple. Ce n’est pas le cas, et c’est ce qu’il faut retenir. Bonne journée l’ami.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • meghress19
    26 février 2016 at 8 h 54 min - Reply

    Moi, en tant que Kabyle, en temps de paix ,a tete reposee, je ne pourrais prevoir ce qui arriverait a quelqu’un qui me traiterait d’Aghyoul.J’imagine un pauvre Krim,maquisard qui a rejoint le maquis avant 54, vivant en clandestinite, etc…, et qui se retrouve devant quelqu’un qui le traite d’aghyoul, une fleche kabyle redoutable qui brise la « self-estime » de quelqu’un…Est-ce une facon de souder les rangs avec Krim, surnomme le lion du Djebel. J’imagine ce que Krim doit emmagaziner comme colere dans ses poumons. Y a-t-il un psychologue parmis vous qui peut justifier ce dedain? La reponse du neveu d’Abane qu’il avait donnee une fois est du genre : » C’etait un peu comme une taquinerie d’un grand frere a un petit frere »…Et cette excuse ne tient pas la route.
    Ce qui ne diminue en rien le grand apport de l’architecte de la revolution Ramdane Abane.
    Merci Dr Maiz de remettre les choses a leur place.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

  • djamel
    26 février 2016 at 10 h 25 min - Reply

    Il me semble que Mr. Abane n’accuse pas Krim de l’assassinat de Abane puisqu’il précise que c’est Boussouf qui termina le travail. En tout état de cause, notre révolution n’a pas ete celle des anges. Quant au quotidien el-watan c’est vraiment dommage que la rédaction ne veuille pas faire apparaître votre mise au point. C’est mon journal comme on dit et pour moi c’est l’un des rares journaux en Algérie qui respecte la liberté d’expression. Alors s’il a rejoint les rangs des beni-oui-oui c’est tant pis pour nous et pour l’Algérie.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 7

  • Dria
    26 février 2016 at 10 h 26 min - Reply

    je prends la parole en tant qu’algérien né après l’indépendance , et qui veut connaitre la vérité rien que la vérité, je n’ai de parti pris ni pour Abane ni pour Krim. (allah yarhamhum) ils ont accompli leur mission tous les deux , cependant s’ils ont été liquidés non pas par l’ennemi mais par la même main assassine du pouvoir. il faut qu’on rétablisse cette vérité amer,et identifier la main qui a ses ramification à ce jour .

    J’arrive pas à comprendre et expliquer pourquoi Krim qui connaissait la vérité sur l’assassinat de Abane (avec les 5B), n’a pas souffler un mot , non pas durant la révolution (ou ça aurait eut des effets négatif sur la suite des événements) mais je parle après l’indépendance et après son écartement et son exil à l’étranger, il aurait pu libérer sa conscience s’il n’était pas pour la liquidation de Abane ou s’il n’avait rien a voir dans le scénario morbide, enfin dire les quatre vérités par éthique ….

    il faut que les acteurs encore vivant sortent de leurs mutismes et qu’ils nous relatent les faits qu’ils ont vécus , notre histoire est trouble est le restera vu la culture d’omerta concernant notre révolution, hélas nous assistons et nous assisterons encore à des polémiques stériles , des récupérations politiques des uns et des autres….

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 8

  • Maiz Mohamed
    26 février 2016 at 13 h 11 min - Reply

    Mr Djamel , voici la question du journaliste et la reponse de Belaid Abane:
    Krim était-il derrière l’élimination de Abane ?

    Oui, bien sûr. On ne va se raconter des histoires. Krim est partie prenante à 100% dans l’élimination de Abane. Maintenant, je peux le dire. Et je vais le démontrer dans mon prochain livre. Le bras criminel reste Boussouf, mais avec Krim partageant l’idée de l’assassinat.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • ali
    26 février 2016 at 13 h 49 min - Reply

    pour connaître la verité, encore faut il que celui qui la connaisse puisse le dire, mais etant donné que celui-ci se tais depuis 2012 (su
    i

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • ali
    26 février 2016 at 13 h 54 min - Reply

    quant a krim un certain dénommé (vespa) ayant passé a metz (France) avait laissé entendre qu’il partai en mission en Allemagne ,qui etait ministre des affaires etrangere a cette epoque et qui ete president,je vous laisse deviner

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • laid baiid
    26 février 2016 at 16 h 51 min - Reply

    krim et d’autres ont décidé d’éliminer abane qui devenait trop gênant pour leur carrière.bousof en est l’éxécuteur..on ne refait pas l’histoire…et on ne l’écrira jamais..

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • rachid dahmani
    26 février 2016 at 19 h 39 min - Reply

    Bonsoir à tous,

    Peu importe ce qui peut bien être écrit et rapporté à propos de notre révolution. On en sait suffisamment long pour dire qu’il y a eu et qu’il y a encore des traîtres de cette révolution. On sait aussi que Abane Ramdane a été assassiné, parce que ses idées qui convenaient au pays ne convenaient pas à ses assassins. On sait également que de part son assassinat tout un projet de bienfaisance pour le pays est tombé à l’eau, et on sait enfin où a été conduit le pays par ceux qui l’ont voulu ainsi. Et encore, peu importe de ce que l’on dira ou écrira. L’histoire retiendra que cet héros (parmi d’autres aussi bien évidemment) a été lâchement assassiné parce qu’il destinait ce qu’il fallait au pays et au peuple Algérien. Bonne soirée à tous.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 8

  • Bencheikh
    26 février 2016 at 22 h 25 min - Reply

    Il n’existe donc jamais une mémoire nationale unanimement partagée car l’histoire est toujours un enjeu politique au présent, à un degré ou à un autre. Il n’y a pas une objectivité, une neutralité absolue de la science historique comme de toute science humaine et sociale. Et il est normal et souhaitable qu’il en soit ainsi en démocratie : que des positions différentes soient en concurrence à travers des procédures de choix réglées. La démocratie est la gestion pacifique des conflits y compris ceux de mémoire

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • Nanita
    27 février 2016 at 8 h 50 min - Reply

    C’est normal que les sacs se vident et que tout soit passé au crible de la vérité historique. Tous les Algériens tiennent Abane Ramdane comme Krim Belkacem pour de grands patriotes qui ont sacrifié leur jeunesse et leur vie pour que l’Algérie indépendante voit le jour. Personne ne sera l’oublié ou le vilipendé de l’histoire. tous les deux seront dans nos coeurs, éternellement. N’oubliez pas l’action perfide des services de renseignements ennemis. Lisez les mémoires de Jacquier, du capitaine Léger et de tous ces criminels et vous serez plus indulgents avec nos moudjahidines qui ont fait ce qu’ils ont pu avec le peu de moyens matériels et intellectuels qui étaient à leur disposition. Gloire à Abane et à Krim que la mort a grandi et n’oublions pas le contexte pour donner non l’absolution à ceux qui les ont assassiné mais quelques circonstances atténuantes. le Tribunal de l’histoire se chargera de condamner.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • ZAOUCHE Kamel
    27 février 2016 at 13 h 49 min - Reply

    @Dr Mohamed Maiz

    Avec tout le respect que je dois à vous et à votre version des faits, Krim Belkacem grand révolutionnaire, comme d’ailleurs Abane, Ben M’hidi, Didouche Mourad, Amirouche et beaucoup d’autres encore que je ne vais pas citer, aurait du parler avant qu’il ne soit lui-même assassiné par strangulation par les sbires de Boukherrouba, qui,lui même, n’a jamais éprouvé le moindre regret sur l’élimination physique violente de Abane !

    Krim aurait dû parler et il avait tout le temps et le loisir de le faire ! Mais puique lui-même à garder le silence, on est endroit de se dire qu’il est lui-même impliquer jusqu’au cou dans cette macabre et honteuse affaire !

    Tout le reste n’est que suputation aussi bien d’un côté ou d’un autre ! En revanche, je voudrais ajouter que le neveu de Abane essaye de son côté , et c’est son droit, d’aller chercher la vérité. Lui au moins il essaye de faire des recherches historiques, il a interviewvé beaucoup d’historiques et d’historiens, il fait l’effort de consulter des archives autant que posssible et il a le mérite d’inscrire çà dans des livres noir sur blanc! Car avec çà ses contraditeurs ont de la matière concrète inscrite sur papier pour le critiquer, être d’accord ou pas avec lui !

    Ma conclusion :
    1/- tout effort pour atteindre la vérité est souhaitable
    2/- même si Abane était un dur et un homme qui dit à la face des autres ce qu’il pense, ce n’est pas une raison de le faire disparaître de cette manière !
    3/- Tous les responsables de ce crime que se soit les bourreaux eux-mêmes (les strangulateurs) que tous ceux qui étaient pour l’écarter de la révolution par le bais de cette methode honteuse et horrible n’ont droit à aucune circonstance atténuante!
    4/- Les partisans de la disparition ou de l’élimanation de Abane se sont tous retrouvés comme par hasard dans le pouvoir dès 1962 et ils ont tous trahi les idéaux du 1er Novembre et du Congrès de la Soummam !

    Mes respects !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 16

  • LALAOUI Lahcène
    27 février 2016 at 18 h 24 min - Reply

    Dr Mohamed Maiz

    Vous êtes en train de vous ennervez , vous avez vos raisons et on les respecte, mais jamais Abane Belaid, le neveu, n’a dit que Krim n’est pas un authentique révolutionnaire et encore moins d’innocenter Boussouf, le monstre du MALG! Jamais j’ai lu ou entendu de Belaid Abane dire que Boussouf est innocent ou n’a rien à voir dans cette histoire, bien au contraire!

    Belaid parle juste du moment de l’histoire révolutionnaire qui a précédé la strangulation de son oncle à main nue. Et il dit simplement que Krim était complice dans le complot d’écarter Abane Remdane du commandement mais qu’il n’a rien fait quand il appris que Abane allait être éxécuté! Krim voulait qu’on emprisonne mais n’était pas au départ pour son exécution ! Mais même quand il a appris que le MALG allait le « starnguler » , Krim n’a rien fait pour éviter cela ! C’est dans ce sens que le neveu dit que Krim est à « 100 % » complice dans le complot !

    Hélas, cher Docteur, nos sanguinaires qu’on a retrouver en 1962, ils préfèrent plutôt étrangler ou égorger et que de juger par un tribunal impartial et légitime interposé.

    Belaid n’a pas dit explicitement que Krim a participé à la strangulation elle-même, mais il dit qu’il a été complice à 100 % dans le tranquenard !

    Comprenez-vous cela oui ou non ??? Mon bon , moi je préfère attendre son prochain livre que d’avoir une position définitive dès maintenant.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 14

  • rachid dahmani
    28 février 2016 at 8 h 03 min - Reply

    Bonjour à tous,

    A un certain degré, je rejoins le Dr Said Saadi dans ses propos qui disent que s’il faut aller en justice pour éclore la vérité sur notre histoire de la révolution alors il faut y aller et convoquer tous ceux qui sont de loin ou de près concernés. Bonne journée.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • zemouli
    28 février 2016 at 11 h 24 min - Reply

    Bonjour a tous ;
    il me semble que Krim Belkacem a été interviewe par Yves Courrière – auteur de 4 tomes sur la guerre d Algérie vers la fin des années 60.Et si ma mémoire est bonne le but du déplacement au Maroc selon Krim était d isoler Abane qui devenait insupportable pour ses collègues. Boussouf les aurait pris de vitesse et a pris lui même cette décision les mettant devant le fait accompli.
    Personnellement je ne crois pas une seconde que les compagnons d Abane savaient le sort qui lui serait réservé car s il fallait l exécuter point besoin de se déplacer Au Maroc. D autres dirigeants avaient bien été exécutés en Tunisie et n avaient pas eu  » l honneur  » d être convoyés jus qu au Maroc pour être assassines.

    salutations

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

  • Abdelkader
    28 février 2016 at 13 h 49 min - Reply

    Et la lumière commence à se faire dans cette « Tchektchouka » kabyilo-kabyle. Hacha les KABYLES AUTHENTIQUES en totale harmonie avec leur peuple ,leur Histoire,avec la réalité nationale :culture,religion et appartenance géopolitique , il en a parmi eux qui, pour des raisons occultes(dont des haines dont ils n’arrivent pas à s’en défaire) continuent de mâcher leur pain noir ,à régurgiter de la bile.Un moment ils étaient tous unis contre le « clan »,contre le pouvoir traité de tous les noms.Maintenant que tout cela s’estompe ils s’en retournent les uns contre les autres.Les uns accusent les autres et chaque clan(c’est le cas de le dire) jette l’anathème sur l’autre et chacun (kabyle) défend son kabyle et charge l’autre mauvais kabyle.Le neveu de Abane qui s’en prend à Krim Belkacem ,N.Ait Hamouda Vs Said SAADi,Ferhat Menni Vs Ait Ahmed. Bref c’est la Corse et ses vendettas.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

    • rachid dahmani
      28 février 2016 at 18 h 26 min - Reply

      A Abdelkader, tu as parfaitement raison. c’est pour cela que je dis que peu importe qui a commis le crime. On sait que Abane a été assassiné et que cela a engendré le système qui nous gouverne en ce moment…on devrait normalement bien connaitre notre adversaire…bonne journée.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

    • meghress19
      28 février 2016 at 20 h 48 min - Reply

      Si abdelkader
      Je prefere mieux cette tchektchouka kabyle que cette soupe fade servie ailleurs.S’il y avait autant d’engagement politique ailleurs et moins de prejudice vis a vis de cette region, le message du grand parmis les grands de Hocine Ait Ahmed aurait triomphe il y a longtemps . L’immense HAA ne serait pas mort dans l’exil apres tout ce qu’il a donne pour ce pays. Cette region a de tout le temps etait au four et au moulin, mais elle arrivera par la grace d’Allah, a separer le bon grain de l’ivraie. Ce ne sont pas les brebis galeuses en Kabylie qui nous genent, mais c’est les coups tordus, « special anti-Kabyles » et devastateurs du pouvoir en place qui nous freinent sous les regards indifferents…

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • LEHOUAL Salim
    28 février 2016 at 22 h 34 min - Reply

    Cher ami @Abdelkader

    Vous portez le même prénom que mon fils et çà me fait plaisir déjà …quelque part !!! çà s’est fait !

    Cher compatriote, vous êtes complètement hors sujet ! Je respecte votre post, voire votre liberté de pensée, mais vous êtes complément hors sujet. On est dans l’histoire et les commentaires sur l’histoire révolutionnaire de notre pays. Que viennent faire ici toutes vos élucubrations inadéquates (même la Corse met son grain de sel), alors qu’on recherche la vérité historique sur l’assassinat abjecte et honteux d’Abane Ramdane !

    On ne pourra jamais noyer le poisson sur l’affaire « Abane » , une affaire aussi grave dans l’historie de la révolution algérienne contre le colonialisme français !

    C’est notre seule vraie révolution décisive de l’histoire de l’ALGERIE pays, il ne faut pas l’oublier, combien même certains préfèrent parler de Cheikh Bouamama ou de l’Emir Abdelkader ou de … ou de …. etc.. etc…

    Les hommes dont on parle ici, Krim et Abane en l’occurrence, font partie de l’histoire de l’ALGERIE, avec d’autres hommes aussi patriotes et révolutionnaires qu’eux, et il y en avait beaucoup comme eux, ces hommes qui ont été décisif avant même le 1er novembre d’ailleurs pour certains et tout çà pour la libération du pays du joug colonial français !

    Et donc il faut être un peu sérieux quand on parle d’histoire du pays et de ne pas mélanger les séquences de la « frize » de l’histoire de notre pays !

    Cela ne veut pas dire qu’on doit éluder ou faire abstraction de vos remarques importante « post

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 10

    • rachid dahmani
      1 mars 2016 at 8 h 06 min - Reply

      Bonjour cher Lehoual Salim,

      Cher ami l’histoire de notre révolution ou de notre n’a jusqu’à présent pas été transcrite objectivement, convenablement et entièrement par qui de droit. D’ailleurs il semble évident, au vu des remous et des faits hautement importants pouvant bouleverser « le cours du temps en Algérie » qui se sont déroulés au cours de notre révolution qu’on préfère garder des pans de notre histoire secrets. Il reste qu’il y a des gens comme vous et moi et Monsieur Abdelkader qui rapportent leur pensée en fonction de ce qu’ils ont lu ou entendu ci et là à propos de notre histoire.Et à ce titre, Monsieur Abdelkader a raison, car pour conforter mon raisonnement j’ai lu quelque part et entendu même qu’on a rapporté un fait sur Abane et Krim durant la guerre de révolution. On a dit la chose suivante: Quand deux kabyles d’un même clan ne sont pas d’accord, l’un des deux doit disparaître. En somme, j’ai vu en ce que rapporte Monsieur Abdelkader un passage de notre révolution du fait de ce qui a été rapporté à propos des deux kabyles que sont Abane et Krim (paix à leurs âmes). Néanmoins, et ce fût ma réponse à Monsieur Abdelkader, ou un complément plutôt, peu importe cette histoire, à partir du moment ou tout le monde (même le pouvoir en place) s’accorde à dire que le génie de la révolution fût Abane (avec quelques autres) et que ce dernier a effectivement été assassiné. Le résultat étant ce qui a été engendré par la suite pour le pays et que tout le monde constate de ses propres yeux, à savoir, un pays conduit à la ruine, un pouvoir soucieux de s’enrichir inlassablement et de cloîtrer le peuple au rang de gouverné et destiné juste à obéir. Les hauts faits historiques ne seront pas connus officiellement par notre génération ni les prochaines à venir. Ils seront maintenus au secret jusqu’à passé un siècle et même plus. Ces bribes d’histoires que nous commentons alimentent juste ces spéculations que nous lisons ci et là et entretiennent le pouvoir pour qu’il ait de meilleurs assises et à opérer dans sa stratégie de pillage du pays laissant les commentaires faire agiter le peuple dans un brouhaha effervescent qui finira en évanescence quoi qu’il en soit. Bonne journée cher ami.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

      • Smaoune Djaafar
        1 mars 2016 at 17 h 10 min - Reply

        Cher

        Je veux bien savoir que veut dire ce théorème ou cet axiome : « Quand deux kabyles d’un même clan ne sont pas d’accord, l’un des deux doit disparaître. »

        Qu’est-ce que s’est que cette horreur que toi même @Rachid Dahmani, tu reprends à ton compte ! Si on raisonne comme toi, on peut aussi faire croire que Amirouche a été liquidé par un autre kabyle ! Et oui, çà peut aller loin avec les ouï-dire, y sahbi!

        Bon, je ne vais pas trop vous accabler de mon côté car de par vos interventions et analyses, vous êtes interressants et me paraissez de bonne foi ! Donc, je ferme la parenthèse !

        Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

        • rachid dahmani
          2 mars 2016 at 7 h 47 min - Reply

          Bonjour cher,

          Merci de vos compliments, j’ai le sentiment d’avoir fait quelque chose pour ce pays rien que par le fait d’avoir été lu dans mes propos que je tiens à l’égard de tout ce qui concerne notre Algérie. ça ne m’apaise pas pour autant, il y en a comme ça comme moi qui ont cette espèce de « grinta » à vouloir changer les choses…mais hélas on se retrouve fatalement et tout le temps en face d’une réalité désolante. Bref, c’est quoi cette horreur? je n’ai rien inventé de ce qui se dit au travers de ce qui est rapporté en ce qui concerne l’histoire de notre révolution. En ce qui concerne Abane et Krim, tout le monde sait qu’il y a eu entre eux une espèce de compétition « à qui sait mieux faire ». Et cette rivalité ou compétition était visible aux yeux de tous les autres compagnons. Et il est rapporté (c’est ce que j’ai entendu au travers de diverses discussions) qu’en ce qui concerne les deux protagonistes, « lorsque deux kabyles sont en conflit, aucun des deux ne lâchera le morceau en conséquence de quoi pour résoudre le conflit l’un des deux doit disparaître ». Ce sont les termes qui ont été utilisés. En somme un kabyle va jusqu’au bout et ne rompt jamais. Autrement dit, du fait de la rivalité entre Abane et Krim, les autres voyaient un gros problème au sein du front. Mon ami ce n’est ni un axiome ni un théorème, ce sont des paroles rapportées de bouche à oreille par nos compatriotes. Elles prennent une signification singulière concernant abane et krim (c’est ce que j’ai rapporté). Maintenant, il est vrai qu’on a fait croire ce que l’on veut, et c’est ce sont les propos que j’ai toujours défendu à propos de notre révolution. C’est ce que je dis, des pans entiers de l’histoire de notre révolution nous sont inconnus et le système qui nous gouverne n’a rapporté que des balivernes et on en veut pour preuve que le peuple a été berné depuis l’indépendance à nos jours avec les résultats du pays que l’on voit. En résumé, et c’est ce fût ma pensée dans mes interventions ici, peu importe qui a assassiné Abane, et peu importe tous les conflits qu’il y a eu, l’essentiel est que l’on sait (et c’est reconnu quasi officiellement) que Abane a été assassiné par ses compagnons, et qu’au travers de sa liquidation s’est dessiné un avenir sombre pour le pays qui s’est confirmé 50 ans plus tard. On le vit devant nous et c’est la plus flagrante des preuves. Bonne journée cher ami.

          Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • RACIM
    28 février 2016 at 23 h 11 min - Reply

    Enorme respect à ces deux immenses que l’algérie révolutionnaire a enfentés pour le grand bonheur de son indépendance. Dieu a, de tout temps, rendu possible le destin d’un Peuple en faisant coïncider le moment du déclenchement de son insurrection et de sa libération, par la présence de Héros devant porter haut et fort l’aspiration de ce Peuple spolié.

    Arrêtons de discréditer l’un, pour rester dans l’air du temps et louer le second pour le coup de flagornerie qui ne sied point. Rendons justice aux hauts Faits d’Armes des deux immenses légendes, que resteront ABANE et KRIM.

    Gloire à Dieu et aux héros connus, comme ABANE, KRIM et BEN M’HIDI et atres millions d’Anomymes inscrits au panthéon de la Soummam !!!!!!!!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 7

  • Dria
    29 février 2016 at 21 h 05 min - Reply

    @Racim

    ils ont tout nos respects certes , mais c’est plus juste et très intéressant si on peut élucider les « QUI TUE QUI » qui sévissait au sommet de notre état bien avant l’indépendance apparemment et le pourquoi de ces actes ,pour en tirez les leçons qui s’imposent,et afin de ne pas commettre les mêmes bêtises. Comme si la LIQUIDATION PHYSIQUE était un fait banale et pour ne pas dire un fait divers dont on continuer la pratique après l’indépendance , CHAABANI MECILI BOUDIAF …. et il y en aura d’autres. Comme si la vie d’un être humain ne vaut rien quand il s’agit du POUVOIR et de la NATION.

    on n’est pas la pour les juger mais c’est bien de savoir (si on le peut) les commanditaires, les exécuteurs,et les victimes, pour l’histoire de la nation et pour la séparation des pouvoirs, si un jour il y aurait une alternance au pouvoir.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • zemouli
    1 mars 2016 at 21 h 43 min - Reply

    Bonjour a tous ;
    Dria
    La liquidation physique était devenue presque banale des le 1er novembre.Revenons au contexte de l époque. Au 01 01 1954 le peuple n était pas encore acquis a l idée de révolution ; seule une poignée de révolutionnaires y croyait. Au départ les moudjahidine tout en ciblant des positions françaises s étaient donne comme objectif de discipliner les populations algériennes. gare a celui qui prisait le tabac ou fumait – nez ou lèvre tranches – gare a celui qui avait des accointances avec la colonisation ; caïds bachaghas felleh algerien …;c était la gorge tranchée dans les campagnes ou les djebels ; dans les villes ce sont les attentats aussi bien contre des algériens ou contre des colonialistes.L idée générale est que personne ne doit se dresser contre les moudjahidine ou contre la cause. a juste raison . Mais aussitôt il y a eu des dépassements. Mouloud Feraoun raconte d ailleurs ces faits dans son livre Journal 1955- 1962. Les meurtres d algériens ou de français au début explicables devenaient par la suite fort douteux cela pouvait ressembler a des règlements de compte.Beaucoup d innocents ont paye sans raison peut être sur une fausse information peut être par jalousie. Ce que je veux dire c est que pendant la période de guerre de libération personne ne devait défier les combattants même au niveau des hautes instances et c est pourquoi Abane a paye par manque de roublardise et surtout par honnêteté. Théoricien il était en avance sur le groupe.Et cela continue jusqu a aujourd’hui hui car il y a bien des algériens qui peuvent dresser une feuille de route infaillible pour faire avancer le pays mais ils ne pourront rien car le régime en place sait ce qu il lui convent et ce qui ne lui convient pas.
    salutations

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • Congrès du Changement National

    Galeries photos