Édition du
5 December 2016

LE CHANGEMENT (2)

Foi et conscience« L’histoire n’est pas ce que font les hasards ou les machiavélismes impérialistes , mais ce que font les hommes eux-mêmes. ».
Malek Bennabi

On ne peut pas espérer le changement , appeler au changement , prétendre œuvrer pour le changement et en même temps tenir un discours défaitiste , désespéré et , plus grave encore , désespérant , moquant et ridiculisant non seulement toute tentative ou initiative mais « invitant » carrément les algériens à ne même pas y penser .
Personnellement je n’aime pas trop ce discours de déserteur.
C’est bizarrement l’impression que me donnent certains qui ont l’intime conviction , qu’il n’ y a absolument rien à faire , rien à espérer , d’un coté à cause de la férocité d’un régime immoral prêt à tout pour se maintenir au pouvoir , et de l’autre , à cause de l’apathie d’ un peuple de « ghachi » rendu responsable de toute la situation car lâche et inculte.
Je n’aime pas non plus cette position toute déculpabilisante et si confortable pour justifier l’inaction et l’absence de réaction qui consiste à dire que c’est la faute aux autres , c’est la faute au peuple.
Le changement se pense , le changement se construit , le changement se prépare , et c’est pour cela qu’il serait bien que les intellectuels assument ENFIN leur responsabilités historique et morale envers leur peuple et leur patrie pour faire bouger les choses , car ils sont , par leurs formations et leurs capacités , une grande force d’analyse , de proposition et d’action (Chomsky).
Enfin en principe c’est ce qu’ils devraient être , et c’est ce qu’on attend d’eux.
En attendant qu’un salutaire sentiment de culpabilité ne les fasse réagir , les citoyens algériens , loin d’être des simples d’esprit , peuvent très bien et doivent se prendre en charge pour faire face aux défis qu’exige la gravité de la situation.
Je suis persuadé que ce ne sera pas plus mal.
Le slogan publicitaire d’une grande marque de sport dit ceci :
« Pour devenir un grand athlète , la volonté ne suffit pas. Il faut se surpasser »
Pour le changement que nous voulons tous , c’est la même chose , IL FAUT SE SURPASSER , faisons notre histoire nous-mêmes , comme des Hommes.

Liesse SI CHAIB
Membre du CCD (Congrès du Changement Démocratique)


Nombre de lectures : 1315
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement National

Galeries photos