Édition du
27 September 2016

Communiqué du CCD

 

 

dictateur et systèmeLe Congrès du Changement démocratique tient à préciser qu’il n’a mandaté aucun membre pour participer à la Conférence dite de « l’opposition », qui s’est tenue mercredi 30 mars 2016.
Ses positions, fidèles aux principes et valeurs énoncés dans son texte fondateur, sont claires et limpides. Toute participation d’un membre du Congrès est considérée à la fois en totale contradiction avec notre démarche et un reniement des idéaux de cette dynamique autonome et du principe de la collégialité dans la décision.
Le CCD, qui est une dynamique politique autonome, œuvre humblement avec tous les Algériens et Algériennes dignes et sincères, à la construction d’une véritable opposition au régime, à ancrage populaire, seul moyen pour arriver à un changement radical et pacifique et à l’instauration d’un véritable Etat de Droit et des Libertés Démocratiques.

En aucun cas il ne participera au grenouillage politique et aux luttes insanes entre gangs utilisant des has been recyclés du système reconvertis dans l’opposition, après avoir été écartés de la mangeoire.

Le CCD s’adresse au peuple dont il fait partie et œuvre avec lui pour sortir notre Algérie de cette dramatique situation. Il n’est pas question de s’associer à des appareils sclérosés et téléguidés par les divers laboratoires de la police politique qui se servent du peuple au lieu de le servir, dans le cadre d’une alternance clanique.

Les oligarques – civils et militaires confondus – qui, hier encore, faisaient partie du pouvoir militaro-financier mafieux et anti national, qui a détruit notre pays et notre société, sont malvenus aujourd’hui, pour prétendre à sa reconstruction.

 

Alger le 31 mars 2016

Pour le CCD

M.M.

Abdelkader Dehbi.

Liesse Si Chaïb

Salah-Eddine Sidhoum

 


Nombre de lectures : 3296
8 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Fatihi Omar
    31 mars 2016 at 21 h 43 min - Reply

    Merci pour cette mise au point. Je pensais que les clans avaient avalé tout ce qui restait comme opposition. Je garde espoir car il reste encore des Algériens et Algériennes fidèles aux Hommes de novembre 54 et à leur Serment.
    Avec tous mes encouragements.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • Maiz Mohamed
    31 mars 2016 at 22 h 14 min - Reply

    Mr Fatihi Omar , ne parlez pas de ce que vous ne connaissez pas . Ce communiqué m’est déstiné , voyez vous , je suis transparent et j’assume totalement mes faits et actes . Personne n’est arrivé a m' »avaler » comme vous le dites et personne n’y arrivera . J’ai toujours assumé mes positions qui sont publique que cela envers le pouvoir ou envoir cette opposition ; je ne me cache ni derriere un pseudo , ni derriere un avatar !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • rachid dahmani
    1 avril 2016 at 11 h 46 min - Reply

    Bonjour à tous,

    Avec tout ce que l’on peut être dans l’honnêteté, sincérité et toute autre caractéristique de bonne conduite dans la vie, il faut savoir maintenant surtout être objectif dans ses analyses et réaliste dans son raisonnement. Car enfin, si avec tout ce que l’on subit tous les jours et au travers de toute notre histoire d’indépendance on continue à mastiquer le rêve d’une démocratie dans quelques temps c’est que le père noël existe vraiment et qu’il descendra bientôt avec son traîneau nous rendre visite dans toutes nos cheminées. Bonne journée à tous.

    ___________________________
    Nous ne sommes pas nés de la dernière pluie, mon cher compatriote, pour croire que l’Etat de Droit et la culture démocratique tombent du ciel ou s’édifient du jour au lendemain. Cette édification demandera le temps voulu mais avec les Algériens et Algériennes sincères, pas avec des has been qui ont participé de près ou de loin à la destruction du pays. On ne doit pas tromper notre peuple.
    Amicalement.
    Salah-Eddine.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • Dria
    1 avril 2016 at 15 h 21 min - Reply

    Messieurs du CCD

    Tournez complètement le dos au pouvoir est une attitude parmi d’autre mais qui risque de ne rien donner non plus vis à vis du peuple … Il aurait été plus judicieux de prendre part au carnaval et de prendre la parole et de dire les quatre vérités en direct …

    Faire la politique de la chaise vide sous couvert de grenouillage politique,n’est pas la solution idoine a mon humble avis , sachant qu’il n’ya que du grenouillage chez nous , alors comment espérer et aspirer au changement avec une attitude statique qui se résume a  » tant que c’est eux, avec les mêmes pratiques , on ne prends pas part… »

    Enfin cette attitude est viable s’il y’a des actions en parallèles qui montre le chemin a emprunter et l’alternative sur le terrain. Continuer a ignorer ces grenouillages et éviter de dire la vérité de face et les laisser occuper le terrain et un coup de pouce pour leur périnité.

    Messieurs du CCD c’est pas a moi de vous dicter ce qu’il faut faire loin de la , mais j’aurais aimer voir sur le terrain une action concrète et d’envergure, qui n’émane d’aucun laboratoire des services , une action fidèle a vos principes et valeurs tel que énoncés dans vos textes fondateurs qui ne date pas d’hier quand même.

    Excuser ma franchise mais l’attente n’a que trop durer, et le CCD risque de devenir un Congrès virtuel qui n’existe que dans les forums, dans nos PC et dans nos pensées.

    Certes vous êtés le seul espoir pour ériger une véritable opposition, mais je pense que le « théorique » prime sur le « pratique » comme le « militaire » prime sur le « politique ». Alors le changement s’est fait dans nos têtes sur nos langues, mais jamais sur le terrain.

    =================================
    Nous préférons, mon cher compatriote, rester peut-être un Congrès virtuel mais avec des principes constants qui ne varient pas au gré des vents que de nous salir avec des recyclés corrompus et dont certains ont les mains dégoulinantes de sang d’innocents. Le Peuple n’est pas dupe et nous sommes de ce Peuple. Et ce noble Peuple sait ce que nous faisons modestement sur le terrain, loin des feux de la rampe. Et nous n’avons pas besoin des torchons des caniveaux pour nous faire connaitre.

    Salah-Eddine SIDHOUM

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

    • Samir
      1 avril 2016 at 15 h 58 min - Reply

      Salam alikom et merci à docteur Sidhoum pour la précision.

      Je pense que nous devons nous interpeler tous nous-mêmes autant que nous sommes. Car Je trouve trop facile d’interpeler les autres sans jamais se dire « qu’ai-je fais moi-même dans le sens de ce que j’avance comme discours ».

      Nous ne sommes pas virtuels au CCD. Ceci est juste une image qu’on veut nous coller faute de trouver des problèmes dans la démarche. Nous sommes sur le terrain, et le terrain tout le monde le connait. Au CCD nous avons mené plusieurs actions de solidarité et de défense des opprimés d’en bas, ceux dont personne ne veut entendre parler.

      Des militants sincères nous connaissent sur le terrain même des luttes sournoises que mènent le régime contre ses propres enfants.

      Quand aux actions d’envergure comme vous dites, je pense qu’il faut aussi s’interpeler soi-m^me à ce propos, et ce n’est que comme ça que l’envergure des actions se construira à mon humble avis. Chacun est concerné par cette situation, et il n’y a rien à attendre des autres. Il est temps pour nous tous de comprendre cette loi fondamentale.

      Bien cordialement.

      Samir

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • Liesse SI-CHAIB
    1 avril 2016 at 20 h 31 min - Reply

    @DRIA
    Vous trouvez « judicieux de prendre part au carnaval , de prendre la parole et de dire les quatre vérités » , et vous nous conseillez de ne pas faire « la politique de la chaise vide » ,laissez moi vous rappelez , Monsieur DRIA , que c’est exactement ce qu’avaient déjà fait les Nahnah , Said Saadi , Amara benyounes , Khalida Toumi , Abderrezak Mokri , Boudjerra Soltani , Louiza Hanoune (et beaucoup d’autres) , et pour quel résultat ?
    Le résultat c’est les retournements de vestes , les reniements et les renoncements aux valeurs et aux principes du début , c’est ainsi que cette politique que vous nous conseillez à monstrueusement transformé de farouches opposants au pouvoir en de zélés défenseurs et exécutants du régime et du « barnamadj du rais el djoumhouriya »!!!!!!!
    Monsieur DRIA , au CCD , nous savons faire la différence entre le compromis et la compromission , et il ne faut surtout pas compter sur nous pour être les « assimilationnistes d’aujourd’hui » , encore que la différence entre ceux d’hier et ceux d’aujourd’hui , c’est que beaucoup de ceux d’hier étaient de grands nationalistes , contrairement à ceux d’aujourd’hui qui veulent juste arriver à tout prix , et sortir coute que coute de la « virtualité » et du « cloisonnement » pour être sous les feux de la rampe et être (re)connus.
    Au CCD , nous ne croyons pas que le changement vienne du « carnaval » .
    Oui nous savons que ce n’est pas facile , nous disons même que c’est très difficile , mais nous sommes surs que les algériens , pour peu qu’ils y croient ,sont capables de changer les choses mais à condition de se prendre en charge , de participer et de sortir de l’anonymat.
    Le CCD n’a de leçons à donner à personne , c’est juste un cadre que des algériens proposent à d’autres algériens , sans prétention aucune ,plus que ça, nous encourageons aussi toute alternative , toute initiative en dehors du « carnaval ». L’essentiel pour nous est que les Algériens retroussent les manches et se remuent les méninges pour trouver des solutions et travailler ensemble ou même séparément mais en évitant de s’agresser et de s’attaquer les uns les autres oubliant qui est le vrai ennemi.
    Vous comprendrez donc que si nous ne voulons pas nous compromettre avec ce pouvoir , plus forte est la raison pour ne pas se compromettre avec « l’opposition de ce pouvoir » .
    AMICALEMENT
    Liesse Si Chaïb
    Membre fondateur du CCD

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

  • djamel
    1 avril 2016 at 21 h 11 min - Reply

    C’est une position claire, nette et précise. Je pense que c’est cette opposition qui manque en Algérie, une opposition qui ne mange pas aux rateliers et ne ramasse pas les miettes. Une opposition propre et sincère et présente une alternative aux impasses jusque-là proposées.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • djelloul habib
    3 avril 2016 at 11 h 42 min - Reply

    Tout à fait d’accord avec les membres du CCD. L' »opposition » n’est en fin de compte que le prolongement du régime.Ce sont pratiquement les mêmes hommes qui ont transité par les arcanes du pouvoir se recyclent dans des partis bidons à travers un réseau capillaire clanique selon les vicissitudes du moment.D’ailleurs même si certains des opposants sont animés des meilleures intentions,la nature du système les contraint à adopter des attitudes politiques purement formelles alors qu’il s’agit,(pour sortir le pays du marasme chronique dans lequel il se trouve) d’opérer une rupture radicale avec les modes de pensée passées et dépassées ( présidence,assemblées,corps constitués etc) qui ont donné la preuve de leur déficience parce que calquées sur des modèles étrangers à notre culture et notre histoire.Il va bien falloir un jour se résoudre à entamer une approche audacieuse et considérer que nous sommes un pays NEUF!, une nation NEUVE!une jeunesse Neuve par nature avec des traditions héritées qui démontrent que nous n’avons jamais été ni un état ni un peuple policés.Nous avons la chance d’avoir un pays gigantesque payé par le prix du sang! Une jeunesse débordante de vitalité et empreinte encore par nos valeurs malgré les moeurs vénales du pouvoir.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Congrès du Changement National

    Galeries photos