Édition du
25 September 2016

Commémoration de l’assassinat d’Ali Mecili.

p3-728x410

La Coordination du Congrès du Changement Démocratique (CCD) a tenu à participer à la commémoration du 29e anniversaire du lâche assassinat de notre compatriote Ali Mécili, avocat, opposant au régime illégitime d’Alger et membre de la direction du FFS, par la sinistre sécurité militaire en avril 1987.

C’est ainsi qu’à Chlef, un membre du CCD (Halim Feddal) a assisté à la cérémonie organisée par la Fédération locale du FFS. Tout comme à Paris, quatre membres du Congrès ont tenu à partager avec la famille Mecili et nos compatriotes exilés, ces moments de recueillement et d’émotion mais aussi d’espoir d’une Algérie libre et souveraine.

Salah-Eddine SIDHOUM.
____________________________________

Congrès du Changement Démocratique (CCD)

Cimetière du Père Lachaise, un neuf avril 2016, les membres de la section CCD-Europe ont tenu à communier avec leurs frères et sœurs algérien(ne)s en se recueillant sur la tombe de feu Ali MECILI assassiné par la sinistre sécurité militaire d’Alger le 07 avril 1987.  Anonymes, militants, amis, famille ont formé la parfaite fusion d’horizons divers pour entourer deux femmes qui ont ressuscité les voix révolutionnaires de leur défunt mari : Mme Annie MECILI et Mme Djamila AIT AHMED venue de Suisse.

On pouvait lire distinctement l’émotion qui s’inscrivait dans les visages. Une tristesse causée par les circonstances de la mort d’Ali MECILI qui nous ramènent à la réalité d’un Etat de non droit capable des pires atrocités. Des visages inquiets aussi de l’avenir de notre peuple et de celui du combat que menaient ces deux hommes politiques.

Aujourd’hui les voix de Hocine AIT AHMED et d’Ali MECILI sont sorties de la roche comme si elles s’étaient données rendez-vous. Elles ont pénétré les roses, ont secoué les nuages pour que les gouttes d’eau remplacent les larmes, pour que tous se sentent libérés et confiants.

Ils peuvent tuer la voix révolutionnaire mais jamais ils ne tueront les parfums de sa mémoire.

Aujourd’hui les voix de nos deux grands exemples de la lutte digne pour une Algérie libre sont venues nous crier que le combat continue.

Et il continuera, Ensemble !

Pour la section Europe-CCD
Samir Belatéche
Lilia Marsali.

Halim Chlef1

SONY DSC

SONY DSC

Halim chlef


Nombre de lectures : 2364
UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • AMAR
    10 avril 2016 at 14 h 15 min - Reply

    ON TUE ENCORE POUR LE POUVOIR! COMBIEN ILS SONTS CES NOMBREUX OPPOSANTS TUES PAR LES REGIMES SUCCESIFS AU NOM DES INTERETS SUPREMES D UNE NATION AVEC LAQUELLE ILS SE SONT CONFONDUS SOUS LES APPLAUDISSEMENTS D UNE RACE DE BALTAGUI QUI NE VEUT PAS S ETTEINDRE???? CE POUVOIR QUI MENE VERS TOUTES SORTES D ABUS QUI TRANSFORME DES HOMMES EN VALETS…..A L IMAGE DE CES CHOUYOUKHS QUI DEROULENT LE TAPIS ROUGE AU CHAKIBSOU EUX DANS LE ROLE NORMALEMENT EST DE NE VENERER AUCUNE DIVINITE AUTRE QUE CELLE DE LEUR CREATEUR..POUR DE MISERABLES TREBENDES ILS VENDENT LEURS AMES……..IL EST VRAIS QUE DU TEMPS DE LA COLONISATION LES MEMES FORCES DE LA DOMINATION ONT TROUVE EN EUX DE PUISSANTS FACTEURS DE DIVERSIONS ET DE MELANGES DES GENRES…….QUELQUE SOIT LE MOBILE DE TUER …CA DEMEURE TOUJOURS L EXPRESSION DE L INFAMIE..

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Congrès du Changement National

    Galeries photos