Édition du
11 December 2016

Mohamed Bedjaoui admet avoir « introduit » l’homme d’affaires Pierre Falcone auprès des autorités algériennes

corruptioMaghreb Emergent,

10 avril 2016

Le nom de Pierre Falcone est associé à l’« Angolagate », une affaire de ventes d’armes soviétiques à l’Angola, sans l’accord de l’Etat français.

L’ex-chef de la diplomatie algérienne admet également que l’homme d’affaires franco-brésilien, dont le nom a circulé lors du procès des dessous de table de l’autoroute Est-Ouest, a bénéficié de son « appui initial » lorsqu’il a présenté une offre, dans le cadre de ce marché, au nom d’un groupement chinois. Il précise qu’il a cessé tout contact avec lui une fois les contacts avec les autorités, en vue de discussions sur la « défense nationale », s’étaient avérées sans issue.

« Falcone […] m’a approché un jour pour m’entretenir de deux questions du plus haut intérêt touchant la défense nationale et m’assurer de toute son aide dans ce cadre au service de la sécurité de notre pays. Nos autorités compétentes, saisies par moi-même, ne pouvaient refuser de la recevoir pour ces problèmes importants de défense ». C’est ce qu’a déclaré, dans une interview à Tout sur l’Algérie, l’ancien ministre algérien des Affaires étrangères, Mohamed Bedjaoui, qui présidait le Conseil constitutionnel au moment des faits qu’il a relatés.

Pour rappel, le nom de Pierre Falcone a beaucoup été évoqué lors du procès des dessous de tables de l’autoroute Est-Ouest : il est soupçonné d’avoir empoché des sommes faramineuses en échange de démarches douteuses visant à faire obtenir une partie de ce fabuleux marché au groupement chinois CITIC-CRCC.. Cependant il n’a jamais été entendu lors de ce procès-marathon qui a eu lieu en avril dernier. Son nom est plus communément associé à l’« Angolagate », une affaire de ventes d’armes soviétiques à l’Etat angolais, sans l’accord de l’Etat français.

Les autorités algériennes « se sont aperçues, au bout de quelques mois, de l’inefficacité » du concours du businessman franco-bérsilien, a expliqué Mohamed Bedjaoui à TSA affirmant qu’il regrettait « totalement » son intermédiation.

L’ancien ministre admet également qu’il a accordé son « appui initial » à Pierre Falcone lorsque celui-ci a présenté, au nom de ce groupement chinois, une offre dans le cadre du marché de l’autoroute Est-Ouest : « Mais j’ai cessé tout contact avec lui lorsque j’ai appris qu’il n’avait pas apporté le concours escompté à notre défense nationale. Il s’était parfaitement conformé néanmoins à toute notre législation des appels d’offres. »

« Je n’ai vu Farid Bedjaoui qu’une seule fois en dix ans »

L’ex-chef de la diplomatie algérienne, dont le nom a été évoqué pendant le procès de Sonatrach 2, affaire dans laquelle est impliqué, en revanche, son neveu Farid Bedjaoui, a assuré qu’il n’a vu ce dernier qu’une fois en dix ans. « Je savais qu’il était homme d’affaires. Sauf que je ne savais pas sur quel projet il était en discussion avec le ministre de l’Énergie », a-t-il déclaré à TSA.

Pour rappel, Mohamed Bedjaoui n’a jamais été mis en accusation ou entendu dans le cadre de ce scandale de commissions occultes versées à responsables de Sonatrach par l’Italien Saipem.

Répondant aux déclarations de Djilali Hadjadj, le président de l’association algérienne contre la corruption l’accusant de détenir des comptes bancaires à Panama alimentées par des commissions, Mohamed Bedjaoui a invité ses accusateurs à fournir leurs preuves à la justice.


Nombre de lectures : 10843
9 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • AMAR
    11 avril 2016 at 19 h 53 min - Reply

    LORSQU ON CREE UNE SOCIETE DANS UN PARADIS FISCAL ET LORSQU ON RECONNAIT QUE LES STATUTS DE CETTE SOCIETE EXPRIMENT CLAIREMENT ET SANS AMBIGUITES UN OBJET SOCIAL TRES COMPROMETTANT: ENCADRER DES CONTRATS EN ALGERIE ET A L ETRANGER ET LORSQU ON EST MINISTRE DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE QUI GERE TOUT LE SECTEUR INDUSTRIEL ET QUI SIGNE DES CONTRATS A LA PELLE……..LA CONFUSION DES GENRES EST TROP COMPREMETTANTE ET LES INTERETS SEMBLENT TRES CLAIRS SURTOUT LORSQU EN SUS ON EST PROCHE A L ANCIEN PDG/MINISTRE DE L ENERGIE ET A UN CERTAIN BEDJAOUI…..

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

  • Tsoufiq18
    11 avril 2016 at 22 h 26 min - Reply

    … »Répondant aux déclarations de Djilali Hadjadj, le président de l’association algérienne contre la corruption l’accusant de détenir des comptes bancaires à Panama alimentées par des commissions, Mohamed Bedjaoui a invité ses accusateurs à fournir leurs preuves à la justice. »

    Il ne manque pas d’humour notre JURISTE national!
    Nous demander de présenter nos preuves à la justice , celle qu’il a malmené lorqu’il etait aux commande du conseil constitutionnel ou celle qui a blanchi son comparse Chakib Khelil.

    Quant à son introduction du sinistre marchand de canons dans la basse cour il assumera l’entiére responsabilité devant l’histoire pourles prejudices commis à la nation;

    Du reste comment accorder credit à personnage qui faute d’etre parrainé par son pays ( l Algerie avait alors choisi de soutenir le candidat egyptien) pour candidater au poste de Directeur de l’UNESCO a choisi quand meme de se presenter sous les couleurs du CAMBODGE.

    Faites vous oublier et epargnez nous tartarinades!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 12

  • Farid
    12 avril 2016 at 7 h 49 min - Reply

    Juste à regarder ce gros lard me donne envie de gerber

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • rachid dahmani
    12 avril 2016 at 8 h 28 min - Reply

    Bonjour à tous,

    Qu’est ce qu’on veut de plus pardi? Les démonstrations n’ont plus lieu d’êtres pour affirmer qu’on est dirigé depuis 62 à nos jours par des mafieux, des corrompus, des voleurs, des malpropres…etc; Je ne sais pas ce que l’on attend. Avec tout ce qui parait comme évident que l’on pille les richesses nationales de 62 à nos jours, nous on se trimbale dans la rue, on fume notre cigarette tranquille, on regarde nos matchs à la télé…etc. Il fait bon vivre chez nous au fait. Du moment que le feu n’est pas arrivé à la maison, on n’est concerné par rien du tout de ce qui se trame dans l’espace Algérie. L’égoïsme aidant, chacun cherche à promouvoir ses propres intérêts uniquement et encore une fois, on ne changera pas sa nature. Vivement le siècle prochain que je n’assisterais pas au grand massacre. Bonne journée à tous.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

  • Dria
    12 avril 2016 at 14 h 35 min - Reply

    Mr Bejaoui, il fallait nous introduire des Hommes de la trempe du défunt juge Giovanni FALCONE qui a donné un sacré coup au « FAUCONS » de la mafia italienne , et non pas des hommes d’affaires comme pierre FALCONE qui s’est rempli les poches et s’est servi de vous tas de « FAUX CONS » de dirigeants algériens.

    Les preuves sont plus qu’accablantes, si on avait une JUSTICE et des JUGES à la hauteur de leurs noble mission , hélas il n’existe plus que des robes noires qui obéissent aux ordres et désirs du premier magistrat Fakhamatuhu, et sous le feu des fatawis politiques émanant de ses ZOUIS.

    Messieurs les juges Algériens sérieusement,est ce que vous savez qu’un jour vous serez juger à votre tour ( je ne parle pas du jugement dernier ni de la justice divine )…l’Algérie étant un pays au affaires juteuses et un avenir imprévisible …

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 9

  • lyes laribi
    12 avril 2016 at 17 h 00 min - Reply

    Et dire que cet énergumène est un des témoins en faveur de Nezzar en Suisse. On a demandé au loup qui était son témoin, il avait répondu que c’était sa queue.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 11

  • djamel
    12 avril 2016 at 23 h 03 min - Reply

    Après avoir accepté que la constitution soit violée, il introduit un loup dans la bergerie, il a aidé son neveu a se faire un peu d’argent de poche sur le dos de ses compatriotes. Qu’a-t-il fait encore et qui reste cacher dans les dossiers secrets de république du beloute. Allons M. Bedjaoui vous portez un nom que vous ne meritez pas.En effet Bejaia a donné naissance à des hommes de vrais hommes qui ont fermés la porte de la cupidité sur eux et se sont libérés de toute reconnaissance envers les hommes et ceux qui sont indignes de porter ce nom.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 9

  • Nordine
    14 avril 2016 at 19 h 28 min - Reply

    bedjaoui admet avoir introduit falcon ?????
    c’est une blague !!!!!
    c’est plutôt falcon qui a été imposé connaissant les défroqués de la gouvernance d’alger c’est impossible car ils n’ont ni autorité ni carrure et encore moins le respect pour imposé qui que ce soit à ce niveau là.
    ce sont des soumis obéissant au doigt et à l’œil de leurs maitres « la mère France » sans broncher et sans chuchoter
    la preuve valls et ses sbires sont venus à alger comme d’autres vont dans une succursale, prendre ce qu’il y a à prendre et puis s’en vont

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

  • Noedine
    16 avril 2016 at 19 h 09 min - Reply

    AH AH AH vous croyez sincèrement qu’un chiffon de la France à ce niveau là « introduit » un loup comme falcon ???
    Non Non et NON les défroqués de la France se font « imposé » les éléments de leurs maitres point barre.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Congrès du Changement National

    Galeries photos