Édition du
7 December 2016

INQUIÉTUDES

 

manipulations…Soit dit naïvement en passant, la dernière sortie médiatique de M. Rebrab est incompréhensible. Affirmer que « l’émergence d’un Kabyle » dérangeait la mafia militaro-ploutocratique en Algérie revient à occulter, sciemment ou intentionnellement, la nature du régime algérien et des liens qu’il entretien avec sa clientèle.

Pour enfoncer le clou, Le P-DG de Cevital, à ajouté, quelques mots après, qu’il ne faisait pas partie du « clan » (entendons par ceci, le clan dit ‘Bouteflika).

Tout de même, il est à rappeler à M.Rebrab que M. Ali Haddad, le Président parachuté du FCE, est un kabyle, comme lui. Rappellons-lui aussi que lui-même a fait son beurre grâce aux « services » du « visiteur de minuit » qui n’est autre que l’auteur de la terrible théorie du « terrorisme résiduel » des années 1990.

Maintenant, que le ministre franco-panaméen par procuration, M. Abdeslam Bouchouareb, se la joue nationaliste offshore, que le transfuge de Djezzy au ministère de la Communication, M. Hamid Grine, retrouve un semblant de dignité après avoir été soumis à la fouille par de simples agents de l’aéroport d’Orly à Paris, sans qu’une telle humiliation ne suscite une réaction digne du gouvernement algérien, cela procure à la surmédiatisation de « l’affaire El Khabar » les allures d’un ping-pong destiné à assaisonner une actualité déjà faite au couscous chakibien servi sur le plateau de « zaouia-tours ».

En attendant, la diplomatie des chancelleries étrangères, en premier lieu, la France,, et des instances onusiennes, avec un Secrétaire général en fin de mandat, s’adonnent au cannibalisme politique nourri de l’état de santé d’un président absent, jeté en pâture par un entourage inhumain et antipatriotique.

La question est de savoir ce que cache cet abattage médiatique atour de Chakib Khelil, Rebrab, El Khabar, Bouchouareb, les missiles Stinger, Jound El Khalifa, le terroriste de la météo géopolitique, Mokhtar Belmokhtar, l’après Bouteflika…

Car, pour parler de l’après Boutéflika, cette question n’est que la face visible de l’iceberg de l’héritage du système clanique de l’exercice du pouvoir en Algérie, avec ses cercles informels de décision politique et de distribution de la rente.

En l’absence d’un processus de construction d’une citoyenneté algérienne transcendante à même de contribuer à la l’édification d’une confédération nord-africaine des peuples, l’impasse que représente le système algérien est dangereuse.

Elle l’est d’autant que, récemment, un haut commis de l’OTAN, en l’occurrence Nicolas de Santis, a tenu, à partir de Rabat, des déclarations menaçantes à l’égard des « pays arabes » ayant échappé « au premier chaos du printemps arabe ». ‘‘Si les pays arabes ne résolvent pas efficacement et sérieusement, leurs nombreux échecs socio-économiques, ils éclateront et sombreront sous les coups de nouvelles révoltes populaires’’.a averti, le directeur des affaires politiques et sécuritaires, spécialiste de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, alors qu’il participait à une conférence coorganisée (du 20 au 22 avril 2016) par le parlement marocain et par l’association parlementaire des pays membres de l’OTAN*.

Le scénario d’une deuxième vague de chaos baptisé « printemps arabe », visant, cette fois-ci, l’Afrique du Nord, n’est pas à écarter. Il ne l’est pas dans la mesure où les supplétifs de la néo-colonisation qui détiennent les rênes du pouvoir dans les pays nord-africains aiguisent les chauvinismes nationalistes, les fondamentalisme religieux, antireligieux, identitaires et ethniques pour empêcher l’émergence d’un projet citoyen à dimension nord-africaine, voire méditerranéenne, à même de mettre fin à l’imposture qu’ils représentent dans le récit de notre histoire commune. Une histoire que nous avons besoin, nous, les nord-africains, de connaître pour faire face aux défis majeurs de notre temps.

Au milieu de cette nuit veuve que nous vivons, de telles inquiétudes deviennent de plus en plus insupportables. Vivement, l’aube d’un nouveau jour, porteur d’une nouvelle promesse. Celle de l’insurrection des consciences….

Hacène LOUCIF.


Nombre de lectures : 2936
10 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • AMAR
    5 mai 2016 at 14 h 08 min - Reply

    LES USA ONT TOUJOURS MANIPULES LES SYSTEMES QUI PERTURBENT LEURS INTERETS C EST « L IMPERIALISME » PUR ET DUR DEPUIS DES LUSTRES …SEULEMENT LA MANIERE EST PLUS RAFFINEE C EST TOUT…A QUOI BON CRIER AU LOUP ALORS QUE L ON SAIT TRES BIEN CE QU IL EST ET CE QU IL VEUT ET POURQUOI LUI OFFRE T ON L OCCASION DE SEMER LA PAGAILLE DANS NOTRE BERGERIE….C EST SA NATURE IL A UN PROJET UNE STRATEGIE POUR SE DEPLOYER PARTOUT POUR LE « BIEN ETRE DU PEUPLE AMERICAIN » il le declare souvent il ne le caghe pas!!!! POURQUOI CHERCHER A ENFONCER D AVANTAGE LE RABRAB ALOR QU IL CONSTITUE QUAND MEME DANS L ETAT ACTUEL DES CHOSES UN PETIT BRAS QUI PEUT SE JOINDRE AUX FORCES VIVES QUI S OPPOSENT AUX PERIODIQUES HOLD UP DES RICHESSES DU PAYS….OUI C EST VRAIS NOUS SOMMES LE SEUL PAYS OU LES OPPOSANTS S OPPOSENT A L OPPOSITION ET LAISSENT LES RENARDS EN PAIX….LE POUVOIR EST GENEREUX IL A SU CORROMPRE ET ACHETER LA PAIX ….MAINTENANT QUE LA MENACE EST REELLE ET QUE LE REDIMENSIONNEMENT DES GRANDS PAYS EST DEVENU UN OBJECTIF AFFICHE POURQUOI RESTONS NOUS AUSSI PASSIFS…. »IL FAUT AGIR » saurons nous capables un jour de nous mobilser pour une cause commune pour un seul objectif commun ….UNE TRANSITION DE DEUX ANS PAR EXEMPLES!!!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • djamel
    5 mai 2016 at 14 h 32 min - Reply

    L’insurrection des consciences ne peut être déclenchée que par une elite patriotique, intègre et désintéressée. Alors que dans le cas de l’Algérie celle-ci est une infime minorité et presque inexistante. L’elite algérienne est soit corrompue soit ayant une prédisposition à l’être. La cloche du «prend qui peut» a sonné depuis longtemps voir depuis l’indépendance. Depuis que nos héros se sont abattus sur les biens abandonnés par les pieds noirs et ça continu mais en plus sophistiqués (ports secs, journaux alimentés par une publicité étatique, postes de cadres hors normes rémunérés en devises, crédit bancaire ouvert etc) en 2001 la kabylie s’est soulevée contre l’injustice, la hogra et l’abandon on lui a vite collé l’étiquette de séparatiste, dernièrement le sud s’est soulevé on sort la banderole de manipulation. En fait depuis 1962 le peuple a fait son devoir mais l’elite a toujours trahie le sacrifice des humbles pour qui ils promettent le paradis mais le corps nu et le ventre vide.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • Salah-Eddine SIDHOUM
    5 mai 2016 at 15 h 25 min - Reply

    « On ne peut tromper tout le monde tout le temps ». Nous ne sommes pas dupes et nés de la dernière pluie pour avaler les couleuvres des services de l’action psychologique nous faisant croire à une quelconque atteinte à la « liberté de la presse ». « L’affaire » El Khabar-Rebrab n’est que le prolongement de la guerre des gangs, par la mobilisation cette fois-ci de LEUR presse et de LEURS « magnats » de la finance. Et rien d’autre !
    Le problème de l’Algérie n’est ni le locataire d’El Mouradia ni les « patrons » des srabess d’hier et d’aujourd’hui. C’est le « système » que représente l’oligarchie militaro-financière à qui le Peuple doit signifier la retraite, de manière ferme et pacifique.
    Et pour cela, et comme l’a souligné notre frère Ahcène Loucif, il faut d’abord une INSURRECTION DES CONSCIENCES.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

    • rachid dahmani
      6 mai 2016 at 9 h 16 min - Reply

      Bonjour Mr Sidhoum,

      Je suis d’accord en partie. Le problème n’est ni le président, ni les patrons naissants, ni le général flen…le problème c’est le système en entier Patrons-Président-généraux-Dirigeants qui a mis main basse sur tout le pays. Simplement, et c’est là ou je en suis pas d’accord avec vous (c’est mon sentiment personnel), le peuple qui doit lui signifier sa retraite (à ce système) comme vous dites, ne pourra jamais le faire de manière pacifique. car enfin, un système qui a de tout temps usé de la force et pour prendre le pouvoir et pour s’y maintenir, qui est prêt à pratiquer la politique de la terre brûlée s’il se sentirait menacé, un système qui ne voudra en aucun cas restituer les biens du peuple au peuple, qui monopolisera par instinct les robinets de la rente, ce système fera feu de partout contre quiconque osera se dresser devant lui. L’insurrection des consciences n’est pas pour demain, et de surcroît ne suffira pas si elle n’est pas suivie d’une insurrection totale. Et ma conviction intime est qu’elle a le temps de mûrir, un siècle et demi à deux. Bonne journée.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • djelloul habib
    5 mai 2016 at 18 h 31 min - Reply

    Rebrab crie à l’anti kabylisme comme d’autres auraient crié à l’anti arabisme,l’anti islamisme,l’anti socialisme etc….à chaque fois qu’un clan veut en dévorer un autre,celui ci crie au loup! par ailleurs si tous les kabyles qui ont été au premières loges du pouvoir sont des KDS selon l’expression consacrée,alors ,il y en a beaocoup! Que dire des SDS pour le Sud ,des CDS (Chaouis) ,ODS(Oranais),ADS(Algérois),et on peut allonger la liste aux 48 Wilayas!En fait ,Tous ces « x »DS sont au service exclusif de leurs intérêts personnels, un point c’est tout!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

    • rachid dahmani
      6 mai 2016 at 9 h 27 min - Reply

      Bonjour Djelloul habib,

      La nature humaine est elle si imprévisible que cela cher ami? Nous ne faisons pas une découverte pardi et vous en conviendrez. Bonne journée l’ami.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • abed
    5 mai 2016 at 23 h 23 min - Reply

    Rebrab se plaint du système alors que c’est ce même systeme qui a permis au comptable qu’il était a la société nationales des corps gras (qu’il a liquidée avec ses amis) de devenir l’une des premières fortunes africaines.
    Il crie a qui veut l’entendre qu’il est vise parce qu’il est kabyle alors que les plus grosses fortunes nationales sont essentiellement kabyles grace au soutien d’un kabyle très bien placé (Ouyahia)

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

    • AIT MOHAND
      6 mai 2016 at 20 h 07 min - Reply

      Très bien vu ABED. Je vais même plus loin. Ce que Monsieur REBRAB omet de dire ou oublie de dire, car c’est très important. Ce n’est pas parce qu’il est KABYLE ! Que le clan s’acharne sur lui pour le mettre sur la paille. Non ! Ali HADDAD n’est-il pas KABYLE…??? Et pourtant…

      Donc, le vrai problème se situe ailleurs. En réalité, c’est tout simplement que le Sieur REBRAB – N’A PAS SOUTENU LA CAMPAGNE ET DONC LA CANDIDATURE DE BOUTEFlIKA – c’est tout !

      Contrairement à lui, Ali HADDAD – QUI A SOUTENU LA CAMPAGNE ELECTORALE DE BOUTEF FINANCIEREMENT… – il est là où il n’aurait jamais dû être ce voyou de Ali HADAD. Un point c’est tout. Il ne faut pas chercher midi à quatorze heure.

      L’un, Alilou HADAD A – MIS LA MAIN DANS LA POCHE – il a tout obtenu de ce régime pourri.

      L’autre, Monsieur REBRAB – N’A PAS MIS LA MAIN DANS LA POCHE – le clan veut sa peau… tout simplement. C’est leur logique mafieuse… oua salam bahri !!!

      Mais je trouve très mesquin de la part de REBRAB de dire : le clan m’attaque PARCE QUE JE SUIS KABYLE… c’est complètement et totalement faux !!! C’est même TRES DANGEREUX COMME ARGUTIE….

      LA, REBRAB C’EST COMPLETEMENT DÉVALORISÉ.

      Ouyahiya et son alter ego de l’UGTA ne sont-ils pas KABYLES…???

      Alors, Monsieur REBRAB UN PEU DE RETENUE…!!! SVP.

      Vous avez bien commencé par faire « VOTRE » fortune, à vos débuts, dans les petits plis de ce système mafieux exécrable et honni par nous tous, et avec lequel vous avez collaboré TOTALEMENT pour bâtir « VOTRE » propre fortune… non ? Alors ?

      Très honnêtement, Monsieur REBRAB ! Pour bâtir toute cette fortune que vous avez aujourd’hui, ET GRAND BIEN VOUS FASSE !!! Est-ce que vos mains ne se sont pas salies « un peu » en cours de chemin…? Comme tous les autres « riches » (les nouveaux riches… ou plutôt les VOLEURS AUX COLS BLANCS algériens…).

      NOUS SOMMES TOUS DES ALGÉRIENS YA SI REBRAB !!! Akhzou chitane agma… VOUS N’ÊTES PAS N’IMPORTE QUI ! ALORS MESUREZ UN PEU VOS PAROLES…

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • djelloul habib
    6 mai 2016 at 15 h 42 min - Reply

    bonjour Rachid Dahmani,
    cher ami,ce n’est pas la nature humaine prévisible ou non qui pose problème, mais c’est l’attitude criminelle de quelques uns à mettre une partie de la population comme pare feu dans la guerre interclanique qu’ils se livrent: kabyles contre les autres, laiques contre islamstes etc..puis se rejeter les uns sur les autres la responsabilité des tueries de la guerre « civile »! Mais le peuple n’est plus dupe.Ils ont assez rusé avec lui,maintenant c’est son tour.Il les laissera s’entre-déchirer à belles dents jusqu’a la fin. la véritable définition des « minorités » n’est pas d’ordre ethnique meme si cela existe, par contre,il y a des catégories sociales birn nettes : EL HAGGARIN et les MAHGORINES.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

    • rachid dahmani
      8 mai 2016 at 7 h 25 min - Reply

      Bonjour Djelloul Habib,

      La nature humaine ne peut poser de problème en soi. Elle est un fait. Une évidence. Une conséquence ou une partie de la création. Elle est là où l’être humain est et on doit la voir ainsi et l’accepter dans notre conception de toute chose. Et lorsque vous dites dans votre précédent post « En fait ,Tous ces « x »DS sont au service exclusif de leurs intérêts personnels, un point c’est tout! » c’est dans la nature de l’être humain même, ça a été l’objet de ma réflexion. Tout être vivant, naturellement, est au service de son intérêt personnel en premier. Avec cette nature ancrée en nous, vous pouvez déduire tout le reste des comportements de l’humain où entre voir les objectifs de chacun au travers de leurs agissements dans leur environnement respectifs. On tient ce raisonnement bien sur pour une majorité (loi universelle, car il y a une minorité d’exception). Le monde est ainsi fait et rien ne pourra y changer quoique ce soit. Bonne journée l’ami.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

    Congrès du Changement National

    Galeries photos