Édition du
26 September 2016

Sellal raconte le mythe de la justice sociale

ُSellal boko kalamEl Watan le 05.06.16

Il est indécent de parler de justice sociale à des millions d’Algériens privés de routes, de gaz et de structures de santé, surtout lorsque on assiste au gaspillage de l’argent public dans la réalisation de projets aussi dispendieux qu’inutiles.

Le premier ministre Abdelmalek Sellal a dévoilé, aujourd’hui dimanche à Alger, les grandes lignes du nouveau modèle économique, visant à mettre en place, à l’horizon 2030, une économie affranchie des recettes issues de l’exportation des hydrocarbures.

Au-delà de ce slogan de diversification de l’économie, prôné par les responsables politiques qui se sont succédés à la tête de l’État depuis des décennies, Sellal a insisté sur « l’attachement » du gouvernement aux principes de la justice sociale et de l’équilibre territorial. La justice sociale est une « constante dans l’action de l’Exécutif », a assuré le premier ministre, en faisant fi des injustices intolérables dont sont victimes les populations du sud et des zones montagneuses de l’est et du centre du pays.

Les habitants de ces régions marginalisées sont sévèrement pénalisés par l’absence de projets de développement et continuent, en dépit des centaines de milliards de dollars dépensées depuis le début des années 2000, à vivre les affres de l’isolement, du chômage et de la pauvreté.  Il est indécent de parler de justice sociale à des millions d’Algériens privés de routes, de gaz et de structures de santé, surtout lorsque on assiste au gaspillage de l’argent public dans la réalisation de projets aussi dispendieux qu’inutiles, à l’exemple de la grande mosquée d’Alger. Cela, sans parler des sommes faramineuses englouties dans des marchés douteux et des anciens responsables mis en cause dans des scandales de corruption qui continuent à narguer et le peuple et l’État.

Ce discours sur l’équilibre territorial et l’égalité des chances est en contradiction flagrante avec le fait que de nombreux responsables politiques et économiques soient originaires de Tlemcen et ses environs, la région du chef de l’État.

Bref, une telle politique, qui encourage l’exclusion et le tribalisme, a donnée naissance à un profond sentiment d’indignation au sein des populations exclues. Et ce n’est pas avec des mots que l’on peut réparer cette injustice.

Farouk Djouadi

Nombre de lectures : 2053
8 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • rachid dahmani
    5 juin 2016 at 21 h 30 min - Reply

    Bonsoir,

    Quand est ce que l’on comprendra une fois pour toutes que l’on a une bande de mafieux incompétents et malhonnêtes aux commandes du pays? quand est ce que l’on comprendra définitivement que le seul souci du régime de bananes que l’on a est le monopole des richesses du pays et par conséquent l’entretien de ses richesses à lui par le biais des détournements et autres manigances mafieuses? voila cinquante ans que cela dure, et je pense bien que cela va durer encore plus de cinquante autres années. Bonne soirée à tous.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 9

    • DRIA
      6 juin 2016 at 10 h 47 min - Reply

      Bonjour cher Dahmani

      Nous avons tous compris que l’on a une bande de mafieux incompétents et malhonnêtes aux commandes du pays et tous le reste …
      Alors je m’excuse mais ce qu’on arrive pas a comprendre c’est que TOI MOI et les AUTRES sommes devenus des BOKO KALAM.

      Tant que TOI, MOI et tous les AUTRES ne passons pas à l’ACTE il n’y aura rien de rien, on ne fait que PARLER ECRIRE DÉCRIRE LIRE…quand est ce qu’on va AGIR.

      Chacun d’entre nous est interpeller, Basta de ces raisonnement hypocrite et narcissique que nous utilisons tous en tant qu’algérien. Nous culpabilisons tous les autres (qui doivent bouger et agir), en s’érigeant inconsciemment en donneur de leçons, de leader virtuel , mettant en avant notre EGO , en titillant l’estime de SOI en mettant en avant des connaissances mathématiques, d’ aéronautique , en astronomie, en psychologie , en médecine , en sociologie , en linguistique …chacun se reconnaîtra n’est ce pas!!! hélas dérrier chaque post chaque contribution se cache un Superman-DZ .

      Nous sommes le cœur du BOKO-KALAM ne vous en déplaise, que vous vivez a Paris , a New-York ou à Montréal que vous maîtriser l’anglais le swahili ou le kabyle , que vous ayez étudier au Caire à Oxford ou Saint-Cyr, que vous ayez des passeports rouges verts ou jaunes , ce gène d’algériens ne vous quittera point, Sachet que vous êtes et que nous sommes tous COMPLICE a des degrés différents. Qu’avons nous fait de concret à part la parlotte depuis belle lurette.

      En ce mois de piété, je souhaite a tous les algériens et a tous les MUSULMANS un BON RAMADHAN. Avec ces augmentations des prix qui annonces le début de ce mois et les comportements qui n’ont aucun lien avec le jeûne et l’islam ,nous allons écrire et écrire … continuons de noyer le Poisson en jetant ces maux sur tous les autres avec des mots que seules les BOKOKALAM que nous sommes savent bien manipuler .

      Je me retire en ce mois sacré pour méditer un peu, en levant mes mains vers le ciel en implorant notre créateur dans l’espoir de voir une de mes prières pour ce pays exhausser……

      SAHA RAMDANKUM

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

      • rachid dahmani
        6 juin 2016 at 21 h 49 min - Reply

        Bonsoir cher DRIA et saha ramdanek,

        Totalement d’accord. A ceci j’ajouterais que j’ai payé un lourd tribu de ma personne et je ne risque pas d’y retourner. De toutes les façons ma vision de la chose, et c’est ce que j’ai toujours prôné, le changement n’est pas pour demain…sauf miracle. Il reste cependant que BOKO KALAM ne passera jamais à l’acte n’en déplaise à tout le monde et que le système a encore de beaux jours devant lui. Et si passage à l’acte il y aura, ça ne sera surement pas BOKO KALAM l’origine. Bonne soirée l’ami.

        Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • Bencheikh
    5 juin 2016 at 23 h 41 min - Reply

    La thèse du « néant »
    L’absence généralisée de dynamisme et de nouvelles idées a renforcé le pouvoir principalement intéressé par le maintien du statut quo qui génère une baisse des rendements de plus en plus marquée.
    Une croissance nulle accompagnée d’absence de réformes, un fossé croissant entre le discours du pouvoir et la situation réelle.
    Supporter les erreurs politiques pendant un certain temps parce que le discours est très convaincant et parce que les dirigeants continuent à parler haut et fort sur leur piédestal en profitant de leur supposée « crédibilité » et n’hésitent pas à menacer et faire peur.
    Une amélioration de la productivité ne s’obtient pas grâce aux manigances grotesques de la classe politique.
    Nous avons besoin de changements réels et profonds.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • rachid dahmani
    6 juin 2016 at 8 h 01 min - Reply

    Bonjour à tous et saha ramdankoum,

    Astronomiquement le premier jour de ramadan en Algérie est le mardi 7 juin 2016. Sauf que et nécessairement, le pays doit répondre à d’autres contraintes que l’on ignore et qui parait injustifié, et décrète le premier jour du ramadan le lundi 06 juin 2016. Peut être y aurait il d’autres explications que j’ignore et je voudrais bien être éclairé. Bonne journée à tous.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

    • DRIA
      6 juin 2016 at 16 h 07 min - Reply

      cher Dahmani
      scientifiquement et mathématiquement et astronomiquement ramadhan n’est pas pour demain en Algérie , mais explique moi pourquoi le 09 dilhidja wukuf arafat (la veille de l’aid el kebir) tout le monde va régler son calendrier avec l’Arabie saoudite, alors ceux qui ont jeûner un jour avant ou après comment ils oseront ôter ou rajouter un jour à leur calendrier (explique moi scientifiquement astrologiquement mathématiquement comment ils procèdent alors qu’ils le font chaque année.

      Si la oumma islamique doit vivre un seul hadj et un seul wukuf arafat , le même awal moharem alors autant faire un seul CALENDRIER et suivre le premier jour de Ramdhan à partir de la Mecque à l’heure des TIC de l’internet l’information arrivera à la seconde.

      On devrai créer un comité scientifique et de oul&ma (l’équivalent de ludjnat el ahila chez nous) a la Mecque et regroupant un représentant de chaque pays musulman et de les passer en direct dans tous le monde musulman ainsi on aura un seul calendrier , une seule ouma et la même date pour tous les événements religieux.

      Mais comme tantôt on fait dans le politique tantôt dans le scientifique , on est et on sera la risée des autres

      salam et saha ftorkum

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

      • rachid dahmani
        6 juin 2016 at 21 h 52 min - Reply

        Bonsoir de nouveau l’ami,

        Les voies du politico-religieux sont impénétrables cher ami. Ceci devrait normalement avoir beaucoup de conséquences…dans les consciences de chacun. Bonne soirée l’ami.

        Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • rachid dahmani
    6 juin 2016 at 8 h 07 min - Reply
  • Congrès du Changement National

    Galeries photos