Édition du
27 September 2016

Ce qui cloche dans le déjà-vu du  feuilleton de « Nouria et les barbus »

Bac2Par SAAD ZIANE

– See more at: http://www.libre-algerie.com/ce-qui-cloche-dans-le-deja-vu-du-feuilleton-de-nouria-et-les-barbus-par-saad-ziane/07/06/2016/#sthash.4hV2ZKIr.dpuf


Nombre de lectures : 3450
16 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Farid
    8 juin 2016 at 5 h 10 min - Reply

    Je ne trouve pas mieux à dire, Bravo pour l’article, en video , ou pourrait aussi regarder
    ammer rasek par ousama wahid, il interprete la situation de la meme facon a part pour quelques differences, Bravo pour l’article.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • zemouli
    8 juin 2016 at 12 h 25 min - Reply

    Bjr a tous
    Les sujets du bacc dit on ont commence a fuiter des les 2eme jour souvent la veille après minuit pour les épreuves du lendemain.Et la réaction fut lente.Comment expliquer que les responsables n aient pas réagi a temps pour annuler les épreuves du lendemain ou les remplacer ou les reporter au surlendemain.Les responsables du ministère ont réagi bien après après la fin des épreuves soit 4 jours après les 1eres fuites. Je ne jette la pierre a personne mais c est un constat.
    Cela rappelle l invasion de l Algerie par la France en 1830. Les bateaux français avaient appareille le 14 06 1830 de Toulon en direction d Alger . ce n est qu après le débarquement que Hussein dey rassemble les troupes.
    La réaction a cette tricherie a ete bien tardive car la machine algérienne n est pas bien huilée.
    salutations

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • fatma
    9 juin 2016 at 0 h 14 min - Reply

    Je ne comprends pas cette habitude que nous avons à fuir nos responsabilités en évitant de designer les vrais coupables et dire franchement et clairement notre opinion. Bon sang ! Les fuites du Baccalauréat 2016 constituent bien un scandale national non ? Pourquoi tourner autour du pot ? Il y a bel et bien des gens qui ont planifié, organisé et mis en œuvre ce forfait que je qualifie pour ma part crime contre l’intelligence, contre le savoir et contre le mérite. Ces ignobles individus ne mesurent pas l’ampleur des dégâts que cela cause à la société, c’est terrible, j’étais sous le choc quand j’ai appris cette mauvaise nouvelle.
    Que de jeunes lycéens tentent par leurs moyens de tricher ça peut se comprendre mais cela reste bien évidemment condamnable et impardonnable, mais qu’une bande de malfaiteurs aux idées moyenâgeuses organisent une fraude nationale pour nous dit-on faire démissionner la ministre, cela relève de la haute trahison et souille le peu de crédibilité qui nous reste en tant que citoyens et citoyennes algériens. Quelques soient les desseins qui ont conduit à agir de la sorte, il est impossible de se taire sur un crime tel que celui-ci car il touche l’innocence, il détruit les valeurs essentielles d’une société : Le mérité, l’honnêteté, le travail….Il faut donc condamner d’abord ce crime et demander ensuite à l’Etat de faire son travail et là c’est une autre paire de manches. Laissez nos enfants tranquilles.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 25

  • djamel
    9 juin 2016 at 21 h 11 min - Reply

    Je ne pense pas que l’objectif des fuites du bac 2016 est de faire démissionner la ministre de l’éducation. Mais la situation en Algérie atteint un degré de clochardisation tel que n’importe qui agit sachant que c’est l’impunité totale. Les fuites au bac existaient depuis longtemps mais dans le temps c’était les fils de la nomenklatura qui «profitaient» de ces fuites et elles étaient circonscrites à un nombre reduit de personnes. Aujourd’hui avec l’Internet les choses ont changé car il suffit de mettre un sujet en ligne et ces des milliers qui sont touchés. L’algerien a perdu l’amour du travail et de l’effort. Le merite et le sérieux ne paient plus. L’échelle de valeur s’est renversée et ce dans tous les secteurs sans exception. Il faudra un plan Marshall en matière d’éducation surtout pour peut être remettre quelques pendules à l’heure.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 7

  • djelloul habib
    9 juin 2016 at 23 h 24 min - Reply

    Ce n’est qu’une suite logique à un système qui part en panade.Apres la « démocratisation » de la corruption grande et petite,c’est le tour de la triche a portée de tous.On crie haro sur les barbus qu’on suppose être à l’origine des fuites,c’est les « démocrates » laicards qui le disent sans preuve et sans regarder le rétroviseur.Depuis 20 ans et plus ,peut être, la triche,le népotisme,le clientélisme
    sont devenus un mode de gouvernement.de pire en pire ,alors, le clivage entre islamistes rétrogrades et démocrates éclairés est sans objet et piège à gogos.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • slimane
    10 juin 2016 at 3 h 06 min - Reply

    normal tout ça, quand on triche au plus haut sommet (élections…)

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Fatah Mansouri
    10 juin 2016 at 10 h 48 min - Reply

    On peut dire ce qu’on veut du combat politique laic-islamistes-démocrates, mais en tout cas les partis politiques islamistes ont complétement raté leur sortie (khedja) sur les fuites du Baccalauréats !

    En effet que vient faire la soi-disant francisation de l’école algérienne quand il s’agit exclusivement d’une affaire grave de fuite des sujets au BAC!

    Il faut arrêter de mélanger tout et de régler ses comptes politique d’une manière ridicule ! L’école algérienne est arabisée et islamisée à 99,9 %. C’est une donnée. Et d’ailleurs toutes les institutions étatiques du pays sont complétement arabisé (justice, police, armée, éducation nationale, université,Etat civil, etc…etc..) Donc, il y a un moment où il faut arrêter de faire les pîtres ! Ce n’est pas l’introduction de quelques heures de langue française dans les programmes qui va changer grand chose à l’arabisation et à l’islamisation du pays déjà très marquées et trsè profonde dans la société. Maintenant si on veut couper complément l’Alégrie du monde, là c’est une autre histoire. Il y a anguille sous roche dans ce cas là !!

    En tout état de cause, chers chefs politiques islamistes, il faut reconnaître que le problème de la fraude au BAC n’a rien à voir avec la francisation de l’école algérienne !! Il ne faut pas tout mélanger , n’est-ce pas ????

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 21

  • djelloul habib
    12 juin 2016 at 0 h 07 min - Reply

    Le problème n’est pas de donner tort ou raison aux idéologues islamistes ou à leurs antagonistes « démocrates ». l’article n’aborde pas le sujet d’une arabisation ou de la francisation réussies ou pas.Le débat porte sur une fraude massive qui frappe par son caractère extraordinaire ! Comment est ce possible ? Même si c’est le fait de quelques barbus « infiltrés »!On nous a chanté sut tous les modes que cette fois toutes les garanties possibles et imaginables ont été prises pour garantir le déroulement du bac sans triche et sans fraude.On voit bien au résultat que l’échec est consubstantiel au mode global de gestion du pays .Les derniers scandales qui ont défrayé la chronique n’en sont que les symptômes et n’ont rien à voir avec un quelconque complot islamiste ou autre.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • jamal
    12 juin 2016 at 15 h 16 min - Reply

    le ridicule ne tut jamais et nouria s’accroche ! pas de jaloux svp !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • Malek Haddad
    13 juin 2016 at 11 h 55 min - Reply

    @djelloul habib

    Cher compatriote, il faut savoir que la trahison vient de l’intérieur même de l’Education Nationale. çà vient de la part de personnes qui sont payées par l’Education Nationale mais qui sont contre Benghebrit!

    Ce sont des gens (des cadres) qui sont à l’intérieur même du secteur ! Donc , même si tu ramène Obama avec sa CIA, le FBI, c’est indétectable!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 8

  • Bendris Mohamed
    13 juin 2016 at 19 h 08 min - Reply

    @Malek Haddad

    Je suis d’accord avec toi, et j’ajoute que ces individus sont des complices ou des sympathisants islamistes!

    Toi tu es réservé ou prudent pour désigner les vrais coupables mais moi je le dis, même si on va me traiter de suppôt du pouvoir ou de laîco-assimilationniste, ce sont des acteurs de la mouvance islamo-conservatrice qui sont derrière cette crapulerie!

    c’est clair parce que çà vient de l’ONEC où cette mouvance est en grand nombre depuis les cadres jusqu’au planton et le photocopieur !

    Et oui, c’est ainsi , oua saha f’terouk !!!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 13

  • djelloul habib
    13 juin 2016 at 23 h 18 min - Reply

    @ Malek Haddad,
    Saha Ftourek cher compatriote,
    Je ne prétends nullement défendre la mouvance islamiste:ce que je veux dire,c’est que la fraude et son corollaire l’échec, sont inhérents au système. Dans un pays « normal »,la probabilité d’un tel coup fumant est impossible que ce soit de la part d’islamistes ou d’autres.C’est le vase clos ôu se déroulent d’âpres batailles claniques qui permet ce genre de crimes.On se bat par peuple interposé ,et qu’importe les dégâts.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 7

  • fatma
    14 juin 2016 at 10 h 31 min - Reply

    Saha Remdhankoum chers compatriotes,
    A qui profite le crime ? Ce n’est certainement pas à madame la Ministre et encore moins à nos enfants ! Et puis nous avons tous remarqué qu’après ce crime, il y a eu globalement deux types de réactions : La première est celle des citoyens indignés et atterrés par ce qui venait de se passer, qui à l’unisson ont exigé que les épreuves fuitées soient repassées et que des sanctions fermes soient prises à l’encontre des criminels. La deuxième est venue de ceux qui ont immédiatement exigé le limogeage de Belghebrit sans condamner ce crime odieux, ce sont bel et bien des partis de la mouvance islamo-conservatrice, c’est clair. Mais je suis d’accord avec tous ceux qui disent que la tricherie est institutionnalisée, que le système même de gouvernance Algérien est bati sur ce modèle.Que peut-on faire devant cette maladie ? Soit on croise les bras et on la laisse atteindre nos enfant et gangréner toute la population, soit on lutte avec nos moyens pour sauver ce qui peut encore être sauvé.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 18

  • Abderezak
    15 juin 2016 at 16 h 13 min - Reply

    Chers amis internautes, je vais vous faire une confidence. Un ami du quartier m’a dit il y a quelques jours , au cours de la « veillée ramdanesque » autour d’un thé et d’un kerbellouz sans louze !

    Il m’a dis textuellement, moi j’ai conseillé à mes enfants de prendre la carte du FLN dès que possible, d’avoir bien sûr ses diplômes à Bab Ezzouar ou ailleurs même sans la maîtrise de la langue française ou anglaise (les Sciences islamiques par exemple) pour pouvoir sauver plus tard ses propres enfants quand ils pourront accéder par chance à un poste politique (ministre, wali, mouhafedh, ambassadeur, consul etc…). Ainsi, ils pourront sauver leur progéniture en les envoyant poursuivre leurs études dans des universités étrangères (en occident bien sûr) avec les bourses et les prises en charges annexes de l’Etat évidemment !

    Je n’en reviens pas et c’est la vérité ce que je vous raconte ! INCROYABLE ! Mais n’a t-il pas raison, finalement !!!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • ExAlgerien
    16 juin 2016 at 3 h 06 min - Reply

    Bonsoir et saha ftourkoum

    La généralisation de la médiocratie commence tout d’abord par l’éducation (clochardisation des écoles et universités entamée depuis longtemps) pour la propager rapidement dans tous les secteurs de la société et la réalité nous la vivons au quotidien et ce depuis qu’on a réclamé la démocratie. Donc vivre cancre et heureux ou intelligent et malheureux, ne dit-on pas que les imbéciles sont heureux? voilà le projet de société que ce système réserve à nos enfants.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • Ali SBIH
    17 juin 2016 at 0 h 15 min - Reply

    Salam 3alikoum

    Saha siamakoum

    C’est une habitude qu’après l’échec ,on fait du tir au pigeon ,cette fois c’est Mme B. qui perd ses plumes.

    Comme le dit @H.Djelloul,il est difficile d’expliquer ces fuites par une mauvaise gestion du Ministère, les causes sont dans toute la gouvernance passée ,présente et (qu’Allah nous garde) future.

    Que dire de ce million de bacheliers qui s’est présenté au concours de recrutements d enseignants des 03 paliers pour 28.000 postes………

    Ceux qui ‘’auront’’ échoué (972000) n’auront que les yeux pour pleurer, pour la petite statistique de 2012 à 2015 ,il y a eu 1300000 bacheliers alors réussir au bacc est il devenu un imparable sauf conduit pour une carrière à vie de chômeur ?

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Congrès du Changement National

    Galeries photos