Édition du
27 September 2016

La Fraude

 

bacLes Algériens aboient les fraudeurs passent !

Frauder, frauder, frauder  il en résultera toujours quelque chose.  Se frauder  soi-même, frauder  le voisin, frauder l’Etat, frauder Dieu ; Mentir, dissiper, subtiliser, manipuler. Un sport National au sommet de l’Etat, maladie endémique ailleurs.  Mode de vie consensuel, ombrageuse cohabitation  dans laquelle chacun puise les ingrédients d’une existence de défiance et de suspicion. Chacun y trouve son compte, ses comptes. Nul espace n’échappe à la ruse, la tricherie,  la tromperie.  Nul  lieu dans lequel évoluer sereinement sans exercer une surveillance de tout instant sur ses accotements. Existe ­­­-t-il  un sentier balisé de quiétude et de bonne foi, dans lequel cheminer sans la crainte du traquenard,  qu’il est immédiatement obstrué. Un sentier digne pour le citoyen digne, en quête d’une vie honnête dans le labeur, dans le respect de la loi et  la confiance dans l’altérité ? C’est du domaine du rêve. Rêve que quelques « marginaux » s’évertuent vainement à découvrir mais se rendent vite compte que nulle carte d’état-major n’en donne la trace. Tous les chemins mènent pour l’essentiel à l’arnaque,  la duperie, la violence. Tortueux ils donnent de l’Algérie de la rente  une triste mosaïque, foire de  cueillette, par la fraude, du fruit défendu dont la consommation  jouissive  et jubilatoire dissuade tout un chacun de se comporter autrement qu’en fraudeur, en prédateur. Macabre scène de félins agglutinés sur la proie ; toutes griffes dehors,  chacun y plante ses crocs, le rictus dissuasif et l’œil rivé sur le congénère.

Quel que soit  sa place dans la société,  quel que soit sa profession, l’Algérien côtoie la fraude au quotidien. Auteur ou victime il en est confronté au point qu’elle s’impose comme partie  intégrante et fatale de son paysage. Employé, il  verra sa fiche de paie réduite d’une partie de son salaire, celle que son patron refusera de déclarer pour payer moins de charges. Lui-même s’arrangera chaque fois que c’est possible d’arrondir ses fins de mois par des rentrées occultes. Employeur il dissimulera une partie de son chiffre d’affaire et de ses revenus. Commerçant il exercera dans la clandestinité ou trichera avec le fisc. Fonctionnaire il  monnayera son pouvoir. Etudiant il trichera aux examens. Enseignant il distribuera au rabais notes et diplômes. En religion il trichera avec Dieu et ses semblables en essayant, par l’accoutrement et autres signes extérieurs de dévotion, de se faire passer pour plus fidèle qu’il l’est. Mais c’est surtout dans l’exercice de ses relations avec l’Autorité qu’il trouve le terrain d’expression le plus prolifique à son talent de dissimulateur. Il faut reconnaitre à sa décharge qu’il a trouvé en elle « l’Autorité », un maître incontestable dans l’art de faire passer les vessies pour des lanternes.

Entre gouvernants illégitimes, inamovibles, et gouvernés dépolitisés et évidés de tout respect de l’intérêt commun, plus enclins à accepter une sujétion servile et intéressée qu’à l’exercice d’une citoyenneté assumée, s’est tissé au fil du temps un compromis où l’argent de la rente commande un marché de dupes dont le mode d’emploi fait de la fraude et la corruption les instruments de régulation privilégiés. Corruption bilatérale et réciproque, réponse du berger à la bergère, les gouvernants et les sujets/citoyen se renvoient une balle trempée dans le mensonge et le simulacre. Ainsi lorsque les premiers organisent des pseudo- scrutins, se font « élire » par le bourrage des urnes et édictent des lois illégitimes, les seconds leur répondent par le mépris du silence en se gardant bien de respecter une légalité d’apparat. La place de l’informelle, « trabendo » pour les initiés, dans l’économie Nationale, l’existence d’une corruption à grande échelle sont précisément les symptômes qui ne trompent pas. Ils reflètent une société considérablement gangrenée qui s’autodétruit dans le tumulte de la fraude dès lors qu’elle ne peut se reconstruire dans la  transparente sérénité.

Ce jeu sournois ne date pas d’aujourd’hui mais puise ses racines d’abord dans l’Algérie coloniale. L’Indépendance n’a fait que l’amplifier en donnant  un nouveau souffle à une situation connue autant durant la période de colonisation Ottomane que Française. Au lendemain de l’Indépendance, ce n’était donc qu’un retour à la case départ, lorsque le peuple s’était rendu compte que les libérateurs d’hier, longtemps adulés, étaient incapables de trouver un consensus et que le pouvoir a tôt fait de basculer au profit des plus déterminés, c’est-à-dire ceux pour qui  l’accomplissement d’un destin personnel surpasse  celui du pays.  Dès lors, le peuple renoue avec ses anciens reflexes et ressuscite l’image de l’ancien « beylik », synonyme d’exploitation coercitive dont la mémoire collective conserve encore un triste souvenir. Méfiance et défiance vont de pair  pour constituer le lit de leurs nouveaux rapports. Méfiance d’un  peuple abusé envers des gouvernants sourds et dont le corolaire se manifeste entre autres par son indifférence  à l’égard des lois édictées par ces mêmes gouvernants. La fraude en tant qu’ignorance ou contournement des lois retrouve alors sa raison d’être, jusqu’à  constituer une sorte de thérapie de groupe face à la farce « Républicaine démocratique et populaire». Doit-on qualifier de viol la transgression d’une loi scélérate ? Quel que soit la réponse à la question il demeure qu’il s’agit là d’un traitement du mal par le mal, un accommodement que les protagonistes ont fini par ériger en modus vivendi.

D’aucuns s’étonnent et crient au scandale qu’un examen du BAC ait donné lieu à une fraude d’envergure ; comme s’il s’agissait d’un fait exceptionnel, alors même qu’il rentre dans la « normalité » de pratiques répandues partout ailleurs. Comme si les faux bacheliers, ne côtoyaient pas les faux « moudjahidin », les faux élus, les faux dévots, les faux scrutins, les fausses factures, les faux fuyants, … L’Algérie pullule de faussaires en tous genres et ceux qui se sont dressés contre une Ministre, dont au demeurant les efforts sont tout à fait louables, ne représentent qu’un symptôme parmi tant d’autre  d’un mal profond qui ronge le pays. Soyons sérieux, un pays qui vit de la rente, bâti sur la magouille, qui ne rémunère ni la compétence ni le mérite, peut très bien s’accommoder de diplômes au rabais. Ce qui dérange le plus le pouvoir réside non dans le fait lui-même mais dans la publicité à laquelle il a donné lieu. Quant aux parents : ceux dont les  enfants ont reçus les sujets sur les réseaux sociaux, très peu auraient dénoncé la magouille si elle n’avait été éventée.

Que peut-il résulter d’une Partie de cache–cache entre gouvernants partisans d’une légitimité de façade et des gouvernés qui n’ont d’autres échappatoires que le recours au braconnage ? Il en adviendra ce qu’il est toujours advenu de tous les fleuves dont le cours s’assèche faute d’affluents : Seuls les galets  témoigneront de ce qu’ils furent : « Ma yebka fi el oued ghir hdjarou ». Tout organisme  vivant devient nature morte dès lors qu’il perd sa sève nourricière. Tout biologiste l’affirme. Pour l’heure un fleuve  dont la source se situe du côté de « Hassi Messaoud » arrose encore le pays d’une rente qui permet au système de financer tous les stratagèmes concourant à l’achat du silence complice et au maintien du statuquo. Silence éphémère et combien trompeur, car si tous les fraudeurs se l’imposent aujourd’hui, c’est uniquement parce qu’il n’est pas séant de parler  la bouche pleine. Qu’adviendra-t-il demain quand les mandibules  n’auront plus rien à mastiquer ?

Rabah Kebdi

 

 


Nombre de lectures : 4569
68 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • fatma
    13 juin 2016 at 10 h 53 min - Reply

    Monsieur Rabah Kebdi, je vous remercie du fonds du cœur pour votre article. C’est un bol d’oxygène dans un environnement qui nous pourri la vie et qui nous étouffe à petit feu. Il n’est donc pas besoin d’en rajouter à la description claire et exhaustive de cette malédiction qui frappe le pays. Cet article nous décrit sans la moinde concession, il révèle au grand jour le vrai visage de notre société, mais il me donne froid dans le dos car si rien n’est fait pour arrêter cette chose monstrueuse qui nous bouffe jusqu’à la moelle épinière, ça sera la fin de notre pays. J’ai toutefois relevé un détail sur lequel je ne suis d’accord avec; lorsque vous dites que : « Ce jeu sournois ne date pas d’aujourd’hui mais puise ses racines d’abord dans l’Algérie coloniale. » à mon avis ce n’est pas tout à fait juste. D’abord le contexte était différent, s’il y avait eu sabotage ou autres tricheries de la part des Algériens colonisés c’est de bonne guerre n’est-ce pas, si cela devait ou pouvait affaiblir le colonisateur. De plus, je peux vous assurer que mes parents ne m’ont jamais parlé de fraudes ou tricheries de cette ampleur au temps de la colonisation et ce dans tous les domaines. D’ailleurs, les Ferhat Abbas, Abane Ramdane, Ben Mhidi, Benkheda …le liste est longue, ont eu leurs diplômes haut la main et dans un environnement raciste et très hostile, ils n’ont pas triché et ils n’ont pas demandé aux étudiants de tricher. Bien sûr, il y a eu ces guerres de clans, évidemment que la course au pouvoir a fait des dégâts irréversibles comme l’assassinat de Abane Ramdane par exemple, mais nous ne pouvons pas affirmer que la racine du ma vient de la période coloniale. En ce temps là le peuple (dans son écrasante majorité) était honnête et s’est sacrifié pour le pays. Aujourd’hui, les jeunes se sacrifient en mer pour aller ailleurs qu’en Algérie. Le mal est profond, il faudrait que tous les citoyens qui ont encore un peu d’amour pour le pays agissent au plus vite pour le sauver.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 14

    • kebdi rabah
      13 juin 2016 at 18 h 35 min - Reply

      Merci pour le compliment et pour votre commentaire. En parlant de fraude durant la période coloniale je fais allusion à toutes les pratiques connues usitées par les colons, avec la complicité agissantes de certains (notables) autochtones, d’une part, mais aussi au comportement de la population, laquelle pour desserrer la pression exercée sur elle, n’avait d’autres moyens que de se soustraire à une loi qui ne lui était pas favorable, d’autre part. Mais le fait majeur est que certaines habitudes s’inscrivent dans la mémoire collective qui les capitalise et les reproduit lorsque les circonstances l’exigent. Ceci étant, je suis tout à fait d’accord avec vous pour souligner que la noblesse d’âme et les valeur de l’élite d’antan étaient loin des « standards » de ce qu’il nous est donné de voir de nos jours.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • djamel
    13 juin 2016 at 21 h 14 min - Reply

    Contribution d’actualité. L’algerien est un fraudeur par excellence. Mais le plus mesquin, le plus vil, c’est la triche dans nos ecoles, nos lycées et nos universités.
    A ce train tous ou presque tous nos futurs cadres seront un pur produit de la fraude. Deja que nos elus sont le produit de la fraude comme ça tout le monde sera du même produit.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • djelloul habib
    13 juin 2016 at 21 h 57 min - Reply

    Tableau accablant,sans concessions,cauchemardesque même mais malheureusement fondé au vu de la déliquescence générale que vit le pays.Mais là oû je diverge avec l’auteur de l’article(dont je comprends par ailleurs la colère)c’est lorsqu’il affirme que c’est inné chez les algériens.Comment expliquer alors qu’un tel peuple ait pu affronter ,sans armes et une démographie insignifiante,une puissance coloniale majeure appuyée par l’Otan et située à un jet de pierre,contrôlant tout touts les pays voisins.Eu égard aux contextes géostratégiques,cela reste prodigieux,sans égal,au dessus même de la résistance héroîque des Vietnamiens.
    En 1962,au sortir d’une guerre atroce,saignés à blanc, les Algériens virent débarquer
    des hommes ARMES et en UNIFORME (trama suprême)venant des pays voisins,en bon ordre.Que pouvait faire le peuple et la résistance intérieure ,eux qui avaient supporté tout le poids de la guerre? Analphabètes pour la plupart,mal armés pour diriger un pays immense.Ils ont donc accepter que leurs « frères »,qu’ils considéraient comme une élite,prennent en mains le pays.Mais ces « frères » leur firent comprendre tout de suite que c’étaient eux les « libérateurs »et faisaient partuie dorénavant de l’Olympe.Ce fut le début de la fraude,de toutes les fraudes.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 8

  • bahi
    13 juin 2016 at 22 h 19 min - Reply

    Bonsoir, la vous mélanger les ottoman avec les Francais?! je crois savoir que les ottoman nous ont pas autant tuer, vu les traditions qui nous ont laissés qui ressembles beaucoup au nôtre je dirais qu’ils bien intégrer était donc les notre ce n’est pas le cas de Francais…

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • zemouli
    13 juin 2016 at 23 h 07 min - Reply

    article on ne peut plus actuel et véridique
    C est le refus de l Etat de droit- séparation des pouvoirs et démocratie- qui est la cause de toute cette situation.La société réagit comme vous le décrivez par manque de confiance en l Etat.Quand le pétrole se tarira las société plongera dans la violence et ce ne sont pas les faussaires Saidani Ghoul Benyounes Sahli Sellal … qui en seront les guides sauveurs. Eux même n ont pas confiance en ce système
    Ceci pour dire que les gouvernants depuis 62 a aujourd’hui hui ont une responsabilité historique. 1er constat il y a une trahison a l égard des martyrs 2 dans quelques temps l Algerie n existera plus
    Salutations

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • rachid dahmani
    14 juin 2016 at 2 h 12 min - Reply

    Bonsoir à tous et saha shourkoum,

    Vive la fraude. Qu’elle se généralise partout, je n’attend que ça. Rien de plus naturel. Et comment est l’être humain d’après vous? on est que ce que la nature a bien voulu qu’on soit, la vérité étant toujours ce que l’on constate de faits au fur et à mesure du temps qui passe. Saha ramdankoum.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 10

    • Faz
      14 juin 2016 at 11 h 40 min - Reply

      « L’être humain » représentant de la communauté humaine n’existe pas, il s’agit d’un concept, une construction symbolique pour faciliter le « discours et la méthode ». Ce qui existe par contre ce sont des êtres humains qui vivent en collectivité sur la base d’un « contrat social ». La fraude c’est la violation par la « triche » des réglés de ce contrat. Quant à savoir s’il y a une prédisposition chez les Êtres à les violer ou pas, si cela est inné ou pas, je ne pense que dans l’état actuel des connaissances scientifique qu’on est parvenu à clarifier le débat entre ce qui est inné et ce qui est acquis. Le « moi, le surmoi, et le ça » de Sigmund Freud sont encore en débat…

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • fatma
    14 juin 2016 at 9 h 15 min - Reply

    @bahi
    L’histoire de notre pays est tellement faussée que même les vérités les plus banales et les plus irréfutables ont été déformées. Les ottomans n’étaient pas comme on veut nous les présenter, c’est-à-dire de valeureux guerriers musulmans venus défendre notre pays. Il est vrai qu’on leur a fait appel après la chute du dernier royaume maure de Grenade en 1492, à cette époque les populations musulmanes ont été chassées vers la rive sud de la méditerranée. Les différents royaumes d’Algérie affaiblis par des guerres internes ne pouvaient même plus défendre les cotes Algériennes contre les attaques espagnoles qui obligeaient les populations à payer le tribut. C’est ainsi qu’Alger décide de faire appel aux frères Barberousse (Baba Arudj) pour l’aider à arrêter la domination des espagnoles. Ces anciens corsaires ont réalisé dans les premiers temps de grandes prouesses en défendant le territoire Algérien avec beaucoup de réussite. Mais une fois bien installés les ottomans ont agit en colonisateurs en exigeant des impôts, en installant des Pachas, des Deys, des Beys et des Caids pour piller les autochtones et transférer les impôts en Turquie. D’ailleurs, pendant trois cents ans d’occupation, ils n’ont construit que des palais pour les Deys et autres notables et les petites maisonnettes de la Casbah. Au risque de vous décevoir, ils ont tué et emprisonné nos compatriotes qui ne voulaient pas se soumettre à leur autorité, plusieurs soulèvements populaires ont été noyés dans le sang. Ils n’avaient que faire de notre peuple, seules les richesses du pays les intéressaient. Lorsque les Français sont entrés à Sidi Fredj, ils n’ont pas levé le petit doigt, ils ont pris leurs bagages plein d’or et d’argent et ont foutu le camp. Donc les Byzantins, les Vandales, Les Banu hillal, les Ottomans et les Français du pareil au même, les victimes se sont nos ancêtres un point c’est tout.Là on sort du sujet, par contre je suis d’accord avec l’auteur de l’article on a comme meme herité la mentalité du Beyleque.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 15

    • bast
      14 juin 2016 at 22 h 16 min - Reply

      cher Madame, l’histoire de notre n’est pas aussi compliqué que vous le décrivez! et mérite qu’on parle d’elle juste en quelques lignes, bref on est musulmans et les musulmans qui viennent chez nous sont vite de nous vu la même culture, de la kabylie au aurès passant par tebessa allant a hassi messaoud jusqu’à ouargla on sacrifie tous notre bouff en égorgeant le poulet le mouton le lapin etc…bonne soirée.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • fatma
    14 juin 2016 at 9 h 41 min - Reply

    @ Zemouli et rachid dahmani
    Messieurs SVP, je comprends que vous soyez dépités par tout ce qui se passe dans notre pays, je lis souvent vos postes et je sais qu’habituellement vos interventions sont on ne peut plus constructives et perspicaces, mais là vous m’étonnez. L’un dit « dans quelques temps l’Algérie n’existera plus » et l’autre dit « Vive la fraude. Qu’elle se généralise partout, je n’attends que ça. » Est-ce de l’ironie, du dégout ou du découragement ? Je ne veux pas croire que vous puissiez vous démoralisez aussi facilement. Rassurez-moi. Allez Saha ramdhakoum.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

    • zemouli
      14 juin 2016 at 18 h 52 min - Reply

      Bonjour a tous ;
      Dépité .Assurément comment ne pas l être quand toute la société fraude ët elle le fait j en suis persuadé surtout parce ses gouvernants ont donne et donnent le mauvais exemple. Pouvons nous former une nation avec cette tare.Sans le pétrole
      ce sera le règne de la violence et des plus violents.Ce n est du pessimisme mais c est un constat.
      Et pourtant le pays ne manque de rien sauf de bonne gouvernance
      salut

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

    • rachid dahmani
      15 juin 2016 at 8 h 37 min - Reply

      Bonjour,

      Mais que nous faut il de plus? On ne fait que se plier aux choses « naturelles qui s’y passent. Au bon vouloir de notre destinée et du chemin à nous faire emprunter. Et puis d’une certaine manière que pouvons nous faire comme le disait si bien Omar El kheyyam en s’adressant à dieu? Pour être ironique je m’amuserais simplement à dire, comme j’ai toujours aimé à le répéter ici, Elaab h’mida et errecham h’mida…j’adore cette expression. J’an profite pour glisser un mot à notre ami « faz » et lui dire que les êtres humains qui vivent en collectivité sur la base d’un « contrat social » sont le résultat d’une multitude d’événements au préalable. Et que la fraude est aussi le résultat de l’évolution dans ces multiples événements. Sauf que les tendances sont variées selon les époques peut être, ça pourra s’arranger ou pas. Quant à la question est ce que cela est inné ou pas? il est évident qu’à partir du moment que le phénomène (la fraude) existe cela sous entend que l’être humain est prédisposé à cela, et que dès l’environnement s’y prête il s’y adonnera à coeur joie. Ceci est valable pour tous les comportement constatés de la société. La nature aussi compliquée puisse t’elle être, se résume quelques fois à de très simples expressions pour la compréhension de certains de ses pans. Ainsi on peut considérer qu’on est prédisposé à tout, il suffit juste que l’environnement le permette et le comportement devient « viable » sinon il n’existera pas. On n’a nul besoin de débats scientifiques la dedans. La chose semble triviale. Saha ftourkoum à tous.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 10

  • Farid
    14 juin 2016 at 10 h 34 min - Reply

    La fin approche, on est vraiment proche, car ils ont tout epuise, droit au mur, imaginez vous un pays gouverne par une ancienne photo d’une personne qui ne peut meme pas mettre son pontalon eh oui, le nouveau remaniement ministeriel est une autre preuve de l’approche de la fin ! c’est comme la roulotte russe ! mabka ghir echroub kahoua ou rouh fi dar khali moh

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • Sayem
    14 juin 2016 at 13 h 22 min - Reply

    Salam,

    A travers nos vérités, vous distillez vos vérités à travers une phrase anodine mais somme toute assassine ! Vous dites, mine de rien :  » ceux qui se sont dressés contre une Ministre, dont au demeurant les efforts sont tout à fait louables, ne représentent qu’un symptôme parmi tant d’autre d’un mal profond qui ronge le pays. »

    Vous dédramatisez l’ampleur d’une fraude nationale et son responsable directe  » c’est à dire, cette même ministre que vous dédouanez, on ne sait sur quelle base ?!
    Sous d’autres cieux, elle aurait démissionné sur le champ !

    Monsieur Ben Mohamed avait en 1992, assumé et personne n’était intervenu pour le supplier de rester…

    Qui est cette Benghabrit Remaoun pour mériter tant de sollicitude ?

    L’histoire est là !

    Hautement recommandée par les décideurs français, elle a de beaux jours devant elle. Laissons-là consumer les débris de ce qui reste de l’école de Benbouzid !
    Elle est en mission commandée !

    En présentant la fraude sous une dimension généralisée, vous insinuez que la fraude du Bac 2016, n’est qu’un feu de paille puisqu’elle s’inscrit en ligne droite dans un cadre normal de transgression devenu, une routine et un modus vivendi notoire.donc Mme Benghabrit est un ange qui se retrouve subitement assaillie par des gens sans scrupules et sans aucune moralité ! Que c’est triste pour nous, de vous voir défendre l’indéfendable ! Bien sûr après REMAOUN et FEAROUN, il nous manque juste un petit CHEMAOUN…

    Saha F’Torkoum

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 7

    • Faz
      14 juin 2016 at 14 h 27 min - Reply

      Encore une coup de « Hizb França ! Ce serait bien que vous publiez le fac-similé de son ordre de mission pour que les lecteurs s’imprègnent de l’objet de sa mission…Pauvres de nous !!!

      Bon appétit…

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 14

  • rochdi
    14 juin 2016 at 13 h 53 min - Reply

    Si on considère le Maître de la sociologie Ibn Khaldoun (Rahimahou Allah) qui en son temps avait passer au scanner socio-politique la société Maghrébine, on admettra avec lui que le Peuple imite son « roi » (ses gouvernants). C’est clair on est avec vous dans la trajectoire de votre article. Mais le reproche qu’on peut vous faire c’est qu’il fallait tempérer le quantum d’algérien qui rentre dans la sphère de faussaires. Nous avons connu des algériens que rien ne peut acheter? Les sociologues occidentaux, dans des domaines variés, ont abouti à la conclusion que parmi une société 1/3 n’a pas besoin de règles (lois, règlements, etc) pour bien fonctionner dans la vie de tous les jours, 1/3 a besoin d’être régulé par des lois, règlements etc. et le 1/3 vous leur mettait tout l’arsenal dont vous disposez en matière juridique, policier etc.. à la moindre occasion (en mise en situation) c’est la dérive (faux et usage de faux, vol, hogra etc…) Ils laisseront libre cours à toutes les tares de toutes les sociétés qui nous ont précédés et clairement décrites dans le Noble Coran. le remède pour revenir au Maître Ibn Khaldoun, on ne gouverne pas par la force, si tel est le cas c’est la poussée vers la délinquance sous toutes ses formes, et le faussaire en une.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • Sayem2
    14 juin 2016 at 14 h 35 min - Reply

    Que de compétences gâchées !

    On analyse, on dissèque, on diagnostique, avec pertinence. Et on finit par prescrire le mal lui-même ! More of the same !
    La ministre, Benghebrit, responsable directe ou indirecte du plus grand scandale du Bac au monde, doit être défendue, bec et ongles, parc qu’elle s’oppose aux bons adversaires idéologiques !
    C’est là la genèse, où prend naissance la fraude, la triche, la lâcheté, le passe-droit, la compromission, la corruption, l’injustice, l’oppression, l’opprimabilité, la colonisabilité … Tout ce dont on se plaint !
    Quel gâchis !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 12

    • Faz
      14 juin 2016 at 20 h 07 min - Reply

      Je ne vois toujours pas le fac-similé de son ordre de mission! Soyez gentil, postez le..ça éclaircira le débat. Quand on accuse, il faut prouver c’est élémentaire.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 16

  • lion
    14 juin 2016 at 17 h 59 min - Reply

    quand ça fraude au plus haut sommet du soi disant état normal que le petit peuple s’y met aussi
    Tout ça est voulu, ils ont rendu la peuplade complice , il n’y a plus d’ouma algerienne

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • Sayem
    14 juin 2016 at 18 h 04 min - Reply

    Salam,

    J’aimerais ajouter ceci :
    Vous dites : »Les Algériens aboient les fraudeurs passent ! »

    Il y a ici, deux entités ! Les CONNUS(les algériens) et les AUTRES(les fraudeurs)!
    Pour vous, les algériens (assimilés à des CHIENS) ABOIENT (TOUS, sans exceptions ?!)puis les fraudeurs qui selon toute logique, ne sont pas des ALGERIENS (sinon, ils seraient dans la 1ère catégorie !)DONC ces FRAUDEURS n’étant pas algériens, on se demande qui ils sont au fait ? Là, est la vraie question, monsieur Kebdi !!!

    En essayant de noyer le poisson, monsieur Kebdi (toujours lui) veut nous faire prendre pour des imbéciles (après nous avoir accusé, d’être des CHIENS !)
    Il veut à tout prix, innocenter Mme Benghabrit et consorts…

    Le peuple algérien, ce souffre-douleurs de tous les apprentis sorcier ! Chacun y met de sa lessive ou de sa salive ! Il est taillable et corvéable à merci…

    Un grand peuple qui finira bien un jour, par faire le sursaut salutaire qui le débarrassera définitivement de tous ces pseudos-intellectuels de pacotille car Il est le Souverain incontestable de cette Grande Nation…

    Saha F’Torkoum

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

    • kebdi rabah
      15 juin 2016 at 12 h 52 min - Reply

      Non Monsieur, loin de moi l’idée de prendre mes compatriotes pour des chiens. Moi même, je me considère comme un de ces « aboyeurs ». Il se trouve que la langue Française permet d’utiliser un terme au sens propre ou au sens figuré, ce qui facilite certaines métaphores bien utiles. Ainsi si je vous dis que vous « ruminez » de sombres pensées, cela ne veut pas dire que je vous prends pour un bovin.
      Pour le reste je vous laisse la responsabilité de vos propos. Moi je ne cherche ni a noyer un poisson, ni à vous faire prendre pour des imbéciles, ni à innocenter qui que ce soit…libre à vous de penser le contraire. Je continue à penser que dans ce système pourri, il y a une minorité de femmes et d’hommes qui continuent vaille que vaille à travailler honnêtement et à déranger alentour. En ce qui concerne Madame Benghebrit, j’en ai la preuve par le lever de bouclier de la part de la camarilla qui a pris l’école Algérienne en otage au nom de certaines constantes et d’une idéologie bien connue : un remake de ce qui eut lieu naguère à l’égard de feu Mustapha Lacheraf. Pour le reste je ne la dédouane nullement de sa part de responsabilité dans les fuites du BAC. Elle l’est, puisque première Responsable, mais sa démission n’est pas forcement la meilleure réaction…Enfin ça se discute.
      Ceci étant, la seule chose que je vous réitère c’est d’étayer vos propos. Vous dites que Madame Benghebrit est en « servive commandé », ce qui est peut être une vérité, mais je vous en prie éclairez nous sur les commanditaires, le pourquoi et le comment. Cela nous éloignerait de la polémique qui est contre-productive et ne fait que souiller un espace d’expression que nous avons tous intérêt à rendre aussi objectif que possible.
      Cordialement

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 16

  • djelloul habib
    15 juin 2016 at 2 h 36 min - Reply

    @Rachid Dahmani,
    Je dois confesser que votre boutade « vive la triche » m’a fait beaucoup rire.C’est surement ce que se sont dit certains gus de l’Onec :- cette fois faisons en profiter tout le monde au lieu que ce soit toujours au bénéfice des privilégiés.
    saha shourek.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

    • rachid dahmani
      15 juin 2016 at 19 h 25 min - Reply

      Bonsoir djelloul habib,

      D’une certaine manière il y a de cela aussi et vous me faites dire que dans ce pays la tendance à je fonce vaille que vaille dans tous les secteurs commence peut être à prendre naissance. D’ailleurs chez les jeunes la résignation semble doper les agissements réflexes involontaires et l’insouciance. Peut être assisterons nous à une nouvelle génération insouciante et kamikaze. Vous me direz que le régime de bananes que l’on a, a travaillé sans le savoir à l’élaboration d’une telle frange de la population. Saha ftourek l’ami.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 9

  • Alilou
    15 juin 2016 at 12 h 39 min - Reply

    La fraude est le résultat direct de l’injustice, quand on n’a aucun moyen de défense juste et quand on vit dans un pays ou la justice serve les maitres, celui qui subit l’injustice n’a ou aller chercher réparation alors il se tourne vers…ce que l’on sait tous et usant tous, la fraude, il n’y a pas un seul algérien qui n’a pas fraudé au moins une fois dans sa vie.

    Il est impossible éradiquer la fraude elle est présente partout même chez les donneurs de leçons sur la démocratie…un exemple flagrant Montréal, est une ville de 2.3 million d’habitants rongée par la fraude a tous les niveaux, je l’appel ville pourrie, même si le maire essaye de donner une meilleure image, la fraude y est ancrée, il fraude aussi a sa manière…

    La fraude fait partie de la vie, c’est la loi du plus fort qui a crée la fraude.

    Alilou Saha ramdankoum

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 7

    • rachid dahmani
      15 juin 2016 at 19 h 31 min - Reply

      Salut l’ami et saha ramdanek,

      la répartition des richesses du monde, les inégalités répertoriées partout dans le monde…la nature humaine en somme, l’instinctif de l’homme, le désir de conquête et d’expansion, le désir de domination qui sont tous enfouis dans ses gènes depuis toujours…eh bien la fraude en est tout simplement une conséquence, et comme tu le dis, elle est à tous les niveaux…saha ftourek l’ami.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 11

      • Alilou
        17 juin 2016 at 20 h 10 min - Reply

        Saha F’tourek cher ami,
        Saha F’tourkoum aux fideles et visiteurs du QD’A

        Peut-on esperer un jour vivre sans fraude, je crois qu’il serait illusoire d’y croire, comme tu dis cher ami, la fraude est dans nos genes…alors frauder dependra obligatoirement du promoteur. Maintenant est-ce qu’il y a un inducteur a ce promoteur pour que le gene fraude soit transcrit et plus tard traduit ????

        Alors c’est qui l’inducteur ?

        Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

        • rachid dahmani
          17 juin 2016 at 23 h 50 min - Reply

          Salut Alilou, Saha ftourek,

          Même si le séquençage de tout le génome humain a été effectué, il reste que la partie dépendante de l’environnement et totalement ignoré. Les gènes qui dans un premier disait on ne sert à rien du tout mais qui à priori est responsable de tout notre comportement moyennant l’influence et l’impact de l’environnement. La fraude se déduisant de notre comportement sous influence on ne peux dès lors savoir l’inducteur. Mais le résultat sera là, du moins pour le constat. Et si on prend exemple de notre pays et des Algériens, on a tous les types de fraudeurs. Et si on dénombre ces fraudeurs en tous genre on approchera les 40 millions d’unités sans pour autant qu’il y est un inducteur commun. Et pourtant il n y aura pas de traits de ressemblance physique, les quelques gènes responsables de l’encodage pour la fabrication de la vingtaine d’acides aminés nécessaires à la fabrication de toutes les protéines seront presque les mêmes mais différents au final. Maintenant en parlant d’inducteur qu’on ne connaîtra certainement pas, j’aurais voulu parler des induits, et ils sont nombreux, on y trouve les fraudeurs dans les élections, dans les listes des moudjahidines, dans les listes des députés et des sénateurs, dans les administrations, dans les écoles, les examens, les impôts…etc…etc. Il faut reconnaître qu’on est les champions de la fraude, que ça a été bien enseigné, même les bouchers s’y sont mis tellement ça leur semblait évident au point de faire goûter la viande d’âne à leurs compatriotes pendant le ramadan. Saha shourek l’ami.

          Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

  • Sayem
    16 juin 2016 at 17 h 18 min - Reply

    Cher frère,
    Ce que vous pensez et ce que vous dites, semble refléter une certaine dissonance cognitive à fortiori quand elle est confrontée à une contradiction avérée. Ce zoomorphisme n’est pas le propre de la langue française, néanmoins votre analogie ne laisse aucun doute sur cette ignoble façon que vous avez de caricaturer ainsi, vos compatriotes.
    Si vous le dites, c’est que vous le pensez sincèrement peu importe votre confession de foi…
    Je ne suis pas l’avocat des pauvres et je ne vous fait pas un procès d’intention. Pour ce qui est de mes propos, rassurez-vous… j’assume !
    Vous dites : « Je continue à penser que dans ce système pourri, il y a une minorité de femmes et d’hommes qui continuent vaille que vaille à travailler honnêtement et à déranger alentour » ???
    Alors là, vous enfoncez le clou et vous me faites marrer ! « Dans ce système pourri, il y a une minorité…bla bla bla » (Le bon, la brute et le truand ?) Écoutez, quand on FAIT PARTIE du SYSTEME, ON est LE SYSTEME ! Point barre. (« Alentour » = Hors Système !)
    On ne peut y déroger…aucunement !
    On NE PENSE pas, on NE RECHIGNE PAS, ON NE RUE PAS dans les brancards ! ON EXÉCUTE ! C’est TOUT ! Arrêter donc, vos balivernes…
    Monsieur Laksaci ne répondant plus actuellement, à la nouvelle donne du système et malgré de loyaux services se retrouve exclu de ce système qu’il a fidèlement servi ! Pas de sentiments…
    Le général Benhadid s’y est essayé, regardez le résultat !!!
    Mme Benghabrit, c’est l’arbre qui cache la forêt ! Rien de plus…Ce n’est pas sa lumière supposée qui a décidé de sa nomination mais sa lignée ! Détrompez-vous…
    C’est la doublure de Mr Dalil Boubekeur, fils de Hamza Boubakeur nommé, recteur de la Grande Mosquée de Paris par Guy Mollet en 1957, succédant ainsi à Kaddour Benghabrit ! Suivez mon doigt…

    Il n’y a pas de camarilla ?!
    Ce sont les circonvolutions du système…toujours lui, depuis la nuit des temps ! Personne ne peut y interférer.
    C’est la France qui nous gère. Tout le reste (les deux chambres, gouvernement, présidence etc) est un écran de fumée !
    Les Dafistes et leurs affidés, veillent au grain.
    En vertu de quoi, une algérienne/française peut-elle être membre du gouvernement ? Certains vont même jusqu’à invoquer la déclaration du 1er Novembre 1954 et l’article 36 de la constitution !
    Juste pour légitimer l’intrusion de cette «BITANA ESSOU’E» dans nos mœurs !

    La déclaration du premier novembre 1954, dans son but intitulé : indépendance nationale, y est manifestement annoncé ceci :1) La restauration de L’État algérien souverain, démocratique et social dans le cadre des principes islamiques. 2) le respect de toutes les libertés fondamentales sans distinction de race ni de confession. Par ailleurs, la constitution du pays en son article 36, dispose : « la liberté de conscience et la liberté d’opinion sont inviolables»

    Oui, en vivant parmi nous, dans le respect de nos lois et de notre religion MAIS pas en occupant de hautes fonctions gouvernementales !? Pourquoi ? L’Algérie serait-elle à ce point stérile ? Où sont passées nos élites ?

    Pourquoi cette ministre fait-elle une fixation sur l’éducation religieuse en Algérie ? C’est un secret de polichinelle que d’affirmer qu’elle en fait sa priorité ! C’est devenu chez elle, une obsession morbide !? Ses écrits l’affirment ainsi que ceux de Hassen REMAOUN !
    Pour Mme Benghabrit, ces enseignements religieux véhiculent un terrorisme latent qu’il faut combattre…on ne doit pas enseigner à nos enfants, le Djihad ?! Nos aînés ont combattu cette France coloniale justement par le Djihad !
    Non disent-ils, on doit seulement leur inculquer, quelques valeurs de la morale et du civisme et une petite dose de catéchisme pour viatique ! Mme la ministre s’insurge que l’école algérienne se soit vu imposer à la fois, de former les citoyens d’une société démocratique et les individus (remarquez « individus » au lieu de « citoyens ») religieux pour une communauté religieuse.

    Certains tarés pensent que l’Islam est la source de tous nos maux ! Les missionnaires évangélistes les encouragent à persévérer dans cette voie ! Il y a chez nous, en Algérie des gays, des lesbiennes, des prostitués patentées dans les maisons de tolérance (un mot très à la mode) et des péripatéticiennes ! Il y a des amateurs du cannabis, de l’héroïne et de la cocaïne !
    Leur vœu le plus pieux, c’est d’accentuer le dévergondage de nos valeurs spirituelles et de ternir notre personnalité arabo-musulmane !
    Un lecteur très excité m’a demandé à deux reprises, d’exhiber l’ordre de mission de cette ministre !? C’est marrant ! Comme si Mme Benghabrit a été avisée de sa nomination par fax ?
    Ces gens là, vivent beaucoup plus à Paris qu’à Alger. Maintenant, si vous préférez un Islam à la Chalghoumi (l’imam de Drancy)attendez-vous à recevoir le prix Blum ! Si on doit TOUT prouver, on n’est pas sorti de l’auberge !

    Je vous mets au défi de me trouver des preuves accablant Mr Chakib Khalil, Mr Saïdani, Mr X ou Mr Y dans cette Algérie des mirages et de l’opacité !
    Une maison en verre…

    En Algérie, il y a :

    • de FAUX Présidents (qui gèrent à la place du VRAI)
    • de FAUX moudjahidine
    • de FAUX pilotes
    • de FAUX magistrats
    • de FAUX/VRAIS 05 milliards de dinars algériens (entre Lyon et Alger)
    • de FAUX médecins
    • de FAUX bacheliers…
    • de VRAIS déchets de l’armée française…
    • de VRAIS importateurs de drogue…
    • de VRAIS milliardaires…
    • de VRAIS Panama Papers…
    • de VRAIS scandales financiers (Sonatrach 1,2 ???)
    • de VRAIS Chekib Khalil et consorts…
    • de VRAIS Harkis
    • de VRAIS Pieds noirs

    Bien à vous. Saha F’Torkoum

    Cordialement.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 22

    • Faz
      17 juin 2016 at 2 h 25 min - Reply

      Réponse à Sayem,
      Non mon frère, je ne suis pas excité, vos posts ne sont pas excitants et je continue à penser que ce que vous avancez ne constitue nullement une preuve à l’encontre de Mme Benghebrit. Ceci étant, beaucoup de monde pense en effet que les occidentaux s’immiscent trop dans nos affaires. D’autres pensent que ce sont les Orientaux qui sont aux commandes et ça ne s’arrête pas là. Je dirai que c’est peut être vrai car un pourvoir illégitime ne peut que s’appuyer sur l’extérieur. Mais de là à condamner une personne sur la base de son ascendance… non Monsieur, je ne suivrai pas votre doigt.L’histoire nous apprend que nombre de nos grands révolutionnaires ont été des descendants de notables pro-Français…Cherchez autre chose.
      Sans rentrer dans votre polémique avec Mr Kedbi, je crois deviner le point de vue que vous défendez.Vous ne voulez pas d’une école qui forme des libres penseurs, vous avez peur que cela se traduise par un délitement du sentiment religieux. C’est un point de vue respectable. Il y en a d’autres tout aussi respectables. je voudrai cependant relever trois choses à ce propos :
      1 parlant de l’éducation religieuse dans nos écoles et du Djihad vous affirmez que nos ainés ont combattu le colonialisme au nom du djihad. Il est vrai que le « Djihad » a été un mot d’ordre rassembleur, mais il a été mené par des hommes issus d’une école dont les programmes étaient aux antipodes de ceux de nos écoles actuelles. Bien au contraire l’association des Ulamas qui avait un enseignement religieux était toute disposée à vivre sous le parapluie colonial. Désolé pour les islamistes mais on ne refait pas l’histoire.Cela est tout à fait logique car pour eux la « Umma » est supérieure à la Nation.
      2 Vous dites : « …ternir notre personnalité arabo-musulmane »…Ah bon ? moi qui croyait avoir un zest d’Amazighité dans mes veines! Zest que me reconnait même la constitution. Va falloir que je révise mon histoire et surtout que je débaptise mon fils que j’ai eu l’imprudence de prénommer « Jugurtha ». D’autant plus que vous ne parlez pas en votre nom mais au nom de tous « notre personnalité… » dites vous. Je suppose que là aussi je dois m’incliner devant la force de vos mandants…Oui, oui, oui, je suis un arabo-musulman, je le jure !
      3 J’ai aussi relevé ce paradoxe : que nous « sommes une grande Nation » mais qu’il nous reste, quand même, à faire le « grand saut salutaire »…Rien que ça ! Dieu fasse que l’élastique ne se rompe et que les fils de cette « grande Nation », qui importe tout et n’a réussi à sortir de la colonisation qu’après plus de deux mille ans d’asservissement, retrouvent la modestie qui sied à leur rang.
      Pour le reste « l’excité » est d’accord avec vous au moins pour ce qui concerne l’état de purulence avancé du système.

      Fraternellement

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 10

  • Nacim
    16 juin 2016 at 18 h 11 min - Reply

    Est-il juste de mettre dans le même panier présence française et présence Ottomane?

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

  • Ali SBIH
    17 juin 2016 at 1 h 16 min - Reply

    Salam 3alikoum

    Saha siamakoum

    Il est vrai que l’horizon est bouché par cette vermine , il est également vrai que consommer à haute dose la théorie du complot nuit considérablement à la clarté de la réflexion et réduit son impact.

    La culture du doute ,de l’interrogation subjective ,les procès d’intention ne participent pas à faciliter la cohésion sociale, ni fédérer les bonnes volontés ni poser les jalons d’un modèle de société .

    Cette « minorité » (besogneuse, discrète, peut être taillable et corvéable mais par choix) a toujours existé et n’est pas une affabulation, il suffit de bien regarder et vous découvrirez pourquoi le Pays ne s’est jamais arrêté depuis des Siècles.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

    • rachid dahmani
      17 juin 2016 at 3 h 43 min - Reply

      Salam 3alikoum cher Ali et saha shourek,

      Effectivement jusqu’à preuve du contraire (historiquement parlant) le pays a toujours été en marche. Cependant, ne faut il pas relativiser un peu la chose? Ce qu’a vécu le pays il y a quelques siècles ne ressemble nullement à ce qu’il vit aujourd’hui. Vous conviendrez cher ami que les problématiques posées ne sont pas les mêmes d’une époque à une autre. En parlant d’aujourd’hui, et si on se réfère aux analystes et aux scientifiques du moment, démonstration à l’appui, on nous avance que le prix du baril ne remontera pas à plus de cinquante dollars pendant un bon moment, probablement quelques années (les raisons on les connait). Avec cette très probable hypothèse et avec le constat de notre déficit budgétaire qui avoisinerait les cinquante milliards de dollars par an avec ce prix du baril et tenant compte de nos réserves de change notre pays « avancera » pendant à peu près deux maigres années après il n y aura pas d’autres solutions que l’endettement à outrance. le problème est que, avec ce que vous avancez de vrai du fait qu’avec cette vermine les horizons sont bouchés, il n y a pas chose à quoi s’attendre autre qu’une guerre civil à court terme. Car enfin, si la vermine au pouvoir a juste laissé entrevoir une lueur d’espoir de pouvoir s’affranchir de l’endettement et s’épargner une telle situation alors j’avancerais sans coup férir en disant que la continuité de notre histoire sera toujours de mise et que le pays sera encore debout et continuera de marcher. Bien à vous.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 8

  • Nacim
    17 juin 2016 at 11 h 38 min - Reply

    – Honoré de BALZAC « Il y a deux histoires: l’histoire officielle, menteuse, puis l’histoire secrète, où sont les véritables causes des événements, l’histoire honteuse ». Je conseille la lecture de ces trois livres :
    –« Main basse sur Alger » de Pierre Pean ;
    — « Histoire d’un parjure » de Michel Habart
    –« Coloniser Exterminer : Sur la guerre et l’Etat colonial » de Olivier Le Cour Grandmaison
    « Histoire d’un parjure » qui doit être lu et relu plusieurs fois peut être téléchargée ici : http://dzactiviste.info/book/histoire-dun-parjure/
    La lecture de ces livres nous permettra de ne pas tomber nous-mêmes dans l’erreur, et nous évitera d’être nous-mêmes des fraudeurs.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Sayem
    17 juin 2016 at 17 h 57 min - Reply

    Salam,

    Mon frère, l’égarement à travers les mots, conduit parfois à de grands maux !

    Qui n’est pas amazigh en Algérie ?

    Peut-on infailliblement démêler l’inextricable arbre généalogique d’une nation qui a survécu à de multiples invasions ?

    Toutes les techniques favorisant les déplacements massifs de la population rurale vers d’autres contrées ont été expérimentées provocant un véritable déracinement…
    La rupture des hiérarchies sociales anciennes, des liens ethniques et le démantèlement des assises de la société paysanne ont brisé le dernier rempart, de tous ses moyens de résistance.

    J’avais utilisé « excité » au lieu de « pressant » ! Je m’en excuse.
    Je ne voulais pas vous froisser…

    1/ « L’histoire nous apprend que nombre de nos grands révolutionnaires ont été des descendants de notables pro-Français… »
    ==> C’était…durant l’occupation française !

    2/ « Vous ne voulez pas d’une école qui forme des libres penseurs, vous avez peur que cela e traduise par un délitement du sentiment religieux. »
    ==> Vous rêver ou quoi ? La France avec sa cohorte de généraux et de tous ses anciens d’Indochine, ses SAS, ses supplétifs, ses marabouts, sa fameuse Doctrine de la guerre révolutionnaire (DGR) et tous ses missionnaires du prosélytisme et de la « bonne parole » ne purent infléchir le souffle coranique de cette noble terre d’Algérie. Même le cardinal Lavigerie et ses « Pères blancs ? » (Pas si blancs que ça !) échouèrent lamentablement dans leur « pacification évangéliste » !

    Par ailleurs, le quartier chic de « Lavigerie » a été rebaptisé « El Mohammadia » !

    * Vous parlez de libres penseurs ? Citez-moi un nom !
    LIBRES en quoi et vis à vis de QUI ?

    Aucun problème de ce côté ! Le peuple algérien est bel et bien musulman malgré toutes les turpitudes liées au colonialisme !

    Quant à l’exception, elle est résiduelle et endémique !

    3/ »Bien au contraire l’association des Ulamas qui avait un enseignement religieux était toute disposée à vivre sous le parapluie colonial. »
    ==> Il n’y a qu’un mot pour ça, monsieur : « l’assimilation » ?!
    C’est bien ce que vous voulez insinuer ?

    Vous vous insurgez pour Mme Benghabrit née à Oujda (Maroc) et qui siégeait en 2001 à la commission Benzaghou et vous diffamez la noble association des ouléma musulmans algériens défendait l’identité arabo-islamique du peuple algérien face aux idéologues assimilationnistes qui souhaitaient sa francisation.
    Ce que vous dites est une infâmie et une ignominie !
    Votre assertion est tendancieuse et diffamatoire…

    Lisez ceci:
    a/En mars 1930, dans la revue ech-Chihab, alors que le problème de la naturalisation des Algériens était une question de plus en plus prégnante, Ahmed Tawfik el-Madani dénonça le danger que ce problème faisait courir à l’identité arabo-islamique de l’Algérie dans un article intitulé « Nous sommes entre la vie et la mort » : « La première de ces voies celle de la naturalisation, c’est-à-dire l’abandon de la nationalité, de la langue, le rejet de l’histoire et des traditions (musulmanes) et l’adoption de la nationalité de la race dominante, avec tout ce que cela implique de changements de langue, de mœurs, de mentalité. Les partisans de cette voie mènent une propagande active et résolue. Ils écrivent,font les discours, organisent des colloques, publient des journaux et revues, en français naturellement. Ils s’efforcent d’influencer les éléments musulmans formés à l’école française et imprégnés d’idées françaises»
    *(Merad Ali, Le réformisme musulman en Algérie de 1925 à 1940. Essai d’histoire religieuse et sociale, Alger, Ed. El Hikma, 1999, page 346)

    Et cela :
    b/Contre les assimilationnistes, en avril 1936, dans la revue ech-Chihab, cheikh Ben Badis répondit à Ferhat Abbas qui niait l’existence de la nation algérienne, en affirmant : « Nous aussi nous avons cherché dans l’histoire et dans le présent, nous avons constaté que la nation algérienne musulmane s’est formée et existe comme se sont formées les nations de la terre encore existantes. Cette nation a son histoire illustrée des plus hauts faits : elle a son unité religieuse et linguistique, elle a sa culture, ses traditions et ses caractéristiques bonnes ou mauvaises, comme c’est le cas de toute nation sur la terre. Nous disons ensuite que cette nation algérienne musulmane n’est pas la France, ne peut pas être la France et ne veut pas être la France. Il est impossible qu’elle soit la France même si elle veut l’assimilation ; elle a un territoire bien déterminé qui est l’Algérie avec ses limites actuelles […]. Ce peuple musulman algérien n’est pas la France, il ne peut pas être la France, il ne veut pas être la France, il ne veut pas l’être et, même s’il le voulait, il ne le pourrait pas, car c’est un peuple
    très éloigné de la France, par sa langue, ses mœurs, son origine et sa religion. Il ne veut pas s’assimiler»
    *(Kaddache Mahfoud, Histoire du nationalisme algérien, tome I, 1919-1939, op. cit., page 396)

    4/ « …ternir notre personnalité arabo-musulmane»
    ==> Pourquoi « NOTRE » vous incommode à ce point ?
    N’êtes-vous pas concerné par cette personnalité arabo-musulmane ?
    Libre à vous…
    Ceux qui combattent la langue arabe et l’arabité savent que cette langue véhicule les fondements de l’Islam ! On ne va pas à chaque fois énumérer les dialectes, patois ou langages vernaculaires du pays juste pour ménager la frileuse susceptibilité de chacun ! Le targui, le mozabite, le kabyle, le Chaoui…nous devons être musulmans avant toute chose !
    Libre à quiconque de choisir sa voie. Pas de contrainte en religion musulmane !
    Certains crient avec force : »je suis amazigh ! » Et alors ?

    Si tu veux plaire, sois en conformité avec Allah le Seigneur des mondes.

    5/J’ai aussi relevé ce paradoxe : que nous « sommes une grande Nation » mais qu’il nous reste, quand même, à faire le « grand saut salutaire »…Rien que ça ! Dieu fasse que l’élastique ne se rompe et que les fils de cette « grande Nation », qui importe tout et n’a réussi à sortir de la colonisation qu’après plus de deux mille ans d’asservissement, retrouvent la modestie qui sied à leur rang.

    ==>Cela, peut ne pas plaire à certains (c’est leur problème) mais l’Algérie est une grande nation !
    Ce ne sont pas « ses fils » qui importent tout mais les larbins qui les gouvernent ! Et si, la colonisation a duré plus de deux mille ans, c’est grâce aux fêlons, aux traîtres, aux Aghas, aux Bachaghas, aux Caïds, aux Harkis et assimilationistes de tout acabits qui servilement soutenaient les forces d’oppression contre leurs coreligionnaires !
    Aujourd’hui même, la semence de ces renégats s’agite ça et là, avec le même asservissement et la même servitude pour une futile récompense ici-bas dans la bassesse et le déshonneur…

    Fraternellement

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 20

    • zemouli
      18 juin 2016 at 0 h 58 min - Reply

      Bsr ; je me permets d intervenir pour clarifier si possible le débat
      1/ « L’histoire nous apprend que nombre de nos grands révolutionnaires ont été des descendants de notables pro-Français… »
      ==> C’était…durant l’occupation française !
      Reponse
      Qui êtes vous pour denier a des descendants de notables pro-Français… d aimer profondément l Algérie même après la colonisation.Je fais personnellement plus confiance a des personnes comme MM Benouari ou Hidouci ou Ait Ahmed qu aux dirigeants qui nous gouvernent ou a ceux qui ont squatte le FLN.

      2/ « Vous ne voulez pas d’une école qui forme des libres penseurs, vous avez peur
      que cela e traduise par un délitement du sentiment religieux. »
      ==> Vous rêver ou quoi ? La France avec sa cohorte de généraux et de tous ses…
      Réponse
      J ai des enfants scolarises ici et je parle de ce que je sais.L éducation islamique telle qu elle se pratique conduit a ceci et vous n allez pas dire le contraire:tout est déterminé ici bas n est ce pas.Le dessin ; la peinture; la musique ; la philosophie c est haram. Avec de tels préceptes comment formez vous de libres penseurs.Le prof de college de ma fille avait meme decrete que DAECH ; a son apparition; était une bonne chose
      3/ »Bien au contraire l’association des Ulamas qui avait un enseignement religieux était toute disposée à vivre sous le parapluie colonial. »
      ==> Il n’y a qu’un mot pour ça, monsieur : « l’assimilation » ?!
      Réponse
      L association des Oulemas tenait dans son programme a la préservation de l identité algérienne sans plus et contrait ainsi les Assimilationnistes du moment mais n a pas ete pour l indépendance du pays . Elle n avait rallie le mouvement révolutionnaire qu en 56

      4/ « …ternir notre personnalité arabo-musulmane»
      nous devons être musulmans avant toute chose !
      Reponse
      Pas forcement nous devons être citoyens d abord et défendre l Algérie d abord. De plus la liberte de culte et de pensée est constitutionnelle
      5/J’ai aussi relevé ce paradoxe : que nous « sommes une grande Nation » mais qu’il nous reste, quand même, à faire le « grand saut salutaire »…
      Cela, peut ne pas plaire à certains (c’est leur problème) mais l’Algérie est une grande nation !
      REPONSE
      Beaucoup pensent que la mauvaise gouvernance entrave l existence de cette grande nation Mais egalement la perception par beaucoup dont vous que les habitants de ce pays doivent être forcement et exclusivement coreligionnaires. Aujourd hui c est la diversité qui gagne

      salutations a tous

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

    • Faz
      18 juin 2016 at 18 h 23 min - Reply

      Alik Salam
      Il y a un progrès.Ainsi tout le monde est Amazigh mais d’une personnalité Arabo-Musulmane. Vous qui parlez de dissonnance cognitive dans votre réponse à M.Kedbi, il faudrait peut être consulter.
      Je ne suis pas plus pressé qu’excité. Evitez seulement « d’étiqueter » les gens, ce serait mieux pour le débat… enfin passons. Vous m’attribuez un terme que je n’ai jamais écrit « assimilationnistes » et vous bâtissez tout un plaidoyer là dessus…Dans un examen on vous aurait mis: « Hors sujet »…Les assimilationnistes, je l’ai connais au moins autant que vous…Feu Ferhat Abbes s’en est expliqué dans ses écrits et beaucoup de partisans de l’Algérie Française regrettent de ne pas les avoir écoutés et pensent que cela aurait évité Novembre 1954…Moi je pense que Novembre était inévitable compte tenu du fossé qui existait entre les deux communautés qui ne voulaient pas s’amalgamer mais le refus n’était pas à sens unique, il était bilatéral. Pour le reste j’essaierai de vous répondre point par point:
      1:Je maintiens que le comportement des ascendants ne détermine pas forcement celui de la progéniture et qu’il ne peut en aucun cas constituer un élément de preuve contre Mme Benghebrit. A mon argument vous me répondez que c’est une question d’époque.Ainsi selon vous, les germes des Algériens muteraient et enfanteraient ou non des traitres en fonction de l’époque.Très intéressante théorie, Les lecteurs apprécieront.
      2: Oui je suis pour une école qui forme des libres penseurs. Qui forme des citoyens aptes à faire le choix conscient de ce que doit être leur destin. Peut être que vous préférez celle qui les formate dès la plus tendre enfance dans une vision réductrice « religieuse ou idéologique » pour en faire des exécutants fanatiques, un terreau béni pour ce que vous savez. Le résultat me conforte malheureusement dans mes craintes. Je ne veux pas que le croissant et le sabre se substituent à la croix gammé si vous voyez ce que je veux dire car tous les fascismes se ressemblent et commencent par une prise en otage de l’école. Je rêve d’une république de citoyens, pas d’une foule de fidèles et cela passe par la non instrumentalisation de la religion par la politique…je rêve comme vous dites, Ce n’est pas interdit.
      3 : Non ! je ne mets pas les « Ulamas » dans la catégorie des assimilationnistes pas plus que je ne remets en cause leur noblesse d’âme.Leur objectif n’était pas de s’assimiler mais la défense de l’Islam et de la langue Arabe tout en restant dans le giron de la mère patrie et, si cela ne tenait qu’à eux, la lutte pour l’indépendance Nationale n’aurait jamais été déclenchée. D’ailleurs, vous qui vous plaignez que Bebghebrit travaille pour le compte de Hizb França vous ne devrez pas citer en exemple une Association de Ulamas dont le désir était de rester sous sa coupe.Sachez que le pire ennemi de la France ce n’était pas les Ulamas. ça, cher Sayem, vous ne pouvez pas le nier, ce serait faire un affront à l’histoire et aux valeureux déclencheurs de la Toussaint rouge. Votre citation de Feu Mahfoud Keddache (combattu de son temps par les Arabo-Islamistes comme ils l’ont fait pour Md Arkoun)ne fait que confirmer cela. « …Ce peuple ne peut pas être la France, ne veut pas être la France etc… » signifie pour les « Ulamas » qu’il veut être Algérien, musulman mais tout en restant sous la protection de la France. Peuple auprès duquel il n’avait pas grande audience comparée aux Indépendantistes du PPA/MTLD. En tous cas, ils étaient à était à mille lieues du projet des Novembristes. Je connais l’habileté des islamistes à récupérer le sacrifice des autres mais là la couleuvre est trop grosse…
      4 Non Si Sayem, je ne me sent pas concerné par la personnalité « arabo musulmane. Je considère que la mienne est bien plus riche que ça. Ce qui me déplait en ce point  » notre personnalité arabo musulmane » est qu’elle réduit la personnalité Algérienne à une « bicephalité » en opposition avec la réalité et ce qu’en dit la Constitution, d’une part, et que vous vous arrogez le droit d’être le représentant des Algériens, d’autre part. Vous dites vous même pour vous justifier que « certains disent « je suis Amazigh et alors. » Oui, il n’y a rien à dire lorsqu’il l’affirme avec « je » suis.Le bât blesse lorsqu’il confond le « je » et le « nous ». Dans votre « nous » j’y suis moi aussi et ça, je ne vous ai jamais mandaté pour m’inclure dans votre « bicephalité ».
      5 L’Algérie « grande Nation ». C’est une appréciation que je ne partage pas mais chacun à le droit de se sentir grand : »houhou yechker rouhou ». C’est pour cela qu’il est peut être plus objectif pour avoir une idée de soi de chercher à se voir dans le regard des autres, dans l’appréciation universelle. A ce propos je vous conseille de voir l’ensemble des classements établis par les institutions Internationales (Economie, Droits de l’homme, Morale, Liberté d’expression…) et vous verrez le rang qu’occupe cette grande Nation qu’est notre pays. Le dernier wagon qui nous est réservé ne me plait pas et la meilleur façon de s’en sortir est de commencer par le reconnaitre car la grandiloquence et les auto-satisfécits ne sont pas de bon conseil.
      Vous continuez à affirmer qu’on est une grande Nation mais et que : si on importe tout et qu’on a été toujours colonisés, c’est la faute d’une minorité de renégats. Donc pour vous on est grand mais « rapetissé » par une minorité. Il faudra que je retourne à l’école pour comprendre la nuance de cette métaphore. Vous savez un peuple n’a que les gouvernants qu’il mérite et Dieu ne change rien en lui s’il ne change rien en lui même.
      Si Sayem, ça été un plaisir de débattre avec vous mais je sent que trop de choses nous séparent, notamment dans notre perception du projet de société que nous voulons. Ce forum a le mérite de nous dévoiler certaines vérités. nous constituons peut être un échantillon de ce qui fait que les Algériens n’ont jamais réussi à trouver le liant indispensable à la construction d’une Grande Nation. Puisse Dieu nous donner la sagesse pour nous rapprocher,dans le calme et la sérénité, afin d’y parvenir un jour.Cela ne peut se faire que si personne ne se croit détenteur de la « Verité absolue », quelque soit sa source d’inspiration, et vienne l’imposer aux autres, car tous les « totalitarismes » se nourrissent précisément de cela.
      Fraternellement.
      Q

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

      • kebdi rabah
        19 juin 2016 at 0 h 03 min - Reply

        En réponse à FAZ
        Votre réponse à Sayem me conforte dans le fait que je ne suis pas le seul à penser ce que j’ai écrit mais SVP n’écorchez pas mon nom : je m’appelle Kebdi et non Kedbi. J’aimerai ajouter qques mots pour Si Sayem

        En réponse à Sayem:
        Je constate que vous utilisez un terme « dissonance cognitive » fort usité par les psychologues notamment dans le milieu de l’enseignement. Cela me fait penser que peut être vous faites partie du corps des enseignants. Dans ce cas on pourrait comprendre votre acharnement contre Mme Benghebrit pour certains de ses bouleversement qui vous auraient lésé.Espérons que ce n’est pas le cas et que je me trompe. En tout cas moi je ne me sent nullement concerné par votre disonnance… j’ai dépassé l’âge de la fable du chacal et de l’abricot.De plus le zoomorphisme n’est pas très indiqué ici puisque je prête à l’homme le trait de l’animal alors qu’il concerne en principe l’inverse.
        Je ne suis pas de ces « tarés » qui pensent que l’Islam est la cause de tous les maux mais je ne suis pas non plus de ceux qui pensent que l’Islam est la solution à tous les maux. L’état retardataire dans lequel se trouvent les pays dits musulmans par rapport à d’autres doit nous inciter à chercher pourquoi cette religion, venue guider l’humanité vers la lumière, n’a pas jusqu’à maintenant réussi à le faire.D’où vient cette glaciation des esprits hermétiques à tout sens critique, incapable d’évolution, si non de cet enseignement « formatateur » à ne pas confondre avec formateur? Esprits Figés dans un équation qui ne comporte que des « constantes ».
        Pour ce qui concerne les preuves, moi je n’ai jamais traité Chakib Khelil ou quelqu’un d’autre de voleur ou de traitre pour vous le prouver, mais celui qui ose le faire doit fournir la preuve si non cela relève de la diffamation. C’est aussi valable quand on écrit sous pseudonyme. Je continue à penser que pour Mme la Ministre vous n’avez avancé aucune si non qques allégations qui relèvent plus des débats type « café du commerce ». Il faut relever le niveau…
        Il ne faut pas confondre le régime et le système. Le système est un « tout » qui inclue même ceux qui ne sont pas dans le régime. Pour moi ceux qui ont pris en otage l’école font partie du système alors même qu’ils sont en dehors du régime. Lorsqu’ils s’en prennent au régime c’est par ce que leurs prébendes sont menacées. Il suffit d’une reconfiguration pour qu’ils se taisent. Si Mme Benghebrit disparait on n’entendrait plus parler d’eux, jusqu’à ce qu’ils soient à nouveau menacés. En Algérie il y a une alliance objective entre les arabo islamistes et le tenants du pouvoir. Aliance contre les forces de gauches, les laïcs et les
        démocrates.
        Je diverge avec vous M.Sayem lorsque vous dites que vous êtes musulman avant tout. Je respecte votre position mais moi je vous dis qu’il m’importe peu de le savoir. Ce qui constitue mon lien avec vous c’est notre appartenance à une même nation quelque soit vos convictions religieuses. Divergence majeure par ce que certains travaillent pour une « umma » et d’autres pour une Nation.Forcement les valeurs se rapportant à ces deux notions ne sont toujours les mêmes, d’où conflit.
        Je constate que comme par hasard dans votre liste de faussaires vous avez oublié tous ceux qui gravitent dans le corps de l’enseignement: les faux professeurs, les faux inspecteurs d’académie, les faux proviseurs, les faux surveillants généraux, les faux instituteurs … c’était juste pour la compléter.

        Cordialement.

        Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

    • borhan
      20 juin 2016 at 22 h 39 min - Reply

      Bonsoir, essalam alyk’m : Je partage tout à fait et pratiquement tous vos points de vus, j’ajoute également ce que j’ai vu dans un pays occidental  » la France » la ba chez eux intègre beaucoup plus des gens venant de pologne techolovaquie slovaquie etc..que des maghrebins car la france a toujours eu une référence au christianisme, combien d’amis maghrebins ont fini l’uni et ont envoyés leurs CV portant leurs prénoms musulmans ont tous été rayés de la carte, au delà de l’allmagne une puissance économique, ce pays engage de temps en temps des gens venant des pays de tiers monde sans distinction pas comme en france, dans le besoin absolu ils engagent un Noir chrétien qu’un arabe musulmans, mais les musulmans de france on a marre de cette vermine et sont conscient de leurs jeux raciste, en effet c’est pour cette raison que nous musulmans nous devons aussi choisir et faire la sélection des personnes qu’on acceptent chez nous et on doit surtout « nsafiwha » l’éclairer avec un tamis.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • Zoubir
    17 juin 2016 at 21 h 31 min - Reply

    Merci pour cette analyse pertinente du phénomène de la fraude. Le système corrompu a réussi à corrompre toute la société et à la banaliser. L’honnêteté en Algérie sera bientôt une valeur étrange et inconnue même parmi les mieux intentionnés. Le vice a pris le dessus. Dans tous les cas ce sera toujours et encore la faute du régime illégitime.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • Sayem
    17 juin 2016 at 23 h 55 min - Reply

    Frère Nacim,merci pour le lien du PDF.
    Comment se procurer les deux autres ?

    Merci

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

    • Nacim
      18 juin 2016 at 14 h 25 min - Reply

      –« Coloniser Exterminer : Sur la guerre et l’Etat colonial » de Olivier Le Cour Grandmaison, il faut le ramener de France.
      –« Main basse sur Alger » de Pierre Pean, est disponible chez nous en Algérie dans les librairies.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • djelloul habib
    18 juin 2016 at 0 h 07 min - Reply

    Juste une info qui peut abonder dans le sens des propos de SAYEM, d’apres la chaine TV El Maghacibia: Il y aurait à l’hôtel Aurassi une flopée d’experts Français en train de concocter un programme de françisation poussée dés le primaire.Ces fonctionnaires détachés seraient payés 14 000 Euros/mois,moitié GV algérien et moitié gv français.Si celà s’avère vrai (au vu des relations « exceptionnellement cordiales » qui les lient,ce ne serait pas étonnant) ,c’est effectivement scandaleux.
    Si pour former des ‘libres penseurs »il faut s’arrimer à une puissance en déclin culturel,économique,social et sous l’emprise totale du sionisme,alors je frémis à l’idée
    ce que vont « penser »les élites ainsi formatées.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 8

    • Nacim
      18 juin 2016 at 14 h 33 min - Reply

      Ces pseudo experts nous préparent surtout la théorie du Genre qu’on veut enseigner dans nos écoles, but suprême de Benghebrit.. Je voudrais juste ajouter que l’école en France est en piteux état.Que ces « experts » bidons aillent secourir l’école française en pleine déliquescence.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

  • Sayem
    20 juin 2016 at 11 h 06 min - Reply

    Ma réponse hier le 19 juin 2016, à messieurs « zemouli », « Faz » et Kebdi, a été carrément CENSUREE ! Pourquoi ? Ce que j’avais dit n’engage que moi.

    Pourtant les écrits de ces messieurs n’ont pas été censurés ?

    Lisez, ce que dit monsieur Faz à propos de l’Islam :
    « Non Si Sayem, je ne me sent pas concerné par la personnalité «arabo musulmane ». Je considère que la mienne est bien plus riche que ça. » ???
    ===> Il n’a pas été censuré…

    C’est MON DROIT de réponse et…ma dernière contribution à ce débat !

    Il y a quelques années de cela, j’avais quitté LQA pour ce genre de comportement.
    ================================================
    Ces compatriotes se sont adressés à vous avec courtoisie et sans insultes, contrairement à vous qui avez tenu dans le dernier commentaire supprimé, des propos insultants et racistes. Eux ont donné leurs points de vue (dont je ne partage pas certains). Vous, vous avez répondu par l’insulte et le déni.
    Ne confondez pas Islam et musulman. Si le premier est PARFAIT, le second ne l’est pas toujours.
    Cordialement.
    Salah-Eddine SIDHOUM esayem aussi.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

  • fatma
    21 juin 2016 at 1 h 48 min - Reply

    @ BORHAN
    Au risque d’être traitée de hizb frança, je voudrai tout de même vous faire part de mon opinion. Vous dites de bonne foi je présume qu’en France, on encourage beaucoup plus l’intégration des immigrés venant de pays européens de surcroit chrétiens plutot que les maghrébins musulmans. Vous semblez étonnés, voire choqué par ce comportement discriminatoire.
    Dans l’absolu, je suis tout à fait d’accord avec vous, mais la réalité, c’est que les temps ont changé, de plus il faut admettre que ces français sont chez eux et qu’ils ont le droit d’accueillir les personnes de leur choix. Nous devons à mon avis cesser cette victimisation éternelle et inopportune. Au lieu d’imputer nos problèmes aux autres, essayons de balayer devant nos portes, retroussons nos manches et crayons des postes de travail pour ne pas avoir à aller ailleurs quémander tête baissée un emploi même au noir. On peut aisément comprendre l’émigration des premières générations et même celles qui ont suivi les premières années de l’indépendance, mais on ne peut pas expliquer les vagues de tentatives d’émigrations sans papiers et des haragas que connait le pays ces dernières années. Un qui recèle des richesses naturelles inestimables et une jeunesse docile qui ne demande qu’à vivre tranquillement. Si les gens qui nous gouvernent étaient responsables et dignes de respect, on n’aurait pas eu besoin d’émigrer et ces étrangers ne nous aurait pas traité comme des déchets de l’humanité. En vérité, on a ce qu’on mérite.
    Est-ce que vous vous êtes posé la question de savoir pourquoi des dizaines de milliers de médecins, d’ingénieurs, d’informaticiens etc… et même la quasi-totalité de nos artistes ont fuit ce pays pour s’installer à l’étranger ?. Avant de faire passer au tamis les rares étrangers qui voudraient venir chez, pourquoi ne pas donner du travail aux jeunes qui veulent à tout prix partir et faire revenir ceux qui sont partis. Par ailleurs est-ce que vous avez essayé d’obtenir un visa de travail en Arabie Saoudite pays frère musulman et super riche ? Pourquoi les musulmans vont travailler chez les Koufars au lieu d’aller chez leurs frères en religion. Je ne souhaite pas rentrer dans des détails qui n’honore nullement notre pays alors comme dit l’expression de chez nous « Laissons le puit avec son couvercle ».
    Avec tous mes respects Saha ftourkoum

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 11

    • rachid dahmani
      21 juin 2016 at 11 h 49 min - Reply

      Bonjour,

      Il faut garder le couvercle sur le puits, car il n y a vraiment rien de beau à voir effectivement. Bonne journée.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

    • Faz
      21 juin 2016 at 13 h 04 min - Reply

      @Fatma
      Salam,
      Je suis pour l’essentiel d’accord avec vous. L’auteur de cette contribution M. Kebdi en a fait une autre qu’il a intitulée « La Fuite ». Elle contient quelques éléments d’informations intéressants, vous pouvez la lire sur LQA. J’aimerai ajouter deux choses.
      -Quelque soient les circonstances nous sommes en droit d’exiger de la France qu’elle nous traite avec plus d’égard par rapport à d’autres pour la simple raison qu’ici, chez nous, elle n’est pas tout à fait en terre étrangère et jouit d’un certain traitement de faveurs…Sans compter tout le passé historique fait de sacrifices des indigènes, notamment cette imprescriptible dette de sang, pour la « mère patrie ».
      – Plus qu’une question économique, qui n’est pas négligeable, c’est l’art de vivre ensemble, le projet de société, le climat général socio-culturel…qui fait fuir.Cette idéologie obscurantiste venue d’ailleurs fait peur et fait perdre confiance en l’avenir. On veut absolument tailler un costume à l’Algérien sans considération pour ses mensurations. Du reste même en France ceux qui posent problèmes sont les Français musulmans de troisième génération, gagnés par la même idéologie nihiliste…salafiste, wahabite, djihadiste.
      Ceci étant, je suis d’accord avec vous, non seulement il faut balayer devant chez soi mais on ne doit compter que sur nous même pour nous en sortir. Quand on a un message comme celui de « novembre » il n’y a pas de raison de ne pas soulever les montagnes.

      Fraternelles salutations

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

    • Borhane
      21 juin 2016 at 22 h 52 min - Reply

      Saha Foutourak’m : fatma, tiens! dans le temps j’avais beaucoup d’amis Portuguais furent très attachés a la main de lalla Fatima c’est une femme Catholique biblique comme musulmane coranique bref ce n’est pas notre sujet de to day, revenant a ce que vous dites dans vos paragraphes je cite quelques uns : de plus il faut admettre que ces Francais sont chez eux et qui ont le droit d’accueillir les personnes de leurs Choix____________ !? si vous le permettez on va analyser la situation de ce pays la France : en conséquences ; c’est pays qui a a peu près 215ans d’indépendance, un pays arrogant souvent a colonisés les plus faible sur cette planète, il fut très soumis au plus fort : un général allemand pénètre a Paris et l’arc de triomphe fut brula en 1870, pareille pour Adolph Hitler etc…
      Je ne partage pas vos dires pour la simple raison : ce pays la France se prétend le défendeur des droits de l’homme il ne peut en aucun cas agir ainsi! où faire de la discrimination religieuse d’une part, d’autre part et sur le plan psychologique la en fait, il s’agit sans doute d’un pays avec des dirigeants « style valls, jacob,comment ‘sappel dejà celui la voila bruno le mair et l’autre dejà qui oui c’est Morin on mon dieu! c’est un pays donc avec des dirigeants en déficit mental sur ce point ressemble un peu au notre c’est pour cette raison que les allemand ont prit de l’avance et la suisse ainsi la belgique, ses pays que je viens de cité leurs expérience jadis guerre comme c’est le cas de l’allemagne et beaucoup de réfugies Protestant francais se dirigèrent vers la Suisse vers 1620 par la, à l’époque les catholiques Francais les chassés, automatiquement l’allemagne comme la Suisse ont tirés profit de leurs expérience qui les a conduite dans nos temps a être moins racistes ce n’est évidement pas le cas de la Francais et les pays latins « la corse l’espagne etc…souffre toujours d’un retard mentale. voilà une explication que vous ignorer et qui va vous être utile, je vous demande donc d’arrêter de victimatiser la france et j’imagine suite a des analyse qui j’ai du faire moi même vous devez surement avoir un passeport rouge? saha s’hourak.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Sayem
    21 juin 2016 at 11 h 22 min - Reply

    Ma dernière contribution à ce débat.

    A/Monsieur zemouli

    1)je pourrais moi aussi, vous rétorquez par réciprocité :

    -« Qui vous a mandatés pour vous érigez en objecteur de conscience ! vos références ne m’intéressent nullement ! »
    Ensuite à vous entendre, on doit inviter tous les harkis et tous les pieds noirs qui portent encore dans leurs cœurs, cette Algérie des Chouhada ? Cela me rappelle le tristement célèbre Bachagha Boualem qui s’était écrié : « Mon pays, la France ! »

    -L éducation islamique : tout est déterminé ici bas ? Le dessin, la peinture, la musique, la philosophie, c’est haram !
    ===>Des inepties dans du Méli-mélo !

    Le prof de college de ma fille avait meme decrete que DAECH, était une bonne chose ? »
    ===>Stupeur, allez le voir ! A partir d’une rumeur, vous généralisez ?

    ====================================================

    B/Monsieur Faz

    1)Saïd est un arabe marié. Pour des raisons professionnelles, il s’installe en kabylie. Ses enfants vont à l’école. Ils parlent le kabyle et une fois adultes, (par la force des choses) se marient à des kabyles.
    Akli est de la sixième génération. Il ne se souvient que de son père Arezki et de son grand-père Amokrane ! Il est kabyle.
    Qu’est-il advenu de Saïd ?
    On peut faire l’inverse…

    Que dire lorsqu’on remonte assez loin dans le temps avec toutes ces incursions étrangères ?

    a)Mme Benghabrit n’est pas une femme commune. Elle a des antécédents qui lui ont permis d’avoir une scolarité en France et de

    gravir tous les échelons. Rien n’est fortuit !

    b)Vous parlez se l’école algérienne comme d’un paria ?

    -Oui je suis pour une école qui forme des libres penseurs.
    ===> De libres penseurs qui parlent du sexe ouvertement et qui encouragent la pornographie ? C’est ça ? Des dépravés, des vicieux et des pédophiles ? Qui insultent Allah et ses Prophètes ? Des agitateurs, des libertins et des anarchiques ? Des spécialistes de la vulgarité et de la provocation ? Des hermaphrodites spécialistes de la théorie du Genre et de l’inceste ?

    -…Qui forme des citoyens aptes à faire le choix conscient de ce que doit être leur destin.
    ===>POURQUOI cela ne peut pas s’appliquer aux musulmans (des citoyens eux aussi) qui feront le choix conscient de ce que doit être leur destin ?!
    Vous n’allez pas quand même pas leur refuser cela, vous le démocratique !?

    -…Peut être que vous préférez celle qui les formate dès la plus tendre enfance dans une vision réductrice « religieuse ou idéologique » pour en faire des exécutants fanatiques…
    ===>Ce qui est bon pour l’ex URSS, la Chine, la Corée du Nord ou les USA, n’est pas indiqué pour les musulmans dans leur propre pays ?! Dans tous les pays du monde, l’école est un moule pour la société qui achèvera de conditionner l’individu une fois adulte. Personne ne crie au loup, dans les pays chrétiens où le catéchisme est enseigné dans les écoles publiques !

    -…un terreau béni pour ce que vous savez.
    ===>Ce que je sais ? Quel puritanisme de façade ! L’école forme des terroristes, c’est ça ?
    Mme Benghabrit votre coreligionnaire vient à votre rescousse en reformatant toutes les structures éducatives pour une « société libre, ouverte, démocratique et laïque » avec la bénédiction des églises évangéliques de Kabylie ! Soyez rassurés.

    -Le résultat me conforte malheureusement dans mes craintes.
    ===>Oui, vous avez bien raison ! Regardez la Syrie et le Liban des pays évangélisés et très tolérants !

    -Je ne veux pas que le croissant et le sabre se substituent à la croix gammé si vous voyez ce que je veux dire car tous les fascismes se ressemblent et commencent par une prise en otage de l’école.
    ===>A commencez par le fascisme/racisme de tous ceux qui se convertissent au christianisme et attaquent impunément toutes les valeurs de l’Islam et des musulmans ! L’école en otage mais ceux sont les ennemis de l’arabe, les véritables auteurs du kidnapping ? Pourquoi un langage vernaculaire viendrait-il se mesurer à la langue du Coran ? Pourquoi cet alphabet a-t-il été concocté à Paris ? Pourquoi dans ce patois utilise le français comme langue de substitution à la place de l’arabe ?

    -Je rêve d’une république de citoyens, pas d’une foule de fidèles et cela passe par la non instrumentalisation de la religion par la politique…
    ===>Vous paraphrasez Saîd Saâdi du RCD qui voulait remplacer ce peuple ‘clochardisé » par un autre plus coquin selon les vertus françaises genre « Saint Valentin » !!!

    -vous qui vous plaignez que Bebghebrit travaille pour le compte de Hizb França vous ne devrez pas citer en exemple une Association de Ulamas dont le désir était de rester sous sa coupe.
    ===>C’est vous qui aviez « cité » cette association, pas moi !

    4 Non Si Sayem, je ne me sent pas concerné par la personnalité «arabo musulmane ». Je considère que la mienne est bien plus riche que ça.
    ===> La vôtre ??? Éclairez-nous, car je pense qu’il n’y a aucune commune mesure, entre La civilisation française et la grandiose splendeur de l’Islam…

    Si Sayem, ça été un plaisir de débattre avec vous mais je sent que trop de choses nous séparent, notamment dans notre perception du projet de société que nous voulons. Ce forum a le mérite de nous dévoiler certaines vérités. nous constituons
    peut être un échantillon de ce qui fait que les Algériens n’ont jamais réussi à trouver le liant indispensable à la construction d’une Grande Nation. Puisse Dieu nous donner la sagesse pour nous rapprocher,dans le calme et la sérénité, afin d’y parvenir un jour.
    ===>Je n’aime ni la diatribe ni la polémique.
    Cependant, vous avez raison ce qui nous sépare, n’est pas identitaire mais touche les fondements de notre personnalité musulmane!
    L’Algérie est notre mère à tous et nous devons tout faire pour panser ses blessures et sécher ses larmes ! Cela bien sûr, ne sera possible que dans la cohésion, l’unité et la noble perception des choses de la vie pour le bien-être de tous…

    Merci mon frère !

    Amen…
    ==================================================

    C/Monsieur kebdi rabah

    En réponse à FAZ
    -Votre réponse à Sayem me conforte dans le fait que je ne suis pas le seul à penser ce que j’ai écrit.
    ===>Et flatteurs d’applaudir…

    J’aimerai ajouter qques mots pour Si Sayem

    -De plus le zoomorphisme n’est pas très indiqué ici puisque je prête à l’homme le trait de l’animal alors qu’il concerne en principe l’inverse.
    ===>L’inverse s’appelle « la personnalisation »…

    -En Algérie il y a une alliance objective entre les arabo islamistes et le tenants du pouvoir. Aliance contre les forces de gauches, les laïcs et les démocrates.
    ===>Vous avez raison ! En 1992, il y a une alliance objective entre les arabo islamistes et le tenants du pouvoir. Alliance contre les forces de gauches, les laïcs et les démocrates ce qui a poussé le RCD de Saïd Saâdi (suite à l’arrêt du processus électoral) a prendre le maquis ! Une véritable tragédie pour les laïcs et la démocrates. Les éradicateurs du FIS avaient envoyé, des milliers de militants et sympathisants du RCD croupir, dans les camps du Sud…
    Et par la suite la dissolution de ce parti a été prononcée par les Janviéristes !

    -Je diverge avec vous M.Sayem lorsque vous dites que vous êtes musulman avant tout. Je respecte votre position mais moi je vous dis qu’il m’importe peu de le savoir.
    ===>Vérité de La Palice…

    Moi, personnellement je suis musulman et très fier de l’être par la grâce du Très Haut ! Je vivrai musulman et je mourrai (In Cha’e Allah) musulman !
    Je ne serai JAMAIS dans la même tranchée que les renégats qui ont renié l’Islam pour le christianisme ou autre! Jamais.
    L’Islam d’abord ! Corps et âme. Le reste ensuite…
    La diversité ethnique est une providence du ciel quand elle agit pour le Bien de la communauté et une malédiction quand elle sert les perfides desseins de l’ennemi en semant les graines de la discorde !!!
    Qui est l’intrus dans ce pays ? La langue arabe ou la langue française ?
    Les inféodés à la France, distillent insidieusement tout leur fiel sur tout ce qui est arabe ! Pourquoi ?

    Coran :

    Le Très Haut dit :
    -« Tu n’ en trouveras pas, parmi les gens qui croient en Allah et au Jour dernier, qui prennent pour amis ceux qui s’ opposent à Allah et à Son Messager, fussent- ils leurs pères, leurs fils, leurs frères ou les gens de leur tribu.
    Il a prescrit la foi dans leurs cœurs et Il les a aidés de Son secours. Il les fera entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, où ils demeureront éternellement. Allah les agrée et ils L’ agréent.
    Ceux-là sont le parti d’ Allah. Le parti d’ Allah est celui de ceux qui réussissent. »
    (Sourate 58 : AL-MUJADALAH (LA DISCUSSION) Verset 22

    -Ce qui constitue mon lien avec vous c’est notre appartenance à une même nation quelque soit vos convictions religieuses.
    ===>Moi, j’aime tous ceux qui aiment les musulmans et je déteste TOUS ceux qui les détestent !

    -Je constate que comme par hasard dans votre liste de faussaires vous avez oublié tous ceux qui gravitent dans le corps de l’enseignement: les faux professeurs, les faux inspecteurs d’académie, les faux proviseurs, les faux surveillants généraux,
    les faux instituteurs … c’était juste pour la compléter.
    ===>Merci, vous êtes très subtil ! Au fait, vous avez omis vous aussi, de citer les « industriels » ces grands spécialistes des malversations, de la rapine, de la corruption en tout genre, champions de l’évasion fiscale et de l’usure…
    une véritable gangrène que ces gens là !
    Pas tous, heureusement et pour être honnête sauf ceux qui craignent Allah le Très Haut !

    Cordialement

    Saha F’Torkoum

    ___________________________________________________
    Vous voyez bien que nous pouvons dialoguer sans nous insulter. Et votre papier est publié le plus normalement du monde, débarrassé des insultes et termes blessants.
    Fraternellement.

    تقبل الله صيامكم و قيامكم
    Salah-Eddine SIDHOUM

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 7

    • Faz
      21 juin 2016 at 22 h 18 min - Reply

      Salam,
      Je vois que vous vous êtes ravisé. Ce n’est pas une mauvaise chose, c’est seulement dommage que ceci se fasse sous la contrainte de la censure.En principe entre gens adultes on a pas besoin de ça. Je ne reprendrai pas le dialogue sur tous les points, ce serait inutile. Je peux seulement vous dire que vous faites fausse route et que vous trompez lourdement sur ce je suis et ce que je défends.Je me dois cependant de vous préciser ma pensée quand j’avais écrit que je considère ma personnalité plus riche que la « bicephalité » « arabo islamique » dans laquelle vous m’avez enfermé puisque, n’oublions pas, vous avez pris la liberté de parler au nom de tous les Algériens, y compris moi même. Moi, cher compatriote, ma personnalité ne se résume pas à une équation à deux constantes. Je la porte en moi comme la synthèse d’une histoire plusieurs fois millénaire et la châtrer de tous le passé anté islamique est une façon de m’handicaper, de me couper d’une partie importante de mes racines et de me délester d’un patrimoine inestimable. Je ne néglige pas ce que m’a apporté la civilisation arabo-musulmane, surtout ce que j’ai trouvé dans le courant « Mu’tazilite » et les savants des lumières tels Ibn Sina, Ibn Rochd, El Maari, Ibn El Arabi… pour ne citer que ceux là. Savants dont les œuvres ont été détruites par des ignards qui ressemblent beaucoup à nos islamistes d’aujourd’hui. Cependant je suis un éclectique, je n’avale pas n’importe quoi, en gros et en détail, parce que ça vient de ceci ou de cela. Le Coran,je le prend dans ce qu’il a d’humain, de progressiste en l’adaptant aux contraintes et circonstances du moment. Je ne le vois pas sa « litéralité » comme certains « Alem » qui continuent encore à prêcher la platitude de la terre. Je parle 4 langues dont ma langue maternelle qui n’est pas l’Arabe, mais je maitrise celle-ci sans en faire ma première langue quand bien même elle est la langue du coran et ce n’est pas pour cela que je me dois de me sentir Arabe. J’ai reçu le message du prophète dans une langue que j’ai apprise. Les conquérants Arabes m’ont ramené cette « lettre », ce sont des « Facteurs » et si j’ai accepté cette « Rissala » ce n’est pour m’effacer, me dissoudre, me réincarner en eux et faire comme si mon histoire a commencé avec l’arrivée de Okba Ibn Nafaa. Ce serait faire un pied de nez au message de Massinissa, Jugurtha, La Kahina et bien d’autres qui m’ont transmis cette langue que je parle et que beaucoup tentent de réduire.
      Voilà, cher Sayem la précision que je voulais apporter. Pour le reste chacun garde son opinion pour lui du moment qu’aucun n’a convaincu l’autre, de ttes façons les internautes apprécieront

      Cordiales salutations.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

    • zemouli
      21 juin 2016 at 23 h 19 min - Reply

      Bonjour a tous
      M Sayem
      1 Si je vous ai interpelle par « qui êtes vous pour …  » c est parce que vous êtes excluviste et moi rassembleur. Je dis l Algérie aux Algériens par contre vous vous dites l Algérie strictement aux musulmans.
      2 concernant l éducation islamique a l école ; vous répondez par le mépris mais pas par l argumentation.
      Enfin en remarque générale ; vous avez pris la peine d avertir qu il s agit la de votre dernière contribution.Je comprend que nous algériens vivons chacun dans sa coquille et croyons pour de vrai qu elle est vraie et qu elle doit s imposer a tous; et des qu on rencontre des avis contraires ou différents aux nôtres on est comme abasourdi et on sort comme blesse de ne pas avoir acquis a soi les autres.

      C est pour cela a mon avis qu on doit s entendre sur un minimum qui nous unit tout – en occurrence l Algerie- plutôt que sur un tout qui exclut d autres.
      salutations sincères

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

    • kebdi rabah
      22 juin 2016 at 11 h 57 min - Reply

      EN Réponse à Sayem
      Je constate que vous avez été censuré pour « déni, invectives et insultes ». Grâce à la clairvoyance et la vigilance du modérateur vos « eclats » ne me sont pas parvenus. Je n’en connais pas exactement les termes mais la censure n’est pas une absolution et vous continuerez toujours à être redevable de vos outrances comme vous le serez de vos accusations sans preuve…Je continue:
      a)Oui je maintiens l’alliance du pouvoir et des islamo-baathistes.Je l’ai vécue à la fac et vu le soutient des services aux étudiants de l’UGEL. Les assassins de Kamel Amzel sont restés inconnus.Ce n’est que lorsque les islamistes ont commencé à menacer le pouvoir qu’il s’est retourné contre eux. La violence islamiste ne remonte pas à la suspension du processus electoral (1992)comme vous le dites.Non!Guemmar, Bouali, l’appel à la désobéissance civile datent d’avant. Ceci étant, je me dois de vous dire que j’étais contre l’arrêt du processus électoral et toutes les exactions extra-judiciaires dont furent victimes les islamistes…je suis un non violent.
      b) Soyez fier de vos convictions, grand bien vous fasse mais, s’il vous plait, ne traitez pas de renégats les autres (encore une insulte). Nous sommes dans le pays des « Amazigh » (les hommes libres), libres de croire ou non, d’opter chacun pour la religion de son choix sans avoir à subir l’anathème. Comprenez une fois pour toutes que les gens ne sont pas obligés de considerer que vous êtes détenteurs de la vérité.

      C) De la langue Arabe ou de la langue Française, aucune n’est intruse dans ce pays. Elles sont les bienvenues toutes les deux ainsi que d’autres si nécessaire. Ceux qui furent des intrus ce sont les hordes de colons d’une part et les sauterelles Hilaliennes (dixit Ibn Khaldoun) d’autre part.
      d)Vous aimez ceux qui aiment les musulmans et détestez ceux qui les détestent. Moi, Je ne me sent pas concerné, personne ne me déteste donc je ne déteste personne. Mais je me demande comment vous allez faire votre tri dans ce magma de haine inter-musulmans.Entre Sunnite et Chiite, les Sunnites entre eux, entre les Malékites et les Ibadites etc,etc,etc…
      e) D’accord avec vous pour complémenter la liste des faussaires. Je vous demanderai d’y ajouter les faux Imams et les faux dévots, je les avais oubliés. Mais si vous croyez que ceux qui disent craindre Dieu sont honnêtes, alors là vous vous plantez complètement. La preuve nous est donné à chaque mois de « Ramadan : Chahr Ettouba Wa el Ghefran ». Entre ceux qui quittent leur travail avant l’heure, ceux qui roupillent au travail, tous les voleurs, tous les commerçants qui multiplient leurs pris par trois, quatre, voire cinq…il y en a du monde et tous ceux là disent craindre Dieu.Voyez vous, moi je préfère mieux apprendre à aimer Dieu qu’à le craindre…Encore une divergence entre nous.
      Avant de terminer, je vous dirai qu’à mon égard vous vous trompez de cible. Je vous demanderai de faire l’effort de lire mes nombreuses contributions au Qutidien d’Algérie. Il vous suffira de taper mon nom en haut dans la lucarne « Recherche ». Vous verrez que je ne suis pas ce que vous pensez et que je ne fais pas partie de ceux qui vous omnibulent, quand bien mêm je continue à défendre Mme Benghebrit d’une accusation grave, car pour moi tout le monde est innocent jusqu’à preuve du contraire et que l’ascendance ou la lignée d’une personne ne constitue pas une preuve..
      Cordiale Salutations

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • Sayem
    21 juin 2016 at 14 h 36 min - Reply

    Salam khouya SalahEddine,

    Merci pour votre clairvoyance et votre sérénité !
    J’espère que vous allez bien. Ma dernière visite remonte à la clinique.

    َAvec Mes amitiés !

    صح صيامكم و صح قيامكم

    Kamel de Bachdjarah

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

  • fatma
    22 juin 2016 at 15 h 08 min - Reply

    @ Borhan
    Dans mon précédent commentaire, j’avais pris la précaution de commencer par ceci : «Au risque d’être traitée de hizb frança, je voudrai tout de même vous faire part de mon opinion…. ». Hé bien voilà ça n’a pas raté, la sentence est tombée, vous l’affirmez avec certitude, vous ne pouviez pas vous imposez un minimum de retenue, c’est inévitable comme la fameuse « main de l’étranger » qu’utilise le pouvoir à tout bout de champ. Vous me dites donc, toute honte bue, je vous cite : « j’imagine suite a des analyse qui j’ai du faire moi même vous devez surement avoir un passeport rouge? ».
    J’ai donc un passeport rouge, selon vous. Pourquoi et comment en-est vous arrivez à cette certitude ? je ne le sais pas. Non ! Il n’y a pas lieu de savoir ou de négocier quoi que ce soit, vous le dites et cela doit nous suffire, et puis pour ceux qui veulent encore rechigner vous pourrez toujours leur exhiber vos analyses irréfutables.
    Soyons un peu sérieux cher compatriote, d’abord et si cela pourrait vous calmer un temps soit peu, je peux vous assurer que je ne détiens pas du tout de double nationalité, donc ni de passeport rouge ni violet, je n’ai que le vert celui de mon pays d’origine. Au demeurant, je vous signale tout de même et au risque de vous décevoir que je n’ai aucune animosité envers nos compatriotes qui sont titulaires d’une autre nationalité et Dieu sait qu’ils sont très nombreux. En un mot sachez cher compatriote qu’il s’agit là d’un domaine qui relève de la vie privée, que chacun de nous conduit comme bon lui semble. Avoir un passeport rouge pour un Algérien ne constitue ni un délit ni un péché puisque la loi ne l’interdit pas et le Bon Dieu ne nous a pas tracé de frontières ici bas.
    La honte et la grande trahison par contre, c’est lorsque celui qui est sensé être le premier magistrat du pays et qu’on appelle le moujahid Abdelkader El Mali va se faire hospitalisé dans ce pays que vous semblez haïr et de surcroit dans un lieu réservé exclusivement à ses anciens combattants et autres militaires français. La honte et la trahison mon cher compatriote, c’est lorsque nos dirigeants politiques se payent de l’immobilier dans les quartiers huppés de Paris avec des deniers publics et une fois retraités ou malades meurent chez fafa. A titre d’exemple et on fermera cette longue parenthèse, savez-vous où habite l’ancien ministre des Moudjahidine le sieur Mohamed-Chérif Abbas ? Hé bien si vous ne le savez pas, sachez que ce n’est pas à Alger et encore moins à Ain Touta mais il aurait jeté son dévolu sur la ville de Lyon dans la vallée du Rhône, où il savoure la bonne cuisine lyonnaise avec sa famille. Bref, je ne voudrais pas m’étaler sur ce véritable pourrissement du pays au risque de remuer le couteau dans la plaie. Tout ceci nous éloigne du message originel de l’article de Monsieur Rabah Kebdi.
    Une autre remarque si vous le permettez: Fatma est juste un pseudo qui résulte d’une erreur de frappe de mon véritable prénom Fatima et je ne vois pas le rapport avec vos amis portugais ni avec lalla fatima la « Catholique biblique comme musulmane coranique ??? » pourquoi est-vous obligé d’être désagrble ?. En général les lecteurs de LQA sont polis et respectent les règles bienséance. Faites les commentaires qui vous siéent sans avoir recours aux insultes ni à l’agressivité.
    Par ailleurs, vous nous avez donnez un cours d’histoire de France gratuitement alors que nous n’on a rien demandé, mais comme on apprend à tout âge, je viens grâce à vous d’apprendre que la France « est pays qui a à peu près 215ans d’indépendance, un pays arrogant souvent a colonisés les plus faible sur cette planète, il fut très soumis au plus fort ». Vous ajoutez que c’est un pays « avec des dirigeants en déficit mental sur ce point ressemble un peu au notre » je remarque au moins que nous avons un point commun. Vous terminez par « une explication qui me sera utile et que j’ignorait » selon vous donc « l’Allemagne comme la Suisse ont tirés profit de leurs expérience qui les a conduite dans nos temps a être moins racistes ce n’est évidement pas le cas de la Francais et les pays latins « la corse l’espagne etc…souffre toujours d’un retard mentale». C’est parfait ! Heureusement que vous êtes là, je ne savais rien de tout cela, moi qui me prenait pour une érudite, je tombe des nues. Encore merci.
    Cher compatriote, en postant mon précédant commentaire je voulais juste dire y en a marre de ces histoires à dormir debout, nous voyons des ennemis partout. En vérité, notre problème est en nous-mêmes, nos dirigeants, notre culture qui renferme des idées rétrogrades. Notre passé doit nous servir pour corriger nos erreurs et aller de l’avant et non pour y retourner. Notre Histoire à l’instar des autres pays du monde est faite de hauts et de bas, on doit la prendre telle quelle, c’est la notre. Il y a des pays qui furent au sommet de la civilisation comme l’Egypte Ancienne, le Grèce, Rome et la Perce pour ne citer que ceux-là, que sont-ils devenus ? De simples petits pays. D’autres ont émergé du néant comme les USA, le Canada, l’Australie, la Nouvelle Zélande et qui sont des géants de nos jours.
    L’histoire nous enseigne par exemple que les Vandales sont des hordes sauvages venues de Scandinavie et qui en 455 avait mis à sac la ville de Rome, avant de s’illustrer dans d’autres invasions pour s’installer à Carthage (Tunisie). Le qualificatif vandale a une connotation de pillage, de saccage, de terreur et de destruction aveugle d’où le terme vandalisme qui signifie tout acte de destruction ou de dégradation gratuite visant des biens publics ou privés. Quand on voit ce que sont devenus les peuples Scandinaves aujourd’hui (La Norvège, la Suède, le Danemark ainsi que la Finlande) c’est-à-dire les peuples les plus éduqués, les plus propres et les plus démocrates et régulièrement classés parmi les pays les plus prospères du monde. A travers cet exemple, nous pouvons déduire que chaque peuple a connu à travers l’histoire des choses et des périodes négatives qu’il faut enseigner dans les écoles afin que cela ne se reproduise plus et c’est exactement ce qu’ont fait ces pays et ils en sont guéris. Il en est de même du peuple Allemand qui a condamné définitivement le Nazisme et le Fascisme et il est aisé de constater l’effet bénéfique engendré sur cette grande nation.
    Si vous appelez cela le passeport rouge, je le prendrait volontier et vivement le passeport multicolore s’il en existe.
    En tous cas Saha ftour koum à tous sans oublier les detenteurs de passeports rouge.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 12

    • Faz
      22 juin 2016 at 21 h 41 min - Reply

      @ Fatma,
      je suis peiné par la façon dont vous avez été traitée, d’autant qu’avec un passeport rouge on devrait normalement vous avoir plus d’égard…Ce monsieur n’a pas besoin de prouver ses assertions, son pseudo suffit…Mais je crois qu’il a fait une erreur, la France n’a pas 215 ans, elle en a 216 depuis mardi dernier à 23 heures 17MN exactement selon le calendrier lunaire…Je crois que certains sont faits pour pomper l’énergie des autres, il est plus judicieux de passer outre…

      Cordialement et au plaisir de vous lire

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 8

    • rachid dahmani
      23 juin 2016 at 8 h 26 min - Reply

      Bonjour fatma et saha ramdanek,

      J’ai apprécié ce que vous avez écrit. Histoires à dormir debout, voire des ennemis partout, nos idées rétrogrades et surtout notre passé qui devrait nous servir à corriger nos erreurs. Et puis, l’histoire qui nous enseigne pleins de choses sur l’humanité et sur les peuples. En fait vous résumez convenablement le caractère (j’allais dire le gène) conquérant, dominateur, expansionniste, prédateur et compétiteur de l’être humain. Un regard sous un angle précis de cette histoire explique objectivement ce comportement jusqu’à notre époque et se ramenant chez nous par exemple, chez nos dirigeants, on retrouvera ce caractère (ce gène) sous un autre habillage et qui implique une conduite à tenir inévitable et dont nous passons notre temps, nous lecteurs de LQA et les autres, à décortiquer, analyser et rapporter les faits des malfrats dont la conduite est somme toute tracée et découlant du caractère en question. Ce dernier est aussi en nous, et en toute personne sur cette planète, sauf que les conditions de ses expressions et ses agissements externes n’ont pas été réunis pour ainsi dire les voir en réels. L’environnement nous a plutôt conditionné (par la force des choses peut être) dans l’autre sens pour ne pas faire partie de cette caste et adopter ces comportements. Mais je reste persuadé que quiconque d’autres (dans la majorité des cas) aurait été à la place de l’un de ces malfrats (pour qu’il soit en conditions de développer ces instinct de prédateur et autre dominateur) il ferait exactement pareil. La nature humaine est une et une seule et la génétique explique beaucoup de choses (pas tout c’est certain, mais ça viendra avec le temps). Bonne journée à tous.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 7

  • djelloul habib
    22 juin 2016 at 23 h 06 min - Reply

    @Faz
    bonsoir
    « les sauterelles Hillaliennes »comme vous dites ont laissé de nombreux descendants tout aussi algériens que vous.Vous tombez ainsi dans les mêmes travers que vous reprochez aux autres.L’invective et l’insulte dans les propos des « démocrates » ouverts d’esprit.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

    • Faz
      23 juin 2016 at 12 h 10 min - Reply

      @ Djelloul Habib
      Entièrement d’accord avec, les descendants de tous les anciens envahisseurs, vivant actuellement en Algérie, sont aujourd’hui des Algériens à part entière et nul n’a le droit ni de réduire ni de leur denier leur sentiment patriotique ou nationaliste.Encore faut-il savoir que les banu Hilal ont été disséminés à travers tout le maghreb après qu’ils aient été défaits par les Almohades vers 1163. Par la suite il y a eu un tel brassage des populations qu’ils ont été intégrés et font aujourd’hui partie intégrante du paysage socio-ethnique Algérien. Contrairement à notre ami « Sayem » je ne pense pas que l’ascendance détermine le comportement de la progéniture. Mais un fait historique est un fait historique et ce n’est ni une invective ni une insulte que de rappeler que l’invasion Hilalienne a été vécue comme une catastrophe à l’époque. Il y avait aussi les banu-suleim.Ou alors il faudrait considérer que les écrits de Ibn Khaldoun, Mustapha Lachraf et bien d’autres historiens comme une succession d’invectives et d’insultes. D’ailleurs dans mon écrit je dis « ils furent des intrus » : comprendre pour ceux qui eurent à subir leurs exactions et bien sûr à les combattre.

      Cordialement

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • Ali SBIH
    23 juin 2016 at 20 h 18 min - Reply

    Saha Siamkoum3

    Déliquescence de la fraternité nationale ,condamnable quand des lettrés ,jouant à fond la carte du terroir en ayant expurgé au préalable toute la sagesse et la dimension séculaire ,prônent des pseudos vertus qui vomissent le racisme, la xénophobie ,l’exclusion et la haine de l’autre ayant eu la « malchance de naitre ailleurs ou d’être mal né géographiquement/paternellement » .

    Pourquoi parle t on aussi mal de ces Algériens ,qui pour des raisons ,historiques ,objectives vivent , se reproduisent ailleurs à la force de leur poignée.

    Regarder sur les réseaux sociaux ,ces ex-Algériens ,dont les parents déportés au bagne de Guyane,s’efforcent de renouer avec leurs Racines, il faut voir le documentaire de Mr Said oulmi ,on comprendra que la fibre maternelle n’ est pas une affaire de standing ou de confort intellectuel .

    Combien sont ils ces Concitoyens qui se retrouvent avec une double voire triple nationalité ,le monde se rétrécit et bientôt ,ces histoires de frontières feront partie du passé ,le feu a eu aussi sa guerre ,il l’ a perdu comme toutes les guerres mal inspirées et injustes.

    Alors la condescendance envers les autres qui n’ont pas que le précieux sésame relève du ridicule et le droit du sol pratiqué à fond ,sans vergogne ne peut que discréditer ceux qui en font le fer de lance dans la revendication d’un nationalisme inepte, étriqué voire vulgaire .

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

    • Faz
      24 juin 2016 at 15 h 02 min - Reply

      @ Ali Sbih,
      Le drame c’est qu’il s’agit de gens de la vingt cinquième heures, les moudjahidin du 18 mars, qui prônent un nationalisme pour lequel ils n’ont absolument rien fait lorsqu’il s’agissait de le faire naitre des limbes de l’histoire. Mais que voulez-vous l’histoire est aussi faite de récupérateurs embusqués et notre indépendance confisquée en est le symbole le plus significatif.

      Cordialement

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Ali SBIH
    23 juin 2016 at 21 h 52 min - Reply

    Salam 3alikoum,khouya Rachid

    Vrai que la génétique y ‘est pour beaucoup, déjà que ceux qui nous gouvernent offrent toute l’étendue de l’irresponsabilité ,ne voila t il pas qu’il faut leur souffler que leur innocence n’est plus à prouver sur leurs rapines ,de vrais chérubins qui vont bénéficier gratuitement du concours de la génétique !

    Au dernières nouvelles ,@Zemouli est passé à l’action ,il est maintenant objecteur de conscience, une carrière prometteuse.

    Saha ftourkoum

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • fatma
    24 juin 2016 at 12 h 22 min - Reply

    @ Faz et Rachid Dahmani
    Je vous remercie beaucoup pour votre compassion, cela fait toujours plaisir de savoir qu’il y a encore des gens qui ont de l’empathie, si ça ne règle pas le vrai problème ça contribue au moins à relever le moral et en ces temps qui courent on en a vraiment besoin. Je crois que la principale caractéristique des peuples civilisés c’est le respect de l’autre, ceci dit, je suis tentée de dire qu’à l’avenir je tacherai de partager mes opinions avec mes enfants, mes parents et mes amis, c’est-à-dire ceux avec qui je partage les mêmes idées. Faire cela c’est facile, on a la paix, mais c’est une démission et une manière de refuser autrui parce qu’il n’a pas les mêmes idées que nous. On tombe ainsi involontairement dans le piège de l’exclusion et de ceux qui veulent nous isoler du monde. Or la civilisation ne se fait pas dans l’isolement, est civilisé l’Homme qui a conscience d’appartenir à un groupe, et qui dans l’intérêt de ce groupe, consent à obéir à des règles communes. Mieux encore, le plus haut degré de civilisation est atteint quand l’Homme considère que le groupe auquel il appartient est l’humanité tout entière, c’est-à-dire un citoyen du monde qui a conscience de son appartenance à l’humanité, sans exclusion. Pour l’instant on n’en est pas encore là mais il n’est pas interdit de rêver.

    Je vais peut-être vous étonner, mais je vous direz qu’à mon avis la construction de l’Europe est pour moi l’une des plus grandes réalisations de l’humanité, même si elle reste à parfaire. Quand je pense aux différentes invasions et guerres interminables que se sont livrées des siècles durant les différents peuples de l’actuelle Europe, moi je reste sans voix, on s’habitue bien sur au changement, c’est devenu chose banale, normal comme on dit chez nous, mais moi je ne trouve pas cela normal, je reste admirative devant les efforts consentis par ces peuples pour mettre un terme à cette haine ancestrale qui les animait. Il y a juste 60 ans, une telle entreprise était inimaginable, aujourd’hui, comme par miracle ils sont devenus des citoyens d’un même grand ensemble politico-économique de 28 membres avec 24 langues officielles s’il vous plait, c’est la première puissance économique mondiale. Pour ceux qui ont des doutes sur les avantages inestimables de cet accord d’association, ils n’ont qu’à le demander aux Espagnols, Portugais, Polonais et tous les ex. pays de l’est, ils verront qu’il n’y a pas photo. Pour rappel, en 2012, le prix Nobel de la paix a été attribué à l’Union européenne pour « sa contribution à la promotion de la paix, la réconciliation, la démocratie et les droits de l’Homme en Europe ».

    A défaut d’être ouvert à la civilisation mondiale et d’appartenir à l’humanité toute entière, pourquoi ne pouvons-nous pas réaliser quelque chose de similaire avec nos frères de l’Afrique du nord ? Pourtant, à l’origine nous étions le même peuple, nous ne nous sommes pas fait de guerres, nous avons quasiment la même culture et la même religion et enfin nous sommes dans une région qui recèle des richesses très importantes. Bref ! Logiquement tout nous unis, sauf que nous n’avons pas l’essentiel c’est-à-dire, les hommes qu’il faut pour conduire ce projet, nous souffrons tous de ce même gros problème. La différence avec l’Europe réside en effet dans la nature des hommes qui nous gouvernent, ces derniers nous ont formatés, ils nous ont bridés et ils continuent à freiner toute tentative d’évolution. L’arme de destruction massive c’est l’école et Dieu sait les dégâts qu’elle a occasionnés à notre population. Nous venons de vivre ce scandale national des fuites dans l’examen du bac, mais on ne doit pas oublier qu’il y a pire que ça, à l’université le « copier coller » est érigé en règle, la quasi-totalité des travaux et autres mémoires sont le résultat du plagiat. Comme solution à ce très grave problème, notre gouvernement n’a pas trouvé mieux que de bloquer les réseaux sociaux et internet. Une atteinte caractérisée aux droits des citoyens qui ont payé les prestations et qui subissent une hogra de plus. Une solution venue directement de l’antiquité.Que peut-il faire contre le plagiat, va-t-il demander à Microsoft de supprimer les icônes (pictogramme) « Copier Coller » de ses logiciels de bureautique (Word, Excel)?
    Mentalement nous ne vivons pas au 21eme siècle, nous utilisons les outils et autres avantages matériels mais pas l’esprit. Nous sommes d’ailleurs le seul peuple au monde qui rêve de retourner dans le passé. C’est à se tirer une balle dans la tête, qui n’a pas dit ou entendu dire les expressions comme : Bekri kheir men dourk, Eli Kra Kra bekri etc… ? Comment peut-on avancer avec ça d’autant plus que ces assertions sont souvent vérifiées chez nous ? A la limite s’il s’agissait de se remémorer les beaux moments de notre jeunesse, ça pourrait se comprendre nostalgie oblige, mais lorsqu’on en fait une règle, une certitude, alors ça devient grave, notre cerveau fonctionnerait à reculant. Mais bon sang ! Les sciences, la technologie… – L’électricité, le chauffage, l’eau potable et dans le robinet, la Clim, les routes et les autoroutes, le train, l’avion, la voiture, le téléphone, l’hôpital, les vaccins, la radio, la télé, internet et, il ne faut pas oublier les droits de l’Homme et la démocratie la liste est infiniment grande, tout ceci ce n’est pas BEKRI, c’est aujourd’hui. BEKRI c’est la misère, l’esclavage, les poux, la lèpre, la peste, la rage, la mort des nourrissants et des enfants à bas âges, l’âne, le mulet, les haillons, la saleté, le nomadisme, l’insécurité, le mariage des filles de 14 – 15 ans, l’absence totale des droits de la femme, le travail des enfants etc etc etc…. Retourner dans ce passé et accepter de vivre en marge de l’histoire, je ne pense pas qu’un être humain doué de raison y souscrirait, en tous cas comme disait si bien Léopold Sédar Senghor je cite : « Que celui qui se sent la vocation du Christ se fasse crucifier mais ne crucifie pas les autres ».
    Je me rends compte que le texte est trop long, je m’en excuse, j’arrête et Saha Ftour koum à tous sans exception.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • djelloul habib
    25 juin 2016 at 0 h 40 min - Reply

    @Fatma
    bonsoir,
    Désolé de doucher votre enthousiasme pour « la plus belle réalisation du monde »qu’est l’union Européenne,mais il semble bien qu’elle ne soit plus attrayante du tout pour ces mêmes Européens!Le coup de semonce du Brexit en est une preuve,bientôt suivi par d’autres.
    Les gens ont ouvert les yeux sur une construction faite pour et par les Marches malgré le biberonnage continu des médias de l’empire.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • fatma
    25 juin 2016 at 17 h 00 min - Reply

    @ djelloul habib
    Effectivement, ça n’a pas raté, moi qui faisait l’éloge de ces pays d’Europe, voilà que ces anglais habituellement gentlemen refusent de s’associer aux autres. En tous cas c’était dans l’air depuis un bon moment déjà, toutefois, n’oublions pas tout de même les 48% qui sont pour le maintient de la Royaume Uni dans l’Europe. Au demeurant je ne suis pas certaine que les britaniques sortiront gagnants, ce sont peut-etre les USA qui les poussent à faire ça (comme la main de l’étranger de chez nous).
    Ceci dit, vous aurez certainement compris que mon souci c’est mon pays, ces gens ont une avance considérable, ils résoudront leurs problèmes, c’est sûr. Et puis la Communauté Européenne est une jeune fille par rapport au vieux continent comme on a coutume d’appeler cet espace géographique.
    Par ailleurs, vous ne pensez certainement pas que je ferme les yeux sur les atrocités commises par ces pays dans le passé et sur les décisions de leurs dirigeants politiques qui conduisent encore à des interventions militaires dans divers pays sans défense. Les exemples du Mali, de la Cote d’Ivoire et de la Syrie sont largement suffisants. Moi je voulais parler des peuples et de leur ingéniosité, et je pense que leur avancée n’a été rendue possible que parce qu’ils sont libres. La question était de savoir pourquoi ne pouvons nous pas, nous aussi construire un grand bloc économique qui pourrait résister à tous les prédateurs du monde. Dans le passé, ils se sont bien accaparés des apports scientifiques des savants musulmans de Cordoue et d’ailleurs, pourquoi ne devrions-nous pas copier ce qu’ils ont de bien. Vous avez raison de dire que le capitalisme mondial est le grand gagnant de la mondialisation, mais avons-nous quelque chose de mieux à proposer en échange ? L’URSS, le bloc de l’Est et la Chine communiste l’ont compris, ils ont décidé de s’accrocher au train de cette mondialisation, peut-être que d’ici peu ils prendront la locomotive.
    Saha ftour koum à tous

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

    • Faz
      26 juin 2016 at 13 h 17 min - Reply

      @Fatma,
      Votre intervention sonne comme un ressentiment, la contrariété d’une opinion que vous pensiez acquise au point de la servir comme argumentaire d’une situation à prendre comme exemple…Helas, Helas, les choses ne se passent pas toujours comme cela parc qu’à notre niveau nous ne les voyons que sous le prisme de ce qui nous intéresse. Les Britanniques ont voté, moins de 2 000 000 d’électeurs ont décidé.Le scrutin est validé. Si cela ne marche pas ils en tireront les conséquences autant sur le processus démocratique lui même que sur leur décision de sortir de l’Europe. David Cameron lui même aura à payer le prix de son audace. C’est ça la principale leçon que l’on devrait tirer…en plus du fait que nos experts devraient mesurer les conséquences sur nous du choix Britannique, par ce qu’il y en aura…Vous verrez qu’aucune autorité n’annulera leur processus électoral.Nous : ce que nous devons faire,avant d’envisager un quelconque regroupement, c’est d’abord de mettre en place cette mécanique qui consiste à solliciter et respecter l’avis du peuple : sans fraude. C’était là notre thème de départ et le titre de la contribution de M.Kebdi Rabah. Nous en sommes encore loin mais il est heureux que vous ayez fait cette digression, cela nous remet dans le contexte du débat.
      Cordialement

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Ali SBIH
    26 juin 2016 at 22 h 01 min - Reply

    Saha Siamkoum

    Beaucoup de questions sont posées ent’autre si la GB n’a pas été poussée vers la sortie!

    La GB a-t-elle anticipé /programmé sa sortie lors de son adhésion à l’UE ,certains éléments plaident pour cette option entr’autres des comportements ambivalents tels que le maintien de la double parité ,la persistance de ses échanges commerciaux avec des partenaires traditionnels sans également permettre à l’UE « d’accéder au gigantesque marché de l’ancien Commonwealth » , un pied dedans , une tête à l’extérieur et la bourse près du cœur .

    Semble t il la GB ne s’est jamais impliqué ni travaillé pour le renforcement des institutions de l’UE ,ni n’a marqué de son empreinte son fonctionnement, son adhésion aux politiques de l’UE devait souvent lui être arrachée.

    Bénéficier des subventions astronomiques ,de la libre circulation de son portefeuille financier, du marché des biens et services le tout sans vraiment s’impliquer dans les questions fondamentales qui se posent à l’UE.

    La GB,Etat véritablement « aristocratique »et rappelant toujours sa dette historique sur la libération de l’Europe renvoyait un message faible aux autres membres , image et présence sont elles devenues gênantes ,alors la GB a-t-elle été en fin de compte poussée vers la sortie ?

    Les arguments des partisans du Brexit, initiés par des courants populistes , semblent plus puiser leur force des menaces liés à l’immigration, l’adhésion de la Turquie ,la menace de l’Islamisme que dans des considérations objectives liés à la dégradation de l’économie.

    Ce qui est surprenant est cette déclaration de Mr OBAHAMA avertissant la GB de ne pas se prévaloir de quelconques faveurs dans les négociations commerciales dans le cadre du partenariat transatlantique pour le commerce et l’investissement dont il prévoit la conclusion avant la fin de son mandat.

    La GB serait elle plus utile aux USA à l’extérieur de l’UE qu’à l’intérieur ,rejoindrait elle la garde rapprochée des USA composée de plusieurs grandes puissances (Canada,N.Zélande, Japon ,Corée du sud Australie et Israël).

    Pourquoi cette accélération de l’histoire .S’explique t elle par la masse des investissements chinois et la prise importante de parts dans le marché mondial ? La politique de Mr POUTINE qui semble dégager des plus values militaires ,qui résiste au boycott et affiche une détermination insolente dans la gestion des conflits présage t elle d’une jonction avec l’Iran ce qui sonnera la fin de l’hégémonie US au Moyen Orient.

    Pour en revenir à des choses plus proches ,quel est le devenir pour notre pays qui ne semble pas s’intéresser à ces réajustements.

    Tirera t il son épingle du jeu ou carrément tirera t-il sa révérence du concert des Nations.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

    • rachid dahmani
      27 juin 2016 at 13 h 12 min - Reply

      Bonjour Ali et saha ramdanek,

      Pour parler des choses très proches de nous et en ce qui concerne notre pays dans le contexte de ces réajustements, je pense qu’il faille bien poser la question à notre chef de gouvernement l’emblématique Mr Abdelmalek SELLAL. Il a la maîtrise totale dans la gestion des conflits géostratégiques du monde, il est tellement doué dans l’approfondissement et les éclaircissements des données historiques, analyste par excellence de l’histoire de notre humanité. Je m’en remet totalement aux propos de ce Monsieur dont la clairvoyance n’est plus à démontrer. Bonne journée l’ami.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

    Congrès du Changement National

    Galeries photos