Édition du
26 September 2016

Consensus contre le chaos

union6Par Salima Ghezali

Avec la montée en cadence des attentats terroristes en Europe, l’aspect chaotique  du phénomène de la communication s’installe comme acteur majeur de la crise de la globalisation. Avec un grand risque d’étendre le chaos réel, physique et politique, expérimenté dans certaines parties du monde vers des sociétés jusque là épargnées. Ou d’y replonger celles qui en émergent à peine. Comme nous.

Un dirigeant des services secrets français parle de risque de guerre civile en France avec des conséquences directes sur la surenchère de l’extrême-droite sur le thème de l’immigration et de l’Islam. Un sioniste notoire  et fort célèbre au double statut de journaliste et d’économiste, propose d’appliquer aux musulmans des banlieues françaises le châtiment que Sherman appliqua aux Etats du sud lors de la guerre civile en Amérique. Et un inénarrable romancier algérien soutient, sans une once d’originalité tant le thème est récurrent chez les colonialistes, anciens et nouveaux, que les révolutionnaires indépendantistes algériens  étaient les précurseurs des  terroristes de DAESH.

Et tout ce beau monde ferme soigneusement les oreilles quand le général Flynn dénonce la création de DAESH par  son pays. Tout ce beau monde oublie d’aller voir du côté des stratèges américains comment des thèmes comme la stratégie du chaos, le choc des civilisations et autres joyeusetés ont participé à faire de notre monde un lieu de moins en moins sûr, livré à  la violence et la terreur.

Tout ce beau monde oublie que ce n’est pas « notre société » ou « nos valeurs » qui sont attaquées et détruites, à chaque fois que le terrorisme frappe, mais le monde dans la diversité de ses composantes et dans sa capacité à faire société humaine. Organisée politiquement et libre.

Le chaos médiatique fonctionne de manière à favoriser les lectures tronquées, la peur, la haine, le mensonge, l’inversion des faits mais, surtout, le chaos médiatique vise à empêcher que se constitue l’expérience humaine.

On entend ici et là dire que l’Algérie doit faire bénéficier le monde de son expérience de lutte contre le terrorisme. Ah bon ? Parce qu’on a tiré des leçons de ce qui nous est arrivé pour pouvoir le hisser au rang expérience ? Publiquement, politiquement, socialement, culturellement…

On évite pourtant encore soigneusement de donner le chiffre des pertes réelles, en membres des services de sécurité morts au combat par exemple. Tout corps confondus.

Quel Etat européen serait aujourd’hui prêt à sacrifier, comme l’a fait l’Algérie des années 90, des milliers d’hommes de ses services de sécurité dans une violente « guerre contre le terrorisme » ? Ne préféreraient-il pas tous éviter d’en arriver là ? Ne préféreraient-ils pas écouter les plus  sages ?

Quel conseilleur bien inspiré de chez nous a envie de souffler, aux oreilles européennes attentives, (comme on le lui a soufflé hier ?) la bonne idée d’enfermer des milliers d’hommes dans des camps ? Qui a envie de rafles au sortir des mosquées ? Qui veut des zones sécurisées pour son personnel de premier rang ? Qui veut faire disparaitre des milliers de personnes ? Qui veut faire bénéficier de l’expérience des villages abandonnés, des écoles fermées, des usines détruites… ?

Parce que « l’expérience algérienne de lutte contre le terrorisme » c’est aussi ça.

L’autre expérience algérienne, c’est celle de la lutte contre la violence et en faveur du dialogue et de la concertation, qui isole les extrémismes et les criminels. Celle là, bien que bannie de l’espace public et repliée au plus profond du cœur de la société algérienne, a permis à un monde commun à tous les algériens de subsister malgré tout.

Cette expérience qui privilégie le dialogue et la solution politique nous la devons à des hommes comme Hocine Aït Ahmed, Abdelhamid Mehri et d’autres comme eux, issus des rangs de la révolution algérienne et restés fidèles à ses principes libérateurs, humanistes, universalistes. Des principes qui en ont fait une des révolutions-phares du XXème siècle.

Cette expérience là ne glorifie pas la guerre, elle ne la craint pas et n’hésite pas à y recourir pour se défendre, mais elle n’en fait pas la panacée universelle. Si le discours révisionniste  de certains algériens s’est frayé une bonne place en France c’est, d’une part, car la France reste profondément travaillée par une mentalité qui loue « les bienfaits du colonialisme » et, d’autre part, car en Algérie, certains, tard arrivés à la lutte pour la libération nationale, ont cru qu’ils pouvaient découpler la révolution algérienne de sa dimension politique et n’en garder que le volet militaire. Et ont voulu régenter de la sorte la société algérienne.

Pour que l’horrible séquence des années 90 puisse servir d’expérience au monde dans une véritable lutte contre le terrorisme, il faudrait d’abord que les algériens soient libres d’en tirer les enseignements qui en feront une expérience,  pour eux-mêmes d’abord, et pour le reste de l’humanité ensuite.

Un véritable consensus national devrait aboutir à nous apprendre  comment éviter de retomber dans les affres de la violence et du terrorisme. Il y a de toute évidence, dans le monde des forces qui privilégient le chaos. Nous leur devons, à parité égale avec notre propre aveuglement, l’horrible prix payé lors des années 90. Il nous appartient, pour ne pas récidiver,  de tirer sérieusement le maximum de leçons de notre expérience. De la plus lointaine à la plus récente.

– See more at: http://www.libre-algerie.com/consensus-contre-le-chaospar-salima-ghezali/27/07/2016/#sthash.Mx2uZzLl.dpuf


Nombre de lectures : 2185
7 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Salah-Eddine SIDHOUM
    27 juillet 2016 at 21 h 09 min - Reply
    • Dria
      31 juillet 2016 at 9 h 12 min - Reply

      Merci Dr Sidhoum pour ces rapports accablant sur la TORTURE et les TORTIONNAIRES qui occupent hélas des postes important au sommet de l’État a ce jour.

      Comment ils osent se montrer en public ou se regarder dans un miroir en connaissant l’existance de ces rapports et témoignages qui les cites publiquement comment un Tartag ose revenir sur la scène politique comment le Boutef ose faire appelle à un tortionnaire pareil … Quand je lisais les commentaires lors de la nomination de cet énergumène et ses acolytes a la place de Toufik je ne m’imaginais pas qu’il s’agissait d’un monstre … Des rapport pareil doivent être mis a jour et présenter plus souvent . des cinéastes doivent s’inspirer pour en faire des documentaires que font ces TV privés ils ont du pain sur la planche pour montrer le vrai visage de ceux qui gouverne l’Algérie …

      Dr Sidhoum mes respects et mes excuses il m’arrive de se dire mais qu’avez vous fait pour ce pays et que mon regard ne dépassait pas le cadre de LQA depuis sa création; alors a la lecture de ce rapport‚ je découvre votre engagement actif avec tous les risques et menaces qui entoure ce noble combat contre l’appareil de la mort et le système injuste et abjecte du pouvoir en place .

      Des articles de presses doivent faire ressortir ces rapports de l’ombre afin de lutter contre l’amnésie et montrer l’injustice au nom d’une amnestie factice qu’ils ont conçu pour laver leur main ensanglantée …

      La vérité bien qu’on la connait tous‚ on a tendance a l’oublier volontairement pour ne pas remuer la plaie et réveiller les vieux démons. Mais quand ces démons remonte a la barre il faut tous pour leur rappellera qui ils sont et ce sols ont fait et que rien ne justifie..
      Mes pensée a toutes ces victimes qui sont certes dans un monde meilleur et que justice leur sera faite si ce n’est pas dans ce bas monde ‚ leurs bourreaux n‘échapperont pas a la justice divine

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • fouroulou mouloud
    28 juillet 2016 at 20 h 03 min - Reply

    A mon sens, il vaut mieux dire la VÉRITÉ aux gens. A savoir que TOUS ces attentats criminels ne sont en réalité que des opérations… FALSE FLAG menées par des services étrangers… et le passage de six mois de Mohamed MERRAH en Israël confirme cela. Il y a des sergents recruteurs qui manipulent les jeunes pour en faire des criminels qui assassinent de pauvres innocents. Tout cela est sciemment voulu par les criminels de la pensée qui avancent la prochaine opération du GRAND DEPLACEMENT thèse chère au hideux Eric Zemmour juif Algérien de Zemoura (Sétif). Un point c’est tout. Il n’y a pas à chercher midi à quatorze heure. Pourtant ESTROZI et la préposée des caméras de surveillance qui a refusé de mentir et de céder aux pressions du lobby ont tout compris d’où venait le coup.

    Alors BASTA aux mensonges de ceux qui portent en eux la haine de l’Islam et des musulmans. Les responsables Chrétiens de France ont parfaitement compris les manoeuvres abjectes de ceux qui veulent une confrontation entre musulmans et chrétiens en appelant à l’apaisement.

    Alors, la question qui se posent est la suivante : A QUI PROFITE LE CRIME ????? Si les Chrétiens et les Musulmans appellent à la Paix et la Fraternité.

    Suivez mon regard….

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

  • Setta
    29 juillet 2016 at 11 h 23 min - Reply

    Moi je revient en Algérie au imames les vendredi rien en n’on parles point sur les attentas au nom de l’islam en nous bourse des discours d’il ya 5ciecles.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • djelloul habib
    29 juillet 2016 at 12 h 19 min - Reply

    Il y a tout de même des similitudes bizarres entre les années 90 en Algérie et ce qui se passe un peu partout dans le monde aujourd’hui,surtout en Europe.Un processus identique visant à terroriser les populations et leur indiquer le bouc émissaire:l’Islam.Aucune « pertinence » politique dans les cibles choisies,l’horreur qui va crescendo frappant uniquement des civils,un vieux prêtre.Les mêmes forces qui ont (indirectement) ensanglanté notre pays sont de nouveau à l’oeuvre sur un thèàtre plus élargi. C’est dans ce sens qu’il faut comprendre les éloges décernées à l’oligarchie autochtone.L »expérience algérienne se révélant probante au vu du résultat catastrophique actuel.Il s’agit de faire avaler les révisions des acquis socio-économiques à des Français tétanisés par les attentats,d’attirer dans la nasse l’Allemagne malgré elle attiser une éventuelle guerre civile entre chrétiens et musulma ns,le combustible ne manque pas:une jeunesse(rejetons d’émigrés mais pas que.)sans repères,révoltée et fonçant tête baissée dans toute aventure exotique.
    Il n’y a qu’Israèl qui reste miraculeusement indemne dans cette fournaise.Les quelques rares actions des Palestiniens sont scrupuleusement reproduites à l’identique en Europe:attaques au couteau,à la voiture,etc… »vous voyez bien ce nous endurons!ils sont tous pareils ,ces Musulmans »!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

  • djelloul habib
    29 juillet 2016 at 14 h 03 min - Reply

    Ce qui est encore remarquable,c’est la parfaite concordance ,une alliance objective dirait-on, entre les laîcards auto-proclamés d’içi et d’ailleurs, défenseurs de la démocratie et des libertés et les deux fascismes sionistes et wahabistes que ce soit sur la Syrie ,l’Egypte,la Lybie..leurs médias télécommandés reproduisant les mêmes discours.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • anonyme
    15 août 2016 at 23 h 09 min - Reply

    Chaque jour qui passe nous plonge dans une situation inédite qui sert de test d’acceptation avant de passer à l’étape suivante.
    Sid Kaci explique ce grave phénomène qui prouve que l’Algérie a peu de chances de s’en sortir parce que en dehors de quelques personnes, les gardiens du temple ont renoncé à faire leur devoir.

    Un Chef d’Etat impliqué directement à travers Panama papers dans la distribution de la manne de corruption, Un ex ministre Khelil qui continue à diriger le secteur de la rente et qui vient de fournir un contrat de fourniture de gaz à la 4eme usine d’ammoniac (a travers Bouchouareb), un Chef de Parti FLN voyou qui gère sa troupe de Malaga et Paris et j’en passe.

    L’absence de réaction entraine une escalade , la prochaine sera la désignation de Chakib Khelil comme Chef de gouvernement et le retour à la loi sur les hydrocarbures de 2005.

    Sid Kaci nous explique que la destruction du pays est programmée comme pour l’Irak, la Syrie et la Lybie.

    http://www.kassaman.com/2014/12/la-baisse-des-prix-du-petrole-va-faire-tomber-les-masques-par-sid-kaci.html

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Congrès du Changement National

    Galeries photos