Édition du
5 December 2016

Oubliez le pétrole et changeons ou disparaissons.

pétrole et corruptionFerhat Ait Ali
In Facebook

Une grande partie de mes concitoyens ne lit pas les événements avec une vision haute et la prise en charge de tous les détails, mais sous des angles morts, qui convergent avec leurs désirs du moment.

Ces deux derniers jours, les regards de tout le pays se sont tournés vers le sommet informel de l’opep, comme si c’était un match de coupe que nous devions remporter.

Le maigre résultat de cette réunion qui en fait n’est pratiquement rien au vu des enjeux réels du démantèlement du marché pétrolier methodiquement programmé par les USA depuis 2002, bien avant même la hausse du pétrole, n’a pas permis le saut attendu dans les cours du Brut, même sous l’effet de l’annonce, l’approche des 50 dollars pour le Brent n’étant que le fait d’une baisse temporaire des stocks americains.

Mais quand on veut faire une lecture non biaisée des événements et des enjeux, il faut survoler la carte entière et n’oublier aucun détail, car aucun d’entre eux n’est fortuit, peu important ou le fait du hasard.

L’Arabie saoudite que tout le monde croit chez nous capable et responsable de la chute des cours, et de ce fait tout aussi capable de les faire remonter, est dans un situation pire que la notre, étant la principale cible de cette guerre des cours, la Russie, et les autres dont nous n’étant que des cibles collatérales et pour certains même pas des cibles mais des diversions .

Les americains maîtrisent la technique pour produire autant de pétrole qu’ils veulent, à moins de 40 dollars de coût de revient en schistes et en sables bitumineux, et ne sont pas ces capitalistes qui pour quelque dollars de profits sont capables de vous vendre la corde pour les pendre comme le pensait lenine et le pensent les arabes après lui.

Ils ont aussi des calculs géostratégiques et même idéologiques et pourquoi pas messianiques, qui ne leur embrouillent pas la vision comme nous, mais peuvent être leur cap final ou intermédiaire vers une domination effective du monde, pas uniquement en termes de ressources, mais aussi en terme de culture et de système de pensée.

Ils sont même capables d’extrémisme et d’effacer les gêneurs ou les ennemis avérés de la surface du globe, sans cligner des yeux.

Si l’enjeu pétrolier était de couler la Russie ou l’Algérie, ou l’Iran même, ils leur aurait suffi de pousser leurs ex alliés saoudiens à pomper et forer plus, pour baisser les cours, et acheter au plus bas prix sans rien investir, ce que les saoudiens n’auraient jamais refusé sous la menace d’un lâchage américain.

Mais l’enjeu pétrolier en cours est de s’autonomiser du moyen orient, au maximum, et gagner sur les importations ce qui est perdu en exploitation de schistes, et de régler un problème qui représente une épine depuis le début de ce nouveau siècle.

L’Ex allié wahhabite est devenu gênant à tous points de vue, et même ses citoyens et ouailles aux états unis même sont devenus un problème de sécurité nationale.

Les contraintes dans les aéroports et autres lieux publics en matière sécuritaires, sont devenues un problème economique plus coûteux encore que le pétrole ou les quelques milliards de dollars arabes traînant chez eux.

Daesh ne s’est pas retrouvé par hasard en Irak en 2014 et en Syrie en 2015, et les americains et les russes, ainsi que le régime syrien, ne le ménagent pas par hasard aussi, sauf quand il va dans les endroits ou il n’est pas censé aller.

Cette monstruosité Wahhabite d’idéologie mais alliant les instincts délinquants des bas fonds occidentaux avec la sauvagerie bédouine du najd sous un discours religieux simpliste, n’aurait pas pu tenir une semaine à coté d’un puits de pétrole si les americains étaient encore intéressés par le pétrole moyen oriental.

La prochaine cible pétrolière sera le Venezuela, ou un gouvernement de droite sera installé par la population en colère avec la bénédiction US et des capacités de pompages multipliées par 4, et surtout des crédits et autres fournitures US qui vont leur attacher ce pays pour le siècle à venir.

En attendant, Daesh est programmé pour une descente vers le sud, une fois les saoudiens laminés sur le front Yemenite face aux houthis, les chiites saoudiens pour se soulever et protéger les zones pétrolières face à Daesh, avec l’aide des iraniens et discrètement des americains, et ce pays sera disloqué, après une écrasement de daesh face aux armées arabes qui iront au secours des hidjazis et pas des saoudiens, et le Hidjaz reviendra aux hachémites comme il l’a toujours été, mais sans le pétrole qui de toutes les manières ne vaudra plus assez pour faire une puissance de son détenteur.

La dernière loi du congrès pour actionner des procès contre les saoudiens pour les attentats du 11 septembre, a été confirmée par un veto du congrès au veto d’Obama, qui n’avait pour role que de faire patienter les saoudiens le temps que JASTA prenne son effet immédiat,avant qu’ils ne puissent liquéfier leurs avoirs.

Au même titre, le procès new-yorkais ou un juge avait collé l’affaire aux iraniens, était une diversion pour ne pas éventer la suite de l’affaire et sa cible finale.

Maintenant nous sommes face à une première plainte qui sera suivie d’une cascade de plainte, qui seront au prorata du butin en jeu, soit 600 Milliards de dollars.

Pensez cous que les américains, qui ont attendu 16 ans pour manger leur plat cible, vont laisser les cours remonter au moment ou ils se préparent à étrangler leur ancien ennemi ami?

Dans une guerre bien préparée, une attaque doit être préparée discrètement, menée fermement sur tous les fronts, et ne laisser aucune chance à l’ennemi de se ressaisir ni même de penser à une voie de sortie, c’est la base de l’art de la guerre.

Les petites opérations de diversion, et les grandes manœuvres sur les cours du pétrole ayant atteint le but recherché, il est temps de lancer l’offensive généralisée qui ira crescendo, et ciblera quiconque aura la mauvaise idée de gêner une manœuvre même par inadvertance.

Les russes ne sont pas la cible de cette attaque, et ils le savent, ils en sont même partie prenante dans la gestion du dossier syrien, l’Ukraine n’étant qu’une diversion de plus réglable en quelques heures de discussions sérieuses.

Mais les dirigeants myopes de chez nous, on confondu un gigantesque conflit dans lesquels nous sommes partie négligeable et cible accessoire au cas ou, avec une simple affaire de pompistes ou leurs talents de baratineurs seraient effectifs dans les heures qui suivent une réunion.

Le pétrole cher, et même à 50, sera impossible à revoir dans un avenir proche, et probablement même lointain, sauf si les états unis deviennent exportateurs nets, ce qui ne sera pas le cas à l’avenir, et le monde s’oriente vers l’après pétrole non pas faite de pétrole mais faute de besoin pour le pétrole.

De ce fait au lieu de pétarader comme dans les mariages sans lendemain, pour un non événement, il serait plus judicieux de se préparer à des lendemains pas très enchanteurs si on ne fait pas attention.

Tout l’avenir de toute la région se décide ailleurs, et ce n’est pas des peuples activables par matchs de football ou kermesse politique une journée par quinquennat, qui y feront obstacle sérieux.

N y survivrons comme ensembles humains, que ceux qui pourront vivre de peu, travailler beaucoup et avoir plus à gagner qu’à perdre de résister, en aucun cas ceux qui importent 14 Millions de tonnes de blé, pour se réveiller à 10 heure et réclamer leur part de poison dénommé pétrole.

Oubliez le pétrole et changeons ou disparaissons.


Nombre de lectures : 2021
20 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • amar mokhnache
    30 septembre 2016 at 20 h 59 min - Reply

    nos dirigeants ne pourront jamais faire leur mue ils ont amares tout un peuple a un baril de petrole ! ils sont totalement aveugles et ne croiront jamais que le salut soit autres choses qu un baril!!! faites une retrospective et admirons comment nos illustres dirigeants ont attendu passivement les crashs successifs !!!! pour eux octobre 88 , la decennie noire ….c est des accidents de parcours !!! l organisation du pouvoir ignore la responsabilite politique et a ce titre tout est permis et personne n est responsable!!!! la reunion officieuse de l opep a alger n est rien d autres que l expression de la difficulte de trouver une autre alternative au petrole et de s amarrer encore et d amarrer le ghachi que nous sommes a cette bouee qui ne sauve plus!!! pour le moment ils ont encore des reserves et peuvent encore s endetter ils rendront le tablier lors des remboursements de la 1ERE ECHEANCE..

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 7

  • rachid dahmani
    1 octobre 2016 at 8 h 52 min - Reply

    Bonjour à tous,

    Les regards de tout le pays se sont tournés vers le sommet informel de l’opep, comme si c’était un match de coupe que nous devions remporter démontre en fait une seule et unique chose. C’est que le pouvoir en place, le régime de bananes que l’on a, a réussi son pari qu’est celui de faire admettre à tous que l’avenir du pays est formellement suspendu au prix du baril. Il fait admettre par la même, en faisant oublier, son incapacité à gérer le pays d’une autre manière celle de développer le pays sur une véritable économie ancrée sur la création de richesses autre que celles générées par les hydrocarbures. Il fait passer sous silence son incapacité et son incompétence au travers de son insistance à vouloir à tout prix faire remonter le prix du baril pour encore se maintenir en toute quiétude au sommet du pays. Voila en quelques mots les motivations générales de notre système et ses corollaires lorsque pareille crise naît au sein de ses « imprévisions aléatoires » du moment qu’il n’a jamais rien maîtrise de part son incompétence et qu’il s’est spécialisé dans la dépense rentière uniquement d’une part, et d’autre part à faire des concessions à l’international pour se garantir une pérennité au pouvoir. Bonne journée à tous.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 15

  • Ali SBIH
    1 octobre 2016 at 18 h 54 min - Reply

    Salam Alikoum,

    Les angles ne sont pas morts, ils peuvent être droits ,aigus, obtus ou …. plats.
    Il faut s’interroger pourquoi Alger pour cette conférence, un pays qui joue les derniers rôles dans le concert des Nations… et qui l’a commanditée/autorisée ?

    Réunir 03 pays qui se font directement la guerre par milices interposées sous le couvert de dogmes religieux ,qui sont en train de mettre le Moyen Orient à feu et sang ,autour d’une table pour discuter de l’avenir de la consommation mondiale de pétrole est tout simplement un tour de force et cela obéit-il à des considérations que le « Compatriote » jouisseur du moment (comme le décrit le Chroniqueur) ne peut en saisir toute la profondeur.

    Avec 30 % de la production mondiale ,l’OPEP constitue une faible minorité de blocage et un piètre catalyseur de la croissance mondiale.

    La réalité est là ,la course est engagée pour le sous sol du M.O ,une refondation du droit international notamment pour ce qui concerne la disparition du lien traditionnel lié à la souveraineté frontières /sous sol,une nouveau code de la propriété ,peut être les mécanismes de la concession seront actualisés et les royalties de retour.

    Cela n’est pas une innovation ,elle existe dans beaucoup de pays et les USA seront les premiers ……….. obligés d’amender leur constitution.

    Beaucoup de Pays vont disparaitre car économiquement non viables.

    Dire que le monde Musulman se portera mieux sans les Al Saoud est une vue de l’esprit du fait du très faible impact de cette dynastie dans la conduite des affaires des Musulmans mais si ,par paresse intellectuelle, on s’adosse à la théorie du complot, alors on a toutes les clés pour expliquer les malheurs du monde passés ,présents et futurs !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

    • rachid dahmani
      2 octobre 2016 at 17 h 12 min - Reply

      Bonsoir Ali,

      Oui pourquoi Alger pour cette conférence…un pays (L’Algérie) négligeable à l’échelle internationale, sous tous les angles, dans toutes les grandes concertations amenant les grandes décisions. Force est de croire que, animé par ce désir de s’éterniser aux commandes du pays en toutes circonstances, ce pouvoir mafieux répondra à tous les désirs de ces grands. La traîtrise (envers le pays) l’ayant déjà maîtrisée depuis la guerre de libération. Si l’on rajoute l’incompétence criarde dont jouit notre régime de bananes dans l’édification d’une véritable économie on retrouve l’argument et l’opportunité en même temps des décideurs du monde à faire de notre mafia de véritables marionnettes consentantes. Bonne journée.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 12

  • Anonymement
    1 octobre 2016 at 22 h 40 min - Reply

    Je vous invite à prendre 30 ans du recul pour analyser la situation de l’Algérie et ses perspectives de survie. Lisez avec beaucoup d’attention les « communiqués » du FFS et les déclarations de Sid Ahmed Ghozali, les seuls à ma connaissance à avoir compris les défis qui nous attendent durant les cinq prochaines années.
    Paradoxalement, la baisse de prix du pétrole est une aubaine pour l’Algérie car le Système est obligé soit de se dévoiler, soit de partir. Le FFS et Hamrouche croient au père Noel et espèrent qu’ils quitteront le navire en abandonnant le capital investi depuis 15 ans.
    Bouchouareb a créé en tant que ministre un compte (dévoilé par Panama Papers) pour préparer le nieme contrat de transfert de rente gazière (signé avec la mafia indonésienne) en pleine crise financière, mais Chut, il ne faut pas en parler.
    Cette audace suicidaire fait peur à certains ministres (qui ne bénéficient probablement pas de la protection étrangère) qui se démarquent. C’est un appel du pied pour être démissionnés tout en gardant les avantages d’une bonne retraite. Ghozali nous confirme ce que nous savons déjà. L’opération 99-2018 est un Replay scientiquement plus élaboré du complot mis en place sous Chadli. L’assistance externe pour la formation militaire en Afghanistan des terroristes a été remplacée par des Assasins Financiers dont le plus célèbre vient d’être réhabilité grace aux zaouias.
    Hélas, le sort de l’Algérie est déjà scellé par les volumes d’exportation qui seront en forte baisse durant les prochaines années. Même avec un pétrole à 100$/bl , on ne comblera pas le déficit.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

  • fatma
    2 octobre 2016 at 2 h 03 min - Reply

    C’est pour le moins ahurissant de constater avec quelle euphorie nos dirigeants ainsi qu’une partie de la presse nationale nous ont présenté le soi-disant accord des membres de l’OPEP pour une réduction du volume de production du brut.
    C’est comme si notre pays pouvait je ne sais par quel miracle dicter la conduite à prendre aux Wahhabites et aux Iraniens notamment, deux ennemis jurés aux intérêts totalement divergeants.
    Au lieu de nous occuper de ce qui nous regarde (nos vrais proplèmes et l’avenir de nos enfants) et de nous réveiller du coma dont est plongé le pays depuis les années 70 à cause justement de ce poison appelé pétrole en pensant très sérieusement et immédiatement à une stratégie économique révolutionnaire qui nous libérera de cette malédiction, voilà qu’on nous montre le faste des salles de conférences et qu’on nous demande de diriger nos regard vers la cotation boursière pour constater que le prix du pétrole a bel est bien grimpé grâce au club des pins. Quelle foutaise!
    Les vrais enjeux sont naturellment ailleurs et nous malheureusement, nous comptons pour du beurre. Soyez honnêtes Messieurs, ahechmou chouiya, cessez de mener le peuple en bateau.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 14

  • fatma
    2 octobre 2016 at 11 h 06 min - Reply

    Au fait j’ai oublié de dire que la caricature accompagnant cet article est géniale, elle exprime parfaitement l’état de dépendance et la haut considération qu’on accord au nouveau seigneur de la terre sa majesté « PETROLE ».

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 7

  • setta
    3 octobre 2016 at 14 h 38 min - Reply

    pour habituer les algeriens a leffort au travail et se contenter dune paie il faut que se qui nous gouverne commence les premier a donner lexemple sinon aucun algeriens ne leve le petit doigt.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • Le var
    4 octobre 2016 at 4 h 11 min - Reply

    Les Algériens sont intelligents …ils savent tout …ils sont curieux …nos gouvernants doivent donner le bon exemple a tout les niveaux …la justice doit jouer son rôle …la complexité de la situation de ceux qu’on accuse n est certes pas favorable …ces scandales qui démoralisent notre peuple doivent cesser une bonne fois pour toutes …

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • HOUARI
    5 octobre 2016 at 17 h 04 min - Reply

    VOUS SAVEZ QUE LE PETROLE AUGMENTE OU BAISSE LA QUESTION N EST PAS LA. DAILLEUR QU’A T IL FAIT CE POUVOIR QUAND LE PETROLE DEPSSAIT OU FROLLAIT LES 100$ ??????????????????????????????????????????????????????????????????????

    ILS ONT CONSTUIT DES TROTTOIRES, UNE OU DEUX UNIVERSITÉS, UN OU DEUX HOSPITAUX, LE MONUMENT D ALGER HOUBEL, SI NON LA CATASTROPHE SOCIALE ET ECONOMIQUE DE NOTRE CHER PAYS PARLE AUJOURD HUI HAUT ET FORT D ELLE MEME.

    DESORMAIS LA CORRUPTION EST ANCRÉ DANS LA MOELLE EPINIERE DES DIRIGEANTS ET DU SIMPLE CITOYENS, L ANARCHIE BAT SON PLEIN, LA SOCIETE EST LIVRÉE A ELLE MEME, LA JUSTICE TOTALEMNT ABSCENTE POUR NE PAS DIRE INEXISTANTE, L ECONOMIE CHAOTIQUE, L INDUSTRIE PARALYSÉE, L EDUCATION HANDICAPÉE, LE CHOMAGE N EN PARLONS PAS LA CRISE DU LOGEMENT VAUT MIEUX SE TAIRE….ETC, ET EN FIN UNE SOCIETE CLOCHARDISÉE.

    OUI, POUR L’ALGERIE LE PETROLE EST UNE CHANCE QUI NOUS TOMBE DU CIEL ET DIEU MERCI SI ET SEULEMENT SI CETTE CHANCE ETAIT ENTRE LES MAINS DE LA COMPETENCE ET DE L INTEGRITÉ, ENTRE LES MAINS DES DIRIGEANTS QUI SONGEAIENT A CREER DES RICHESSES, ENTRE LES MAINS DES DIRIGEANTS QUI REFLECHISSAIENT SUR LA FORMATION DE L’ALGERIEN DU FUTURE, ENTRE LES MAINS DES DIRIGEANTS QUI DONNAIENT DE L’IMPORTANCE A L AGRICULTURE AU TOURISME A L ARTISANAT, A L EDUCATION, A LA FORMATION ET……ET….. MALHEUREUSEMENT CA NA PAS ETE LE CAS QUAND LE PETROLE ETAIT A 100$ LE BARIL L ALGERIE ETAIT ENTRES LES MAINS D ANALPHABETES, DES MEDIOCRES DES KHOBZISTES DES CORROMPUS ET ILS DEMEURENT ENCORE AUJOURD HUI POUR TROUVER DES SOLUTIONS A LEURS PROPRES CONNERIE.
    ALLAH YARHAM ECHOUHADAS

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • Dadache
    6 octobre 2016 at 18 h 12 min - Reply

    Même le 01 moharem ne trouve pas sa place avec nos dirigeants, si les dates religieuses sont manipulable alors quel sort réseve t on au 01 novembre le 05 juillet le 01 mai ou le 05 octobre. Les dates sont vidées de leur symbolique et utiliser dans des discours creux et quand ça arrange les gens du pouvoir …

    Nos jeunes aujourd’hui se souvienne de leur date de naissance et compte leur âge par décade, commencent par l’école avant 10ans ,pas de diplôme la vingtaine ,pour les diplômés pas de boulot la trentaine , alors la quarantaine pas de mariage, la cinquantaine pas de retraite anticipée, alors à 60ans pas de pélérinage, ainsi se résume la vie du jeune a 70 ans sans perspectives.

    Ceci dit ils doivent se prendre en charge refaire un 05 octobre autrement sans manipulation, s’ils veulent vivre dignement dans une société ou la justice , le civisme , la citoyenneté, les échelles de valeur ne doivent pas être des slogans creux , en remontant l’histoire chaque génération a pris ses responsabilité, contrairement a nous qui rédigeants sur ce sites et d’autres sans se tremper les mains …j’espère que les générations montantes relèveront le défi
    De réussir le changement …une chose est sur il ne doivent compter que sur eux mêmes , et ne pas devenir des écrivains parleurs rêveurs comme la plupart d’entre nous .
    J’ai beau a marcher comme eux j’arrive pas comment ils faisait ces braves chouhadas allah yarhamhum ….

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

    • rachid dahmani
      7 octobre 2016 at 12 h 12 min - Reply

      Bonjour Dadache,

      Chez nous le jeune à 70 ans cherche encore quelque embarcations de fortunes à défaut d’avoir une cane à pêche là où il n y a plus rien à pêcher. Comme les choses bougent et toujours dans le mauvais sens pour le jeune de 70 ans chez nous, alors bien avant qu’il ne soit octogénaire il a déjà travaillé le bois de son cercueil et visité l’aire qui l’accueillera pour l’éternité. Bonne journée l’ami.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • rachid dahmani
    11 octobre 2016 at 10 h 41 min - Reply

    Bonjour à tous,

    Le Brent se rapproche des 55 dollars pour notre malheur…c’est ce qu’on lit sur TSA et l’Arabie Saoudite prévoit un baril à 60 Dollars d’ici la fin de l’année…Pour….ce n’est pas possible notre mafia est sous la protection des dieux. Bonne journée à tous

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

    • Dadache
      11 octobre 2016 at 22 h 34 min - Reply

      De quoi faire de belle funérailles au Marabounta et les octogénaire qui l’entoure, que les prix montent ou descendent le Ghachi stagne dans toutes les situations et par ricochet il stagne dans tous ces états.

      On n’arrive plus a passer aucune vitesse, on s’est habitué au point mort, il ne faut surtout pas que ça change car dans ce cas on sera vraiment dépayisé, il faut pas baisser les bras mais juste vivre avec et prendre plaisir avec ces histoires des Milles et une nuit , ou va t-on trouver des BOUTEF des SELLAL des SAIDANI des LOUIZA, qui mènent 40 millions de BOUGNOULES avec mes respects car j’en fait parti….

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • fatma
    11 octobre 2016 at 22 h 13 min - Reply

    @rachid dahmani
    Bonsoir Monsieur, à mon avis il vaut mieux un baril de Brent au dessus de 40 $ et même à 60 $ si tel est le prix décidé par ceux qui ont le pouvoir d’agir sur le marché comme bon leur semblent. En tout cas, en tant que pays, nous ne sommes pour rien dans ce jeu de yoyo qui nous dépasse; par contre en tant que peuple, nous subirons sans aucun doute de plein fouet et qu’à Dieu ne plaise, de façon sanglante une éventuelle chute vertigineuse du prix (-25 $) de ce maudit liquide. Vous savez bien de quoi sont capables ces criminels quand ils sont dos au mur, ils vont nous affamer et ils n’hésiteront pas à passer sur nos corps avec les chars s’ils se sentiront en danger. Je pense donc que notre salut ne viendra pas du prix du pétrole, haut ou bas d’ailleurs, mais de nos têtes et de nos bras, c’est-à-dire de notre capacité à nous prendre en charge au sens large du terme.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 7

    • rachid dahmani
      14 octobre 2016 at 20 h 42 min - Reply

      Bonsoir fatma,

      Je vais peut être vous décevoir mais je ne vois pas les choses de la même façon. Il est certes vrai que notre salut ne viendra que de nos têtes et de nos bras comme vous dites, mais encore faut il que « décision » ou cette initiative soit prise quelques part (par qui j’en sais rien et c’est là toute la problématique). Quant au pétrole ou au prix de son baril, à partir de ce qui précède il est clair que si le peuple venait à être affamé va sortir de ses gonds et comme la marabounta qui nous gouverne ne sait rien faire avec ses neurones mais s’appuie que sur la rente par voie de conséquence s’il existe une chance de voir le peuple sortir de ses gonds c’est bien quand le prix du baril chute. Sinon, avec des revenus pétroliers conséquents pour acheter la paix sociale et « payer la répression » quand il le faut, il n y a pratiquement aucune chance de changement, aucune lueur d’espoir de voir le peuple un jour « quémander » sa véritable liberté. Bonne soirée.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • Anonymement votre
    24 octobre 2016 at 11 h 28 min - Reply

    MR Dahmani
    Le sommet informel de l’OPEP est un non évènement qui n’a pas eu d’impact siginificatif sur le marché.
    Son objectif était de redorer de blason de Chakib Khelil et « ses exécutants » mais le plan a échoué à la dernière minute. La démission de son protecteur Saadani confirme la nouvelle tendance. Les ennemis de Chakib Khelil ne sont plus les ennemis de l’Algérie.
    La baisse des prix du pétrole a dévoilé les mécanismes du complot qui s’inscrit dans le « remodelage du Grand Moyen Orient du Maghreb à l’afghanistant » dont l’un des paramètres le plus important est le contrôle de la Communication. Les secrets autour de la date de l’attaque de Tiguentourine vont un jour prouver qu’il y a eu complot. http://www.lematindz.net/news/22105-amar-saadani-la-maladie-de-bouteflika-et-la-recomposition-a-venir.html
    Hélas, m. Dahmani, je ne vois pas comment on peut redresser la situation car ce que vous ne savez pas, c’est que le complot en question a prorgrammé (depuis 20 ans) la chute de l’Algérie même avec un prix du baril à 100$! Ouvrez les yeux, il n’y a plus de FFR, la planche à billets de la banque d’algérie fonctionne jour et nuit et le déficit budgétaire tourne autour de 20 millards de dollars . Qu’en sera t-il dans 3 ans quand on confirmera que le niveau des exportations est en chute libre et qu’on a transféré la rente gazière à des privés étrangers en pleine crise financière (dossiers Asmidal)? De la corruption .. non c’est de la hautre trahison.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

    • rachid dahmani
      24 octobre 2016 at 18 h 02 min - Reply

      Bonsoir Cher anonymement votre,

      Je ne sais si vous lisez mes posts, mais peu importe… Pour ma part, et c’est ce en quoi je suis totalement convaincu, la traîtrise et la trahison des martyrs, du peuple et du pays Algérie a débuté pendant la guerre de libération. L’assassinat de Abane Ramdane en est une des illustrations que tout le peuple sait. Or toute traîtrise et toute trahison n’est pas fortuite. Elle est motivée par des objectifs précis et réfléchie de la meilleure façon qui soit. Aussi, et de part le constat ou le bilan effectué de l’indépendance à nos jours dans notre pays, il en ressort qu’une seule chose ayant animé les esprits des traîtres et on le constate jusqu’à présent…Le Monopole de la Rente ». Vous constaterez que tout ce qui est fait chez nous l’est dans un esprit rentier. Et pour cela, les traîtres ont eu besoin de tous les subterfuges possible pour dominer et « apaiser » le peuple jusqu’à un certain temps…Actuellement les choses ont évolué mais les objectifs sont les mêmes. Maintenant on fait passer les choses par la force au grand dam du peuple. La mafia qui nous gouverne à l’air de vouloir nous dire, je fais ce que je veux et je vous « emm… ». Quand à nous, et dans tous les quotidiens du pays, on rapporte ci et là les effets et les diversions conséquences et manipulations de la mafia qui nous gouverne. On lira des tas de dissertations sur la démission de saadani, des articles à répétition su toufik, des complots ci et là, de la manipulation dee l’étranger, des déficits budgetaires…etc et on n’écrira jamais assez que le seul but de la marabounta qui nous gouverne est de monopoliser la rente et qu’elle s’en tape le coquillard du devenir de tous les Algériens? Amicalement votre.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

  • Anonymement votre
    26 octobre 2016 at 7 h 17 min - Reply

    Mr Dahmani,
    N’ayant pas de données sur la gouvernance de ces dernière décades , vous écrivez:
    « on n’écrira jamais assez que le seul but de la marabounta qui nous gouverne est de monopoliser la rente .. »
    Posez vous une seule question: pourquoi des milliardaires ramenés au pouvoir chercheraient-ils -à leur âge- à monopoliser la rente pour s’enrichir? Non, Monsieur. Ils sont en mission pour détruire l’Algérie qui est sur une liste où il ya déjà la Lybie, l’Irak et la Syrie.
    Comment ? en détruisant la rente des hydrocarbures sans laisser aux algériens les moyens de développer des alternatives pour une autre économie. Dans dix ans, on sera confronté à la famine et on s’éclairera à la bougie dans 20 ans!
    Le contrôle des médias (à l’exception de la vidéo de KBC sur Chakib Khelil qui leur a fait du mal) est tel que les plus gros scandales du régime passent inaperçus. Mais, lorsque la rue instaurera le chaos- ce qu’ils ont prévu- ce sera trop tard.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

    • rachid dahmani
      27 octobre 2016 at 7 h 57 min - Reply

      Bonjour anonymement votre,

      L’un ne va pas sans l’autre…et pour rappel l’enrichissement n’a pas de limites pour l’être humain…Bill Gates qui a fêté ses 70 Milliards de dollars voudrait certainement en avoir un peu plus…quoique maintenant il revoie sa copie. En second lieu détenir une richesse sans la protéger en possédant pouvoir ne se fait plus de nos temps. D’où les stratagèmes diaboliques de la marabounta qui nous gouverne et de la toile tissée voila plus de cinquante ans. Amicalement votre.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

    Congrès du Changement National

    Galeries photos