Édition du
4 December 2016

Le dernier livre lu par nos « dépités » ? La loi de finances !!!

Loi de finance2017Fatma

C’est terrible comme notre pays sombre de plus en plus dans la médiocrité, en effet tout le monde aura remarqué que depuis maintenant plus d’une décennie, le seul et unique document économique et financier officiel de l’état Algérien est précisément loi de finances. D’ailleurs ce document qui est sensé être une une simple récapitulation du budget de l’état est attendu avec beaucoup de curiosité mêlée d’espoir et d’appréhensions. Sa signature par le président de la république est entourée de tout un cérémonial. c’est le fruit d’un travail de réflexion de tous nos experts durant une année entière, peu importe son contenu, l’essentiel c’est le fait de l’avoir fait comme chaque année et parfois même deux fois par an lorsque les idées ne sont trés claires. Ce document est tellement important qu’il a relégué au second plan les différents codes des impôts, d’ailleurs tous les amendements liés à la fiscalité sont pris à travers cette fameuse loi de finances. C’est à se demander ce que font durant toute l’année tous ces ministères et tous ces organismes bidons et à quoi servent-ils. Quel est le rôle de la banque d’Algérie dans les grands équilibres économiques et financiers et notamment la balance commerciale et la balance des paiements ? Quels sont les organismes sensés définir une stratégie à long et moyen terme en matière économique ? Qu’allons-nous devenir sans recettes pétrolières ? des questions sans réponses. Je suis persuadé qu’une bonne vielle dame du fin fond de nos campagnes saura gérer les finances du pays mieux que ces va nu pieds.
Pour l’anecdote, ce document est tellement vénéré que lorsqu’un journaliste a demandé aux députés de l’APN quel était de dernier livre qu’ils auraient lu, beaucoup ont répondu : la loi de finances, sacrés ‘dépités’ de chez nous.


Nombre de lectures : 1546
4 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • rachid dahmani
    5 octobre 2016 at 13 h 53 min - Reply

    Bonjour Madame,

    Si vous connaissez comment le vendeur de cacahuètes du coin fait fonctionner sa boutique alors vous connaissez par transitivité comment nos dirigeants font fonctionner le pays. Rôle de la banque d’Algérie dites vous dans les grands équilibres économiques? vous pensez que le vendeur de cacahuètes en a besoin pour sa boutique? Bonne journée chère madame.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • ilh
    6 octobre 2016 at 17 h 26 min - Reply

    Tu veux qu’on fassent quoi Fatma?

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • fatma
    6 octobre 2016 at 23 h 24 min - Reply

    @ilh
    Qui suis-je pour vous dire ce qu’il faut faire ? Je ne vous demande rien, faites ce que bon vous semble. Chacun de nous est responsable de sa petite personne et sa propre famille et c’est déjà beaucoup.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Ali SBIH
    7 octobre 2016 at 10 h 55 min - Reply

    Salam alikoum

    Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises lois de finance ,ce qui crédibilise cet agenda des dépenses est la qualité de l’intention qui est derrière et si les institutions de contrôle ont leur mot à dire sur les choix ,l’art et la manière bref de la transparence et encore de la transparence ,mais comme le répète @Rachid « Erracham…. ».

    Mais comme le fait @Fatma ramener les vieilles recettes de grand-mère dans l’approximation de ces supercheries à répétition revient à dire qu’il faut réhabiliter et l’empirisme et l’à peu prés ,02 techniques dans lesquelles ont puisé à tour de bras tous les gouvernements successifs avec les résultats que l’on sait(taux de croissance de l’inflation ,du chômage et de la délinquance…. à 02 chiffres….)

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • Congrès du Changement National

    Galeries photos