Édition du
10 December 2016

Credoc obligatoire : une loi absurde et irrationnelle

ouyahia hachakFatma.

Il n’y a aucun doute, sauf pour celui qui ne veut pas voir ou ne veut pas comprendre, les graves problèmes économiques auxquels est confronté notre pays sont produits et engendrés par l’incompétence caractérisée de nos dirigeants et les malversations qu’ils accomplissent à leur profit. Si non comment peut-on nous expliquer qu’un pays riche et gigantesque comme le notre, situé quasiment au centre de la terre, doté de toutes sortes de ressources naturelles, d’une très belle côte de 1200 km sur la méditerranée et d’un peuple jeune et généreux; se classe parmi les dernières places de tous les classements du monde.

A mon avis l’un des avantages de la démocratie est sans conteste l’alternance au pouvoir, de sorte que même si la majorité au pouvoir vote une loi absurde et irrationnelle, elle sera sans doute abrogée par la nouvelle majorité, quand elle n’est pas amendée sous la pression de l’opposition et de la société civile. Mais dès lors qu’il s’agit d’une dictature le mal persistera Ad vitam æternam, tant que les auteurs de cette loi et leur acolytes sont vivants, car ces brutes à la cervelle d’oiseau ne peuvent pas se déjuger quitte à mener le pays à la faillite.
La preuve, il a fallu 07 ans pour se rendre compte que la loi absurde qui a rendu le Credoc obligatoire est très préjudiciable au pays. Comme tout le monde le sait (sauf nos ignares de dirigeants) le Credoc ne constitue nullement un gage de conformité des produits importés et encore moins un avantage financier quelconque. Bien au contraire, il profite beaucoup plus au fournisseur puisqu’un crédit lui est ouvert à l’avance et il en dispose dès qu’il remet les documents usuels (connaissement ou LTA ….) à sa banque.

En d’autres termes et chose ahurissante,les règles commerciales universelles ont été bel et bien inversées par l’Algérie d’Ouyahia : Ce n’est plus le fournisseur qui fait crédit à son client, mais le contraire, c’est le client qui finance son fournisseur. D’ailleurs tous les partenaires de l’Algérie étaient étonnés par cette mesure bizarre. Au demeurant le Credoc (même s’il comporte plusieurs types) est exigé notamment pour les mauvais clients, la loi de finances 2009 a placé de facto notre pays dans cette catégorie. Durant les années 70 à 2000, j’ai travaillais dans diverses entreprises Algériennes, nous avons toujours payé nos importations avec un crédit minimum de 90 jours voir 120 jours. Nous n’acceptions pas les fournisseurs qui exigeaient le Credoc.

Mais est-ce que le préjudice subi par le pays a été évalué ? Le principal auteur de cette loi a-t-il été convoqué par la justice ou par une commission parlementaire ? Et pourtant beaucoup de chefs d’entreprises nationales compétents ont été emprisonnés et brisés à vie pour des raisons politiques. De jeunes chômeurs, désœuvrés et exclus de l’école algérienne croupissent dans les prisons pour un simple vol de portable.

La deuxième grande connerie du siècle est cette règle du 51/49%. Cette machination qui a empêché le pays de bénéficier des IDE à l’instar des pays voisins et de tous les pays de l’ex bloc socialiste. Nos esprits éclairés ont copié sur les saoudiens notamment pour agir en nababs. Ils ont abreuvé la population de discours mensongers, démagogiques et sans fondement en présentant cette règle comme salvatrice et protectrice des intérêts du pays. D’ailleurs pour Louiza Hannoun et ses adorateurs cette règle protège l’économie du pays contre le capitalisme international. En vérité, c’est tout à fait le contraire, ces mafieux ont une stratégie diabolique, ils ne pensent qu’à consolider leurs fortunes volées. Ils proposent donc aux éventuels investisseurs étrangers de ramenez leur savoir faire, leur technologie et leur argent, quant à eux, ils participeront au capital des sociétés avec leurs dinars volés au peuple et en étant majoritaires (51%). En décourageant ainsi les investisseurs, ils leurs disent de restez chez eux et d’envoyer les marchandises surfacturées contre le fameux Credoc et tout le monde est gagnant. Les étrangers ont compris le manège, ils ne sont pas tombés dans le piège tendu et personne n’est venu s’associer à ces criminels. Cette absence d’investissements étrangers très préjudiciable pour notre pays profite malheureusement à nos mafiosos, puisqu’ils ont le monopole sur la quasi-totalité des produits importés et continueront à importer tout ce dont la population a besoins avec la seule ressource exploitée du pays c’est à-dire le pétrole.

Il y a malheureusement des gens qui pour atténuer cette grave décision veulent introduire une notion ambiguë et qui n’a jamais été définie. Il s’agit du concept de « secteur stratégique ». Cette règle ne doit s’appliquer qu’au seul « secteur stratégique » disent-ils, sans jamais nous dire ce que veut dire ce concept. Bien sûr, si vous demandez l’avis de Haddad, il vous dira par exemple que la réalisation des trémies et la réfaction des routes est hautement stratégique pour le pays. Pour moi, c’est simple, mise à part le sol et le sous-sol, il n’existe aucun secteur économique stratégique. En effet, la terre qu’elle soit agricole ou autre doit être incessible et aucune prise de participation des étrangers ne doit être acceptée. La terre c’est tout ce que nous possédons et qu’on va laisser à nos enfants, si non c’est quoi donc l’Algérie ? S’ils nous prennent la terre, c’est simple ils vont nous chasser et nous récupérer comme esclaves chez eux. En plus de la terre, le pétrole constitue pour l’instant notre seule source de survie dans ce monde de prédateurs. S’ils achètent notre sous sol, que restera-t-il à nos enfants ? Le sable du désert ?

A ces deux secteurs que je considère de souveraineté nationale s’ajoute, le secteur financier qu’on doit baliser par des règles strictes pour éviter toute main mise de la finance internationale sur ce secteur. Les autres secteurs sans exception n’ont rien de stratégique, je ne comprends pas en quoi la fabrication de gobelets, de fourchettes ou de jus de fruits est-elle stratégique. Même des secteurs qui semblent à priori important tels que le transport, la construction mécanique etc… doivent être libre d’accès à l’investissement national et étranger, nos sociétés et autres entrepreneurs n’ont cas apprendre à travailler dans un environnement concurrentiel ou mourir. Ce n’est pas au peuple de subir les surcoûts et la mauvaise qualité de leurs produits. Ces suceurs de sang doivent savoir que c’est fini, ils ne pourront plus cacher leur incompétence.


Nombre de lectures : 2296
17 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • djelloul habib
    15 octobre 2016 at 13 h 38 min - Reply

    En effet, quelle astuce diabolique que ce 51/49! Sous couvert de nationalisme économique,assurer la pérennité de l’import-import en dissuadant toute tentative de production au niveau local.Combien d’industriels grands et petits ,las des entraves de la bureaucratie se sont convertis (bien souvent à leurs corps défendant) dans l’import Credoc! Plus de tracasseries administratives,plus de structures à entretenir,surtout plus d’employés à payer! deux ou trois hommes à tout faire pour réceptionner les conteneurs et le tour est joué!Le désastre est total:déperdition de la main d’oeuvre qualifiée:savoir faire ,même limité,perdu à tout jamais,société alimentée à la mamelle des importations de gadgets ,tissus des PME et PMi mis par terre,la liste est longue et le processus peut être irréversible.
    !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 8

  • rachid dahmani
    16 octobre 2016 at 7 h 52 min - Reply

    Bonjour à tous,

    Nos dirigeants ne sont pas si ignares que cela, du moins pour les principaux dirigeants du pays. Il est vrai que l’incompétence règne à plusieurs niveaux de la hiérarchie du pays mais c’est intelligemment opéré pour pouvoir asseoir un pouvoir total et pouvoir disposer de toutes les richesses sans failles. Car enfin, comment expliquer des textes adroitement élaborés pour permettre à la marabounta qui nous gouverne de pouvoir s’enrichir sans cesse et de rester au commandes du pays rien que par le pouvoir des textes de lois? Tout est fait de telle sorte à pouvoir puiser de la rente et taire un peuple qui se meurt depuis l’indépendance à nos jours. Aux yeux du monde entier nous sommes une république démocratique et populaire, que notre président a été élu par une majorité et que toutes lois de notre pays donnent une chance à tous les Algériens. Entre la réalité et l’écriture de la pensée il y a bien évidemment un gouffre et nous nageons tous dans ce gouffre faisant tous mine d’avoir compris alors que la vérité qui est ailleurs nous la lorgnons d’un coin de l’oeil. Bonne journée à tous.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 9

  • Si Salah
    16 octobre 2016 at 11 h 58 min - Reply

    Haddad, épicier de son état, devient patron des patrons et va de Shanghai à Detroit expliquer au monde les mécanismes du « miracle » économique algérien. Le jury du Nobel a vraiment fait n’importe quoi cette année en primant d’obscures profs de Harvard et MIT…

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

    • rachid dahmani
      16 octobre 2016 at 14 h 51 min - Reply

      Bonjour,

      Haddad? il fût un temps où on le voyait sortir des cageots de légumes et fruits de son épicerie vers l’extérieur et les alignait un à côté de l’autre. C’était le temps où il fallait trimer pour cinq centimes. Et la cervelle n’y était pour rien. Bonne journée.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 8

  • rachid dahmani
    18 octobre 2016 at 12 h 27 min - Reply

    Bonjour à tous,

    Par Chawki Amari;

    Nous sommes à peu près dans cette situation, celle d’une famille recomposée, nombreuse, avec un père qui fait cultiver par d’autres un champ de pommes de terre hérité d’une vieille nationalisation. Avec les prix de la pomme de terre qui ont chuté sur les cours mondiaux, le bouleversement est là. Comment répartir le budget en sachant qu’il a fortement diminué ? Pour le père de famille, c’est très simple : on réduit les dépenses des femmes et des enfants mais on ne touche pas la Mercédès et le père garde son train de vie et mange de la viande tous les jours, de préférence à midi et dehors, quand les femmes et les enfants sont à la maison à manger des haricots secs. C’est ainsi que pour la loi de finances de cette année, on a pu voir des augmentations partout et des budgets en baisse, pendant que le budget de la Présidence restait globalement le même, autour de 8 milliards de dinars, soit environ 80 millions d’euros.

    Quand on voit que le budget de la présidence tunisienne est de 5 milliards de dinars, soit 50 millions d’euros, c’est déjà beaucoup. Quand on voit que le budget de la présidence française est de 100 millions d’euros, équivalent du budget algérien mais avec un PIB 14 fois supérieur, on est en droit de se poser des questions. D’autant qu’on pourrait aller plus loin et faire remarquer que le budget de la présidence allemande est de 36 millions d’euros, soit la moitié de son équivalent algérien, avec un PIB 18 fois plus important. S’il s’agit de construire la plus grande mosquée du monde pour prouver sa foi, le croyant devrait commencer par lui-même et réduire sérieusement ses dépenses, d’autant que comme vient de le répéter Louisa Hanoune, citant l’augmentation de 7% sur la location, «le gouvernement est prêt à pousser le pays dans l’abîme et ne pas toucher à une minorité». Dans l’Egypte en crise, le général-président Al Sissi a donné la moitié de son salaire et de son patrimoine à l’Etat. Dans l’Algérie en crise, on réfléchit encore à comment s’attribuer le patrimoine de l’Etat.

    Chawki Amari

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Le serpent
    24 octobre 2016 at 7 h 26 min - Reply

    Si Salah , vs critiquez Haddad parce qu’il est inoffensif ? Du n importe quoi… Ali Haddad est parmi ceux qui ont ouvert les portes du FCE à toutes les entreprises Algériennes…alors que ses prédécesseurs avaient travaillé en vase clos avec leurs Dieux ….

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

    • rachid dahmani
      24 octobre 2016 at 9 h 45 min - Reply

      Bonjour le serpent,

      Il est vrai qu’Ali Haddad a ouvert plusieurs épiceries, Ali baba ne s’y est jamais retrouvé sa caverne étant engloutie. Bonne journée l’ami.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

    • Dardache
      24 octobre 2016 at 10 h 11 min - Reply

      Et toi le serpent tu defend le Haddad car tu as certainement tirer des dividendes par cette mesure d’ouverture du FCE. Les présidents des patronats des autres pays ont des diplômes et parlent plusieurs langues qu’on est il du notre …normal qu’il soit défendu par un ovipare vous usez du même venin au règne de la médiocrité les reptiles prennent la parole et se défendent entre eux ou va l’Algérie

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • le che
    24 octobre 2016 at 12 h 48 min - Reply

    bonjour DADACHE ,
    croyez moi que je vis des deboires depuis 3ans ou mazel,tout ça ,a cause des recours lors des AAO, je vous invite a visiter ma ste a n importe quel mpment ….tous les ALGERIENS ne sont des malfaiteurs ….

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

    • Dadache
      24 octobre 2016 at 18 h 41 min - Reply

      Cher Che
      je parlais du Haddad et celui qui le défend, il n’a pas trouvé mieux que le pseudo de SERPENT pour le faire , un lapsus révélateur de la nature de ces gens, je fais des mues en passant de DRIA à DADACHE de HMADACHE à DARDACHE mais je n’ai jamais penser à vilipender des innocents et je n’ai jamais généraliser lors de mes interventions , bien sur qu’on est pas tous pourri jusqu’à l’os , et si ce système continue de fonctionner c’est grâce à des gens intègres dans différents niveaux de la société….

      D’ailleurs je pense à m’ en débarrasser de ces pseudos, et si j’oser d’user de mon nom et faire un appel à la veille de ce premier novembre à tous les algériens pour faire un briefing à partir du deux novembre, une gréve générale pour ce réapproprier la symbolique de cette date souillé par les dirigeants actuels. La question est ce que ça vaut la peine de se sacrifier, serais suivi par la majorité silencieuse , se retrouvé comme l’inspecteur Tahar avec le commissaire c’est le scénario le plus plausible….

      Alors cher Che que tu aie réussi à gérer ta SOCIÉTÉ c’est bien , que tu sois toujours intègre c’est très bien , mais que tu vive dans une SOCIÉTÉ soumise et que l’on continu de subir , le dictât , les injustice, la Hogra de ceux qui nous gouverne sans réagir ……on est tous complice quelque part.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • le che
    24 octobre 2016 at 13 h 01 min - Reply

    Mrs Dardache et Dahmani,
    M,Haddad ne m a jamais aidé, je n ai jamais beneficier d un lot de terrain ou d un logement,
    j ai meme refusé l attribution d un logement , j habite dans une cité et mon logement acheté en deuxieme main …merci pour les compliments .

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

  • Le Che
    24 octobre 2016 at 22 h 30 min - Reply

    Cher dadache ,
    Des amis m.’ont invité à adhérer au Fce ,son mérite chez le changement par rapport à l’ancien ,lui a rassembler tous les petits ou grands patrons Algériens et nous a permis de nous connaître y compris des invitations à l l’étranger pour rencontrer des éventuels partenaires ou échanger nos expériences, j ‘ai essayé avant vous a répondre aux abus lors des AAO portant acquisition d d’équipements medicaux…j ‘ai gouté au pain noir et même plus …je commence a retrouver mes repères grâce à ces échanges… La noyade est difficile …imaginer vous êtes enfermé dans une bouteille et le bouchon fermé…le salut, le lumière viendra par l éducation,la musique,le sport les études …l’intelligence…est ce une solution de détruire…moi je préfère construire malgré les difficultés…

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

    • rachid dahmani
      27 octobre 2016 at 7 h 51 min - Reply

      Bonjour le che,

      Avec cette dernière intervention dans votre dernier post je comprend aisément votre attitude votre façon de procéder et surtout toutes vos motivations. Bonne journée l’ami.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

  • Harissalibre
    7 novembre 2016 at 0 h 42 min - Reply

    Je suis exportateuf francais Le credoc est ma garantie de paiement et le moins de traccasseries administrati es algeriennes le credoc c est le paiement a ma adisposition a ma banque francaise il me suffit d embarquer la marchandise a un port francais JE NACCEPTERAIS JAMAIS DE VENDRE MES MARCHANDISEES A UN ALGERIEN SANS PAIEMENT CREDOC
    POUR LE 51/49 c est quoi la difference? c est un pour cent!!!! mais en ayant 51% du capital la gerance me revient de droit ! je gere comme je veux j achete ou je veux au prix que je veux chez qui je veux je transfere ce que je veux je suis le maitre et si je veux je coule la societe ou je m en vais et je vous laisse les cles a molette
    Bandes d ignares !!! AU lieu de militer pour l association avec des societes etrangeres qui ne viendrons que pour sucer votre sang .Embauchez des techniciens et ingenieurs etrangers qui vous servirons de cadres et de formateurs et serez maitres a 100% chez Les usa le canada l europe evoluent comme cela Il y a des centaines de miliers de techniciens qui cherchent a s expatrier parcequ ils ne trouvent de travail chez eux ET VOUS PRETENTDEZ ETRE DES PATRIOTES !!!!!!!!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

    • rachid dahmani
      7 novembre 2016 at 7 h 39 min - Reply

      Bonjour harissalibre,

      Vous exportez de la harissa française?

      Bonne journée…

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • djelloul habib
    8 novembre 2016 at 17 h 22 min - Reply

    D’accord à 100°/°avec « Harissalibre »sur le dernier volet de son intervention.plutôt que de signer des contrats sans aucune forme de contrôle à des sociétés étrangères qui ont partie liée avec nos décideurs pour piller le pays sous forme de ristournes epour importer n’importe quoi,faire appel à des cadres d’expérience séniors ou plus jeunes,étrangers ou membres de la diaspora algérienne et leur offrir un cadre attactif dont l’objectif de former nos jeunes et leurs apprendre les rudiments indispensables à la culture d’entreprise. Cela reviendra beaucoup moins cher et plus profitable que l’importation forcenée de gadgets.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

    • rachid dahmani
      9 novembre 2016 at 7 h 13 min - Reply

      Bonjour djelloul habib,

      Plus facile à dire qu’à faire appliquer je pense. Et résultats des courses dans cinquante ans encore on en sera toujours au même point. Bonne journée.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

    Congrès du Changement National

    Galeries photos