Édition du
5 December 2016

La Kabylie n’a pas besoin de tuteur.

 http://ait-benali.over-blog.com/

union5« Je ne peux pas orienter mon peuple vers une impasse. » Ces mots ne sont pas extraits d’un discours de Staline ni de Fidel Castro, mais prononcés par le chef autoproclamé de la Kabylie, Ferhat Mehenni. Pour lui, ce peuple-troupeau doit être guidé. Et pourtant, aucune expérience de ce style n’a réussi dans le monde. On ne dicte pas aux citoyens la marche à suivre.

Rappelons-nous du rêve brisé de l’Algérie en 1962. Bien que l’indépendance soit l’œuvre du peuple, le fait que le duo Ben Bella-Boumediene ne veuille pas le laisser décider de son sort, l’Algérie allait et va encore de régression en régression.

Au lieu de se battre en vue d’honorer le sang des chouhadas –ils ont cru à la fondation d’un État égalitaire –, le séparatiste emprunte une voie contraire. Pire encore, dans son vocabulaire, le recours à la violence est à peine voilé. Il appelle même ses partisans à imposer leur ordre là où c’est possible. En d’autres termes, toute discussion est close. Son projet doit être imposé. Sur quelle base ? Il est difficile de croire à autre chose que la contrainte.

Pour y parvenir, tous les moyens sont bons. Y compris le mensonge. Or, contrairement aux allusions de Ferhat Mehenni, en 1963, les opposants au régime de Ben Bella étaient plus attachés à l’unité nationale que les usurpateurs du pouvoir. En tout cas, il ne s’agit nullement d’une guerre au sens où l’entend le séparatiste.

Par ailleurs, dans sa pseudo révolution, appelée la réorganisation du MAK, Ferhat Mehenni n’est pas à une contradiction, voire à un mensonge près. Au moins sur un point, à savoir la liquidation du MCB, il faut être honnête avec l’histoire en reconnaissant que le coup d’estocade qui a achevé le MCB venait de ses soi-disant représentants.

Pour ceux qui feignent d’ignorer cet épisode, il faut remonter à novembre 1988. À cette époque, quatre animateurs du MCB, dont Ferhat Mehenni, décrètent la mort du MCB et sa transformation en parti politique, en l’occurrence le RCD. Ce n’est ni plus ni moins que le vol d’un symbole appartenant à toute la région. Hélas, pour Ferhat Mehenni, cette usurpation n’est que la première d’une longue série.

Enfin, tout ce qui retarde l’avènement du royaume de Ferhat Mehenni, c’est le maintien en vie d’Abdelaziz Bouteflika. Pour lui, la disparition du chef de l’État profiterait au MAK « pour proclamer l’indépendance de la Kabylie. » Oublie-t-il que même si sa force de nuisance n’est pas négligeable, les forces patriotiques de la région ne toléreront pas une scission dictée par un homme guidé par la revanche.

Aït Benali Boubekeur


Nombre de lectures : 1124
6 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Alilou
    2 décembre 2016 at 4 h 11 min - Reply

    ce gars ressemble etrangement au pere noel…il revient toujours avec le meme refrain a chaque année…il doit habitée certainment au pole nord pour avoir les idées aussi geléés que lui….

    Mr Mhenni l`algerie est une est indivisible…et je signe je suis kabyle a 110%….merme avec tous les problemes de la hogra en kabylie je ne diviserai jamais mon pays…

    PS: la hogra est partout en algerie, elle touche tout le peuple qui habite chaque cm2 de notre territoire pas seulement la kabylie.

    je suis constantinois, aanabi oranais, biskri, tindoufi, soukahrassi, tlemcani, touggourti…je suis djazairi pas seulemt kbaili…did you get it or not….

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Amar
    2 décembre 2016 at 15 h 21 min - Reply

    S’EN PRENDRE D’ABORD AU POUVOIR MILITAIRE QUI A CREE LE MAK.
    .
    Le texte ne dit rien sur la responsabilité de la SM/DRS dans la création du MAK, comme d’ailleurs d’autres partis-officines (RCD, MPA, RND, etc. etc.). Et ne dit rien sur le fait qu’une bonne partie des militants du FFS (l’auteur est du FFS) a rejoint le MAK car le FFS est  » entré dans le rang « ,  » dans le giron  » du Pouvoir dictatorial, dans la  » stratégie du pouvoir « , et participe aux mascarades électorale, et ne souffle aucun mot sur les exactions des Généraux, n’exige plus la dissolution de la Police politique, ne dénonce plus ses crimes…. En fait, le FFS actuel (2011-2016 …. ou même avant)est dirigé par un  » Cabinet noir  » allié à  » un Clan en particulier, et (donc) au Pouvoir en général « …..
    .
    C’est ce Régime manipulateur et corrupteur qui instrumentalise tous ces les extrémistes (salafistes, baâssistes, éradicateurs, militaristes, séparatistes ….), ce qui l’arrange amplement, et se présente comme  » recours face aux menaces  » ….. qu’il génère et instrumentalise !
    .
    Bien sur, le MAK est un mouvement extrémiste, mais qui agit librement alors qu’il n’est même pas agréé. Il s’active en France, accepté par les autorités française, car il ne dérange pas le Régime militaire d’Alger …..
    .
    La question du financement de ce parti extrémiste est aussi posée. Régime militaire s’en occupe, et a beaucoup de  » caisses noires  » un peu partout dans le monde, surtout en Europe et ailleurs en Amérique (USA, Canada), lui servant de réserve pour les subsides généreusement offerts aux soutiens et complices (partis, personnalités, parlementaires, agents d’influence, maitres-espions, etc.) En France, c’est la  » place forte de LA SM/DRS  » qui dispose depuis très longtemps déjà Hôtels, Bars, Sociétés, Entreprises gérés par des  » prête-noms « , des petits Rebrabs….
    .
    Ce texte est loin de la vérité, toute la vérité. Il s’inscrit dans  » les dénonciations sélectives  » …. ……

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • Youssef
    3 décembre 2016 at 0 h 07 min - Reply

    .
    .
    LE  » VIDE POLITIQUE  » CRÉE PAR LE RÉGIME MILITAIRE PROFITE AUX EXTRÉMIS(M)ES DE TOUS BORDS (…)
    .
    C’est d’abord au Pouvoir militaro-mafieux qu’il faut s’en prendre. Car c’est sa Police police politique secrète qui a instigué le MAK de Ferhat (et le MPA de Benyounès)tous deux ramifiés du RCD, ce parti-officine créé par le puissant Clan Belkheir-Ayyat-Belkaid-Megueddem-Khédiri, puissamment amarré à la puissante SM dans les année 88-89-90 …
    .
    C’était au Printemps noir 2001 que le MAK avait été mis au devant de la scène. Ferhat venait d’entamer plusieurs tractations secrètes avec Le Colonel de la SM Rachid Aissat (de Tazmalt). -Ferhat en est habitué, ayant déjà rencontré plusieurs Officiers supérieurs de ladite Gestapo, et les Généraux Mediène, Betchine, etc. Bref, initialement, le mouvement devait s’appeler MKL, comme l’indiquaient les affichages  » tombés du ciel  » (sinistres pratiques de la SM), sigle vite retiré car le  » L  » (Libération)est très  » frappant  » du fait de la connotation  » très forte  » du terme, qui signifie entre autres  » lutte armée « ,  » insurrection « , et que ça allait vite amener les gens à supputer sur la manipulation des Services ….
    .
    L’EXTRÉMISATION DU CHAMP POLITIQUO-MÉDIATIQUE ou L’ÉCARTEMENT DES POSITIONS VERS LES EXTRÊMES :
    .
    La SM-DRS a déployé tout un arsenal de stratagèmes, de ruses, de manipulations, de provocations et de répressions pour casser les forces de rassemblement (qui cherchent les convergences et les compromis) pour la réconciliation nationale et l’engagement d’un véritable processus de transition. Aussi, ladite Police secrète (cœur et cerveau de Junte) a toujours pratiqué et privilégié l’instrumentalisation des groupes ultras et extrémistes qu’elle fait naitre dans ses Labos’)
    .
    LE POSITIONNEMENT POLITIQUE DE FERHAT (MAK-GPK) VIRE A LA DROITE EXTRÊME
    .
    Ainsi que le montrent ses mises en scène, sa production discursive et communicationnelle, ses actions et démonstrations, ses compagnonnages et affichages, sa sémiotique et ses symboliques, etc., analysés par les instrument méthodologiques propres à la sociologie politique. Ses rencontres fréquentes avec les Personnalités israéliennes et les Lobbyistes pro-israéliens de la droite populiste et extrême, les Goldanel, Leconte, Goasguen, Macias, le CRIF, l’UPJF, son voyage en Etat colonial d’Israël, le Gendarme du Grand Gendarme Américain, ses connivences avec des néo-réactionnaires et conservateurs ultra-racistes comme Y. Rioufol et d’autres, ses rencontres avec des gens d’Extrême droite, de Bloc identitaire et de Riposte laïque (pires que le FN des Le Pen) chez qui il avait fait participer ses lieutenants aux Assises contre l’islam en 2010, sa visite chez les Évangélistes américains pro-Bush et partisans du Grand Israël;;;;
    .
    Le décompte est long de tous ses paradoxes, contradictions, fourvoiements, entorses, transgressions, qui n’ont rien avoir avec les revendications légitimes et justes pour Tamazight, la culture, l’autonomie régionale, mais bien au contraire, sont préjudiciables et dangereuses pour la Kabylie, et ne visent qu’à la diviser d’avantage, la séparer définitivement, l’isoler complètement, la délégitimer (discréditer) politiquement, donc la neutraliser, ce qui ne peut que favoriser et arranger le Pouvoir militaro-mafieux régnant, et lui assurer un » succès garanti « , lui prolonger son existence…..
    .
    Ferhat n’est donc pas un opposant, mais seulement un » agitateur politique « . Il ne dérange pas du tout le Régime dictatorial militaire, mais bien plus il l’arrange, car il participe amplement dans la » stratégie délibérée » qui vise à » neutraliser la Kabylie « (en la divisant-isolant-séparant-discréditant-délégitimant): pour les Maitres « gestapistes » de la SM-DRS, qui sont les stratèges du Pouvoir militaro-mafieux, la Kabylie est la tête de la locomotive rébellionnaire, le fer de lance des mouvement protestataires et insurrectionnels, et il suffit de la neutraliser pour empêcher un quelconque soulèvement pouvant ébranler la Junte au pouvoir. Ce que le Pouvoir en place n’avait pu faire par sa propagande, Ferhat et autres extrémistes kabylistes le font impeccablement bien, à sa place….
    .
    FERHAT N’EST PAS UN OPPOSANT :
    .
    – il avait intégré le RCD, ce parti-officine créé par le Clan Blekheir-Ayyat-Khédiri-Belkaid-Megueddem (Clan amarré à la SM). Le MAK de Ferhat n’est qu »une  » ramification  » du RCD, tout comme le MPA/UDRs de Benyounès ….

    – il était et demeure encore » éradicateur « , et ne le regrette pas, et avait soutenu Coup de force de 1992, et la politique criminelle et répressive qui a suivi….

    – il ne dénonce pas le Terrorisme d’État, les attentats, assassinats de journalistes, opposants, artistes, mais dénonçait uniquement et seulement le Terrorisme islamiste…..dans le sillage de la propagande officielle, que reprenait le RCD,

    – il avait rencontré moult fois les Officiers généraux et supérieurs de la SM-DRS et de l’État-major (Mediene, Aissat, Bahloul, Taghit, Touti, Belkheir, etc.)….et le reconnait,

    – il était au courant, et souvent complice des manipulations et provocations dictées par la SM au RCD : vrai-faux rapt de Matoub,

    – il était dans les GLD et Patriotes, ces Milices créées sur ordre de la SM … pour faire perdurer la  » Guerre interne  » (Stratégie de la tension)….

    – il avait participé aux avant-postes à la fameuse Grève du cartable en 1994-9….et envoyé ses enfants en France,

    – il produit un discours islamophobe, arabophobe, anti-national, anti-algérie, anti-maghrébin, pro-chérifite/marocain), pro-israélien……

    – il s’affiche avec des Extrémistes du Lobby pro-israélien en France (CRIF, UPJF, Goasguen, Goldanel, Macias, etc.)

    – il se rend en Israël, un État colonial qui massacre les Palestiniens, était contre le Mouvement algérien de libération nationale, qui avait soutenu l’OAS, et avait poussé les Sépharade à quitter l’Algérie ( assassinat de Raymond Leiris par la Cellule » Le Messiguet » du Mossad), les Attentats d’Oran en 1962, etc. et les menées multiples contre l’Algérie et le monde musulman depuis 1948…..

    Question : Ferhat ne vise pas à fédérer, rassembler, unir.  » L’impact immédiat  » de ses actions et ses positionnement ne fait que diviser, séparer, isoler, discréditer et délégitimer la région ….
    .
    A LIRE (sur Google.fr) :
    .
    A propos de l’autonomie de la Kabylie Achab Ramdane Algeria-Watch Novembre 2001 :  » Le principal animateur du MAK, Ferhat Mehenni, n’a-t-il pas rencontré à plusieurs reprises tel conseiller du président, le même conseiller qui a été à l’origine de la création de l’ACT, un des relais du pouvoir destiné à occuper le terrain politique en Kabylie ? Quelles garanties sérieuses Ferhat Mehenni et ses compagnons peuvent-ils apporter quant à leur propre liberté d’action, quant à leur propre autonomie vis à vis de telle ou telle officine du pouvoir ?  »
    .
    Et  » La Kabylie cherche sa voie vers l’autonomie Arezki Aït-Larbi Le Figaro 21/04/2010 :  » … nombre de militants Kabyles s’interrogent sur les objectifs de son entourage qui semble très influent. Certains de ses conseillers, prompts à la surenchère, travailleraient, dit-on, pour les Services algériens, qui tentent d’instrumentaliser ainsi la région dans les jeux claniques du sérail. « 

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Ait Benali Boubekeur
    3 décembre 2016 at 11 h 27 min - Reply

    @ Amar. Il faut savoir que l’on ne peut pas dire tout dans un texte d’une demi-page. Dans cette modeste réflexion, je suis parti de la phrase du chapeau. En démocratie, on ne revendique pas posséder un peuple, mais seulement exercer un mandat délivré par le peuple. Je rappelle ça pour expliquer ma démarche. Si tu veux connaitre ma position sur toutes les questions que tu as soulevées, il suffit de parcourir mon blog ou de consulter les archives de LQA.
    Quant à mon mini engagement en politique, je suis en effet sympathisant du FFS, depuis 1991. Je ne suis pas encarté et je n’ai jamais participé aux décisions. Comme beaucoup d’Algériens, j’ai cru au combat de Hocine Ait Ahmed. Du coup, tout ce qu’il a dénoncé –du système colonial à la confiscation du pouvoir en Algérie –, je le partage. Y compris la participation aux élections de 2012. Dans cette affaire, je vais avouer mes craintes : je ne souhaite pas le spectre syrien ou libyen pour notre Algérie. Maintenant, si des gens sont prêts à créer une dynamique qui éviterait l’effondrement de la nation ou sa division, en tant que simple militant je soutiendrai.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Alilou
    3 décembre 2016 at 21 h 43 min - Reply

    mediter sur cette video….elle vous remettra certainement les idées en place des tenants et aboutissants de notre malheur….

    nous avons par notre silence laissé la amana confiée a nous que ce soit par le prophète ou bien nos martyres partir en fumée

    nous n`avons que nos yeux pour pleurer…

    évitons que le drame syrien et libyen ne nous arrive…car je vous le jure que la prochaine cible est l`algérie

    le wahabisme a travers sa branche armée le salafisme vont detruire touites les nations musulmanes

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • Congrès du Changement National

    Galeries photos