Édition du
22 May 2017

La Kabylie n’a pas besoin de tuteur.

 http://ait-benali.over-blog.com/

union5« Je ne peux pas orienter mon peuple vers une impasse. » Ces mots ne sont pas extraits d’un discours de Staline ni de Fidel Castro, mais prononcés par le chef autoproclamé de la Kabylie, Ferhat Mehenni. Pour lui, ce peuple-troupeau doit être guidé. Et pourtant, aucune expérience de ce style n’a réussi dans le monde. On ne dicte pas aux citoyens la marche à suivre.

Rappelons-nous du rêve brisé de l’Algérie en 1962. Bien que l’indépendance soit l’œuvre du peuple, le fait que le duo Ben Bella-Boumediene ne veuille pas le laisser décider de son sort, l’Algérie allait et va encore de régression en régression.

Au lieu de se battre en vue d’honorer le sang des chouhadas –ils ont cru à la fondation d’un État égalitaire –, le séparatiste emprunte une voie contraire. Pire encore, dans son vocabulaire, le recours à la violence est à peine voilé. Il appelle même ses partisans à imposer leur ordre là où c’est possible. En d’autres termes, toute discussion est close. Son projet doit être imposé. Sur quelle base ? Il est difficile de croire à autre chose que la contrainte.

Pour y parvenir, tous les moyens sont bons. Y compris le mensonge. Or, contrairement aux allusions de Ferhat Mehenni, en 1963, les opposants au régime de Ben Bella étaient plus attachés à l’unité nationale que les usurpateurs du pouvoir. En tout cas, il ne s’agit nullement d’une guerre au sens où l’entend le séparatiste.

Par ailleurs, dans sa pseudo révolution, appelée la réorganisation du MAK, Ferhat Mehenni n’est pas à une contradiction, voire à un mensonge près. Au moins sur un point, à savoir la liquidation du MCB, il faut être honnête avec l’histoire en reconnaissant que le coup d’estocade qui a achevé le MCB venait de ses soi-disant représentants.

Pour ceux qui feignent d’ignorer cet épisode, il faut remonter à novembre 1988. À cette époque, quatre animateurs du MCB, dont Ferhat Mehenni, décrètent la mort du MCB et sa transformation en parti politique, en l’occurrence le RCD. Ce n’est ni plus ni moins que le vol d’un symbole appartenant à toute la région. Hélas, pour Ferhat Mehenni, cette usurpation n’est que la première d’une longue série.

Enfin, tout ce qui retarde l’avènement du royaume de Ferhat Mehenni, c’est le maintien en vie d’Abdelaziz Bouteflika. Pour lui, la disparition du chef de l’État profiterait au MAK « pour proclamer l’indépendance de la Kabylie. » Oublie-t-il que même si sa force de nuisance n’est pas négligeable, les forces patriotiques de la région ne toléreront pas une scission dictée par un homme guidé par la revanche.

Aït Benali Boubekeur


Nombre de lectures : 3647
21 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Alilou
    2 décembre 2016 at 4 h 11 min - Reply

    ce gars ressemble etrangement au pere noel…il revient toujours avec le meme refrain a chaque année…il doit habitée certainment au pole nord pour avoir les idées aussi geléés que lui….

    Mr Mhenni l`algerie est une est indivisible…et je signe je suis kabyle a 110%….merme avec tous les problemes de la hogra en kabylie je ne diviserai jamais mon pays…

    PS: la hogra est partout en algerie, elle touche tout le peuple qui habite chaque cm2 de notre territoire pas seulement la kabylie.

    je suis constantinois, aanabi oranais, biskri, tindoufi, soukahrassi, tlemcani, touggourti…je suis djazairi pas seulemt kbaili…did you get it or not….




    0
  • Amar
    2 décembre 2016 at 15 h 21 min - Reply

    S’EN PRENDRE D’ABORD AU POUVOIR MILITAIRE QUI A CREE LE MAK.
    .
    Le texte ne dit rien sur la responsabilité de la SM/DRS dans la création du MAK, comme d’ailleurs d’autres partis-officines (RCD, MPA, RND, etc. etc.). Et ne dit rien sur le fait qu’une bonne partie des militants du FFS (l’auteur est du FFS) a rejoint le MAK car le FFS est  » entré dans le rang « ,  » dans le giron  » du Pouvoir dictatorial, dans la  » stratégie du pouvoir « , et participe aux mascarades électorale, et ne souffle aucun mot sur les exactions des Généraux, n’exige plus la dissolution de la Police politique, ne dénonce plus ses crimes…. En fait, le FFS actuel (2011-2016 …. ou même avant)est dirigé par un  » Cabinet noir  » allié à  » un Clan en particulier, et (donc) au Pouvoir en général « …..
    .
    C’est ce Régime manipulateur et corrupteur qui instrumentalise tous ces les extrémistes (salafistes, baâssistes, éradicateurs, militaristes, séparatistes ….), ce qui l’arrange amplement, et se présente comme  » recours face aux menaces  » ….. qu’il génère et instrumentalise !
    .
    Bien sur, le MAK est un mouvement extrémiste, mais qui agit librement alors qu’il n’est même pas agréé. Il s’active en France, accepté par les autorités française, car il ne dérange pas le Régime militaire d’Alger …..
    .
    La question du financement de ce parti extrémiste est aussi posée. Régime militaire s’en occupe, et a beaucoup de  » caisses noires  » un peu partout dans le monde, surtout en Europe et ailleurs en Amérique (USA, Canada), lui servant de réserve pour les subsides généreusement offerts aux soutiens et complices (partis, personnalités, parlementaires, agents d’influence, maitres-espions, etc.) En France, c’est la  » place forte de LA SM/DRS  » qui dispose depuis très longtemps déjà Hôtels, Bars, Sociétés, Entreprises gérés par des  » prête-noms « , des petits Rebrabs….
    .
    Ce texte est loin de la vérité, toute la vérité. Il s’inscrit dans  » les dénonciations sélectives  » …. ……




    0
  • Youssef
    3 décembre 2016 at 0 h 07 min - Reply

    .
    .
    LE  » VIDE POLITIQUE  » CRÉE PAR LE RÉGIME MILITAIRE PROFITE AUX EXTRÉMIS(M)ES DE TOUS BORDS (…)
    .
    C’est d’abord au Pouvoir militaro-mafieux qu’il faut s’en prendre. Car c’est sa Police police politique secrète qui a instigué le MAK de Ferhat (et le MPA de Benyounès)tous deux ramifiés du RCD, ce parti-officine créé par le puissant Clan Belkheir-Ayyat-Belkaid-Megueddem-Khédiri, puissamment amarré à la puissante SM dans les année 88-89-90 …
    .
    C’était au Printemps noir 2001 que le MAK avait été mis au devant de la scène. Ferhat venait d’entamer plusieurs tractations secrètes avec Le Colonel de la SM Rachid Aissat (de Tazmalt). -Ferhat en est habitué, ayant déjà rencontré plusieurs Officiers supérieurs de ladite Gestapo, et les Généraux Mediène, Betchine, etc. Bref, initialement, le mouvement devait s’appeler MKL, comme l’indiquaient les affichages  » tombés du ciel  » (sinistres pratiques de la SM), sigle vite retiré car le  » L  » (Libération)est très  » frappant  » du fait de la connotation  » très forte  » du terme, qui signifie entre autres  » lutte armée « ,  » insurrection « , et que ça allait vite amener les gens à supputer sur la manipulation des Services ….
    .
    L’EXTRÉMISATION DU CHAMP POLITIQUO-MÉDIATIQUE ou L’ÉCARTEMENT DES POSITIONS VERS LES EXTRÊMES :
    .
    La SM-DRS a déployé tout un arsenal de stratagèmes, de ruses, de manipulations, de provocations et de répressions pour casser les forces de rassemblement (qui cherchent les convergences et les compromis) pour la réconciliation nationale et l’engagement d’un véritable processus de transition. Aussi, ladite Police secrète (cœur et cerveau de Junte) a toujours pratiqué et privilégié l’instrumentalisation des groupes ultras et extrémistes qu’elle fait naitre dans ses Labos’)
    .
    LE POSITIONNEMENT POLITIQUE DE FERHAT (MAK-GPK) VIRE A LA DROITE EXTRÊME
    .
    Ainsi que le montrent ses mises en scène, sa production discursive et communicationnelle, ses actions et démonstrations, ses compagnonnages et affichages, sa sémiotique et ses symboliques, etc., analysés par les instrument méthodologiques propres à la sociologie politique. Ses rencontres fréquentes avec les Personnalités israéliennes et les Lobbyistes pro-israéliens de la droite populiste et extrême, les Goldanel, Leconte, Goasguen, Macias, le CRIF, l’UPJF, son voyage en Etat colonial d’Israël, le Gendarme du Grand Gendarme Américain, ses connivences avec des néo-réactionnaires et conservateurs ultra-racistes comme Y. Rioufol et d’autres, ses rencontres avec des gens d’Extrême droite, de Bloc identitaire et de Riposte laïque (pires que le FN des Le Pen) chez qui il avait fait participer ses lieutenants aux Assises contre l’islam en 2010, sa visite chez les Évangélistes américains pro-Bush et partisans du Grand Israël;;;;
    .
    Le décompte est long de tous ses paradoxes, contradictions, fourvoiements, entorses, transgressions, qui n’ont rien avoir avec les revendications légitimes et justes pour Tamazight, la culture, l’autonomie régionale, mais bien au contraire, sont préjudiciables et dangereuses pour la Kabylie, et ne visent qu’à la diviser d’avantage, la séparer définitivement, l’isoler complètement, la délégitimer (discréditer) politiquement, donc la neutraliser, ce qui ne peut que favoriser et arranger le Pouvoir militaro-mafieux régnant, et lui assurer un » succès garanti « , lui prolonger son existence…..
    .
    Ferhat n’est donc pas un opposant, mais seulement un » agitateur politique « . Il ne dérange pas du tout le Régime dictatorial militaire, mais bien plus il l’arrange, car il participe amplement dans la » stratégie délibérée » qui vise à » neutraliser la Kabylie « (en la divisant-isolant-séparant-discréditant-délégitimant): pour les Maitres « gestapistes » de la SM-DRS, qui sont les stratèges du Pouvoir militaro-mafieux, la Kabylie est la tête de la locomotive rébellionnaire, le fer de lance des mouvement protestataires et insurrectionnels, et il suffit de la neutraliser pour empêcher un quelconque soulèvement pouvant ébranler la Junte au pouvoir. Ce que le Pouvoir en place n’avait pu faire par sa propagande, Ferhat et autres extrémistes kabylistes le font impeccablement bien, à sa place….
    .
    FERHAT N’EST PAS UN OPPOSANT :
    .
    – il avait intégré le RCD, ce parti-officine créé par le Clan Blekheir-Ayyat-Khédiri-Belkaid-Megueddem (Clan amarré à la SM). Le MAK de Ferhat n’est qu »une  » ramification  » du RCD, tout comme le MPA/UDRs de Benyounès ….

    – il était et demeure encore » éradicateur « , et ne le regrette pas, et avait soutenu Coup de force de 1992, et la politique criminelle et répressive qui a suivi….

    – il ne dénonce pas le Terrorisme d’État, les attentats, assassinats de journalistes, opposants, artistes, mais dénonçait uniquement et seulement le Terrorisme islamiste…..dans le sillage de la propagande officielle, que reprenait le RCD,

    – il avait rencontré moult fois les Officiers généraux et supérieurs de la SM-DRS et de l’État-major (Mediene, Aissat, Bahloul, Taghit, Touti, Belkheir, etc.)….et le reconnait,

    – il était au courant, et souvent complice des manipulations et provocations dictées par la SM au RCD : vrai-faux rapt de Matoub,

    – il était dans les GLD et Patriotes, ces Milices créées sur ordre de la SM … pour faire perdurer la  » Guerre interne  » (Stratégie de la tension)….

    – il avait participé aux avant-postes à la fameuse Grève du cartable en 1994-9….et envoyé ses enfants en France,

    – il produit un discours islamophobe, arabophobe, anti-national, anti-algérie, anti-maghrébin, pro-chérifite/marocain), pro-israélien……

    – il s’affiche avec des Extrémistes du Lobby pro-israélien en France (CRIF, UPJF, Goasguen, Goldanel, Macias, etc.)

    – il se rend en Israël, un État colonial qui massacre les Palestiniens, était contre le Mouvement algérien de libération nationale, qui avait soutenu l’OAS, et avait poussé les Sépharade à quitter l’Algérie ( assassinat de Raymond Leiris par la Cellule » Le Messiguet » du Mossad), les Attentats d’Oran en 1962, etc. et les menées multiples contre l’Algérie et le monde musulman depuis 1948…..

    Question : Ferhat ne vise pas à fédérer, rassembler, unir.  » L’impact immédiat  » de ses actions et ses positionnement ne fait que diviser, séparer, isoler, discréditer et délégitimer la région ….
    .
    A LIRE (sur Google.fr) :
    .
    A propos de l’autonomie de la Kabylie Achab Ramdane Algeria-Watch Novembre 2001 :  » Le principal animateur du MAK, Ferhat Mehenni, n’a-t-il pas rencontré à plusieurs reprises tel conseiller du président, le même conseiller qui a été à l’origine de la création de l’ACT, un des relais du pouvoir destiné à occuper le terrain politique en Kabylie ? Quelles garanties sérieuses Ferhat Mehenni et ses compagnons peuvent-ils apporter quant à leur propre liberté d’action, quant à leur propre autonomie vis à vis de telle ou telle officine du pouvoir ?  »
    .
    Et  » La Kabylie cherche sa voie vers l’autonomie Arezki Aït-Larbi Le Figaro 21/04/2010 :  » … nombre de militants Kabyles s’interrogent sur les objectifs de son entourage qui semble très influent. Certains de ses conseillers, prompts à la surenchère, travailleraient, dit-on, pour les Services algériens, qui tentent d’instrumentaliser ainsi la région dans les jeux claniques du sérail. « 




    0
  • Ait Benali Boubekeur
    3 décembre 2016 at 11 h 27 min - Reply

    @ Amar. Il faut savoir que l’on ne peut pas dire tout dans un texte d’une demi-page. Dans cette modeste réflexion, je suis parti de la phrase du chapeau. En démocratie, on ne revendique pas posséder un peuple, mais seulement exercer un mandat délivré par le peuple. Je rappelle ça pour expliquer ma démarche. Si tu veux connaitre ma position sur toutes les questions que tu as soulevées, il suffit de parcourir mon blog ou de consulter les archives de LQA.
    Quant à mon mini engagement en politique, je suis en effet sympathisant du FFS, depuis 1991. Je ne suis pas encarté et je n’ai jamais participé aux décisions. Comme beaucoup d’Algériens, j’ai cru au combat de Hocine Ait Ahmed. Du coup, tout ce qu’il a dénoncé –du système colonial à la confiscation du pouvoir en Algérie –, je le partage. Y compris la participation aux élections de 2012. Dans cette affaire, je vais avouer mes craintes : je ne souhaite pas le spectre syrien ou libyen pour notre Algérie. Maintenant, si des gens sont prêts à créer une dynamique qui éviterait l’effondrement de la nation ou sa division, en tant que simple militant je soutiendrai.




    0
    • DJOUDI
      4 décembre 2016 at 22 h 00 min - Reply

      Facile, dans votre chronique, M. AIT BENALI, de parler de revanche et d’apporter des éléments sans preuves. Restent en l’air quelques questions lancinantes que vous ne vous êtes pas posées.
      – Pourquoi donc le MAK a tant de succès en Kabylie et à l’étranger. Renseignez vous sur pourquoi l’idée de l’indépendance de la Kabylie fait son chemin ?
      – Pourquoi ces militants en Algérie sont régulièrement arrêtés, menacés. Pourquoi ils n’ont pas droit au chapitre…? Laissons le peuple kabyle s’exprimer et décider…Dans un pays démocratique, ils devraient avoir la parole libre, n’est ce pas…? Pourquoi M. AIT BENALI vous ne vous opposez pas aux arrestations de ces militants dans vos écrits ?
      – Vous militez au FFS, vous le dites…. Posez vous la question comment le FFS est perçu par les algériens, en dehors de la Kabylie ? Quel succès a-t-il aujourd’hui en Algérie ? Le combat de M. Ait Ahmed est pathétique, ils consacré sa vie à se battre pour une Algérie multiple, le pouvoir issu du clan d’Oujda lui a rappelé à chaque occasion qu’il était frappé du sceau infamant de kabyle et qu’il n’avait donc pas droit non plus au chapitre !
      – Le FFS aujourd’hui est en train de négocier des strapontins avec un pouvoir non élu démocratiquement, un pouvoir anti kabyle, je ne parle pas des KDS….un pouvoir corrompu, un pouvoir qui a mené ce pays à un désastre.




      0
  • Alilou
    3 décembre 2016 at 21 h 43 min - Reply

    mediter sur cette video….elle vous remettra certainement les idées en place des tenants et aboutissants de notre malheur….

    nous avons par notre silence laissé la amana confiée a nous que ce soit par le prophète ou bien nos martyres partir en fumée

    nous n`avons que nos yeux pour pleurer…

    évitons que le drame syrien et libyen ne nous arrive…car je vous le jure que la prochaine cible est l`algérie

    le wahabisme a travers sa branche armée le salafisme vont detruire touites les nations musulmanes




    0
  • Ait Benali Boubekeur
    6 décembre 2016 at 15 h 12 min - Reply

    @Djoudi
    Nous avons en effet des divergences de fond. Bien que tu ne revendiques pas ton appartenance au MAK, la teneur de ton commentaire le prouve. Dans cette laconique réponse, je vais essayer de répondre à tes questions, mais je ne le fais pas dans le style d’un élève répondant à son prof.
    D’emblée, il ne doit pas t’échapper que Hocine Ait Ahmed s’est opposé dès 1963 au régime illégitime. Pour lui, c’est toute l’Algérie qu’il faudrait libérer du joug de l’autoritarisme. Hélas, force est de reconnaitre qu’il n’a pas réussi. Je ne crois pas que ceux qui se revendiquent de son héritage soient capables de porter un tel projet. Dire le contraire serait une hypocrisie et un excès de zèle. Mais, chacun à son niveau, on va essayer de porter ses idées.
    Il faut dire aussi que pendant des années ton président provisoire a tout fait pour barrer la route aux idéaux d’Ait Ahmed. A tel point que l’ex parti de Ferhat, dont il était le fondateur, a créé une milice –depuis la création de la milice d’André Achiary en mai 1945, ce terme devait être banni de notre vocabulaire (un point de vue personnel) – en vue de sauver le régime.
    Je crois aussi que nos différences ne s’arrêtent pas là. Votre mouvement séparatiste part, selon moi, d’un faux principe : toutes les wilayas arabes –pour moi le socle qui nous unit tous est l’Algérie – soutiennent le gouvernement. Personnellement, je ne peux adhérer à cette approche. A l’exception des relais du régime –Ferhat l’a été pendant longtemps –, dans toutes les wilayas, la plupart des concitoyens souffrent de la même manière.
    Pour ces raisons, je ne crois pas que la solution du MAK soit la plus idoine. Quant au fait que je ne soutienne pas les militants du MAK, j’aimerai d’abord que tu me répondes à la question suivante : en cas de l’aboutissement de votre projet, qu’allez-vous faire des citoyens qui restent attachés à l’Algérie ? Je crois que les règlements de compte seront terribles.




    0
    • Amokrane
      7 décembre 2016 at 11 h 09 min - Reply

      .
      @ Ait Benali
      Apparemment, pour vous les mots ne sont pas importants, et vous vous essayez de vous débrouiller pour les piétiner et les modeler à la façon néo-FFS afin de trouver justifications et légitimations à votre soumission au Régime dictatorial militaire régnant. Sachez que quant la critique vient de ce FFS foutu et cassé, ça ne passera pas, car le FFS n’est pas crédible, et est déserté par tous ses militants de base et des milliers de sympathisants ….. tous enragés contre le Pouvoir militaire en place et contre ses alliés et valets, dont le FFS, le RCD, le MPA, le PRA, Ettahaddi, le PADS, le PT, PST, et autres ‘ faux-opposants, pseudos-démocrates et extrémistes (…). Tous ‘ entrés dans le rang ‘, dans le girons de la Junte militaro-mafieuse,  » attirés irrésistiblement par la mangeoire ‘, et participent aux mascarades électorales, dont le premier et grand gagnant n’est autre que ce Régime prédateur et sanguinaire qui bloque et asphyxie l’Algérie ….
      .
      Et si ce mouvement extrémiste, alias le MAK prend autant ‘d’espace politique’, c’est parce que le Pouvoir réel (SM/DRS/CSS) l’instrumentalise (1), et que l’Opposition est neutralisée (2)….. La responsabilité du néo-FFS est entière, car il a trahi, et est devenu ‘ khobziste, mangeoiriste, collaborationniste ‘, valet de la Junte sanguinaire et prédatrice. Il est aux mains du fameux ‘Cabinet noir ‘ (Assam-Baloul-Bouaiche-Chérifi-Larskri-S. Ghézali-etc.)…. qui vient d’éjecter R. Halet !




      0
      • rachid dahmani
        7 décembre 2016 at 12 h 39 min - Reply

        Bonjour amokrane,

        Notre pouvoir est vraiment démoniaque n’est ce pas. Arriver à fabriquer une opposition soumise et instrumentaliser un parti extrémiste pour la galerie relève de la magie politique. Mais en fait il n’a fait qu’utiliser le naturel qui est en chacun de la majorité des algériens qui a dans ses gènes le khobzisme, le mangeoirisme, le collaborationnisme, l’égoïsme, le tihoudisme…etc. Il se trouve en face un pouvoir prédateur au sens Alien-Prédator. Le résultat est vite connu et vite vue. Gare aux faibles et aux sans énergies. Bonne journée.




        0
    • Mennad
      7 décembre 2016 at 17 h 46 min - Reply

      .
      @ Boubkeur
      Vous devez vous rendre à l’évidence que la critique du néo-FFS à l’endroit du MAK à la Junte militaire, participe à ses honteuses et fausses élections, ne souffle aucun mot vraiment oppositionnel, ne plus la nature  » militaro-mafieuse  » du Pouvoir en place, ne dénonce plus ses crimes, et a abandonné la revendication de la dissolution de la Police politique secrète (le Pouvoir réel) …..

      Non, Boubkeur, le FFS ne fait que ‘ se soumettre ‘ au Pouvoir militaire, et à son état de dégringolade (abandonné par la base et les sympathisants, honni pas la population), réduit à un micro-parti (quelques gorilles, autoproclamés Chefs), et ne peut surtout pas prétendre sauver le pays des périls qui le guette, le premier duquel étant la persistance du Régime dictatorial sanguinaire et mafieux qui fait tout pour perdurer, entendant le faire par la force répressive, les manipulations, les provocations et toutes sortes de de ruses, stratagèmes et d’artifices de de domination, qu’il a perfectionnés depuis 54 ans déjà …..

      Il faut arrêter d’essayer de leurrer et tromper la population, car il y a bien de nombreux citoyens qui ne sont pas dupes …. et savent décrypter et décoder les attitudes, les comportements et les positionnements politiques.

      Votre FFS, le néo-FFS est foutu. Tout comme le RCD, le PAGS, le PADS, ETTAHADDI, le PT, le PST, le MPA-UDRs, le PRA et tous ceux qui, comme vous, se soumettent au Régime criminel et prédateur, qui tue le pays ……




      0
    • DJOUDI
      9 décembre 2016 at 11 h 23 min - Reply

      J’ai fait une réponse à M. NAIT…. qui a été censurée, je constate qu’on n’accepte pas la parole contradictoire chez le quotidien d’Algérie. Je l’écris aux personnes qui gèrent ce site… Je sais que mon commentaire, comme le précédent, beaucoup plus long et portant l’estocade aux propos de M. NAIT, ne sera pas publié…. Je vais tout simplement plus fréquenter ce site….Site en fait propagandiste qui n’accepte qu’une version des faits.. Ms les censeurs, adieu… je vous hais

      __________________________________
      Sur ce modeste site on n’accepte pas le racisme et le séparatisme. On croit à un seul PEUPLE qui est le PEUPLE ALGERIEN constitué d’arabophones et de berbérophones liés par leurs valeurs civilisationnelles indissociables.
      Ne confondez pas liberté d’expression et liberté d’excrétion (hacha nos lecteurs et lectrices). LQA n’est pas une poubelle où on déverse les haines racistes.
      Salah-Eddine SIDHOUM




      0
  • El-Haq
    7 décembre 2016 at 19 h 07 min - Reply

    Vous déniez le droit à ce monsieur d’être un tuteur de la Kabylie ou de parler en son nom. Mais vous croyez vous l’octroyer en parlant en même temps des forces « patriotiques » de la région. Trouvez-vous pas, que dans un cas que dans l’autre, il ne s’agit que du brassage de paroles au grès du bon souhait des uns et des autres?




    0
  • Ait Benali Boubekeur
    7 décembre 2016 at 20 h 16 min - Reply

    Je commence d’abord par répondre à El-Haq. Je tiens à préciser que ce texte est le fruit d’une réflexion personnelle. Je ne fais aucune référence au FFS. Donc, je m’exprime en tant que citoyen. Pour tout le reste, je te laisse libre des interprétations que tu pourrais faire.
    Par ailleurs, quand je parle des compatriotes de la région qui pensent comme moi, je ne prétends nullement les représenter. Si c’est la seule question qui t’intrigue ( El-Haq), j’espère que je t’ai enlevé le caillou dans la chaussure.
    @ Menad. Le FFS est un parti présent sur la scène politique depuis 1963. Son parcours peut certes susciter le débat, mais il a ses dirigeants qui décident de la conduite à suivre. En revanche, je ne crois pas à ta sentence selon laquelle le FFS est mort. Une idée ne meurt jamais. Cela dit, à mon niveau, je n’apporte rien pour que ce combat aboutisse. Mais, par des écrits, je continuerai toujours à m’identifier au combat de Hocine Ait Ahmed. Comme lui, je continuerai à militer pour l’idée suivante: l’Algérie passe avant tout.
    Cependant, il est inutile que je revienne sur les éléments que j’ai déjà développés. Que tu le veuilles ou non, votre projet ne fera qu’empirer la situation. Car, on peut porter un contre-projet (le cas de l’Algérie entre 1954 et 1962), mais il est difficile de bâtir un projet de société. Il ne suffit de détester l’Algérie, la langue arabe et l’Islam pour que la situation de la Kabylie change. Cela dit, ceci est un point de vue personnel. Et je ne veux représenter personne. Quant à la haine que tu as développée dans ton texte, ne compte pas sur moi pour te suivre sur ce chemin.




    0
    • Ait Oumalou
      20 décembre 2016 at 10 h 07 min - Reply

      .
      Mais le FFS actuel (néo-FFS) est foutu !
      .
      D’abord, parce qu’il ne s’oppose plus au Pouvoir militaro-mafieux en place, comme c’était le cas dans les années 90. Il faut rappeler qu’un parti est jugé avant tout à son rapport au Pouvoir dictatorial en place. Et tout parti qui ne s’oppose pas véritablement et réellement, sera rejeté par la population qui, elle, n’est pas dupe, et est profondément enragée contre la Junte criminelle et prédatrice, contre les Généraux-et-Colonels sangunaires et mafieux ….
      .
      Bref, le néo-FFS est un parti  » khobziste, mangeoirise, participationniste, collaborationniste, harkiste « , allié du Régime  » militaire et mafieux  » (nature double). C’est bien pour ça qu’il a été déserté par la base militante et les milliers de sympathisants, tous enragés contre les Généraux-et-Colonels charognards au pouvoir ….
      .
      Le FFS, le RCD, le MPA/UDRs, le PST, le PT, le PAGS, le PADS, ETTAHADDI, le PST, le PT, le TARR, le TAZZ topus sont foutus et agonisants.
      .
      Il faut les dénoncer ainsi ! Et appeler à leur dissolution effective et définitive !
      Bon débarras !




      0
    • Amrane
      20 décembre 2016 at 16 h 02 min - Reply

      .
      La participation du néo-FFS aux mascarades électorales est révélatrice de sa connivence avec le Régime militaire. Par ailleurs, le discours de ce néo-FFS ne heurte en aucun cas le Pouvoir réel (les Généraux), contrairement à sa position courageuse des années 90, en dénonçant notamment le Coup d’Etat de Janvier 1992, les crimes et les manipulations des Forces de répression …. Ce n’est plus le cas aujourd’hui : le néo-FFS a abandonné tout discours oppositionnel, et c’est bien pour ça que la population a abandonné ce parti  » entré dans le rang « , dans le girondu Pouvoir militaro-mafieux…..
      .
      De nos jours, ce parti agonisant et foutu, est sous la férule du Cabinet noir (Assam-Baloul-Chérifi-Lascri-etc.), une sorte d’officine de la Junte criminelle…..
      .
      Ce que vous dites , M. Bob, n’a aucune consistance ni cohérence, et ne peut convaincre aucunement. Bien au contraire, ça suscite le rejet des militants de base et des sympathisants ….. qui ont abandonné votre parti-officine.
      Y’een a marre !




      0
    • Salem
      22 décembre 2016 at 10 h 37 min - Reply

      .
      @ Boubkeur
      La participation aux mascarades électorales et autres manoeuvres du Pouvoir militaire ne fera que désintégrer encore davantage votre néo-FFS, déjà déserté par l’extrême majorité des militants et les milliers de sympathisants (des années 90).
      .
      Ce que fait le fameux ‘ Cabinet noir ‘ (dit Présidium) na qu’un seul nom : la ‘ soummission ‘ à la Junte militaire. C’est tout simplement honteux et scandaleux.
      .
      Soutenir la partcipation aux mascarades dictées par les Généraux, c’est trahir la population civile, les militants et les sympathisants, c’est verser dans l’opprobre et la honte, c’est tuer complètement le parti …. déjà démuni et foutu.
      .
      C’est hautement grave ….
      Et puis, il faut arréter avec ces faux arguments, cette pseudo rhétorique, ces leurres et tromperies. La population n’est opas dupe, et sait depuis des années déjà que le staff du parti, composé de khobzistes et mangeoiristes, a trahi …




      0
  • kad
    21 décembre 2016 at 19 h 57 min - Reply

    « On croit à un seul PEUPLE qui est le PEUPLE ALGERIEN constitué d’arabophones et de berbérophones liés par leurs valeurs civilisationnelles indissociables ». Mr SIDHOUM, en parlant d’Arabophones et de berbérophones vous essayez de contourner une réalité où il est question d’Arabes et des Amazighs qui ne sont aucunement liés par des valeurs civilisationnelles indissociables? Il fut un temps où il a été décrété par des apprentis dictateurs que l’Algérie était Arabe et plutôt trois fois qu’une, c’était l’époque bénit pour les baathistes made in Algeria où le fait de s’exprimer en Kabyle était considéré comme un délit pouvant vous valoir de la prison. Depuis cette époque sinistre, beaucoup d’encre et de sang ont coulé sous les ponts avant que les ennemis de l’Algérie véritablement Algérienne daignent du bout des lèvres reconnaître que ce pays possède une identité dont les racines remontent à des milliers d’années. Actuellement, comme un effet de mode et comble de l’absurde, tout le monde se dit Amazigh tout en se considérant Arabe. C’est un peu comme si les Chinois revendiquaient leur identité Japonaise, les Russes celle des Mongoles, les Maltais celle des Turques, les Italiens celle des Anglais, les Éthiopiens celle des Yéménites ou les Massai du Kenya celle des tuthies du Rwanda etc….Non Mr SIDHOUM, il y’a une réalité aussi amère soit-elle pour vous qui fait qu’un Amazigh est sur tous les plans complètement différent d’un Arabe et qu’aucune religion, qui relève du domaine privé, n’y pourra rien changer. Et n’y voyez pas en cela une tendance raciale, nous disons seulement que les Amazighs et les Arabes sont différents les uns des autres et que rien ne les prédestine pour constituer une seule et même entité. Ceci dit, autant je respecterais un Arabe en tant que tel, autant je suis en droit d’attendre la réciprocité de sa part. A près cela, à chacun sa voie.

    ________________________________
    C’est votre point de vue personnel, je le respecte mais je ne le partage pas.Ne parlez pas, mon cher compatriote au nom des Amazighes. Je suis kabyle appartenant au Peuple Algérien, fier de mon identité berbéro-arabo-musulmane qui est l’identité de l’écrasante majorité de notre PEUPLE. C’est leur droit à l’infime minorité de ne pas se reconnaître dans ce socle identitaire forgé par l’Histoire mais qu’elle ne vienne pas l’imposer à la majorité ou parler en son nom.
    Amicalement.
    Salah-Eddine SIDHOUM




    0
  • Ziani
    22 décembre 2016 at 11 h 35 min - Reply

    .
    Le néo-FFS n’est pas fondé pour porter un jugement sur un quelconque parti. Car, nous le savons bien, ce néo-FFS n’est qu’une officine, une succursale du Régime dictatorial régnant. Son abandon du discours et du positionnement oppositionnel (comme dans les années 90) a fait fuir la majorité des militants et pratiquement tous ses sympathisants(des milliers).
    .
    Le MAK gagne du terrain, occupe de plus en plus ‘ d’espace politique ‘, profitant du vide politique créé délibérément et sciemment par le Pouvoir militaire (SM / DRS) qui l’instrumentalise (1), et parce que l’Opposition est neutralisée (2), à commencer par le FFS …
    .
    Sa participation aux fausse élections (passées et prochaines) révèle amplement sa connivence avec le Régime militaire. De plus, il ne développe aucune radicalité, aucun discours oppositionnel ….Bien, au contraire.
    .
    Et puis, comment un parti si foutu et agonisant, ayant perdu toute crédibilité, et ‘ dirigé ‘ par ces gorilles, ces khobzistes et mangeoiristes … pourra-t-il réaliser un quelconque ‘ Consensus national ‘. C’est de la tromperie tout simplement !
    Alors il vous faut arrêter ces conneries




    0
  • Ninir
    26 décembre 2016 at 9 h 54 min - Reply

    les « illuminés » n’ont jamais trompé que leurs entourages. comme les faux prophètes (il y’en a eu beaucoup dans l’histoire) ce séparatiste revanchard finira dans la poubelle de l’histoire. j’ai du mal à comprendre qu’au 21e siècle il y’ait encore des fous qui s’autoproclament « leaders » et porte paroles de peuples. mais d’où sort cet individu pour parler au nom des kabyles? et qu’a t-il fait pour la Kabylie? mes enfants ont perdu une année scolaire à cause de lui! c’est le seul « bien » qu’il nous a légué. allez du vent et vas régner sur une des îles grecques qui seront éventuellement mises en vente, si toutefois ton gouvernement postiche a les moyens de s’en offrir une.
    PS: je suis kabyle depuis … la nuit des temps! et toi?




    0
    • batni
      27 décembre 2016 at 0 h 49 min - Reply

      De quelle école parlez-vous Mr Ninir. Vous ne vous rendez pas compte que nos enfants ont perdues non pas 1 année mais leurs ames.
      On doit encore ramer Mr Ninir pour nous sortir de cette noirceur.

      A bon entendeur salut.

      P.S : Pour moi toute l’Afrique du Nord et Berbère. Juste pour éviter les amalgames.




      0

    Congrès du Changement Démocratique