Édition du
28 April 2017

الفتنة » حسب مفهوم العصابة المارقة الحاكمة »

Fitna


Nombre de lectures : 1174
UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Belkacem
    1 mars 2017 at 20 h 30 min - Reply

    Citation : « Qui veut noyer son chien l’accuse de rage ! »
    Je sais que le fait de tenter de faire parler une caricature – (Il faut reconnaitre que la caricature est une véritable arme à double tranchant qui a valu de la prison à beaucoup de jeunes talents qui en ont fait bon usage)- n’est pas chose aisée, mais je veux bien tenter de le faire pour l’occasion. Mais, avant de dire quoi que ce soit sur cette œuvre d’art de notre compatriote DJALAL Mohammed, je commencerai par lui exprimer mes sincères salutations et toute mon admiration pour le message codé qu’il a bien voulu faire passer à travers de son immense caricature.
    Si j’ai bien saisi, le sens profond de cette image, il s’agit de l’éternel combat inégal qui se joue entre la plèbe d’un coté – (elle se trouve à gauche portant une pancarte !)- ; remarquons qu’il est « SEUL » et c’est le signe de notre DIVISION qui donne la force à l’oligarchie régnante et de l’autre côté, on trouve le Régime mafieux – (C’est celui qui porte les clefs du pays accrochées à sa ceinture et qui tient en laisse ses troupes de nervis qui aboient pour intimider le pauvre hère qui ose rouspéter !).
    Inutile de rappeler ici que la stratégie qui consiste au « diviser pour régner » n’a jamais été aussi bien orchestré par le pouvoir et pour avoir une idée de cette réussite, il suffit de regarder comment la pseudo-opposition tente de résister, mais en vain, parce qu’il agit en rangs dispersé faisant fi de la sage règle qui dit que « L’union fait la force » !
    Je ne m’exprime pas en tant que personne pessimiste et défaitiste, mais en tant que citoyen lambda qui regarde les choses avec du recul ce qui me permet de lire dans les pensées diaboliques de cette pègre qui a confisqué le pays tout en prenant le soin de mettre le peuple sous l’éteignoir afin de pouvoir vaquer sereinement et en toute impunité à ses occupations diaboliques qui consistent à piller le pays et le mettre à sac sous l’œil bienveillant des puissances étrangères complices dans ce démantèlement systématique de toutes les richesses incommensurables du pays.
    Rusé et démoniaque, pour arriver à ses fins, mais surtout pour ne pas être dérangé dans sa diabolique mission de sabotage, ils ont commencé par s’attaquer à la Société qui s’est vue en proie à toutes les formes de maux de société qui ont fini par la gangrener irrémédiablement. Ça commence par l’insécurité, la Hogra, le piston, la bureaucratie, le népotisme, les drogues, l’alcool, la violence scolaire, le football comme drogue, l’incivisme, le régionalisme, la corruption, le « TAG 3LA MEN TAG », etc. … Grâce à la conjugaison de toutes ces armes de destruction massive, le pouvoir a magistralement réussi à nous empêtrer dans les sempiternels problèmes de survie quotidienne pour vaquer à faire fructifier ses louches petites affaires.
    On voit bien que le peuple est squelettique, comme il est misérablement vêtu. Sur son visage ridé par la souffrance se lit toute la misère du monde. Mal rasé et tremblant, il sait qu’il peut être « TAXE » de manipulateur qui essaie de troubler l’ordre public en manifestant ; pire encore, il peut facilement être accusé d’être la dangereuse « MAIN DE L’ÉTRANGER » qui tente vainement de semer le chaos dans le pays où tout va bien.
    Tenant un OS* – (*Cet OS est certainement l’ensemble des moyens qui sont utilisés pour corrompre et acheter la complexité des hommes de mains et des Algériens qui acceptent de manger dans la main ou dans la mangeoire du régime qui a recourt à une partie de la rente pour acheter la paix sociale. …)- à la main, le POUVOIR s’adresse au fauteur de troubles en l’accusant d’être l’auteur de la FITNA* -(*La SEDITION ou encore la SUBVERSION)-, d’être aussi « La main de l’étranger », mais aussi d’être un « TERRORISTE ! », c’est-à-dire un individu dangereux qui trouble l’ordre et qui risque d’être rappelé à l’ordre par les forces répressives qui n’attendent que le signal pour passer à l’acte. (*Voir plus loin, à la fin, la Sainte Sourate qui traite de la FITNA.)
    Quant à ces forces de dissuasion massive sur lesquelles le régime ou le pouvoir peut sûrement compter en cas de nécessité, elles rassemblent, comme on peut facilement le voir sur cette belle caricature, elles comptent les « MERDIAS » comme les TV, la Presse, les forces de l’ordre et, bien sûr, les forces occultes qui n’apparaissent pas au grand jour, mais activent dans l’ombre, toutes ces meutes d’aboyeurs attitrés sont grassement payées pour être à la solde de ceux qui « dirigent » le pays.
    Bien sûr, à l’ombre ou derrière les rideaux se trouvent soigneusement planqués, les marionnettistes qui tirent les ficelles et qui veillent au bon fonctionnement de la comédie. Ce qui compte le plus, c’est que les choses se passent dans le calme et que la moindre contestation soit impitoyablement réprimée par les forces de l’ordre qui n’attendent que l’ordre pour passer à l’acte et pour faire goûter du gourdin à toute personne qui oserait bouger le petit doigt ; on appelle ça de la DICTATURE.
    Ceci dit, je me demande si nous ne sommes pas un peuple maudit, et je m’excuse du peu, un peuple soumis à la volonté criminelle d’une poignée de seigneurs qui a su mettre tout un peuple au pas tout en le transformant en un troupeau de zombies dociles et inoffensifs incapables de réaliser qu’il fait l’objet d’une manipulation abjecte ayant pour but de le maintenir indéfiniment dans le rôle de spectateur passif qui assiste les bras croisés à sa lente agonie programmée par les maîtres du pays.
    Moralité :
    Une petite remarque : Avec tout le respect que je dois à tous mes compatriotes et à tous mes amis internautes, je vous avoue que ce qui m’horripile et m’afflige c’est de voir que, souvent, des sujets dignes d’intérêt passent totalement inaperçus et ne sont même pas commentés malgré les précieux messages subliminaux codés et soigneusement cachés qu’ils véhiculent dans leur précieux contenu. Avec ce laïus, je n’ai aucune prétention de passer pour un donneur de leçons, loin de moi cette idée, mais je veux seulement attirer l’attention de mes frères algériens qui fréquentent assidûment cet espace de liberté et d’expression libre.
    Pour conclure ma modeste contribution, je ne vous cache pas que j’aurais bien aimé avoir les moyens nécessaires pour commenter chacun des sujets proposés à la discussion par les Responsables du site « Lequotidienalgérie.org », mais, il m’arrive souvent de manquer d’idées pour le faire ce qui ne m’empêche néanmoins de déguster le contenu de presque toutes les contributions éclairées et objectives qui sont proposées par mes amis internautes que je salue respectueusement, au passage. Votre frère et ami : Elbordji.
    P.S. : Pour rappel, à l’intention de mes amis internautes, voici une Sainte Sourate du Noble Coran qui traite de la FITNA, une Sourate ou Allah dit, je cite : […] où vous les trouvez et chassez-les d’où ils vous ont chassés, car la subversion (AL-FITNATU) [1] est pire que le meurtre. Ne les combattez pas cependant auprès de la Mosquée sacrée, à moins … s’ils cessent de vous attaquer, sachez que Dieu est Clément et Miséricordieux. […] Sourate d’Elbaqara* (*La vache), Verset 291.
    **************************************************
    Citation :« On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps » D’après Abraham Lincoln




    2
  • Congrès du Changement Démocratique