Édition du
28 February 2017

Intempéries : l’Algérie sinistrée et défaillance des collectivités locales

https://infotraficalgerie.com

DIA-24 janvier 2017: Les intempéries qui ont touché le nord du pays depuis une dizaine de jours, ont carrément sinistré le Nord de l’Algérie. La neige et les pluies qui se sont fortement abattues sur les régions du Nord ont dévoilé l’incompétence des collectivités locales et la défaillance de tous les secteurs à différents niveaux.

En plus des morts, des localités entières ont été inondées, des routes coupées et des chaussées délabrées. Des habitations et murs de soutènement se sont écroulés, sans parler des glissements et des éboulements des terrains.

Le bilan de la Protection civile fait ressortir que ses éléments sont intervenus dans plusieurs opérations de sauvetage et d’évacuation des personnes bloquées par les eaux pluviales ou suite aux débordements des oueds, à travers 22 wilayas. A Tipaza, les unités de la Protection civile ont effectué un sauvetage de 20 familles à Koléa, alors que six autres familles et deux personnes ont été évacuées à Ain Defla. D’autres familles ont été secourues dans plusieurs localités de la wilaya de Chlef de même que huit autres familles nomades cernées par les eaux pluviales, au lieu dit Douar Douaier ainsi que 500 têtes de cheptels dans la commune de Fornaka, wilaya de Mostaganem.

Par ailleurs, un cas de décès a été déploré à Tissemsilt suite à l’effondrement d’une toiture d’une chambre, au niveau de la commune de Theniet El Had, alors que des soins de première urgence ont été prodigués à 11 personnes incommodées par le monoxyde de carbone. En outre, deux personnes sont mortes et 19 autres ont été blessées dans des accidents de la circulation survenus au cours des dernières 24 heures à travers le pays.

A Oran, les fortes pluies qui se sont abattues durant les dernières 48 heures ont provoqué d’importantes stagnations d’eau par endroits et l’effondrement partiel de vieilles habitations notamment à Sidi El Houari et à Hai « Ellouz ».

Selon un point de situation de la Gendarmerie nationale, plusieurs axes routiers sont fermés à la circulation au niveau de 15 wilayas dans plusieurs régions du nord du pays. Treize (13) routes nationales et 15 chemins de wilaya sont fermés à la circulation dans les wilayas de Tissemsilt, Ain Defla, El Bayedh,Tlemcen, Tizi-ouzou et Bouira.

A Blida, de nombreuses routes ont été inondées et le trafic routier était à l’arrêt sur l’axe de l’autoroute est-ouest reliant El Affroune et Alger, après avoir été inondé par les eaux de pluies. Cela avait nécessité  la démolition de la barrière en béton en vue d’évacuer les eaux, tout en utilisant des pompes à eau.

Les eaux ont également inondé le chemin de wilaya CW 61, reliant Hammam Melouane à Bouguera à cause de la montée des eaux de l’Oued El Makarounate. Le débordement de l’Oued Chiffa a causé la fermeture de la RN1, entre Chiffa et Médéa, alors que l’axe de la RN37 reliant Chréa à Blida a été fermé à la circulation à cause de l’amoncellement de la neige.

Pour rappel, un bulletin météorologique spécial (BMS) a été émis sans que des précautions ne soient prises. Cependant, cela a dévoilé au grand jour l’incompétence des collectivités locales qui ont failli à leur mission. Leur défaillance à longueur d’année a carrément paralysé et sinistré le Nord du pays, touché par des intempéries depuis une dizaine de jours.


Nombre de lectures : 1135
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Photos et Dessins

Congrès du Changement National