Édition du
28 March 2017

Djelfa: Quand une APC exige la carte d’électeur pour la distribution du couffin de ramadan

Rédaction du HuffPost Algérie
Publication:

A Djelfa, les habitants de la commune Messaad doivent se doter de fiches familiales et de leurs … cartes d’électeurs pour pouvoir bénéficier du couffin de ramadan.

Dans un communiqué datant du jeudi 9 février 2017, l’assemblée populaire communale (APC) de Messaad, située dans la wilaya de Djelfa, a annoncé l’ouverture des inscriptions pour la distribution des couffins de ramadan au profit des familles nécessiteuses.

A en croire une copie, relayé massivement par les internautes sur les réseaux sociaux, les bénéficiaires devront non seulement déposer des fiches familiales auprès de la Direction des Affaires sociales (DAS) mais également leurs cartes électorales des législatives du 4 mai 2017.

vote algeria

« C’est bête »

La décision n’a pas manqué de suscité le courroux des internautes. Certains se sont indignés, accusant même les autorités de « profiter de la pauvreté du peuple pour l’obliger à voter » lors des prochaines législatives.

D’autres se sont plutôt interrogées si cette décision est légale, qualifiant cette décision d' »excès de zèle ».

Contacté par la rédaction du HuffPost Algérie, Me Miloud Brahimi, par ailleurs membre de la Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme (LADDH), a répondu par la négative.

« Cette décision est illégale. La carte d’électeur ne doit être exigée que dans les bureaux de vote », fait-il savoir.

Me. Brahimi tente néanmoins de dédramatiser cette décision. « Ce n’est pas légal mais ce n’est pas méchant », estime-t-il. « Ils veulent juste inciter les gens à aller voter mais leur manière de faire est plutôt bête », conclut l’avocat.


Nombre de lectures : 1263
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique