Édition du
18 November 2017

L’art de retourner l’oppression contre elle même.

 

Deux jeunes algériens seuls, tout petits ,sans gros moyens et sans armes sont entrain de créer la plus grande brèche dans les fondations sclérosées de l’une des dernières dictatures militaires á façade  » si vile ».

Il a suffit de deux très courtes vidéos diffusées sur YouTube et Facebook pour que l’oppression se retourne contre elle même et panique au point de rendre obsolète l’arsenal militaire de la puissance régionale qui nous coûte la bagatelle de 10 milliards de dollars annuellement,impuissants les  » redoutables  » services de la police politique et les traqueurs du web qui pourchassent les lanceurs d’alertes,les GIGN et les 300.000 policiers qui contrôlent le ciel,la terre et la mer.

Une simple parodie a nécessité le renfort et la mobilisation conjointe et solidaire de tous les pensionnaires de la mangeoire ,pour vouer aux gémonies deux (2) jeunes artistes.

Que dire alors de leur insipide parodie que nous supportons depuis 55 ans?

Le grand et inégalable DOA ,le faux martyr vivant ,le faux moujahed autoproclamé compagnon de l’immortel Larbi Ben M’hidi, le Nostradamus du parti inique ,celui dont les sacs poubelles remplis d’argent sale,arrivent sous escorte dans sa résidence d’état (des lieux),dont les enfants auraient
pris la clef des champs et la poudre d’escampette avec,a fait de l’illustre Okba,ce glaive de l’islam ,un franchisé FLN,car nous dit-il,le FLN est le pouvoir et son président l’émir de tous y compris les dissidents.

Si, Okba ibnou Nafaa avait su ,il ne se serait jamais aventuré dans cette contrée pour s’agenouiller 14 siècles plus tard,devant fakhamatouhoum et devenir chef de kasma FLN des Zibans.

Grâce au carbone 14 maison,cet illustre conquérant ,devenu Abou Nafaa ( l’utile), vient de se faire attribuer à titre posthume sa carte de militant FLN par le docteur DOA qui lui même vient de recevoir l’appui d’une Derbouka d’outre mer.

Le FLN régnera nous dit le « martyr vivant » de la révolution du 19 mars 62, pendant un siècle encore.Rendez vous est donc pris pour l’an 2117 de l’ère chrétienne pour ceux qui naîtront dans 60 ans.

L’autre,celui qui instruit les imams fonctionnarisés  » liseurs » de communiqués pour convaincre les infidèles au  » vote  » á surtout ne pas  » fauter ».

Celui qui  » promeut » l’islam de Cordoue, en faisant la chasse aux « égarés » coupables d’outrage et d’écarts à l’orthodoxie officielle et á l’appel (de détresse ) d’un régime aux abois pour lequel les carottes sont cuites grâce à la production des panneaux photovoltaïques des Aures.

Cet humble idolâtre du dernier des Dieux de la période pré islamique,planqué dans une ZET dénommée zéralda,qui nous débite concomitamment avec une énième lettre lue en son nom ,toute l’indignation islamique et « officielle  » ,nous rappelant que ni Allah ni son prophète ( swas) n’agréeront le producteur de  » mansoutiche » et le génial Tina.

Mes jeunes beaux artistes rebelles,vous voila excommuniés par le distributeur des bonus et malus de l’au delà .nous ferons tout pour vous éviter le bûcher sur terre.quand á l’autre monde,nous sommes presque certains que vous bénéficierez de la clémence et de la miséricorde du tout puissant et seigneur des 2 mondes,car nous témoignerons de votre innocence.

un autre serviteur très zélé,malgré sa répudiation par l’oracle,fait l’effort pour s’extraire de son monde de songes et de médiocrité et nous menacer de  » soter » ,sinon,nous deviendrons la Syrie et l’Irak réunis,malgré la mise à la retraite de Collin Powell.

H’mimed l’homme des basses besognes,á la tête d’un parti né avec des moustaches, composé de toutes les fripouilles de services nous demande de « soter » dans le vide,sans parachute, à défaut , la terre d’Algérie brûlera sous nos pieds.

De Aîn fouara,l’amuseur national nous invite à une danse du ventre à laquelle il aurait pris part s’il avait du temps.

tous ces employés de l’Etat » des lieux » ne produisent que le mensonge et l’esbroufe.leur rôle est de vérifier encore
qu’on y croit avec ou sans la tomate cerise promise á Mc Donald.

Ces jeunes qui incarnent l’intelligence et le génie ont juste compris que ce régime qui joue aux gros bras,veut simplement vérifier que nous sommes encore assez bêtes pour le craindre.

Il est en réalité un amas de branches mortes qui peut être détruit sans armes,ni violence, grâce à la dérision,une arme redoutable et mortelle pour une dictature moribonde composée de personnages sans consistance.

Il a suffit donc, d’introduire l’art,la création,l’intelligence ,
l’image et des mots simples,accessibles et pleins de dérision pour que trois(3) millions d’Algériens tombent en amour avec cette forme de lutte politique pacifique ,au moindre coût et ébranler la citadelle de la monarchie des mamelouks.
Nous serons,Six,(6), neuf(9) ou 20 millions d’ici le 3 mai,veille du cirque électoral.

on verra alors qui reste et qui saute?

Ces jeunes ,après ceux d’octobre 1988, incarnent la meilleure opposition politique la plus crédible en laquelle la majorité d’entre nous se reconnaissent.

pendant ce temps, une panoplie de partis dits de l’opposition,atomisés et domestiqués n’arrivent ni á convaincre ni á mobiliser,ni á nous sensibiliser pour leur octroyer un brin de confiance qu’ils n’auront pas.

voila la sanction d’un peuple à ses pseudo élites complexées et indignes qui ne veulent pas accepter ni comprendre leur petitesse et leur finitude.

Merci les jeunes d’avoir produit sans moyens,le meilleur combat stratégique non violent qui a poussé une dictature dont vous avez compris la vacuité et la faiblesse à afficher publiquement sa nudité.

Abdel.Adel


Nombre de lectures : 2270
3 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Yahiaoui azedine
    1 mai 2017 at 11 h 08 min - Reply

    Finalement ,le pouvoir en place à force d’occuper le terrain et les esprits par le tam tam durant toute son existence ne tolère nullement qu’on le concurrence dans ce domaine de peur de ne plus recevoir son propre echo pour se rassurer ,tout bruit extramuros parasitant son rythme et sa frequence risque de le destabiliser et Pourquoi pas le rendre fou et sprtir ainsi errer dans les rues à la joie des esprits sains qui esperaient une delivrance à defaut d’un remede, donc produisons du tamtam à « gogo » et que la fete commence,




    2
  • Ouas
    1 mai 2017 at 15 h 12 min - Reply

    D’où l’importance de lire et de faire lire Gramsci. C’est sur le terrain de l’idéologie que la confrontation doit se dérouler ; plume contre plume, texte contre texte jusqu’à priver le régime de tous les arguments dont il se sert pour se légitimer et rendre ainsi inutile ses tanks et ses fusils d’assaut. Ce jour-là, tous étonnés, on se rendra tardivement compte combien il était faible et combien nous étions aveugles.




    6
  • Dria
    1 mai 2017 at 16 h 50 min - Reply

    Que l’histoire retienne le NOMS de tous ces candidats faussaires qui ce sont présenter à cette mascarade par et pour la CHEKARA et qui culpabilisent Ceux qui disent NON à l’imposture , NON a la magouille , NON a la périnité d’un système qui ne méne nulpart et qui arrive a échéance, NON au nauffrage NON et NON au sabotage, NON a ceux qui rêvent d’un bronzage au club des pins

    Ils auront la réponse qu’il mérite le 04 mai mais pour l’histoire souvenez vous de leurs NOMS et de notre NOM….




    4
  • Congrès du Changement Démocratique