Édition du
21 October 2017

Scénario pour un futur incertain سيناريو لمستقبل مجهول

 
حليمة حاج حمو

تتجه الأيديولوجيا المهيمنة بالقوة، نحو تثمين استعراض ميولها الجنسية، لا سيما إذا كانت غير تقليدية، في حين تسخر من الذي يعلن عن إيمانه. إنه لمن المألوف أيضا، التأكيد على إلحاده، لكي ينظر إليه بعد ذلك على أ نه حداثي، في حين ينظر للبحث عن الروحانية على أنها رجعية وشيء من الماضي.
فمن المؤكد، أن الخطابات تدعو للتسامح وحرية العبادة والتعبير، غير أن هذه الإيديولوجيا تشوه على الأقل بمهارة كل ما لا يتماشى مع توجهاتها. وعندما لا يندمج المجتمع في هذا الطريق نحو (الأنوار) يستبدلوا له ذلك بالتمثيليات الهزلية المروج لها اعلاميا وذات الأهداف المصممة خصيصا ليشرحوا له ما يجب التفكير فيه. نعم، بوجدرة له الحق تماما في أن يكون ملحدا، وأن لا يخفي ذلك ، لكن ومن جانب آخر، يجب أن يكون لكل مواطن الحق في ممارسة شعائره الدينية دون عوائق ودون تشويه على غرار (علي بلحاج على سبيل المثال) .
إما أن نناضل من أجل مبدأ ومن ثم يجب أن نتظاهر كل يوم لدعم جميع أولئك الذين يتعرضون لـ ( مضايقات ) النظام وليس ممارسة شجب انتقائي والتنديد بطريقة أنانية قوية جدا من طرف بعض مثقفينا ، أو بعدم الادعاء بالتظاهر وابداء الدعم الحزبي. وختاما ، يستثمر النظام مرة أخرى في الانقسامات الاجتماعية المفترضة من أجل تحويل الأنظار عن عجزه الكامل ، وربما عن إعداد سيناريو من أجل مستقبل غامض.

 ______________________________

Halima Hadj Hamou

L’idéologie dominante et conquérante valorise l’exhibition de ses préférences sexuelles, surtout si elles sont non conventionnelles, alors qu’elle moque celui qui déclare sa foi.
Il est également de bon ton de s’affirmer athée, pour se voir aussitôt considéré comme étant moderne, alors que la recherche de la spiritualité est perçue comme rétrograde, passéiste.
Certes , les discours prônent tolérance et liberté de culte et d’expression , mais cette idéologie dénigre plus ou moins subtilement tout ce qui ne cadre pas avec ses canons.
Et lorsque la société ne s’inscrit pas dans cette voie vers les « lumières », on lui substitue, à coups de sketchs médiatisés à souhait, des causes sur mesure, pour lui expliquer ce qu’elle doit penser.
Oui, Boudjedra a tout à fait le droit d’être athée, communiste, et de ne pas le cacher. Mais de l’autre côté, tout citoyen (Ali Belhadj par exemple) doit avoir le droit de pratiquer sa foi sans entraves et sans dénigrement.
Soit on lutte pour un principe, et alors on devrait manifester tous les jours pour soutenir tous ceux qui sont en butte aux « tracasseries » du régime, et non pratiquer cette indignation sélective dénoncée, de manière fort subjective, par certains de nos intellectuels.
Soit on ne fait pas semblant, et on affiche son soutien partisan.
Pour conclure, le régime convoque une fois de plus les supposés clivages sociaux pour détourner l’attention de son incompétence totale, et peut être préparer un scénario pour un futur incertain.


Nombre de lectures : 2765
5 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • souhaib
    4 juin 2017 at 22 h 29 min - Reply

    Excuse moi mais le Monde Musulman est dans une telle situation qu’on ne peut le décrire! mettant en cause meme la doctrine scientifique des oulemas et imams dans leurs diversités; our bien comprendre l’islam il faut savoir le sentir selon par exemple l’imam achafi-ai, dans son explication concernant ; les décisions de la prière »ahkam el sallat » Plusieurs oulémas « el fikhe » ont prie des chemin différents, le fikh de l’imam Malek est différent de celui de l’imam el hanbali et celui du chafi ai est différent de celui de l’imam malek: la vous dites intégriste ou pas sa dépend dans quelle voie « el madheb » on est.saha sahouroukoum.




    0
  • fatma
    5 juin 2017 at 15 h 53 min - Reply

    Ce qui me désole le plus dans cette affaire c’est la disparition quasi totale de solidarité de nos citoyens. Cette caractéristique propre à notre région, à notre terre l’Algérie et que nos aïeux nous ont léguée comme un trésor inestimable est malheureusement entrain de fondre comme neige au soleil par la faute des manipulateurs qui veulent à tout prix rester aux commandes de ce pays. Ce samedi un appel a été lancé pour se solidariser avec un écrivain Algérien Rachid Boujedra en l’occurrence – qu’on aime ou qu’on n’aime pas, là n’est pas la question- il a fait l’objet d’un lynchage et d’une grave humiliation par la chaîne de la honte, nous en avons tous entendu parler de cet acte terroriste et des vidéos circulent sur le Net. Mais au bout du compte il n’y avait que quelques personnes tout au plus une quarantaine au lieu prévu du rassemblement, pourquoi donc ? Et qu’est-ce qui explique cette dérobade devant ce qui aurait-du être considéré comme un devoir ? Les vrais citoyens ont-ils ont abandonné le combat ? Ont-ils l’intention de fuir leur responsabilité ? Ou craignent-ils qu’on les montre du doigt en disant voilà encore El khelatine ou d’autres de bonne ou de mauvaise foi diront pourquoi cette solidarité sélective alors qu’il existe d’autres gens qui souffrent et que personne n’entends ? A ma limite que chacun aille se solidariser avec son « clan » mais qu’il le fasse, mais abandonner tout non. Cette peur des autres, ou le dégoût de la chose politique font que c’est devenu une honte que d’exprimer sa solidarité, car il y a de plus en plus de manipulateurs et de calculateurs qui font tout pour que la voix du peuple soit éteinte à jamais. Par contre on a bien et très bien vu Said Bouteflika venir montrer se « Solidarité » à Boujedra comme les mafioso qui viennent assister à l’enterrement et aux funérailles de leur propre victime. Si c’est cela qu’on veut, alors restons tous à la maison et disons tous en cœur Takhty Rasna.




    0
  • lyes laribi
    5 juin 2017 at 19 h 41 min - Reply

    Pour que cela, il faut que le système reconnaisse le droit de citoyenneté à tous les algériens. Le système des deux collèges a commencé au temps de Chadli pour être instauré d’une manière définitive par les putschistes en 92.




    2
  • water water
    9 juin 2017 at 0 h 51 min - Reply

    تعريف الوطن لم يكن على سنة الله ورسوله. المال كان ومازال عامل تفرقة
    عرفنا الوطن بالفكرة البشرية وحمل هم الوطن يكون بالفكرة البشرية
    النتيجة : كلنا فى قاعة انتظار




    0
  • Alilou
    10 juin 2017 at 13 h 29 min - Reply

    @Madame Hadh-Hamou.

    Pour votre information. Boudjedra n’a jamais endoctriné d’algériens pour les envoyer tuer d’autres algériens. …Belhadj et Madani and CO si ils ont endoctriné des algériens et envoyé se faire tuer et tuer d’autres algériens.

    Ils ont prêché la mort. H’dith k’yass




    0
  • Congrès du Changement Démocratique