Édition du
23 November 2017

عميد كلية العلوم السياسية بجامعة الجزائر 3 يمارس الرقابة على رسالة دكتوراه بحجة أنها تمس الأمن الرئاسي !


Nombre de lectures : 3073
4 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Thiers
    3 juillet 2017 at 20 h 55 min - Reply

    Ou ais rais el houkouma ki parle.?Arreter de jouer avec les algeriennes et aigeriens.




    1
  • Contrebalance
    4 juillet 2017 at 22 h 15 min - Reply

    Je ne vois pas ou est le problème. Ce doyen ne fait que faire son travail pour lequel il a été nommé.
    – Il est responsable de ce qui se passe dans sa Faculté et il doit travailler par anticipation. Suppose que son supérieur hiérarchique ou la SM (Nouvelle version …) s’aperçoit de cette thèse anti-nationale soutenue au sein de « sa » Faculté, il aura droit à un rapport malveillant, ce qui compliquera sa tache d’administrateur sans compter que cela gâchera surement sa carrière.
    – Et puis quant un jury se trompe, doit-il laisser passer l’erreur? Ce n’est pas de la censure mais du simple bon sens.
    Bref en tant que premier responsable, il se doit de préserver l’institution de « toute atteinte à sa réputation et tentative de déstabilisation », meme si certains le traiteront de petit chien docile qui ne songe qu’à sa carrière.




    1
    • Salah-Eddine SIDHOUM
      4 juillet 2017 at 23 h 23 min - Reply

      Oui, il fait son « travail » d’universitaire-larbin des srabess comme hélas beaucoup d’universitaires qui aiment exhiber leurs titres pompeux pour épater le « ghachi » mais qui n’ont pas un brin de dignité et que j’appelle personnellement l’ABRUTIGENTSIA.




      9
    • Djidel
      5 septembre 2017 at 15 h 20 min - Reply

      Bonjour

      Est-ce sous prétexte de veiller sur la sureté de l’état, on a le droit de censurer ou d’espionner, ni le droit civil ni la jurisprudence islamique ne le permettent (constitution oblige)?
      Si ce recteur n’a rien à se reprocher et pense que le gouvernement non plus, alors qu’il laissent lui et le gouvernement, les universitaires travailler en toute liberté.
      L’université appartient aux étudiants et seulement aux étudiants car c’est une institution d’instruction de toutes les générations à venir. Ce n’est la propriété de personne.




      0

    Congrès du Changement Démocratique