Édition du
11 December 2017

Notre société, pouvoir compris, est malade …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hassiba.
Alger

Les affairistes ont toujours existé en Algérie ,la corruption aussi ,ce n’est pas une invention du pouvoir actuel …. les dimensions ont changé … peut-être … mais vu la parité du dinar , pas beaucoup … le pouvoir a ses défauts et ses mérites et puisqu’il est le fils de l’Algérie, il a aussi ses faiblesses . La notion de l’état moderne n’est même pas mise en semis pour qu’elle germe enfin et enfante un semblant d’état moderne … Un état aux institutions régulatrices … Le pouvoir actuel ne peut pas déléguer ses prérogatives aux institutions , que sera son rôle ? … que sera son destin ? …

Alors , il dessine des institutions pour avoir l’air même si tout le monde voit qu’il n’a pas l’air du tout … après lui viendra peut-être un autre pouvoir qui soufflera une âme dans son dessin , peut-être pas … peut-être jamais … Et le peuple dans tout ça ? … le peuple lui , il regarde , comme toujours … quelque uns sautent sur les occasions, saine et mal saine … il parle , il parle , il parle …. comme ses aînés au pouvoir … nous parlons tellement trop que nous pratiquons le contraire de nos convictions déclarées … L’Algérie pour nous tous , pouvoir et peuple ( sauf quelque-uns des deux cotés ) est un espace ou nous pouvons circuler avec une simple carte d’identité nationale meme sans …

Notre vrai pays c’est notre région , si ça va un peu mal ça sera notre  » dachra  » , sinon c’est notre  » kheyma  » … on vote affaire ou lien de sang , on hait les capacités , l’intégrité , la science … notre spécialité ancestrale c’est la castration des hommes ( pas les mâles ) on les aime pas ! … ils n’ont rien de plus que nous , nous sommes tous des hommes , nous savons tout faire si nous le voulons ! et dans n’importe quel domaine SVP ! … la preuve , on aime pas les espaces verts et presque personne du bas en haut ne cultive fleurs ou roses dans son jardin ou sur son balcon … peut-être on est propre chez nous mais on vit avec les poubelles a ciel ouvert et ordures de tout genre dans notre cartier ou cité … ce n’est pas notre affaire , il y’a des gents qui sont payés pour ça … nous on est payés pour autre chose qu’on ne fait pas ou qu’on le fait mal … on aime pas les lois , ou peut-être qu’on on est forcé de les appliquer … par peur ! …

Même le code de la route on ne le respecte pas … ou peut-être à l’approche d’un barrage de police ( même pas des fois ) ou de la gendarmerie … les autres ne le font pas ! alors ! je ne suis pas un  « cavi  » ! … Nos villes sont de grands villages sales … la ville ne joue pas son rôle , elle est engloutie , la notion de ville , on ne l’a pas …

On ne sait pas comment gérer une ville , on a jamais eu de villes dans notre histoire , les villes que les occupants ont construit , ils les géraient eux-mêmes , nous , nous étions la main d’oeuvre … une bonne main d’oeuvre , nous le somme plus …

Nos chantiers manquent de main d’oeuvre , nos jeunes ne veulent pas travailler  « manoufri » ou   « zoufri » puisqu’ils n’ont aucune qualification artisanale ou autre et le petit entrepreneur qui n’est même pas haddad ne paie pas bien et n’assure pas ces employés …

Nos centres de formation professionnelle forment des presque bricoleurs … Je défis quiconque de me dénicher 10 vrais professionnels plombiers , tourneurs , maçons , ou autres dans toute l’Algérie …

Le pouvoir ( pour des raisons qu’il connait ) nous avait dit un jour que nous étions les plus forts , les plus ingénieux , les plus justes , les plus courageux … et nous l’avons crus ! … nous voulions le croire … nous voulions que ça soit vrai ! nous serons très en colère en face de celui qui nous dira le contraire … qui nous dira que nous sommes très en retard de la civilisation actuelle … très …. très en retard , un retard qui fait peur … peur de ne jamais le rattraper …

Nous ne savons pas qui nous sommes ou qui voulons nous être , on a aucune boussole , aucun cap , aucune trajectoire , aucune feuille de route … le pouvoir balbutie des solutions au jour le jour et le peuple tue le temps décade après décade …

Nous sommes devenus une société aux mille tendances , croyances et mille doctrines mais sans conviction aucune , pour le plaisir de s’opposer , de s’affirmer , d’être différent , pour le plaisir de la mode parfois … tout le monde est l’ennemi de tout le monde , même au sein de la même famille …

Notre société, pouvoir compris, est malade … il lui faut des docteurs pas des charlatans de tout bord … mais faudrait-il d’abord qu’elle admette qu’elle est malade !


Nombre de lectures : 2286
2 Commentaires sur cet article

Répondre à DRIA Cliquez ici pour annuler la réponse.

*

*

  • Abdellah Chebbah
    19 août 2017 at 15 h 08 min - Reply

    J’AIME BIEN VOTRE DERNIÈRE PHRASE.

    L’ignorance et la pauvreté sont les destructeurs d’une société. L’un ne va pas sans l’autre. Éducation, éducation, école, école……Y compris nos dirigeants. Tout le monde doit aller à l’école grands et petits. L’éducation fait réfléchir et ramène une personne à la raison scientifique. Combien d’Algériens lisent au moins un livre dans leur vie. Aucun.
    Les religions aussi sont destructrices d’une société. Elles bloquent toutes initiatives. A chaque fois qu’il faut faire quelque chose, on se demande si c’est Hallal ou Haram. Et les interprétations affluent et tout va de travers. La spiritualité est du domaine de la méditation, de la vénération, de la croyance et de la foi en notre existence. Je n’ai pas besoin du Coran pour me dire o`u jeter mes ordures, comment me comporter, On sait ce qui est mauvais et ce qui est bon. Mais c’est toujours l’autre qui fait des conneries. Il y a un très grand ménage à faire dans cette Algérie. Depuis 62, nous n’avons eu que des charlatans au pouvoir qui nous ont berné avec des promesses et des couleurs. Il est temps de se réveiller et de dire STOP. On arrête tout pour dire à ces charlatans que ça ne peut plus continuer. On ne peut plus fonctionner. La machine s’est embrouiller. Arrêt total.




    2
  • DRIA
    19 août 2017 at 17 h 41 min - Reply

    ya Hassiba
    le diagnostic est fait depuis longtemps , oui on est ANORMAL pour ne pas dire ANORMALEMENT MALADE et tout le monde le sait, nous avons besoin d’un REMÈDE, tous les moyens sont bons, tous les traitements sont les bienvenues vu la situation nous n’avons plus le choix que ce remède provient d’un MÉDECIN GÉNÉRALISTE d’un SPÉCIALISTE peu importe que, ce soit un CHIRURGIEN un CHIMIO-THÉRAPEUTE un RADIO-THÉRAPEUTE, d’un RAQI, d’un CHAMAN, d’un GUÉRISSEUR ou d’un GOUROUS, d’un PSYCHOLOGUE ou d’un PSYCHIATRE…

    Qu’on nous propose n’importe quelle THÉRAPIE, le mal est profond et il n ‘ y a aucun traitement en vu, à défaut de traitement, Nourrissez les espoirs avant la …..




    4
  • Congrès du Changement Démocratique