Édition du
26 September 2017

Mon témoignage post-mortem.

Abdallah CHEBBAH

Dans ma vie après la mort quand je serai prosterné devant le seigneur des mondes je lui dirai ce que vous avez fait de nous et de notre pays.

– comment vous vous êtes substitués au colonisateur?

– comment vous vous êtes accaparé illicitement de tous les biens?

– comment vous avez libéré un pays et recoloniser son peuple en lui confisquant par  la force son indépendance?

– comment et pourquoi vous avez assassiné des personnes innocentes et héroïques?

– comment vous avez falsifié et effacé l’histoire?

– comment vous avez confisqué la révolution à votre seule gloire?

– que vous êtes responsables de la mort de Abbane, de Khider, de Krim, de Chaabani, de Boudiaf, de Amirouche et beaucoup d’autres authentiques patriotes?

– comment vous avez changé et détruit le destin d’un peuple.

– comment vous avez trahi les martyrs en faisant de leurs épouses des femmes de ménages?

– comment  les enfants  de chahids sont moins considérés que les enfants de harkis?

Je lui dirai comment vous avez façonné l’Algérie suivant vos fantasmes?

– comment vous avez tétanisé un peuple fier et généreux en  le transformant en peuple « guenilleux »?

– comment vous avez créé des faux moudjahidines nés après l’indépendance et faire passer leur effectif de 45000 en 1962 à plus de 800.000 en 2017?

– comment et pourquoi vous vous prosternez devant l’ancien colonisateur?

– comment vous avez dilapidé les richesses de mon pays et vider les caisses de l’état?

– comment et dans quel but vous avez sinistré l’école et l’université?

– comment vous avez transformé nos enfants en délinquants, drogués, fanatiques, analphabètes  et terroristes?

– combien de fois vous avez trafiqué des élections?

– comment et pourquoi vous avez tué 200 000 personnes?

– comment vous avez corrompu la justice, l’administration, les députés  et le peuple tout entier?

– comment vous avez transformé les terres fertiles en terres bétonnées?

– comment sont traités nos malades dans les hôpitaux mouroirs?

– comment et pourquoi nos villes sont clochardisées?

– comment vous nous écrasez et vous nous volez?

– comment vous forcez nos enfants et nos élites à fuir le pays?

– comment vous anesthésiez le peuple en le corrompant?

– comment vos femmes vos enfants et vos maîtresses  dilapident  l’argent volé au peuple dans des soirées mondaines à l’étranger?

– comment vos Imams de services sont devenus des charlatans religieux?

 

Soyez certains que je divulguerai tout et serai parmi beaucoup de témoins qui n’auront alors aucune pitié pour vous  et ne vous pardonneront jamais vos forfaitures et vos trahisons.


Nombre de lectures : 2969
8 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Abdel
    25 août 2017 at 12 h 19 min - Reply

    S’ils avaient fait de l’œuvre ( le prince) de Machiavel leur livre de chevet,ils auraient appris comment faire pour éviter d’être odieux,détestés,méprisés et hais.




    1
  • soussou
    25 août 2017 at 14 h 44 min - Reply

    En lisant ce genre de questionnements,nos tyrans du monde Algérie et leurs maîtres de ceux d’ailleurs,vont certainement s’éclater « à pleins poumons »de rire.
    Parce que leur jugement est recalé au dernier jour post-mortem.
    Ce jour là,ils diront: »oh!Seigneur,nous n’avons trouvé dans le bas-monde que des moutons et nous étions leurs bergers »!
    Et les faibles diront: »oh!Seigneur des mondes nous n’avons fait qu’obéir à nos maîtres et aux nobles parmi-nous ».
    La fin du dialogue entre les forts et les faibles est connue d’avance,même avant nos enterrements respectifs.




    5
  • Mon témoignage post-mortem. – nublaxity africa
    25 août 2017 at 15 h 48 min - Reply

    […] continue reading […]




    0
  • said
    25 août 2017 at 19 h 06 min - Reply

    Pour que ces predateurs puissent lire et ressentir une quelconque emotion ou remord il faudrait qu’ ils soient dotés d’ une ame, ce que je doute fortement.




    3
  • Abdellah Chebbah
    25 août 2017 at 20 h 48 min - Reply

    Réponse à Soussou.

    Vous réduisez mes arguments à un résultat nul. Merci. Mais si vous êtes croyant(e), vous constaterez qu’ils auront affaire à Dieu dont rien ne lui échappe et non au procureur général qu’a désigné Boutef. C’est vrai que c’est un cri de désespoir mais la patien e et le temps travailleront pour nous. Merci d’avoir répondu quand même.




    5
  • Ahcèn Habib
    25 août 2017 at 22 h 08 min - Reply

    Quelqu’un qui dit:qu’il n’a pas besoin du Coran comme guidance dans la vie.Comment voudrait-il se référer à cette même source de lumière=le Coran=pour lui éclairer les ténèbres de sa tombe et le monde de l’invisible?
    Comprendriez-vous quelques choses à un tel raisonnement s’il en était un?




    4
  • Alilou
    26 août 2017 at 4 h 26 min - Reply

    With aller due respect c’est un coup d’épée dans l’eau…..les vrais hommes prennent entre leurs mains leur destin ne se réduisent pas à espérer à une justice poste mortem. …. le bon Dieu ne changera point à la destinée d’un peuple a moins que ce même peuple ne décident à changer lui mené son destin…..

    We are cowards. …. il faut se le répéter tous les matins en se regardant dans le miroir…..




    3
  • sadman
    26 août 2017 at 9 h 53 min - Reply

    Sur la photo on voit les portraits de krim Belkacem, Didouche Mourad et Mohamed Larbi Ben Mehidi, rahimahoum Allah, en train d’observer comment le pays pour lequel ils se sont sacrifiés est charcuté. Ce qui fait mal au coeur est que deux auressiens , en l’occurrence le colonel ALN ,chef de wilaya 1, Tahar Zbiri et Mohamed Cherif Abbas , aspirant ALN, responsable politique de la région 3, zone 1 , wilaya 1 , font partie du lot .
    Et dire que le général Général Ducourneau avait dit :
    « Les Aurès sont le berceau de la Rébellion, elles en seront le tombeau »
    Comment peut-on dévier du chemin tracé , par un million et demi million de martyrs , et arrosé par leur sang ?
    Oui cher frère Abdallah CHEBBAH, je n’aimerai pas être a la place de ces deux auressiens, le jour du jugement, devant le juge suprême…
    Cela dit, oui cher frère Allilou, tu as parfaitement raison :
    « …Le bon Dieu ne changera point à la destinée d’un peuple à moins que ce même peuple ne décident à changer lui mené son destin… »
    Les glorieux martyrs l’avaient très bien compris …

    Gloire aux martyrs.




    4
  • Congrès du Changement Démocratique