Édition du
21 November 2017

Des agissements du royaume wahhabite d’Arabie Saoudite.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A. Fatma

J’ai remarqué que de depuis la visite de Donald Trump dans ce pays qui a été du reste couronnée par des contrats faramineux estimés à 400 milliards de dollars en plus des reproches et des ordres qui leur a fait sur la gestion du terrorisme, ce pays a commencé à prendre un virage à 90 degrés en se soumettant aux injonctions de leur nouveau maître.

Après avoir financé pendant des décennies l’implantation du wahhabisme dans plusieurs pays arabes en intoxiquant des populations entières pour en faire des djihadistes endoctrinés et prêts à faire couler le sang des innocents comme ce fut le cas tout récemment en Syrie, voilà qu’ils décident tout bonnement de tourner le dos à cette politique destructrice en s’attaquant aux vraies racines du mal c’est-à-dire leur propre doctrine.

Le journal londonien The Guardien a rapporté une interview donnée par le prince Saoudien Mohammed ibn Salman le 24 octobre 2017. Cet article qu’on peut consulter sur le Net et dont voici le lien : https://www.theguardian.com/world/2017/oct/24/i-will-return-saudi-arabia-moderate-islam-crown-prince  est intitulé : « I will return Saudi Arabia to moderate Islam » du mot à mot cela veut dire : «Je ramènerai l’Arabie Saoudite à l’Islam modéré».

N’est-ce pas là une information explosive, invraisemblable et inimaginable ? Comment donc une telle déclaration incendiaire et inouïe émanant d’un très haut responsable du royaume Wahhabite, est-elle passée inaperçue, pourtant ce n’est pas un vulgaire opposant au régime qui s’est mis à fantasmer, ce sont les paroles du futur roi d’Arabie Saoudite en personne.

C’est lors d’une conférence sur l’investissement qui s’est tenue à Ryad il y a quelques jours, que ce jeune prince s’est étalé sur le programme qu’il compte mettre en œuvre. Il faut rappeler qu’il est à l’origine semble-t-il d’un vaste programme de réformes Intitulé «Vision 2030» qui doit permettre à son pays de sortir de sa dépendance au pétrole pour entrer de plein pied dans l’économie du 21e siècle.

Jusqu’ici c’est bon, cependant chose inédite, c’est que les changements programmés vont toucher aussi la société saoudienne, son islam notamment, qu’il veut également «moderniser». Il serait convaincu que ce vaste programme de modernisation ne peut se faire sans revoir le référent religieux sur lequel repose l’Arabie Saoudite à savoir le Wahhabisme. Il précise à cet effet que « Ce qui s’est passé au cours des 30 dernières années n’est pas l’Arabie Saoudite. Après la révolution iranienne de 1979, les gens ont voulu copier ce modèle dans différents pays, dont l’Arabie saoudite. Nous ne savions pas comment y faire face. Et le problème s’est propagé partout dans le monde. Il est maintenant temps de s’en débarrasser. » Il ajoute ceci : « Nous sommes simplement en train de revenir à ce que nous avions toujours suivi : un islam modéré ouvert au monde et à toutes les religions. 70% des Saoudiens ont moins de 30 ans, honnêtement nous ne gaspillerons pas 30 ans de notre vie à combattre les pensées extrémistes, nous les détruirons maintenant et immédiatement.  »

Au demeurant les dirigeants de ce royaume et à leur tête le roi Salman (son père) semblent soutenir ce jeune et audacieux prince. Pour preuve les récentes décisions historiques prises par le royaume conservateur Saoudien, telle que la levée de l’interdiction unique au monde faut-il le rappeler, faites aux femmes Saoudiennes de conduire un véhicule. Une banalité que les obscurantistes et fanatiques religieux de ce pays considéraient comme un domaine réservé aux hommes. Cette interdiction était rigoureusement appliquée sur tout le territoire Saoudien grâce notamment à une police (spéciale) religieuse aidée en cela par le « comité pour la promotion de la vertu et la prévention du vice» qui contrôlaient tous les faits et gestes des Saoudiens. Toute violation de cette ineptie d’un autre âge était considérée comme une déviation voire une hérésie et à ce titre sévèrement sanctionnée. Il en est de même des lois de tutelle qui limitaient le rôle de la femme et ses mouvements qui viennent d’être assouplies. Ce sont là deux grands tabous qui faisaient de la femme Saoudienne un sous-être, qui viennent d’être cassés et c’est tant mieux.

Mais les changements abordés par Mohammed Ben Salmane vont très loin, il veut apparemment s’attaquer à la doctrine wahhabite et au fondamentalisme religieux qui constituent la source essentielle du terrorisme et du djihad prôné par les tenants du Salafisme. Nous assistons peut-être à un début d’une profonde révolution qui touche ce pays mais également ceux qui sont contaminés par l’islamisme politique. C’est en effet la première fois qu’on s’attaque d’une manière aussi directe à des questions considérées jusqu’ici tabous. Dans ce cadre, la très grande surprise à mon avis reste sans contexte l’annonce inattendue de la décision de mettre sur pied une commission composée des meilleurs savants et imams chargés de réexaminer les hadits afin de les expurger des textes violents et inappropriés ou dont l’authenticité n’est pas avérée. Sachant que les hadits authentiques ont été compilés par des savants tels que Boukhari et Mouslim dont la crédibilité n’est plus à démontrer et qu’aucun exégète, savant ou imam n’a osé remettre en cause, je me demande où veut aller ce prince et que veut-il réellement prouver. Est-t-il réellement conscient du danger de cette démarche et de la réaction qui sera sans doute négative des différents milieux religieux conservateurs tant en Arabie que dans le reste du monde.

En fait, jusqu’ici il n’y a eu aucune réaction, rien wallou nada. Où sont donc passés tous ces salafistes qui étaient prêts à se faire exploser pour moins que ça ?

A vrai dire ce qui se passe dans ce pays de l’obscurantisme et du fanatisme wahhabite ne m’intéresse pas du tout, c’est plutôt les répercussions de leur doctrine ainsi que les graves conséquences sur le comportement de nos concitoyens qui me font mal. Ils ont détruit notre école en fanatisant nos enseignants. Alors messieurs Hamadache et consorts êtes-vous devenus muets, allez-y commentez ce que vos maitres sont en train de faire de la sunna, vous qui n’arrêtez de traiter vos compatriotes de koufars dès lors qu’ils ne sont de votre avis ?

Cette commission va peut-être dénoncer certains hadiths que je considère personnellement comme suspects, comme celui qui préconise de boire la pisse du chameau en guise de remède contre le cancer, ou celui qui conseille « l’allaitement de l’adulte » pour éviter zina ? Wait and see.

En attendant chez nous l’endoctrinement continue de faire son chemin, il atteint maintenant les universités après avoir empoisonné et détruit les paliers inférieurs du système éducatif. Au train où vont les réformes des Saoudiens et l’avancée du salafisme en Algérie, j’ai bien peur que dans quelques années on va interdire aux femmes de conduire chez nous, pendant que le hidjab disparaitra de l’Arabie modernisée.


Nombre de lectures : 1602
6 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Ayoub Bouazza
    27 octobre 2017 at 14 h 07 min - Reply

    Quand on nous nous proclame roi contre le gré de son peuple on continue à adorer et remercier les proclamateurs et marginaliser le peuple livré poings et pieds liés devant ses sbires.De l’Arabie au Maghreb en passant par l’Egypte et la Syrie les gens honnetes et intègre et les sages avec sont marginalisés de la magistrature et remplacés par des valets du Neto et de l’ouest.
    L’arabe libre est le seul garant de l’islam et porte le flambeau libérateur de l’univers et l’islam en adoration du seul Dieu est un ennemi potentiel qui fait trembler les régimes capitalistes basés sur l’intérét personnel des individus. Cet empire d’intérèt ne pourrait etre le maitre du monde mais seulement le maitre des valets installés à la tete des pays soumis qu’on appelle arabe.




    2
  • Larbi Anti-Impunite’
    27 octobre 2017 at 19 h 03 min - Reply

    « Après avoir financé pendant des décennies l’implantation du wahhabisme dans plusieurs pays arabes en intoxiquant des populations entières pour en faire des djihadistes endoctrinés et prêts à faire couler le sang des innocents comme ce fut le cas tout récemment en Syrie, voilà qu’ils décident tout bonnement de tourner le dos à cette politique destructrice en s’attaquant aux vraies racines du mal c’est-à-dire leur propre doctrine. »

    Eux les gerants des puits de petrole du Cham et Hidjaz (momentanement appele’ l’arabie seoudite), ne font qu’applique’ les directives de la C.I.A pour canaliser, preparer, et envoyer des jeunes musulmans qui cherchent et se cherchent dans des endroits en conflits pour etre utiliser comme catalysateurs de guerre. Et cela depuis toujours et dans tous les conflits. La C.I.A sait qui fait quoi et quand puisque c’est eux qui choisissent et pilote toutes les opperations. Les Seoudiens eux utilisent leurs statuts et leurs venin (religion detourne’ a des fin criminels).

    l’Afghanistan a ete’ un conflit ou tous les services de securites du monde musulamns ont perticiper a envoyer leurs propre jeunes pour « combattre » les russes. La S.M. Algerienne a pris part dans la guerre en Afghanistan. La S.M. a avec l’Arabie Seoudite et C.I.A participer a envoyer les jeunes Algeriens mourire en Afghanistan, expressions dites par des hauts responsables de la S.M en 1980 et de l’autre cote’ envoyer des officiers militaire Algerien pour avoir des informations (intelligences) sur les differentes factions Afghan a transmettre au K.G.B.

    En Syrie c’est le meme scenario qui a ete’ reutilise’ mais en 2011 avec des jeunes musulmans en Europe, qui sont arrive’ en nombre a l’age de poser des questions (16-25 ans) sur leurs religions, positions les situations d’injustices, etc.
    La aussi les services de securite’ de chaque pays Europeens en coordinations avec les services seoudiens et la C.I.A ont eux-meme envoyer les jeunes pour mourire en Syrie. Maintenant, les membres des services de securites Europeens et C.I.A disent publiquement qu’il faut les assassiner tous en Syrie, car ils ont peur que certains de ses jeunes vont comprendre ce qui leurs est arrive’ et faire des proces en justices contre ses services de securites Europeen et C.I.A.

    L’arabie seoudite a recu l’ordre de detruire toute sa logistique de recrutement pour ne pas avoir acces a ceux qui ont endoctrine’ ces jeunes, etc….
    Erdogane peut si il le veut ouvrire la boite a pandore!

    Le terrorisme est un crime contre l’humanite’ qui est initie’ et maintenu par tous les services de securites du monde, euc qui sont cense’ le combattre. C’est eux qui sont derriere.




    4
  • Dria
    27 octobre 2017 at 20 h 38 min - Reply

    les enjeux sont claires et la main mise des USA sur ce pays est plus que flagrante voici un lien qui montre les déclaration du cheikh SDISS qui fait les louanges des USA écouter pour croire il n’y a plus rien à cacher …
    https://www.youtube.com/watch?v=Od7EBFGjKSk
    Sidna Trump a de beau jours devant lui, il faut récupérer les lieux saint de l’islam et en faire un état comme le Vatican ou chaque pays musulman devra avoir un représentant, à ce train on va finir par inviter les chrétiens et les juifs à visiter ces lieux de cultes sous couvert d’ouverture et d’universalisme…




    5
  • محمد الصغير بن سليمان
    27 octobre 2017 at 21 h 20 min - Reply

    1/L’allaitement de l’adulte n’est pas un « hadith »,mais plutôt une « idée » d’un petit égyptien!
    2/Par contre et pour ce qui est de l’urine du chameau (mélangée en quantité minime au lait de chamelle) pour soigner certaines maladies « inconnues », il faut se référer aux dernières nouvelles découvertes de la Science de la Biologie qui doit « faire taire » tout analphabète scientifique!




    2
  • mostefa
    28 octobre 2017 at 9 h 21 min - Reply

    Bonjour : Saoudien ou pas chacun est responsable de ses actes! demain devant dieu vous n’allez quand même pas lui dire que les saoudien qui m’ont fait ca pardonnez moi????? Wa Ma khalaktou el djina wa el inssa ila liyaâboudouny….
    و ما خلقتو الجن و الانس الا ليعبدونيو




    0
  • SLIMANE
    28 octobre 2017 at 15 h 03 min - Reply

    plus traitre que les sagouins des saoud il n’y a pas !!!!!




    5
  • Congrès du Changement Démocratique