Édition du
14 December 2017

État de droit : l’Algérie parmi les pires pays d’Afrique

TSA

NEWPRESS

L’Algérie a été placée à la 41e position (sur 54) du classement des pays du continent africain selon leurs performances en matière d’application de l’État de droit, dans le rapport annuel sur la gouvernance des pays africains établi par la Fondation Mo Ibrahim.

De manière plus générale, l’indice Ibrahim de la Gouvernance Africaine est un outil qui mesure et surveille la performance de gouvernance dans les pays africains. L’indice prend en compte quatre principaux critères, parmi lesquels l’application de l’État de droit, le respect des droits de l’Homme, les opportunités économiques et le développement humain. Chaque critère est ensuite divisé en trois ou quatre sous-critères.

L’abyssale 41e place de l’Algérie en matière d’État de droit est quelque peu rattrapée par sa position dans le classement des pays selon la sécurité des personnes, où l’Algérie se situe quand même à une anémique 30e place. Le pays est également classé 31e selon la sécurité nationale, la sécurité étant pourtant un argument souvent mis en avant par les autorités algériennes.

L’Algérie est également dans le bas du classement en matière de participation et de droits de l’Homme, se classant 34e. La même chose peut être dite quant au classement africain selon l’égalité des sexes, où l’Algérie occupe la 35e place. L’Algérie se classe par ailleurs 33e dans le classement des pays africains selon la qualité de l’environnement des affaires.

Seul point positif pour l’Algérie au niveau africain, le pays est classé à une attrayante 6e place dans la catégorie du développement humain, grâce notamment à sa 8e place dans la sous-catégorie Aide sociale, sa 5e place dans la sous-catégorie Éducation et sa 6e place dans la sous-catégorie Santé.

L’ensemble de ces critères permet à l’Algérie d’occuper la 22e position globale dans le classement de gouvernance des pays africains, loin derrière ses voisins du Maghreb; le Maroc (12e) et surtout la Tunisie (7e). L’Île Maurice occupe la première place d’Afrique, suivie sur le podium par les Seychelles et le Botswana. L’Érythrée, le Soudan du Sud et enfin la Somalie occupent respectivement les dernières places du classement africain selon la gouvernance.


Nombre de lectures : 1206
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique