Édition du
25 May 2018

L’homme sous la dictature et le chien en démocratie.

 

En 1957, Laika cette brave chienne russe fut envoyée dans l’espace.Elle avait exigé de kroutchev tout puissant patron du politburo du parti communiste de respecter son désir de quitter l’URSS après sa mission.

A son retour sur terre et suite l’accueil triomphal qui lui a été réservé par les apparatchiks du soviet suprême et le brave peuple de l’union des républiques, elle pris quelques années de répit et de réflexion pour enfin annoncer ce que tout le monde attendait impatiemment.

Arriva alors le moment crucial.

Dans quel pays voulait partir Laika l’héroïne et pourquoi quitterait -elle le pays de hourra camarade et de la pravda qui ne dit jamais la vérité?

malgré toutes les offres qu’elle déclina courtoisement et poliment, elle révéla son choix:

Une seule destination et un seul pays : L’Algérie.

tout le monde était abasourdis par ce choix,pensant que c’est dû aux effets de l’apesanteur ou à une folie contractée dans l’espace,mais jamais décelée depuis la fin de la mission.

Le nouveau secrétaire général du Parti et sa gériatrie qui étaient dans l’obligation d’exécuter la promesse de l’ancien leader , insistaient particulièrement pour connaitre les raisons inavouées de ce choix qu’ils ne comprenaient pas du tout.

Laika se lâcha alors et dit à voix haute pour se faire entendre:  » je rejoins un pays où les gens ont une vie de chien ».

Elle ne s’est pas trompé,car dans ce grand pays transformé en chenil ,l’humain ne jouit d’aucun respect ni considération depuis que les bottes chaussées n’ont jamais été dechaussées.

A l’opposé de l' »ex » URSS,se trouve un grand pays démocratique dans l’hémisphère Nord.

Dans ce pays, le chien est tellement considéré,
respecté,chouchouté,gâté que le législateur sous la pression citoyenne à dû changer un article important du code civil.

Monsieur le chien n’est plus un bien meuble mais un être vivant jouissant de privilèges et de droits au même titre que l’humain.

Voila ce qui met fin à bien des « chicanes  » de couples qui se séparent et/ou divorcent.

Monsieur le chien choisit librement son maitre.Même si on éteint la lumière pour bourrer l’urne après le vote.
Son choix sera respecté.il choisira librement et sans contrainte son compagnon.n’en déplaise aux faussaires du FLN et du RND.

Ainsi , le chien canadien jouit des droits au même titre que le citoyen. Il a son parc canin pour son exercice,son club social où il rencontre ses amis et passer du bon temps,son vétérinaire,ses médicaments ,en plus de l’amour de son ou sa maîtresse.

Un statut qui ferait beaucoup d’envieux.

J’ai eu très mal de voir ces derniers temps que dans mon pays,des humains se font frapper,humilier,blesser et maltraiter férocement par une police sensée protéger les citoyens.pourquoi tant de sauvagerie et de déshumanisation?

Voici de grands gaillards en tenue bleue,bâtis comme des armoires à glace,sur gonflés aux stéroïdes,castrés au bromure, suralimentés de haine et de mépris qui s’exercent à battre des êtres humains,les ensanglanter à coups de matraque,verser du sang et jouir comme des psychopathes.je ne veux pas le dire à voix haute tellement c’est honteux.les victimes sont de jeunes médecins,et des enseignants.

Pourquoi ces châtiments corporels d’une sauvagerie inouïe et cette cruauté injustifiée sur des citoyens sans défense,dont le seul tort est de réclamer leurs droits prévus pourtant par la loi et la constitution?

Sous d’autres cieux ,ou l’Etat de droit n’est pas un slogan creux,où la loi est au dessus de toutes et de tous, ces nullards que personne n’a ni élu ni désigné, seraient en ce moment même sur le banc des accusés faisant face à de grave accusations criminelles .

Ils écoperont de sentences très sévères comme ce résident de la Colombie britannique qui a écopé de quatre mois de prison pour avoir battu à mort un chiot âgé d’à peine 16 semaines.

Ce chiot qui avait subi de nombreuses blessures douloureuses avant de mourir a suscité une énorme émotion au sein de la population.les télévisions locales ainsi que les journaux en ont fait leur une.l

Une nécrophile pratiquée sur son corps a permis de déterminer qu’il avait été frappé violemment à la tête et aux côtes.le chiot est mort d’un pneumothorax causé par des coups donnés par le propriétaire .

La police a mobilisé ses enquêteurs,le médecin légiste et toute la logistique pour connaitre les causes réelles de la mort de ce chiot,car le propriétaire affirmait faussement qu’il s’est noyé dans la baignoire pendant que lui fumait une cigarette a l’extérieur.

Aurait-on consacré autant pour un citoyen Algérien mort de violence policière ?

Le machin qui fonctionne la nuit grâce au téléphone du maitre du chenil aurait -il comme à l’accoutumé plombé le cercueil et ordonner une inhumation express?

Messieurs les bourreaux,le monde entier vous regarde.
Vous nous faites honte avec vos comportement sauvages et primitifs.

C’est votre sauvagerie et votre cruauté qui poussent nos jeunes et moins jeunes à fuir cette immense espace carcéral que vous avez construis .

Ils disent accepter de se faire manger par les poissons que de vivre sous votre tyrannie. Ils préfèrent une vie de chien ailleurs qu’une vie d’humain brimé chez lui.

Malgré le noir que vous avez imposé à ce pays de lumière ,le soleil d’Allah se lèvera un jour proche pour donner la chaleur et l’espoir à ce peuple martyrisé.

 

A.Abdel


Nombre de lectures : 1654
UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Farid
    15 mars 2018 at 15 h 24 min - Reply

    Ameen….Wa ma thalika 3ala Allahi bi3aziz




    0
  • Congrès du Changement Démocratique