Édition du
20 June 2018

DÉPOUSSIÉRAGE GOUVERNEMENTAL OU MANŒUVRE DILATOIRE

 

Trop insignifiant pour être qualifié de simple toilettage, sans odeur et sans aucune profondeur de par l’absence de motivations socio-politico-économiques apparentes et crédibles pour un timing hors champ, le renouvellement des quatre ministres opéré ce mercredi constitue pour les Algériens l’archétype même du non événement.

Lorsqu’une équipe cumule les mauvais résultats du fait principalement de l’incohérence d’une démarche caractéristique de l’ivresse, lorsque le manque de cohésion et de synergie est manifeste au sein des compartiments dynamiques du groupe, le bon sens commande d’expertiser et d’agir essentiellement sur le coaching pour une action visant à la fois une reconsidération de l’action managériale réellement défaillante et d’une stratégie somme toute virtuelle imputée maladroitement au programme du président utilisé comme un fourre-tout.

Cette manœuvre non identifiée, ne traduit dans les faits aucune valeur ajoutée susceptible de fournir de l’espoir à une société en voie d’une décomposition qui ne peut se nourrir fondamentalement au travers de simples déclarations aussi courageuses furent elles des plus hautes autorités de l’Etat.

ELISSA.D


Nombre de lectures : 2146
2 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • tarak
    8 avril 2018 at 0 h 28 min - Reply

    Bonsoir

    Cette manœuvre est très enfantin (beaucoup de gens voient la ruse de Fahamatouhou), elle vise clairement le ministre du commerce qui a grillé comme un fusible suite à la  »descente » du gouvernement espagnol (heureusement il en est sorti indemne).




    0
  • tarak
    21 avril 2018 at 23 h 28 min - Reply

    Bonsoir

    Y a t-il quelqu’un qui peut nous éclairer sur ce ministre qui a sa femme installée en France (Haut fonctionnaire), est ce qu’il passe la nuit chez elle en France ou est ce qu’elle passe la nuit chez lui en Algérie?




    0
  • Congrès du Changement Démocratique