Édition du
20 May 2018

20 ans de « réalisations » !

Youcef L’asnami

 

L’ENTV nous annonce la diffusion ce soir « surs les quatre chaines » nationales d’une émission consacrée aux réalisations sous la règne du Guide Suprême de la Nation, le Prédisent Bouteflika, ministre de la Défense nationale et chef non moins suprême des forces armées. Un aperçu de cette émission a été diffusé au JT de 19 h de canal Algérie. Du classique sous fond d’images d’archives :
– c’est grâce à Bouteflika que la paix civile a été retrouvée après les années noires qu’a vécues le peuple algérien,
– c’est grâce à lui que des logements, des autoroutes, des tramways, des barrages, des écoles, des universités ont été construites
– c’est grâce à lui que l’amazighité a retrouvé ses droits spoliés
– c’est encore grâce à lui que l’Algérie a retrouvé sa place dans l’arène internationale.
Ou zid ou zid !!!
Pourtant, presque tous les soirs, cette même TV nous rapporte des infos sur l’arrestation de « terroristes » ou de découverte de caches d’armes. Ma3liche… Sans parler de l’insécurité dans certaines contrées.
Des réalisations ont été faites certes, mais il faut mettre en face la période d’une conjoncture internationale des plus favorables quant à nos ressources financières permises par la rente énergétique. Comme il faut mettre en face toutes ces affaires de corruption relatives aux marchés conclus avec les entreprises étrangères.
La reconnaissance de l’ amazighité, fruit d’un long combat depuis de longues années, est assimilée à la volonté d’un seul homme : un cadeau de Fakahmatouhou himself.
L’Algérie a peut être retrouvé sa place dans l’arène internationale mais les pays où peuvent se rendre les algériens sans visa ne sont pas légion. Comme on est droit de se demander pourquoi tous ces jeunes, et moins jeunes, qui veulent quitter cette « puissance régionale ». Sont-ils inconscients ?

Il suffit de regarder les statistiques mondiales de certains organes réputés pour leur sérieux pour se rendre compte de notre place au niveau international sur les plans social, culturel, économique et scientifique.
Qu’en est t-il des libertés individuelles ? Combien de personnes ont été arrêtées et emprisonnées pour des délits d’opinion ?
Et le peuple dans tout ça ? Ramener le développement de l’Algérie à un seul homme, de surcroit aphone, relève de l’indécence, voire du mépris.
Pour nous préparer à un éventuel 5eme mandat, il n’y a pas mieux que de se taire. Comme notre « opposition officielle » ! En attendant…..


Nombre de lectures : 2222
2 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Mohamed Oulahlou
    18 avril 2018 at 8 h 23 min - Reply

    صدق المصطفى صلى الله عليه وكفى وهو القائل:*إن لم تستحي فٱفعل ما شئت




    6
  • Assange
    19 avril 2018 at 22 h 20 min - Reply

    jamais dans l’ histoire de l’ algerie on a vu des haraga fuirent leur pays dans des embarcations de fortunes au peril de leur vie.Des centaines d’ algeriens ont preferes mourir en mer dans d’ atroces conditions, que de vivre dans la misére, l ‘injustice et les privations, Rien que ces images cruelles suffisent a elles seules a prouver l’echec du pouvoir a assurer une vie digne aux algeriens




    5
  • Congrès du Changement Démocratique