Édition du
18 November 2018

قضية الاستاذ علي يحي عبد النور: موقف، شهادة ونداء الاستاذ فضيل بوماله

قضية الاستاذ علي يحي عبد النور: موقفي، شهادتي وندائي.فضيل بوماله

Posted by Fodil Boumala on Sunday, May 6, 2018


Nombre de lectures : 4983
9 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • AMMAR
    7 mai 2018 at 19 h 21 min - Reply

    Tiens bon Maestro c leurs moral qui va s’occuper d’eux , ils vont les torturer pour tout le ures de leurs vies




    3
  • Salah-Eddine SIDHOUM
    7 mai 2018 at 19 h 37 min - Reply

    Quelle lâcheté d’un régime illégitime sans foi ni loi qui s’attaque à un quasi-centenaire dont le seul « crime » a été d’avoir dénoncé l’injustice et défendu la dignité humaine, durant toute sa vie de militant impénitent.
    Cette affaire me rappelle celle d’un ex-sous-officier « déserteur » de l’armée coloniale, devenu « cardinal » de l’oligarchie durant les années 80 et 90 et qui avait chassé tel un malpropre, une illustre et authentique figure nationaliste, le regretté Seghir MOSTEFAI et sa vieille mère grabataire de leur villa à Hydra dans les années 80 pour l’octroyer à un voyou de son entourage.
    Pour rappel, Seghir MOSTEFAI, Rahimahou Allah, avait participé aux négociations d’Evian et fut le fondateur de la Banque Centrale d’Algérie et le père du dinar algérien..




    13
  • tayeb
    7 mai 2018 at 20 h 19 min - Reply

    Ya3tik essaha ya Si Boumali.Rien à ajouter sauf qu’on reste sidéré devant la bassesse de ces gouvernants qui prouvent une enième fois qu’ils sont petits,vils et mesquins.
    Que Dieu prete longue vie à notre père Ali Yahia Abdennour et lui procure bien etre .




    5
  • M.Bous
    7 mai 2018 at 21 h 16 min - Reply

    ليس منا من لا يرحم صغيرنا و يوقر كبيرنا ,,,, ان لم تستحي فافعل ما شئت ,,,,
    A travers cette action qui vise Maitre Ali Yahia ne pourrait-on pas lire un message claire qui indique , précise et déclare :  » voyez de vos yeux si vous en avez , ce qui arrive a ceux qui militent avec courage et honneteté pour le syndicalisme , pour la cause nationale , pour la cause Humaine , pour les droits citoyens , qui ont fait partie de la premiére constituante du pays , qui ont été Ministre et ne ce sont pas auto- désisté un bien public comme l’ont fait de simple  » responsables  » de bas grade …. contemplez comment nous  » décidons  » qu’ils finissent les jours qui leur reste a vivre et apprenez a réfléchir avant d’agir … Quelle honte ! … Quelle décadence ! …




    5
  • Younsi
    7 mai 2018 at 22 h 37 min - Reply

    Baraka allaho fik!
    Qu’allah protège notre frère et père da Ali Yahia Abdenour.
    Zohir




    1
  • kamel
    9 mai 2018 at 9 h 42 min - Reply

    soutenir une icone comme DA ali n’est pas seulement un devoir citoyen mais un honneur. je vous remercie M. Boumala pour vos positions et je vous assure que la grande majorité des Algériens ne sont pas des lâches c’est seulement les circonstances de ce ce régimes qui les rendues amorphes et insensibles meme lorsque ces droits les plus élémentaires sont bafoués.




    2
  • mehdi
    10 mai 2018 at 10 h 41 min - Reply

    يكفيه فخرا أنه لم ستولي على أملاك الدولة عندما كان في استطاعته فعل ذلك
    ألم يكن نائبا في المجلس التأسيسي ثم وزيرا؟
    الدا علي يحي عبدالنور من طينة المجاهدين الذين لم يبدلوا تبديلا
    فنعم المناضل هو
    ليكن مثالا حيا لشبابنا
    أما من أرادوا إهانته فإنهم هم الإهانة في حد ذاتها




    3
  • hachemi seddik
    28 juillet 2018 at 18 h 44 min - Reply

    Ts avec maitre A Y A . non aux lache s d hier est d aujourd hui .




    0
  • bahloul
    15 août 2018 at 8 h 54 min - Reply

    vive l’algerie tahia AYA RABI ETAOUEL AMREK LES HOMMES.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique