Édition du
21 June 2018

ابو تفليقة اعزه الله

Youcef L’Asnami

Même les mosquées n’échappent à la mode actuelle consistant à nous rappeler que l’on doit tout à Bouteflika (اعزه الله), même l’organisation du Prix international d’Alger de récitation, de psalmodie et d’exégèse du Saint Coran à l’occasion de la célébration de Leilat El Qadr.
Tout à l’heure, au JT de l’ENTV, on a montré des images relatives à la remise ce prix aux lauréats. Un misérable reportage qui fait plus l’éloge de notre silencieux président que celle des candidats. A peine si l’Imam qui officiait la cérémonie,  ne lui avait pas décerné le Premier prix de la récitation.

Cette utilisation abusive d’un lieu de culte pour une propagande de mauvais goût est pourtant interdite par la loi.

L’article 2 du Décret 02-96 du 2 mars 2002, qui rappelle les missions des Imams, est pourtant clair. L’imam est sensé :

–      « officier les cinq prières et la prière du vendredi,

–      assurer  les  cours  dans  les  différentes  sciences islamiques,

–      officier les prêches de conseil et d’orientation en vue de faire connaître les préceptes de la Charia islamique,

–      contribuer à la formation continue des imams et des agents du culte,

–      contribuer à la préservation de l’unité religieuse de la communauté et sa cohésion,

–       contribuer à la promotion des prêches de chaire et des cours de mosquées,

–      organiser la lecture du hizb routinier à la mosquée,

–       enseigner le Saint Coran et assurer l’appel à la prière, »

Et « le cas échéant (….), assurer la responsabilité concernant la discipline dans la mosquée en la préservant de toute activité dépassant le cadre religieux ».

On  appréciera « le cas échéant » Et on peut s’interroger sur la place de l’intervention de ce thuriféraire du régime dans les missions qui lui sont dévolues par la loi. En écoutant cet imam, qui officie en présence du Président du conseil constitutionnel himself, on se rend compte du drame que vit ce pays en matière institutionnelle. Un vrai « carnal fel dechra » avec des déguisements appropriés.

Saha ftourkoum


Nombre de lectures : 1070
5 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Ayoub Bouazza
    12 juin 2018 at 21 h 54 min - Reply

    Pauvre de toi. Ce n’est pas étonnant de la part d’un suiviste BNI OUI OUI condamné à etre au pas.




    2
  • souheib
    12 juin 2018 at 22 h 15 min - Reply

    essalm allik’m : wallah rakhssouna c’est fini il n’ ya plus de peuple algériens, j’aurais préféré que ce cadre soit offert dans un temple est encore je ne si pas si les boudhistes vont être aussi humilier mais quelle ignorance où sont les musulmans où sont les algériens???!!! ya gmaâ on voient des choses qui font qu’on est pas loin de la tribu du « ADE » قوم عاد » cette tribu issu des la tribu ddu prophète Noé essalam allih , fut une tribu Musulmanne sauve par allah dans le fameuse embarcation de Noé, donc cette descendance musulmanne s’est par la suite immigré vers cette région » entre la sultan d’oman, le yemen et l’arabie saoudite » est s’est établie, ils ont construit la plus grande des civilisation que l’hmanité ait connu m^me dieu a participer on les aidant » mais cependant a force d’être riche ont commencer a perdre leurs repère et se dirigea vers la croyance a d’autre dieu c’est exactement ce qu’on a vu hier dans la grande mosqué d’alger, allah envoya alors le prophète Houde essalam alli pour sauver encore les quelques croyant qui restaient, où moment où Houde essalam allih se dirigea vers la mec avec les bons croyant restant! dieu envoya a cette communauté devenu mécréante en lui un vent connu sous le vent de SARSAR, il peut être très chaud comme très froid, suivie d’une pluie tofinienne, toute a été détruit en espace de quelques séconde c’est le genre d’un très grand ouragon de nos jours, moi je vous ya mes frères c’est le moment de quitter ce pays pour rejoindre un pays juste, on voient déjà les signes. essalam allik’m




    6
  • Said Lebeze
    12 juin 2018 at 22 h 42 min - Reply

    اقسم بالله انك اكبر إمام منافق ، دجال ، خسيس على وجه الارض.. و اشهد أمام الله ان رئيسكم « أخمج و انتن جنانو » جعل من الجزائر عرة البلدان في العالم و مسخرة الأمم و مزبلة فرنسا الخنزيرة…تبا لكم و الف تب لخطاباتكم السامة القاتلة و تبا لكلاب … فرنسا الخبيثة التي تعبت بمستقبل امة باكملها …و الاي دنست هذه الأرض الطاهرة التي سقيت بدماء ملايين الشهداء




    6
  • S. Laïd
    13 juin 2018 at 1 h 12 min - Reply

    Ce n’est pas étonnant,surtout durant les époques de décadences des musulmans,de trouver certains « notables » religieux qui traînent beaucoup de gens derrière-eux tout en faisant des courbettes à leur gouverneur contemporain au lieu d’adorer leur seigneur! Les exemples les plus frappants c’étaient pendant l’époque coloniale où ils considéraient le colonialisme comme une fatalité et essayèrent,en utilisant tous les moyens,de convaincre les crédules qui les écoutèrent.




    4
  • Aziz
    14 juin 2018 at 0 h 04 min - Reply

    Les satans deguisés en imams on les trouvent à la pelle…ils se bousculent, se battent, se debinent, se trahissent entre eux, afin d’arriver à etre les plus proche de sidi Boubou… pour esperer gratter, profiter, posseder poste, terrain, bizness, rentes et quand le plus demunis lui vient à lui, c’est avec le regard du mepris et menaces qu’il le chasse.
    Ce sont des lecheurs de bottes et brosseursleurs vies n’est qu’angoisses et soucis. contrairement à l’imam sage, s’ecartant volontairement de leurs tentations lui par contre sa vie est appaisée rempli de baraka…. ils sont tres peu.




    5
  • Congrès du Changement Démocratique