Édition du
9 December 2018

Des résidents grévistes du CHU de Bab El Oued exclus par leur chef de service

TSA

Plus d’une trentaine de résidents en orthopédie du centre hospitalo-universitaire de Bab El Oued ont été exclus par leur chef de service, selon une note adressée par celui-ci au Directeur général de l’établissement et que TSA a pu consulter.

Les résidents grévistes exclus ont eu leurs noms affichés au sein du service et à la faculté de médecine d’Alger.

« Ces résidents grévistes ne fond (sic) plus partie du service et sont priés de dégager leurs effets personnels de la chambre des résidents et vider les placards et ce dans un délai de 7 jours », peut-on lire sur la note signée par le chef du service orthopédie de Bab El Oued, le Pr Benbakouche.

Contacté par TSA, le porte-parole du Camra, le Dr Hamza Boutaleb, également résident au CHU Bab El Oued a qualifié cette exclusion « de nouvelle tentative d’intimidation des résidents grévistes ».

« Désormais, même si nous obtenons satisfaction pour toutes nos revendications, nous ne reprendrons pas le travail tant que nos collègues ne seront pas réintégrés », a déclaré le porte-parole du Camra, ajoutant : « Cette exclusion ne nous intimide pas, au contraire, elle ne fait que resserrer les rangs des résidents qui seront encore plus résolus à ne pas reprendre le travail ni les gardes ».


Nombre de lectures : 4709
7 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Salah-Eddine SIDHOUM
    14 juin 2018 at 10 h 00 min - Reply

    Lettre au Dr Rachid Benbakouche,
    Cher confrère et Ami,
    J’ai été sidéré en lisant ta lettre adressée à la direction de l’hôpital et signifiant l’exclusion de 38 de nos jeunes confrères, médecins résidents du service que tu gères. Ces derniers, victimes de la hogra et du mépris du système et qui luttent courageusement depuis plus de 07 mois pour arracher leurs droits légitimes, avaient en principe besoin de réconfort et d’encouragements de la part de leurs aînés. Hélas, sur le terrain, en dehors de quelques rares voix qui se sont élevées contre cette injustice, c’était le silence sidéral. On était plus préoccupé par la retraite à 70 ans et le temps complémentaire que par l’avenir de nos jeunes confrères en formation.
    J’ai été sidéré par ta réaction que sincèrement je n’attendais pas, d’autant plus, faut-il te le rappeler, que tu as été, toi aussi victime d’une hogra caractérisée en 1983 lorsque tu étais en fin de cycle de résidanat à l’hôpital de Douera de la part d’un « aîné » connu pour son crasseux opportunisme et ses intrigues. Et tu es venu terminer ton année de résidanat chez nous à Bichat.
    C’est bien dommage, cher Rachid, de terminer ainsi à quelques mois de ta retraite et au crépuscule de ta vie (de notre vie), ta carrière à réprimer de jeunes confrères qui ne demandaient non pas une augmentation de salaire ou de menus privilèges, mais seulement l’amélioration des conditions de travail, pour pouvoir soigner dignement leurs compatriotes dans les régions isolées, ces régions oubliées par la voyoucratie et ses appendices administratifs. De jeunes confrères qui ont brillé par leur lucidité, leur maturité politique et leur courage en touchant du doigt les plaies du système de santé, attitude que n’ont pas eu hélas, beaucoup de leurs aînés, plus préoccupés par leurs mesquins intérêts personnels que par l’intérêt général.
    Allah Yahdina ou yahdik.
    Je réitère, à l’occasion, mon indéfectible soutien à mes jeunes confrères en leur rappelant humblement que « nul droit ne se perd tant qu’existe un revendicateur ».
    Fraternellement.




    26
  • MALIKA
    14 juin 2018 at 12 h 02 min - Reply

    Cet acte est illégal de toutes les façons.
    Il existe des procédures à respecter avant de prendre une sanction.
    Ces résidents doivent poursuivre en justice ce monsieur, pour entorse à la loi. il se croit dans son domaine auto-géré ! le chu est un bien public, ce chef de service n’est que la personne morale à la tête de cette instance publique, gérée par la loi de la RE-publique ! il va le regretter car ça se retournera contre lui.
    Résidents ! dégagez-le ! restez lefhoula ! il ne vous terrorisera pas !
    M. le Ministre de la Santé, Monsieur le Ministre de l’ESRS, veuillez d’urgence appliquer la sanction pour faute professionnelle à l’encontre de l’auteur de cet abus de pouvoir et cette entorse à la loi et à la charte d’éthique. merci !




    10
  • Dr IZEMRANE.A
    14 juin 2018 at 14 h 31 min - Reply

    Une action de plus pour briser l’élan de solidarité et faire semer le doute au sein de la communauté des résidents.

    Vous n’avez jamais été aussi prêt du dénouement. N’en doutez point de la reussite et de la justesse de votre combat. Vous y êtes presque.

    L’histoire retiendra les actes et les noms des solidaires et des faussaires qu’ils soient des ainés ou autres.

    Chers confrères et consoeurs Vous méritez notre soutien et un saha aidkum à tous à la veille de l’Aïd.




    10
  • Salah
    14 juin 2018 at 15 h 09 min - Reply

    DICTATURE, MAAZA WALLAW TARAT, AKRAZI, KOUL OUNAKOUL….ET TAKHTÉ RASSI.
    Pendant ce temps, on tue les Algériens aux pesticides, Ould keddour offre SONATRACH aux Texans, Ouyahia offre les terres agricoles et le commerce aux Harkis.
    ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
    UN DÉFIS AUX UNIVERSITAIRES : QUANTIFIEZ LES RÉSIDUS DE PESTICIDES DANS DES ÉCHANTILLONS DE FRUITS ET LÉGUMES DU MARCHÉ…ET PUBLIEZ.




    9
  • Bous
    15 juin 2018 at 1 h 31 min - Reply

     » Je ne vous fait voir que ce que je vois  » … disait un Pharaon a tout un peuple … Il les combattait en tant que corps étranger niant sa divinité , héritage millénaire et pour lui un droit acquit génération aprés génération … le  » Pharaonisme  » a l’Algérienne est plus  » Hagar  » et sans aucun droit sauf celui de  » El Debouze  » sur des concitoyens de meme droits civiques et de meme confession ,et il est présent a tous les échelons de la hiérarchie … comment expliquer le geste de ce Dr Benbakouche ? … a-t-il reçu des directives dans ce sens de ses supérieurs pour accentuer les pressions sur les jeunes résidents ? ou un simple exces de zèle petite  » chita  » au passage ? ou un tempérament génétique ? … Dans tous les cas de figures ,son geste est tellement mesquin qu’on ne peut qu’etre désolé pour lui , trop bas ! … on ne devrait pas laisser nos jeunes résidents seuls face a cette pieuvre aveugle … Il faudrait peut-etre que toutes leurs familles , amis et ceux qui croient en leur juste combats ,soient a leurs cotés pour les prochaines marches et sit-in … Et ce qui doit arriver arrivera ! …




    7
  • tetepleinsanlesous
    15 juin 2018 at 4 h 49 min - Reply

    Les Pr sont des Dieux …les DG sont des grands Dieux …les lobby de la cochaine blanche sont des super Dieux …les livreurs d équipements médicaux d occasion et amis du DG sont des truands patriotes …des entreprises ayants transférés leurs font a l étrangers se sont inscrits comme entreprise en difficultés pour solliciter les aides du trésor viublic …d autres Pr ou chirurgiens se sont lancé ds le troc ou promotion immobilières … mes chers résidents vous avez le droit d être aidés par l ‘ état certa démissionnaires mais il y a encore des hommes grâce à qui notre pays est resté debout …faites leurs confiances …j ‘ espère de tout cœur voire vos problèmes règles piur servir votre pays …




    6
  • rachida
    16 juin 2018 at 20 h 57 min - Reply

    Aidons les grévistes, un rassemblement pour les soutenir.

    TOUCHE PAS A MON MEDECIN !
    Saha aidkoum.




    6
  • Congrès du Changement Démocratique