Édition du
13 December 2018

Echkoun errekhis?

Abdel Adel

Certains individus parmi nous,faisant partie de nous,nous insultent et nous traitent de chaab rekhis,de « ghachi »,de lâches, d’incultes,de couards,de gueux et plus selon le ou les besoins et les ordres reçus des preux chevaliers de la dictature embusqués dans leurs bureaux calfeutrés, climatisés par Condor, dont le derrière proéminent et lourd est bien calé dans des fauteuils simili cuir d’origine chinoise.

Ils libèrent ainsi leurs frustrations et leur rage injustifiées,pensant à tort que le mal proviendrait de nous et que sans nous cette Algérie clochardisée par la dictature serait une contrée vivable et un pays où il ferait bon de vivre.

Ces individus dont la bravoure ,la témérité et l’esprit guerrier sont garantis par un anonymat lâche ,vil et méprisable ne diffèrent en rien de nos indus et illégitimes gouvernants dépourvus de courage pour se promener seuls dans la rue et siroter un café sur une terrasse parmi ce peuple  » Rekhis », qu’ils sont sensés représenter.

Qui sont-ils ?

Des vendus prêts à céder y compris leur honneur et le peu de dignité qu’ils ont pour être les portes voix de leurs maîtres dont la lâcheté et la couardise sont légendaires.

Des sinistres opportunistes appelés par euphémisme « l’élite organique » de la junte qui n’existent que par le fait du prince et le bon vouloir du proxénète qui les protège et à qui ils doivent tout.

Des petits misérables qui se donnent rien que pour un os et pour les plus carnassiers un trio merguez – frite – gazouz et 5000 dinars de frais pour compenser leur Roukhs.

De grands et exemplaires « hommes  » braves et courageux qui n’hésitent pas à envoyer leurs filles ou leurs conjointes chez le maire du patelin ou de la commune pour régler des commodités.

Ils sont à l’image de leurs maîtres qui nous parlent juste à la télévision,ou dans des salles hermétiques,entourés de gorilles armés jusqu’aux dents,protégés par la Kalachnikov, les gendarmes et autres tontons macoutes.

Ces mêmes  » maîtres » que nous méprisons,car nous les voyons se plier en deux grâce à leur colonne vertébrale en bambou,au passage de la chaise roulante,tendant la main avec un sourire de serfs en espérant voir le despote à qui ils doivent tout ,rendre le sourire.

Ne dit-on pas que le feu ne laisse que la cendre?

À ces misérables sous produits de l’humanité,abrutis par la dictature qui les a transformé en zombies,

À cette engeance qui accepte la soumission et la servitude volontaire, même si elle est affranchie par le maître fusse-t-il sénile et impotent?

À ces esclaves qui acceptent de vivre à l’ombre du tyran qui les déshumanise,car leurs compétences et leurs dignités ne sont que se soumission et servitude.

Sachez que la seule doctrine de la dictature qui vous enfourche déjà,est de ruiner l’humain en s’attaquant aux éléments constitutifs de sa personnalité.

Tuer l’école, la langue, l’histoire, les traditions, les croyances, les valeurs humaines, la dignité, l’humanité, la fierté, les ambitions, la personnalité.

Ce que la France coloniale n’a pas pu faire en 132 ans d’une colonisation criminelle, les nouveaux colons traitres, incultes et tyranniques, venus des frontières en 1962, l’ont réalisé à coup de baïonnettes et de Kalachnikovs pour déshumaniser un peuple et le transformer en zombie.

Echkoun erekhis?

Ces envahisseurs armés jusqu’aux dents qui ont instauré une dictature sanglante et se sont même permis de détourner les bijoux de nos mères et grand mères ,prétextant que le pays était en danger ( sandouk etadamoun).

Echkoun erekhis ?

Ce peuple martyrisé et tétanisé par tant de violence qui n’ont jamais cessé depuis 56 ans ou ces bâtards galonnés et leurs complices de tout bord qui nous gouvernent par la force d’une dictature militaire?

Echkoun erekhis?

Un ramassis de voyous devenus généraux et leurs nervis en cravate, qui n’ont pas hésité à tuer 250000 Algériens,faire disparaître 25000 autres et faire plus de 800000 veuves et orphelins ou ce pauvre peuple désarmé et soumis par la force,la violence et la brutalité.

Echkoun erekhis ?

Ce peuple qui lutte pour gagner de quoi vivre sans piocher dans les poubelles ou le généralissime qui a eu le courage de tirer et tuer de sang froid 500 de nos enfants et ne trouve pas ce même courage pour affronter une cigarette et la défaire.

Echkoun erekhis?

Ce peuple victime de sa naïveté et de sa générosité ou ces illégitimes dirigeants crapules qui volent et détournent impunément notre argent et nos richesses, car c’est leur justice et leur armée qui les protège.

Echkoun erekhis?

Le gardien improvisé d’un parking sauvage qui essaye de se trouver un emploi précaire pour nourrir sa famille ou le général major dont les gallons ont été obtenus par son absence sur les champs de bataille et qui construit une villa pour 200 milliards au vu et au su de ses pairs, sans être inquiété par la justice corrompue et les services de sécurité complices.

Echkoun erekhis?

Le petit trafiquant qui passe un cabas de cosmétique ou l’inculte importateur de cocaïne et toutes les fripouilles de généraux de pacotille, de ministres ,de hauts fonctionnaires qui ont baissé culotte devant la puissance de l’argent pour lui servir de descente de lit?

Echkoun erekhis?

Le médecin résident qui revendique des droits socio-professionnels pour soigner correctement son peuple ou les traitres qui vont soigner un abcès dans le derrière chez eux en France.

Echkoun erekhis?

Celui qui dilapide les biens publics, s’octroie des passe-droits et des avantages colossaux ou celui qui aspire à vivre honnêtement en paix chez lui dans son pays.

Echkoun erekhis?

Ce régime criminel qui mobilise tous ses organes de répression pour opprimer des enseignants,des retraités,des chômeurs,des mères de disparus,et qui recule et baisse la culotte quand ce sont ses brutes policières qui assiègent le siège de la présidence.

Echkoun erekhass?

Entouma, avec votre progéniture de bâtards walla les enfants de ce grand peuple terrorisé,tétanisé par votre brutalité depuis 1962.

Ce peuple vous regarde faire et défaire ce pays dans l’impunité la plus totale. Il sait que l’heure viendra où vous serez appelés à rendre les armes et vous prosternez devant sa justice pour éviter l’échafaud. Soyez certains; vous payerez vos crimes.

Ce pays n’est ni le votre ni celui de vos parents traitres et encore moins de vos enfants gâtés et gâteux.vous finirez par le restituer à son peuple et ses véritables propriétaires.
A vous l’exil,l’errance et l’indignité.

L’armée du peuple finira par tourner le dos et lâcher les généraux janissaires et mamelouks qui sont vos complices et qui vous protègent.Vous saurez alors ce que justice voudra dire.

Sachez que l’armée la plus puissante c’est le peuple.

Un grand homme politique décédé dans une grande dignité disait :  » nous sommes à l’ère de la bassesse et la bassesse a ses hommes ». (Allah yarhamek y’a si Abdelhamid Mehri).

Un autre de nos immortels héros à dit: » nous avons libérer le pays ,mais pas le peuple »
(DA el Houcine Allah yarhamou)

La confrérie des Erekhasse,

Ce sont ces sous hommes endimanchés,cravatés,dont un pied est dans la tombe,qui se tiennent au garde à vous devant le portrait d’un despote grabataire allant jusqu’à lui offrir un burnous et un cheval et se prosterner devant lui dans une mosquée.

Maintenant nous savons que vous êtes l’indignité même,nous pouvons crier haut et fort sans l’ombre d’un doute que s’il y’a un Rekhis dans ce pays c’est bien vous.

Y’a wahed erekhasse,

Sachez que la vie est une succession de cycles et chaque cycle à sa fin.
Le votre est à terme. Le bébé nommé LIBERTÉ sortira bientôt.il n’y aura ni anesthésie ni césarienne. Votre accouchement se fera en douleur.


Nombre de lectures : 2996
3 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • mohamed
    12 août 2018 at 0 h 12 min - Reply

    Bravo Monsieur Adel.Il faut répertorier tous les colontraîtres mais surtout leurs sous-traitants, leurs harkis, leurs indics et autres batalgias.

    Maintenant, le plus dur est de libérer ce peuple de cette psychose, de le réanimer et lui faire réaliser que ces colontraîtres ne sont que de pâles voyous dont la cupidité n’a d’égale que leur lâcheté, sans honneur et sans dignité.

    Il faut faire en sorte que cette racaille n’aura plus la chance de trouver d’autres proxénètes pour se réfugier.

    Surtout qu’ils ne nous filent pas entre les doigts pour répondre de leurs crimes.

    OULACH SMAH OULACH !!!




    3
  • Dria
    12 août 2018 at 8 h 52 min - Reply

    Une date juste une date, un sursaut salvateur, un baroud d’honneur, si on y arrivera pas avant la fin de cette saison estivale, alors il faut se rendre à l’évidence que le ROUKHS s’est propagé dans la majorité du peuple et que l’épidémie plutôt la pandémie risque de durer encore longtemps.

     » ida 3amet khafet » quand ca se généralise ca devient supportable. Ainsi nous sommes prêt à manger de la viande bleu pour l’Aïd el-adha, nous sommes prêt pour la rentrée scolaire, sociale, universitaire aussi chaude soit elle, pas besoin de Nobel au pays de Houbel , du moment qu’on accepte tout ? même d’être gouverné par des RKHASS …

    Je ne sais plus qui je suis au pays de fakhamatuhu et du Rukhss, ne dit-on pas que « kama takunu yuwala 3alaykum ». So to be or not to be cheap that’s the question »… A quand un acte concrèt pour laver ces affronts, ces bassesses qui vont creshendo…




    4
  • Abdellah Chebbah
    15 août 2018 at 13 h 19 min - Reply

    Chez ces boys, l’insulte n’est pas comprise comme une perte de considération, de valeur, ou de la bassesse mais comme un signe de jalousie et de débrouillardise. C’est inné chez eux. On voit cela partout dans le monde. Ne dit-on pas que pour régler ces affaires, il faut embrasser la queue du chien. Mais, malheureusement cela font pire. Ils sont prêts à vendre leur mère, leurs enfants, leur patrie, à se prostituer pour un bout de pain.




    1
  • Congrès du Changement Démocratique