Édition du
18 November 2018

Epidémie de choléra confirmée en Algérie : Peur sur la ville… !!

Par Fayçal Charif

Si le compte rendu officiel minimise et contourne l’information, force est de constater que « l’information » est de taille, qu’elle est d’une extrême gravité et qu’il faut prendre les choses très au sérieux. Cela ne sert à rien de cacher « le réel » et d’aller prêcher « l’irréel » au point de devenir ridicule dans l’incompétence et la communication.

A l’annonce « officielle » de l’épidémie de choléra hier, lors d’une conférence de presse organisée à la hâte pour parer au défaillances, l’information a été relayée rapidement dans la presse nationale, les réseaux sociaux et de fait par les médias étrangers. Dans les villes concernées par l’épidémie, Alger, Blida, Tipaza et Bouira, un vent de panique prend le relais à l’information elle même.

Apparement, les explications « rassurantes » dans la conférence de presse du directeur de la prévention au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le Dr. Djamel Fourar, n’ont convaincu personne. Et comment l’être, quand le petit peuple découvre qu’on lui a caché « la terrible maladie » pendant des semaines.

Si l’agence de presse officielle (APS) a fait son compte rendu « officiel », froid et laconique, la télévision officielle n’a pas dit un seul mot, comme si l’épidémie est dans un autre pays. Le discours officiel est terriblement superficiel : « Lors d’une conférence de presse animée conjointement avec des cadres du ministère et le directeur général de l’Institut Pasteur pour donner des explications sur les cas de choléra dans les wilayas d’Alger, Blida, Tipaza et Bouira, où 41 cas ont été enregistrés sur 88 cas suspects, le Dr. Fourar a indiqué que ces cas étaient “isolés et limités à des familles”, ajoutant que la situation était “maîtrisée”. Le Choléra est une infection contagieuse grave qui entraîne la mort, suite à des diarrhées aigües causées par le bacille Vibrio cholerae, qui se propage en l’absence d’hygiène ou suite à la consommation d’eau ou de fruits et légumes contaminés ».

Faisant peur sans le savoir, puis voulant être rassurant, mais sans convaincre, on pouvait entendre et lire « …Le bacille qui vit entre un et sept jours, cause des diarrhées aigües entrainant une forte déshydratation du corps et autres complications au niveau du cœur, des poumons et des reins. Dr. Fourar a rassuré que la situation “n’est pas inquiétante et ne nécessite pas l’instauration d’un état d’urgence”, appelant les citoyens au respect des règles d’hygiène, à savoir “bien se laver les mains, rincer les fruits et les légumes avant leur consommation et s’abstenir de rendre visite aux malades atteints de choléra dans les hôpitaux”.

Lors de la même conférence on a eu droit à une terrible déclaration de la part du directeur général de l’Institut Pasteur, Dr. Zoubir Harrath, qui disserte et affirme d’abord que « les analyses bactériologiques effectuées par l’Institut sur des échantillons prélevés de personnes atteintes ont confirmé que l’épidémie du choléra s’est propagée en raison du non-respect des règles d’hygiène concernant la consommation de certains aliments, excluant une contamination liée à la consommation d’eau. Les analyses en cours au niveau de l’Institut Pasteur sur les aliments consommés par les familles atteintes de choléra révéleront prochainement les causes réelles de cette épidémie ».

Puis dans une maladresse qui en dit long, il fait rappeler que le choléra est une maladie qui existe dans plusieurs pays dont le…Tchad. Pourquoi cette comparaison et pourquoi avec ce pays. A n’y rien comprendre. Nous on croyait qu’on était mieux que…la suède, que notre système de santé dépassait celui des…USA et que nous n’avons pas besoin de…prix Nobel !!.

Arrêtons de nous cacher la face et faisons face à l’épidémie avec compétence et professionnalisme et allons vers une vraie et efficace communication en faisant la part des choses concernant les responsabilités, y compris celle du citoyen. On ne peut jouer avec la santé d’un peuple, et quand il s’agit d’une épidémie, c’est encore plus grave et plus sérieux.


Nombre de lectures : 4251
11 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • tarak
    24 août 2018 at 18 h 00 min - Reply

    Bonsoir à tous

    Pour la présidence et le gouvernement, nettoyer et embellir Alger c’est comme nettoyer et embellir toutes les wilayas du pays.
    Pour les walis, nettoyer et embellir les centres ville de wilaya c’est comme nettoyer et embellir toute la wilaya. En réalité, il suffit de faire un tour en dehors du centre du pays ou du centre de la wilaya pour constater les dégâts écologiques que ces élus (par fraude) font subir à notre beau pays.
    En ce concerne le choléra peut être c’est le Tchad qui nous contaminé même si on est pas frontalier (toujours la fameuse main étrangère qui peut déstabiliser l’Algérie).




    12
  • lyes Laribi
    24 août 2018 at 22 h 38 min - Reply

    SOS: un peuple à sauver. Après les GIA, c’est le choléra en 2018. Ces gens ne reculent devant rien. Que peut-on attendre des personnes qui importent la cocaïne en quintaux ? Après eux, c’est la fin du monde. Le citoyen algérien risque de subir la mise en quarantaine dans les aéroports internationaux et surtout en France avec la rentrée scolaire la semaine prochaine. Une humiliation de plus à un peuple en naufrage.




    10
  • Dria
    25 août 2018 at 8 h 52 min - Reply

    A quoi peut-on s’attendre au règne de la médiocrité, avec la politique de navigation a vu, le Choléra n’est que le début, y’a nass vous vivez sur la lune Mr Zoukh and Co je vous invite a faire un saut au marché de bab El oued par exemple ( c’est valable pour tous les autres et vous comprendrez l’ampleur du drame, revisiter quelques cages d’escaliers, les poubelles et nos depotoires d’ordured, et vous comprendrez que l’Algérie est devenu un depotoire a ciel ouvert…
    Le peuple est démissionnaire sur tous les plans , pas qu’on politique , incivique ,mal eduqué, vous avez réussi a nous métamorphoser on accepte le Choléra , le typhus et la résurgence de tuberculose qui avance a grand pas et qu’on veut pas médiatiser …dites nous que c’est la fautes a la grève des résidents on vous croira on gobe tous et on accepte tous , c’est pas du fatalisme c’est le summum du réalisme de ce que nous sommes devenu par notre passivité et devant un vie politique et juridique qu’une poignée de charognard impose a ce peuple meurtrie…
    A la Madrague, a Colonel Abbés les plages sont gratuites , les chaises offertes des plages autorisé ça la baignade avec des égouts qui déverse leur contenu au vu et au su de ces mêmes autorités comment ne pas se choper typhoïde ou du choléra quand on accepte de nager fi lakra (hachakum), au service d’épidémiologie piocher sur ces sites et vous comprendrez pourquoi ce sont mes wiliya du centre qui sont touché et de façon éparse…
    Mazel El khir El kudam tant qu’on accepte tous. Qui gagnera la partie les simples Bouchiya de l’Aïd ou les Kamel El boucher ans Co …a vous de voir et d’agir




    9
  • tarak
    25 août 2018 at 23 h 42 min - Reply

    Bonsoir à tous

    Urgence info: le Niger et le Mali s’apprêtent à fermer les frontières avec l’Algérie pour éviter la propagation du virus choléra vers leurs pays.




    4
  • Betache Mohamed
    26 août 2018 at 15 h 19 min - Reply

    …. Le Brizidène, dit-on, a donné des instructions fermes et urgentes pour prendre en charge les malades ??? !!!

    Est-ce que Mokhtar Hazbelaoui le Ministre de la santé est obligé d’attendre que se soit le Brizidène Bouteflika qui donne des instructions «fermes» et «urgentes» pour prendre en charge tous les malades atteints du choléra et toutes les mesures qui s’imposent en pareil cas ! On voit bien qu’entre le jour où le premier cas de choléra était avéré et décision du Brizidène prises plusieurs jours après (hier ou aujourd’hui), il y a déjà eu près d’une centaine de cas avérés et même deux personnes décédées !! Pourquoi cette fuite avant ???

    Ya si Mokhtar Hazbelaoui, vous comme d’ailleurs beaucoup d’autres Ministres, Wali,députés,sénateurs etc… etc..,vous avez tellement peur de Bouteflika et même de votre propre ombre que vous êtes timorés et incapable de prendre vos propres responsabilités professionnelles ou électives, mêmes celles que le décret de nomination vous accorde ! Est-ce que vous devez toujours attendre que Bonaparte vous donne des instructions pour agir, non mais on va où comme çà ??? D’accord Bonaparte décide de tout,çà on le sait,mais quand même il y a des choses que vous pouvez faire sans attendre des instructions, nom de Dieu !!

    Avec vous, les autres ministres, les walis, les députés, les sénateurs, Ouyahia, Ghoul, Ould Abbes, Sidi Said, Haddad, Amara Benyounes, on entend à longueur de journée : … « c’est le président Bouteflika qui a décidé de ceci et de cela, « le président Bouteflika a donné des instructions,  » c’est grâce au président Bouteflika qu’on a la Grande Mosquée », « sans Bouteflika on aurait jamais eu le métro, ni l’autoroute Est-Ouest » , « le président Bouteflika a décidé de sévir », etc… etc… Un jour, s’tafilallah, on risque d’entendre de vos bouches : « c’est grâce à Bouteflika que le soleil se lève et se couche ! Il y en a marre !!




    10
  • KARIM
    27 août 2018 at 6 h 47 min - Reply

    Epidemie du cholera???
    En Algérie!!!
    Qui l’aurait cru?
    Aucun plan d’urgence…
    Aucunes mesures concretes pour enrayer une maladie née au moyennage…
    Comme les autorités « sanitaires » ne veulent pas le dire,
    et bien je vais repeter les dires d’une « haute autorité »
    ls se pourrait que cette epidemie sortirait tout droit des fabricants de glaces!
    l’hygienne dans ce secteur privé et privilegié à toujours etait montré doigt pour son insalubrité mais de suite etouffé..
    C’est un gateau de plusieurs milliers de milliards…
    En Algerie on ne tu pas la poule aux oeufs d’or, c’est elle ou plutot EUX, qui nous assassinent…
    On a eu le gia made in drs…
    Et maintenant encore une fois la bouffe empoisonné…




    4
  • mohamed
    27 août 2018 at 8 h 35 min - Reply

    Monsieur le Ministre de la  » sang thé « ,

    Vous allez éradiquer le choléra dans les trois jours à venir….on verra bien.

    Pourtant vous avez été beaucoup plus rapide et beaucoup plus « efficace » pour tabasser les médecins !




    3
  • malika
    28 août 2018 at 1 h 49 min - Reply

    mr hasbellaoui avec un peu de dignité démissionnez ! avec votre tâche à la cuiller brûlé sur le front… ekhhhh … et votre regard de quelqu’un qui a peur et qui est poursuivi, vous êtes écœurant : vous feriez mieux de rester caché, c’était mieux avant qu’on vous voit !




    4
  • SETTA
    29 août 2018 at 20 h 29 min - Reply

    ce ministre a raison nous somme comme le tchad et le yemen il na pas menti.




    3
  • Si Tchad
    30 août 2018 at 8 h 58 min - Reply

    Faut dire à Bouteflika de venir en Suisse dans une bulle hermétique, il parait qu’il y a la chocoléra là-bas…




    7
  • Kamel Bouras
    31 août 2018 at 11 h 04 min - Reply

    Il n’y aurait jamais de problème de choléra si tout le peuple faisait comme son président et allait en Suisse en attendant la fin de la saison de la pastèque irriguée à l’eau de Oued el Harrach.




    4
  • Congrès du Changement Démocratique