Édition du
23 September 2018

Le « ministre » de la Santé et le scorpion

Le scorpion est gentil. Il ne s’attaque qu’à ceux qui le provoquent. C’est toujours le « ghachi » qui a tord!
AHURISSANT et SCANDALEUX !!!

Au sujet d’une enseignante d’université de Ouargla piquée par un scorpion et décédée après 10 jours de coma.

Piqûre mortelle de scorpion à Ouargla : l’ahurissante déclaration de Hasbellaoui (Vidéo)

Interrogé sur le décès, à Ouargla, d’une enseignante universitaire après une piqûre de scorpion, le ministre de la Santé Mokhtar Hasbellaoui a botté en touche avant de se lancer dans des explications surprenantes.

Le ministre a affirmé que la patiente a été prise en charge « dans les temps » et que l’hôpital de Ouargla est un CHU doté des moyens humains et techniques nécessaires. Il s’est par la suite lancé dans une ahurissante leçon d’écologie pendant laquelle il a avancé de nombreuses contrevérités.

« Le monde animal est un monde qui est gentil », a affirmé Mokhtar Hasbellaoui qui semblait vouloir éviter le fond de la question puisqu’il s’agissait en réalité du manque de sérum antiscorpionique et de médecins spécialistes dans les hôpitaux du sud du pays, les deux raisons qui sont, selon les habitants de la wilaya, les causes du décès d’Aicha Aouissat.

« En fait, l’animal ne fait pas de mal à l’Homme, l’animal fait du mal à l’Homme quand il est menacé », a affirmé le ministre. Faut-il comprendre que le scorpion qui a piqué la défunte victime a été menacé ? La défunte était donc, en quelque sorte, fautive ? Il est difficile de comprendre où voulait en venir réellement le ministre tant ses déclarations étaient hors sujet, cyniques.

« Nous avons oublié que l’essentiel est que nous devons vivre avec notre environnement, parfois l’environnement est hostile », a poursuivi le ministre dans sa leçon d’écologie animale par laquelle il a cru nécessaire de rappeler une vérité ignorée de personne.

« Je pense qu’un travail doit être fait pour étudier le comportement des scorpions parce que comprendre le comportement de l’animal va nous permettre de prévenir un certain nombre d’accidents », a poursuivi le ministre qui semble oublier que son rôle en tant que ministre de la Santé est de mettre en place un système de Santé qui puisse soigner, dans les plus brefs délais, tout individu piqué par un scorpion, où qu’il se trouve et quelle que soit sa situation sociale.

وزير الصحة : العڨرب يهاجم غير اذا حس روحوا في خطر

وزير الصحة : " العڨرب " يهاجم غير اذا حس روحوا في خطر

Posted by El Djazairia One on Tuesday, September 4, 2018


Nombre de lectures : 1165
6 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • mohamed
    6 septembre 2018 at 8 h 54 min - Reply

    Ce type est médecin de formation ?

    On ne peut plus lâche, plus cynique et plus méprisant –




    4
  • still
    6 septembre 2018 at 11 h 12 min - Reply

    Allez monsieur le ministre, faites quelque chose d’inedit.Creez par example une association; Appelons-la « l’association des amis des scorpions », en abrégé, AAS.




    4
  • Dria
    6 septembre 2018 at 18 h 25 min - Reply

    Nous avons compris donc il ne faut pas menacer les « Moustiques Tigres » afin de pas être piquer. On pourra même vivre au pays de la concorde civile avec des « Abeilles Tueuses » ou des « fourmis rouges d’Amazonie », il ne faut pas être menacant c’est tout.

    Hazbiliwa, Vous avez le culot de culpabiliser la défunte, au lieu de reconnaître les défaillances de votre système de santé. Vous ne représenter aucunement les « Blouses blanches » mais plutôt mes  » les Barrons de la blanche ».

    Pour la défunte je dirais Allah yarahmha, les paroles du sinistre ministre ont été pire que le venin du scorpion.

    Si vous avez un brin de conscience, un vibrion de nif démissionner. Vous avez localiser Oued Béni Azza qui déverse dans Mzafran donc la plage Colonel Abbés de Béni Azza a Béni Izza ou est la Jarama Arfa3 Rassak a bâ et démissionne Basta…




    7
  • Will rock
    7 septembre 2018 at 18 h 10 min - Reply

    Pauvre Algerie et dire que c’est un ministre qui parle.Que vous dire mes frères je suis abasourdi par ses propos ;en plus il est médecin ;mais où va-t-on ?Je n’espère plus rien avec ses idiots qui nous gouvernent.




    4
  • malik
    7 septembre 2018 at 22 h 48 min - Reply

    ENTRE LE NOBEL ET CE MINISTRE ON EST SERVI. CHACUN TUE NOTRE MORAL ET ILS SONT ENCORE LA ET CELLE DE L EDUCATION QUI PRONE UN ENSEIGNEMENT DE QUALITE SANS LANGUES…………. BOUHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH ALINA BOUHHHHHHHHHHHHHH




    3
  • Rachid
    20 septembre 2018 at 4 h 29 min - Reply

    En fait, pour bien comprendre son discours et son message subliminal, il faut juste remplacer les termes » animal  » et « scorpion » par classe politique algérienne, le gouvernement, les généraux, Haddad, Bouteflika et tous ceux qui se sont ligués contre l’Algérie.




    1
  • Congrès du Changement Démocratique