Édition du
21 November 2018

Le sort des opposants au pays des hachachines


Nombre de lectures : 1303
6 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • achraf
    15 octobre 2018 at 18 h 27 min - Reply

    Je souhaiterai personnellement que le cas du journaliste Kachoggi soit un exemple dissuasif pour tout ceux qui ont fait et font le travail de chauves souris ,le travail de laches, des assassinats nocturnes….que de gens dans le passé ont subi le meme sort ,des gens tués sans armes ,uniquement pour leurs opinions ou parce qu’ils ont dévoilé des verités,réduits au silence pour ne pas déranger des » monarques ».ce serait une sanction divine.




    8
  • moutamaride
    16 octobre 2018 at 0 h 26 min - Reply

    ل سعود أحفاد الشر ومصيبة كل المسلمين منذ خيانتهم للخلافة الاسلامية
    وكل من تعاطف معهم لن يكون له أمرا في دنياه
    اللهم أرنا في ال سعود عجائب قدرتك إلى الجحيم أيها الطاغية سلمان




    5
  • ACHOUR
    16 octobre 2018 at 13 h 36 min - Reply

    MBS « Le débile », ce retrouve comme un con pour ne pas dire plus…
    Il a tout brader, la dignité de son peuple, les richesses de son pays, la religion.
    tout, il à tout degagé par dessus bord avec la complicité de ses savants diabioliques, pour etre Le Roi, mais le roi de quoi?
    Des Cacahuetes!!!
    Le grand débile trump, vient de menacer « ceux qui en sont la cause le paierons très cher », malgré toutes ses offrandes, le trump n’est toujours pas satisfait de lui…
    C’est image est une preuve evidente et réelle qu’ont les Gnougnouls-presidents arabes auprès de leurs « dieux » occidentaux, malgré toutes leurs le « offrandes » et « sacrifices »
    LES BLANCS NE LEURS PORTENT AUCUNES CONSIDERATIONS.




    2
  • lyes Laribi
    17 octobre 2018 at 12 h 46 min - Reply

    Le fait nouveau, c’est que Trump et les États-Unis s’en mêle mais à quel prix ? Le royaume reconnaîtra certainement la mort du journaliste à l’intérieur du consulat mais et mais quelle sera la version (le mensonge à faire avaler) à l’opinion internationale. 1) le suicide, un peu à Larbi Ben mhidi. Il s’est pendu en ayant les mains menotté dans le dos. Il avait une pillule de cyanure dans sa poche pour éviter l’humiliation d’une trahison avérée… Plusieurs versions possible quoi un scénario.
    2) Parmi les agents qui l’interrogeait, il y avait un terroriste (préférence chiites ou frères musulmans ou un daesch pourquoi pas). Pour nuire à l’image du prince et du royaume, il a assassiné le journaliste.
    3) Sachant qu’il allait être interrogé, il voulait s’emparer d’un pistolet d’un agent de sécurité, qui celui-ci par réflexe la mortellement poignardé.
    4) Quoi une version Hollywoodienne.
    Le gagnant sera Trump qui va exhiber dans quelques temps un chèque à plusieurs zéro.
    Ta khi aarab yakhi.




    8
  • lyes Laribi
    21 octobre 2018 at 22 h 01 min - Reply

    Selon ryadh, le journaliste a trouvé la mort « après une bagarre et une rixe aux coups de poing qui aurait mal tourné ». Je peux dire dès maintenant que cette va s’améliorer en un crime crapuleux commis par les ennemis du royaume à travers ses services de sécurité. Je ne serai pas du tout étonné si les chaines proches du régime nous fasse un scoop avec les témoignages des exécuteurs et pourquoi pas le garde corps personnel du chef. Hezbollah, Hamas ou l’Iran seront les prochains couleuvres que l’Arabie va essayer de nous faire avaler. Ce que je constate que certains médias proches des cercles sioniste américains et israélien entre en jeu sur l’affaire depuis peu. Elles font tout pour innocenter celui dont tous le monde pointe du doigt. Mais pour quelle contre partie ???




    4
  • lyes Laribi
    2 novembre 2018 at 11 h 10 min - Reply
  • Congrès du Changement Démocratique