Édition du
21 November 2018

Algérie : nouveaux règlements de comptes dans le sérail

Algeria-Watch, 28 octobre 2018

Pour voir la vidéo

Cinquième mandat ou succession ? À l’affaire de la cocaïne succède celle des généraux corrompus : le régime algérien traverse une zone de turbulences liée à une inévitable échéance, l’élection présidentielle d’avril 2019. Quid du candidat du régime ? Un cinquième mandat pour un président absent est-il envisageable ? Ou faudra-t-il se résoudre à trouver un successeur ? Les événements montrent que le compte à rebours est enclenché au sommet de la « Cuppola » du pouvoir réel. Quelles sont les forces en présence, qui sont les instigateurs des remaniements dans l’armée ? Au-delà des enjeux de rente et des jeux de pouvoir, le peuple algérien abandonné et livré aux mafias est la première victime de l’irresponsabilité et de l’incompétence d’une dictature corrompue et brutale. En complément de l’article « Le séisme politique au sein de la “coupole” des décideurs algériens de l’été 2018 » de Habib Souaïdia, ce dernier et Omar Benderra, interrogés par François Gèze, évoquent dans cette vidéo pour Algeria-Watch les règlements de comptes au sommet de l’armée, la crise de transition et la situation générale d’un pays en déshérence.

 


Nombre de lectures : 1628
UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Benzamoha
    29 octobre 2018 at 7 h 51 min - Reply

    CHÈRE MESSIEURS LE SON ET FAIBLE
    ILS YA DÈS GENS QUI VOUS ENTENDS
    DES MAL-ENTEND SVP AUGMENTER LESON
    CORDIALEMENT




    0
  • Congrès du Changement Démocratique