Édition du
21 November 2018

LES SUPPORTERS DE L’ALGÉRIE        

Abdallah El djazaïri

Nov.2018

Ces jours-ci, le pouvoir s’est attelé à museler les journalistes, les blogueurs ou toute autre contestation. Une voix s’élève de plus en plus des tribunes des stades de football pour signifier le ras le bol des jeunes supporters de l’Algérie. Les chansons chantées à haute voix font vibrer les esprits. La vérité est dite dans un jargon populaire propre et significatif  que même les vieilles mamans et les petits bébés comprennent. Fini les one, two, three. Fini l’abrutissement sportif. Fini les mensonges. Fini la sempiternelle parodie des lâches. Les jeunes Algériens sont décidés à en découdre avec ce système.

Que fera le régime en place  devant cette marée de jeunes sans avenir? Mettra-t-il tout le monde en prison? Impossible. Ciblera-t-il  quelques- uns? Ce sera le déchaînement.  Concédera-t-il, probablement. La partie ne fait que commencer. Qui scorera le premier?

Aujourd’hui les jeunes ont réuni toutes les preuves contre ce pouvoir. Ils savent maintenant que toutes les promesses et les mensonges n’étaient que balivernes. Ils veulent faire face à la réalité. Ils savent que le cinquième mandat les mènera à des prolongations. Ils sont décidés et convaincus  qu’ils joueront et arracheront la finale des champions en 2019 quitte à la jouer ailleurs.

Le trophée que veulent gagner ces jeunes sera celui des droits et des libertés, de la justice et de la dignité. Fini les matchs truqués, les arbitres corrompus et les terrains impraticables. Le match se jouera en terrain neutre devant 42 millions de supporters scandant l’hymne national. Cette foule déferlera sur le stade à la première lueur de l’aube. Ni la police, ni l’armée ne résisteront à cette marée de gens qui seront décidés à en finir avec cette mascarade abrutissante et indigne de leurs valeurs.

Les jeunes Algériens d’aujourd’hui ne sont plus ceux d’il y a 30 ans. Ils ont mûri et analysé longuement la situation de leur pays. Ils ont compris que l’inertie et la disparité ne les mènera nulle part. Ils ont étudié toutes les valeurs, toutes les constantes et tout ce qui pourrait les unir. Ils ont mis toutes les idéologies néfastes de côté pour se concentrer uniquement sur leur avenir. Ils veulent vivre librement comme tous les jeunes du monde.  Ils disposent de tous les moyens pour finir avec ce régime de bananes pourries. Ils sont enfin unis autour d’un même but. Ils sont convaincus de leur décision.

Ils ont bravés la mer, les drogues, les petits boulots, les indignations, l’injustice, l’humiliation, l’errance, les turpitudes les plus abjectes, finis se sont-ils dits. Ils veulent tourner la page et construire leur si beau pays à la lueur de leurs convictions, de leurs aspirations et de leurs motivations. Ils savent qu’ils en sont capables. Ils n’ont rien à envier aux autres. Ils ne veulent plus dormir sur des berceuses que leur chantent des octogénaires. Ils veulent réunir leur histoire et ressembler aux martyrs qui les ont libérés du joug colonial.  Jamais plus ce pays ne sera colonisé ni envahi, se sont-ils dits.  Ils sont prêts à vivre leur différence et leur adversité à l’unisson dans la paix et l’altérité. Telle est leur charte.

A bon entendeur, salut.


Nombre de lectures : 918
3 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • tarak
    2 novembre 2018 at 18 h 44 min - Reply

    Bonsoir à tous

    Message clair, net et précis. Que Dieu guide notre jeunesse vers la victoire finale contre la continuité dans la stagnation. Amine.




    3
  • Avava nouva
    3 novembre 2018 at 11 h 42 min - Reply

    Quand le reveil vient « d’en bas » c’est bons signes et ON A RIEN À PERDRE!!!!!
    ceux d’en haut? ou plutôt, Chiens de leurs Maitres, s’imaginent ils un jour qu’il vont tout perdre? ABSOLUMENT TOUT!…




    2
  • Nadjib Dziri
    3 novembre 2018 at 13 h 25 min - Reply

    Ces jeunes algériens de 2018,il ne leur manque qu’un leader et un manifeste politiques pour s’engager dans la voie de la liberté,mais hélas (avec une « élite » complètement anesthésiée) c’est cela qui leur fait défaut et on a peur qu’ils prennent la mauvaise direction et se jettent dans la gueule du loup,espérant seulement que le vaccin qui a été inoculé à toute une société puisse faire son effet.Que Dieu Préserve l’Algérie!




    4
  • Congrès du Changement Démocratique