Édition du
19 May 2019

Le temps qui reste (I)



Salim METREF
La vue s’embrouille et le pas sefait hésitant. La certitude du devoir accompli s’ébranle lorsque les tempsdeviennent difficiles et que ceux que l’on aime ne vous aiment déjà plus. Letemps qui reste, c’est cette volonté de le retenir pour accomplir finir ce quel’on a oublié de faire. Le temps qui reste, c’est le mépris des autres qui parfoiss’installe lorsque la foi n’est plus au rendez-vous.  C’est cette énergie désespérée de vouloirretenir ce qui ne peut l’être. Le temps qui reste, c’est emprunter le chemindes autres et oublier le sien, celui qui finit mais qui ouvre les portes del’avenir. Le temps qui reste, c’est de n’être déjà plus là et de voir lesautres se regarder en chiens de faïence.

Le temps qui reste, c’est l’impossibilité du présent ni le regard de l’avenir. Mais le temps qui reste c’est la foi en la fin des choses et celle de pouvoir encore choisir de s’en aller dans la lumière pour éclairer ceux qui restent. Avant que ne s’en aille le temps qui reste.

(I) Merci a Sergio Reggiani pour ce sublime intitulé


Nombre de lectures : 1730
3 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Hassan
    5 janvier 2019 at 14 h 32 min - Reply

    Il ne reste plus grand chose…

    3
  • tarak
    6 janvier 2019 at 1 h 52 min - Reply

    Le temps qui reste est parti en 2014 avec la 4ème wakhda. Maintenant Il est trop tard pour bien faire.

    4
  • Mahindad
    8 janvier 2019 at 7 h 34 min - Reply

    Il ne reste plus rien, à chaque fois une partie s’en va, déjà en 1962 ils prirent la foi et en 1965 ils revinrent prendre sur un cheval de Troie, en 1979 ils ont fait sortir la tirelire, en 88 ils jouent sans rien perdre, puis vint 90 et là il ne nous restait que 10, à la fin, ne se contentant plus de peu c’est par coffres forts qu’ils prirent. il ne reste plus rien, ni les hommes ni le temps, alors il faut partir.

    2
  • Congrès du Changement Démocratique