Édition du
22 April 2019

Lettre ouverte au candidat Ali Ghediri


Abdellah CHEBBAH
Vous présentez des conditions de candidature conforme à mon idéal.
Jeune, présentable, instruit, mais ce qui me rechigne c’est le fait d’avoir été un militaire.

Pour que je puisse être convaincu et persuadé de votre sincérité, j’exigerai de nous donnez des gages. Je veux lire un programme complet et assermenté où :

  • jamais plus une goutte de sang d’un Algérien ne sera versée,
  • la justice, les droits et libertés des citoyens seront reconnus,
  • la presse sera indépendante et reconnue comme contre pouvoir,
  • votre futur gouvernement ne sera représenté que par l’élite Algérienne et non par un clan régionaliste,
  • vous et vos ministres seront imputables devant la justice,
  • vous bannirez à tout jamais la corruption, la bureaucratie et la Hogra,
  • vous promettrez de servir la nation et non vous servir,
  • vous devez ressuscitez la vraie histoire révolutionnaire de notre pays avec ses hommes,
  • l’assemblée nationale serait une assemblée de Think tanks et non de chiyatines,
  • l’initiative citoyenne est à encourager,
  • la culture et les arts aient toute leur importance dans cette société qu’on a abruti, manipulée et ignorée,
  • la compétence, le savoir faire et le dévolu soient exigés,
  • le peuple vivra libre et confiant en ses gouvernants,
  • vous respecterez la constitution,
  • la religion soit reconnue comme un droit de foi intime,
  • plus jamais l’armée ne s’immiscera dans les affaires économiques, politiques et sociales,
  • le droit de manifester et de grève pacifiques soient reconnus comme un moyen de mécontentement, et que les prisons servent aux malfaiteurs de droits communs et non aux délits d’opinion,
  • vous représenterez l’Algérie avec honneur et dignité.


La liste est encore longue mon général. Ce ne sont que les plus importants. Je prierai Dieu pour que vous soyez sincère et à la hauteur de ce qui vous attend.


Nombre de lectures : 4291
18 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • sacco et vanzetti
    20 janvier 2019 at 19 h 05 min - Reply

    Bravo le systeme, bien joué , encore un genial conte de fé concocté surement par les USA et la France

    7
  • Abdel
    20 janvier 2019 at 20 h 29 min - Reply

    Abdallah,
    De ta vieillesse et de la mienne,de notre exil commun et de l’amour sans limite que nous partageons pour notre cher pays,restons lucides.
    Les engagements des policiens ne valent que pour ceux qui les croient.
    1- à moins que ce général,présenté comme un lièvre,ne soit le véritable candidat du pouvoir,il n’a aucune chance de réaliser un score de 2%.
    -2 aucun candidat sérieux,( sans arrière pensée) ne se présentera à des élections organisées par le pouvoir,pour jouer au « martyr » sans compensations.
    3- dans une bureaucratie stalinienne,ce ne sont pas les votants qui importent,mais celui qui comptera les voix( J.Staline).
    Enfin,mon dernier argument relève de ma suspicion maladive concernant la chose militaire qui s’occupe de tout et ne sait pas s’occuper de sont travail ( défendre le pays en cas d’agression), c’est pourquoi je persiste à penser que:
    4- «  la meilleure chose que pourra accomplir un général en retraite,c’est de remettre sa langue avec son uniforme ».(général Bradly US Army 1953).
    On ne s’improvise pas candidat à une présidentielle à 3 mois du scrutin,s’il n’existe pas une énorme machine de guerre cachée.cette machine s’appelle l’administration du pouvoir.

    18
  • ammou
    20 janvier 2019 at 20 h 30 min - Reply

    ils ont dit sa bien avant rien que des promesses et des monssonges voila les résultats du sisteme nule et parfait sur térre

    1
  • Hamid
    20 janvier 2019 at 22 h 00 min - Reply

    Si Guediri passe, le grand ménage tant attendu, chez les faux « moujahidins » sera certain.
    Car ce qu’un vraie soldat ne peut supporter, c’est une personne qui ce déclare un passé de « guerrier », alors qui ne l’a jamais été…

    5
  • mohamed
    21 janvier 2019 at 6 h 41 min - Reply

    Moi je ne crois en aucun candidat quel que soit son profil , sa foi, ses intentions, son programme etc…tant que les élections sont organisées, financées, coordonnées par le système et son administration qui sont l’essence même de la fraude. Cela a été prouvé de tout temps.

    Par contre, je crois à une révolution pacifique et populaire pour balayer ce système cancer et désinfecter l’Administration de ses cafards et autres rats d’égouts.

    A ce moment là, on peut prévoir des élections qui sont un passage obligé pour stabiliser le pays.

    12
  • Azzi
    21 janvier 2019 at 9 h 18 min - Reply

    Tellement notre pays a subit la destruction de tous ce qui peut être éléments de la renaissance il y a beaucoup à faire et ça demande du temps de patience et surtout d’intelligence économique et politique face aux ennemies de la nation à l’intérieur du pays et à l’extérieur.

    Si on suppose que vous êtes l’homme qu’il faut dans cette période, la question : est ce que vous êtes en position de force pour s’assurer de la l’intégrité et la transparence électorale et que les résultats ne seront pas fraudés ? ça je doutes.

    2
  • ibn Arabi
    21 janvier 2019 at 14 h 59 min - Reply

    A ajouter a la liste:
    . Dissoudre la police politique avant les elections
    . Mettre en retraite obligatoire tous les officiers de grade superieur au grade de colonel
    . Licencier tous les juges vereux (la liste se trouve au niveau des RG)
    etc…
    On a le droit de rever. C’est tout ce que nous a laisse l’armee des frontieres depuis 1962.

    11
    • azzi
      23 janvier 2019 at 9 h 24 min - Reply

      L’Algérie et les algériens sont très fatigué de voir l’armée interfère dans la vie politique, il y a des compétences civil même dans le passé. On veut que cette armée soit professionnel juste comme les armées des pays qui se respectent point. l’Algérie a besoin des compétences de tous ses enfants travaillant ensemble et ouvertement oya rabi.

      2
  • Mazighedine
    21 janvier 2019 at 20 h 38 min - Reply

    Salem,azul

    Un autre génie militaire, mazalkoume t’amnou bel ghoula.

    Cordialement,tanmirth.

    4
  • Karimo
    22 janvier 2019 at 13 h 59 min - Reply

    A la dernière minute, on crée un opposant au système pour palier à toute éventualité en cas de défaillance de la candidature de Fahamatouhou, seulement le clan boutef est désemparé car il ne peut faire confiance à une candidature civile, il a mijoté un plan de sauvegarde militaire en la personne du général Ghediri (en mission de retraité).

    4
  • Mouloudin
    25 janvier 2019 at 23 h 25 min - Reply

    Il est évident que les algériens ne se prononce pas sur une candidature spontanée et qui sorte de l’inconnu,le peuple algérien n’est pas dupe et il sait où il va. Mais néanmoins, nous sommes en droit de savoir et d’exiger des garanties plus sûres et plus explicites d’un militaire qui était au commande depuis 40 ans .

  • BROUGUIs
    26 janvier 2019 at 18 h 07 min - Reply

    Suivons Mr GHEDIRI demain au Forum Liberté et posons lui toutes les questions quant au devenir de l’Algérie et comment il compte rompre avec le passé. Donnons lui une chance de ‘s’exprimer et de nous éclairer son programme chiffré point par point et avec des délais précis. Nous rêvons tous de voir l’Algérie devenir la Singapour de l’Afrique et commençons par le commencement l’Education,la Justice et la Sécurité du Pays.
    لنطركه يتكلم لعاى في قوله قولا صحيح .

    2
  • manel
    26 janvier 2019 at 23 h 53 min - Reply

    toutes ces conditions de candidatures , il n’est pas à lui seul de les réaliser ,on a tous une part de responsabilité , chacun dans son domaine , le président doit juste crée en choisissant les hommes selon leurs compétence et intégrité un environnement sain et transparent qui nous permettra de vivre dans le respect et la dignité surtout la justice et le vrai sens des valeurs triompheront .

    2
  • mohamadi
    29 janvier 2019 at 9 h 02 min - Reply

    l algerie n a pas enfante que des salopards pensez aux chouhadas qui ont libere notre beau pays un cycle de l histoire a tourne et une nouvelle revolution est en marche pour la remettre sur les rails CROYEZ EN DIEU LE PUISSANT et en la bonne volonte de tous les algeriens qui aspirent a une rupture avec ce systeme pourri DIEU EST GRAND ET OMNIPRESENT ET GUIDE LES BONS DANS LE DROIT CHEMIN

    2
  • Alilou
    5 février 2019 at 3 h 34 min - Reply

    Je vous ai tous lu….la question que je vous pose a tous est la suivante: que proposez vous comme solution idoine puosque voys avez tous sorti vos scies…?

    1
  • azeddine
    9 février 2019 at 7 h 36 min - Reply

    si c’est vrai ,je marche.

  • Saada
    13 février 2019 at 10 h 04 min - Reply

    Vous oublier, tous ce qu’ils ont étaient condamné a tors Ces juges, devront payer, de la même peine.

  • kbrougui
    13 février 2019 at 16 h 18 min - Reply

    CE QUI RESSORT,DE PRIME ABORD, MR CHEBBAH,C’EST QUE CE CANDIDAT,COMME VOUS DITES EST UN CANDIDAT IDÉAL NON SEULEMENT POUR VOUS MAIS POUR TOUT ALGERIEN ÉPRIS DE JUSTICE,DE LIBERTÉ ET DE VRAIE DÉMOCRATIE.
    CROYEZ MOI ,L’HOMME EST PROPRE,SINCÈRE ,CAPABLE DE RÉALISER LA RUPTURE ET DE FONDER LA DEUXIÈME RÉPUBLIQUE DONT RÊVENT TOUS LES ALGÉRIENS .

  • Congrès du Changement Démocratique