Édition du
16 February 2019

En ligne .. toute !

Youcef L’Asnami

Dialogue (presque imaginaire) entre le secrétaire  général de la Présidence et le conseiller spécial du Président de la République

–          M. le conseiller, on est à 96 candidats !

–          Heuuuuu … ca fait chwiya bezzaf. Meragtouha trop non ?

–          Non ! Non ! C’est la preuve de l’intérêt  du peuple et de son adhésion à ces élections

–          Le profil des candidats ?

–          Les habitués plus des candidats de l’Algérie profonde

–          Comme ?

–          Des femmes, des hommes, et même des couples… et une surprise

–          Laquelle

–           Le Président de la Sécurité Mondiale

–          Algérien ?

–          Oui ! Une grosse tête qu’il faut surveiller de près. Une lumière !

–          J’ai l’impression que ça tourne au ridicule non ? D’autres candidats intéressants ? D’un côté ça nous arrange ces cas marginaux ; ainsi le peuple verra que ceux qui dirigent le pays, c’est autre chose que ces clowns qui profitent de notre démocratie, mais il ne faut pas que cela soit exagéré…

–          Que faire ?

–          Vu l’importance du nombre de candidats, on aurait dû prévoir le retrait des formulaires en ligne après inscription sur un site et fourniture des pièces exigées

–          Bonne idée. Ça aurait évité les moqueries des réseaux sociaux

–          On se moque des candidats ?

–          Non M. Le Conseiller, on se moque du dispositif  mis en place. Les caméras campent devant le ministère de l’intérieur et interviewent tous ceux qui viennent retirer les formulaires.

–          OK ! Alors pour la prochaine étape on fera tout en ligne. Je vous  laisse faire.

–          C’est-à-dire ?

–          Demande des parrainages en ligne

–          Et les résultats des parrainages ?

–          En ligne

–          Les programmes des candidats ?

–          Ils ont des programmes zaama ? En ligne !

–          La campagne électorale ?

–          En ligne !

–          L’organisation des débats ?

–          En ligne

–          Le vote ?

–          Heu heu heu … Allez en ligne ! Ce sera une première !

–          Les résultats du premier tour ?

–          Il n  y aura qu’un tour ! En ligne !

–          Heu Heu … Le Président se présente ou non ?

–          On le saura le moment venu ! En ligne !

–          La prestation du serment présidentiel ?

–          On a celle de 2014 ?

–          Je crois oui. Elle est en ligne

–          Modifiable ou non ?

–          Avec un bon technicien doué, c’est possible..

–          Non ! Non ! on n’ira pas jusque-là…  Mais quel que soit l’élu, la prestation se fera …

–          En ligne ?

–          Oui en ligne

–          Et s’il y a des pannes importantes d’internet au niveau national

–          Ah oui ! Je n y  ai pas pensé. Appelle moi Houda Imane !

Après quelques instants….

–          Elle est en ligne M. Le Conseiller

–          Rappelle son secrétariat. Dites-lui que c’est urgent !

–          Ils sont en ligne. Ça donne occupé

–          OK ! Je crois qu’on va reporter ces élections. C’est mal parti.

–          Il faut une révision de la Constitution M. Le Conseiller

–          Je sais ! On le fera !

–          Quand et comment ?

–          Dès que possible. Elle se fera en ligne !

–          Vous êtes un génie M. le Conseiller…. …. En ligne

–          Moi en ligne ?

–          Non c’est Houda Imane, elle est toujours en ligne. J’ai le rappel automatique !

« Ce qui sauve ces gens, c’est leur instinct de résistance, cette once de dérision, presque de gaieté, avec lesquels ils font mine d’ignorer leurs pertes. Ils rient peut-être jaune, mais ils rient. » KK. Taylor


Nombre de lectures : 814
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Congrès du Changement Démocratique