Édition du
23 March 2019

Rejet de la décision de fermeture des campus: enseignants et étudiants se mobilisent

  • HuffPost Algérie

La décision de fermeture les campus soulève la colère des enseignants aussi bien que les étudiants. La majorité des facultés ont tenu hier des assemblées générales où étudiants et enseignants ont débattu de cette décision qualifiée d’“antipédagogique” et qui “dessert les intérêts scientifiques et académiques” de l’université.

Le HuffPost Algérie publie le communiqué intégral qui a sanctionné l’assemblée générale des facultés de l’Université Alger 3 avec les noms des signataires représentants les enseignants et les étudiants. 

Au nom des enseignants et étudiants des facultés de l’université Alger 3, de l’Ecole nationale supérieure des sciences politiques et de l’Ecole nationale supérieure de journalisme et sciences de l’information; Compte tenu de la décision ministérielle N° 220 datée du 09 mars 2019 stipulant l’avancée des vacances de printemps à compter du 10 mars au soir jusqu’au 4 avril, ce qui totalise 25 jours de congé ; Nous, enseignants et étudiants des structures citées plus haut, contestons et condamnons cette décision politique irresponsable qui non seulement ne sert en rien les intérêts scientifiques et académiques de l’université, mais aura des conséquences néfastes sur le rendement scientifique des étudiants.

Nous condamnons cette décision qui manifestement vise à freiner le mouvement populaire pacifique dans lequel la famille universitaire joue un rôle central.

De ce fait, nous affirmons que cette décision ne fera que renforcer notre détermination et notre attachement à défendre les revendications qui sont portées par la population algérienne. Nous affirmons ce qui suit :

– Non à l’inclusion de l’université dans des calculs politiciens éhontés

– Non à l’application de la décision ministérielle. La famille universitaire (enseignants et étudiants) sont invités à poursuivre leur cursus pédagogique et scientifique normalement en fonction de ce qui était prévu dans le calendrier universitaire

– Oui à la multiplication de la coordination structurelle et sur le terrain entre toutes les parties de la famille universitaire pour son inclusion pleine et entière dans le mouvement de contestation populaire qui vise un CHANGEMENT POLITIQUE PACIFIQUE ET RADICAL, à travers une feuille de route objective et scientifique qui doit une force de proposition.

Les enseignants :

– Ait Hamadouche Louisa, Université Alger 3

– Sidhoum Leila, Université Alger 3

-Salhi Soumeya, Université Alger 3

– Debaghi Sarah, Alger 3

– Chlighem Souad, Alger 3

– Abdelhak Bensaadi, Alger 3

– Lebid Salah, Alger 3

– Hamitouche Youcef, Alger 3

– Saadi Ouidada, Alger 3

– Merazka Abdelghafour, Alger 3

– Bouchaala Aldjia, ENSJSI – Kebour Fatima, ENSJSI

– Cherif Dris, ENSJSI

Les étudiants :

– Chebine Adnan, Alger 3

– Debiche Redouane, ENSJSI

– Benmezal Mustapha, Alger 3

– Boukroucha Souheib, Alger 3

– Zeha Fatima-Zahra, Alger 3

– Achouri Amina, Alger 3

– Saadi Nassim, Alger 3

– Souhil Menacer, alger 3

– Fayçal Mahdjoub, ENSJSI

– Seifedine Moussa, Alger 3

– Benhalima Hiba Allah, ENSJSI


Nombre de lectures : 850
3 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Rédaction LQA
    11 mars 2019 at 15 h 48 min - Reply

    Déclaration-Réponse de la Communauté Universitaire de l’UMMTO au dernier arrêté ministériel modifiant le calendrier des vacances

    Au moment où le peuple algérien s’est prononcé sur sa volonté irréversible d’en finir avec le système, voilà que le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, puisant dans le répertoire des pratiques du système, vient de commettre un acte de mépris envers toute la communauté universitaire en essayant de vider le mouvement de sa substance intellectuelle et avant-gardiste par la modification arbitraire du calendrier des vacances universitaires.
    En commettant cet impair, le ministre a démontré son positionnement en fidèle caporal de l’oligarchie maffieuse envers et contre la volonté populaire, source de toute souveraineté politique.
    En réponse à cette ignominie, la communauté universitaire de l’UMMTO, réunie en assemblée générale ce jour dimanche 10 mars 2019 à 10H00 à l’Auditorium du campus Hasnaoua I, date anniversaire de l’interdiction de la conférence de Mouloud Mammeri en 1980 :
    • rejette catégoriquement l’arrêté n°220 du 09 mars 2019 portant modification du calendrier des vacances universitaires ;
    • déclare ne plus reconnaitre l’autorité de ce ministre ;
    • appelle les ATS, les enseignants et les étudiants à occuper massivement les espaces universitaires et à demeurer partie prenante du mouvement populaire pour le départ du système et l’avènement d’une vraie république démocratique et plurielle ;
    • appelle la communauté universitaire à redoubler de vigilance pour déjouer toute tentative de dévoiement de ce mouvement ;
    • appelle la communauté universitaire à reprendre le rôle de phare qui a été le sien en accompagnant le mouvement par sa force de proposition et de production d’idées.

    5
    • Slimani
      12 mars 2019 at 14 h 21 min - Reply

      SLOGONS FORT ET CIBLÉ : APPEL AUX MANIFESTANTS PACIFIQUES
      ***************************************************************************************************
      1 – ARTICLE 7 DU DOSSTOR :
      LA SYADA FAWKA SYADATE ECHAAB…PAS DE POUVOIR AU DESSUS DU POUVOIR DU PEUPLE.
      ****************************************************************************************************

      Merci Zoubida Assoul.
      https://www.ilo.org/wcmsp5/groups/public/—ed_protect/—protrav/—ilo_aids/documents/legaldocument/wcms_125825.pdf
      ********************************************************************
      2 – RÉPONSE À L’INGÉRANCE FRANÇAISE….À MACRON

      COMBAT DES GILETS JAUNES = COMBAT DU PEUPLE ALGÉRIEN
      *********************************************************************

  • wahid
    11 mars 2019 at 19 h 29 min - Reply

    Depuis que J’ai été contraint de quitter mon pays natal l’Algérie, empêché d’exercer mon métier d’architecte et surtout de vivre auprès de ma famille et mes parents, j’ai juré d’investir mon temps, mes compétences pour lutter contre ce système pourri.

    Comme par miracle, j’ai découvert LQA, un espace virtuel qui m’a permis de comprendre, d’apprendre et de militer pour un changement pacifique du système politique en Algérie.

    C’était il y a dix ans, juste après l’affaire Sonatrach 1, début du printemps arabe. Durant cette période, nous n’avons pas pu convaincre les Algériens à sortir massivement et pacifiquement contre le système, aussi en 2013 durant les élections, n’avons malheureusement pas pu les convaincre de les boycotter.

    Cette fois-ci nous avons réussi à déboulonner le système qui dure depuis l’indépendance de l’Algérie, je suis comptent et fière de participer même loin de l’Algérie, ce choix d’être loin de mon pays m’a été imposé mais je l’assume pleinement surtout que maintenant que j’ai planté mes racines sur ce territoire, ce nouveau pays qui m’a adopté et qui est désormais le pays de mes enfants.

    Ce que je pense de ce qui se déroule devant nous en Algérie.

    تصحيح لمسار ثوري بداء الانحراف بعد تولي دوغول الحكم 1958

    A partir d’aujourd’hui l’Algérie prend un chemin différent, je souhaite aux Algériens qui ont resté le meilleur.

    Je tiens à remercier le docteur Salah Eddine Sidhoum, de m’avoir donné l’opportunité d’informer mes compatriotes sur les questions politiques et surtout de m’exprimer.

    C’est la naissance d’une nouvelle Algérie pour cette jeunesse Algériennes.

    Ma dernière vidéo pour la Diaspora

    https://www.youtube.com/watch?v=B6Qq-CL35qE

  • Congrès du Changement Démocratique