Édition du
22 August 2019

Bravo les jeunes artistes !

قلولي يا سامعين

Posted by ‎حفصة حفصة دهينة‎ on Friday, April 12, 2019
Le clip dégagez -dégagez de Zayen

Le clip dégagez -dégagez de Zayen Une chanson de soutien au mouvement populaire. Arrangements : Belaid Branis Batterie : Malek Akli dit berar Percussion : Yacine Mixage : PajaroParoles et musique : ZayenMontage : Mégavidéo Prod

Posted by Zayen on Saturday, April 6, 2019

Nombre de lectures : 1555
4 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • rezki khedim
    12 avril 2019 at 11 h 22 min - Reply

    l’amalgame dérange un peu et détruit l’harmonie de la mélodie, Rabrab a plutôt été le souffre douleur de la mafia qui gravitait autour de boutef et son système, il faut revoir ton texte, la vérité doit être dite et protégée !’artiste !

    1
    • Salah-Eddine SIDHOUM
      12 avril 2019 at 13 h 16 min - Reply

      Tous doivent rendre des comptes depuis les protégés de Touati en 92 jusqu’aux protégés de Gaid, en passant par ceux de Bouteflika. TOUS, sans EXCEPTION.

      7
    • Abderrezak Mekkaoui
      12 avril 2019 at 20 h 16 min - Reply

      Akhi Rezki, Rebrab fait partie de ceux qui on fait fortune pendant la guerre que les généraux criminels ont déclaré au peuple Algérien dans les 90s.
      Connaissant notre pays, faire fortune dans ces conditions est très suspect. Seule une instruction par des juges libres intègres et compétents pourrait
      faire de la lumière sur la légalité des grandes fortunes acquises depuis 1992 (ou même avant).

      3
  • Dria
    12 avril 2019 at 18 h 41 min - Reply

    Le doute s’est dissipé. La mobilisation d’aujourd’hui fut un tournant dans l’histoire du peuple Algérien. Le dispositif sécuritaire déployer n’augurait rien de bon , les barrages filtrants, les convois de CRS, ni les Blindés, ni les canons à sons et a eaux ne sont venus a bout des jeunes qui ont occupé les escaliers de la grande poste la veille pendant la nuit. Le renfort venait petit a petit, puis des vieux et des vielles s’interposer entre les policiers et enfin la sortie des familles avec femmes et enfants.

    Les policiers furent obligés de se retirer devant les flux continus des uns et des autres, beaucoup de larmes entre les policiers et les citoyens qui leur faisait face.

    Pour Alger vers 15h45 suite à des lacrymogènes et fumigène tirés par des CRS stationnés le long du Bvd Mmed V vers la place Audin. Un incendie à pris dans le jardin de la fac Centrale (Arbres). Sinon la marche fut pacifique et sans incident dans l’ensemble.

    Le plus important, ceux qui voulaient nous faire peur vienne d’avoir une réponse dans équivoque. Le règne de la peur est révolu …Il faut s’attaquer maintenant au règne de la médiocrité et de l’impunité …Gaid c’est le moment de partir si vous ne voulez pas sortir comme vos prédécesseurs par la petite porte .

    Une chose est sûre, on doit faire bouger les choses avant Ramadan quitte a accéléré la cadence Quotidiennement pour les faire deguerpir le plutôt possible.

    La balle une fois de plus est dans le camps du commandement militaire qui doit élire un nouveau GCA digne de l’ANP et du peuple Algérien . Le Gang militaire doit disparaitre c’est la source de nos malheurs. Notre armée mérite des représentants plus compétents.

    Plus vous faites la sourde oreille et plus la situation se complique pour vous . Alors autant répondre aux revendications légitimes du peuple et enfinir avec la Mafia toutes la Mafia .

    Une restructuration au niveau des services de renseignement et de la justice s’impose en URGENCE , les complices du gang qui font trainer la situation doivent être emprisonné. Alors les magistrats doivent reprendre le flambeau, c’est le moment où jamais d’imposer les prémices d’une justice libre et indépendante , c’est pas Beleqsir ou une Boukhers qui vous fera taire……

    4
  • Congrès du Changement Démocratique