Home » Author Archive

BLED FI DACHRA

Met un peu d’écoute sur tes paroles, mais surtout ton attention sur tes actes citation             Le concept  de la  ville de façon scientifique   est perçue comme une unité urbaine, toutefois une définition standard, générale ou particulière reste difficile surtout devant l’état dystrophique de nos villes Algériennes qui reste  le propre à définir. Cependant  selon... 

Larbaâ (Blida) : Six mois de prison ferme contre un activiste pour avoir dénoncé dans une vidéo un homme d’affaires influent

http://www.algerie-focus.com/ Par Abdou Semmar | septembre 17, 2014 9:20 Il s’appelle Noureddine Sassi. Il est poursuivi pour diffamation par un homme d’affaires (B.R.) « très influent » de la région de Blida. Le tort de Noureddine ? Avoir réalisé et partagé sur les réseaux sociaux une vidéo dans laquelle il dénonce les affaires louches de cet homme d’affaires. Son procès... 

Ma rencontre avec un ami syrien !

    C’est une rencontre fortuite au hasard des chagrins de l’exil, moi un algérien qui vit dans le pathos d’un pays qui refuse d’évoluer et lui un syrien qui sent dans sa chair la douleur d’une patrie transpercée par le venin d’une guerre intestine ! On ne s’est pas donné rendez-vous ni ne s’est convenu de cette imprécation subite du destin mais on a seulement décidé... 

Les malades algériens victimes du commerce de la santé

http://www.tsa-algerie.com/ le 16 septembre 2014 à 9 h 34 min – Lilia Oufella. Hôpital public ou clinique privée ? Pour se soigner, les Algériens n’ont souvent pas le choix. De nombreux malades sont victimes du commerce de la santé. Ils se rendent dans les hôpitaux publics pour se soigner et se retrouvent réorientés par leurs médecins-traitants vers des cliniques privées. Et souvent,... 

L’Algérie condamnée par le Comité des droits de l’homme de l’ONU pour les disparitions forcées de Tahar et Bachir Bourefis… 18 ans de souffrance enfin reconnue

15 septembre 2014 http://fr.alkarama.org/ Lors de sa 11ème session tenue dans le courant du mois de juillet, le Comité des droits de l’homme de l’ONU a rendu sa décision dans l’affaire de Tahar Bourefis et son fils Bachir, arrêtés tous deux en 1996 par l’armée et la gendarmerie nationale algériennes et disparus depuis. Le 19 novembre 2009, Alkarama avait saisi... 

بعد 21 عاما…

بعد 21 عاما… لماذا لا يتخلى الفلسطينيون عن أوسلو و ينتخبون رئيسا من خارج الفصائل أو مباشرة من حماس…؟؟ بقلم  زهير سراي لندن 15/09/2014 بعد 21 عاما على توقيع اتفاقية أسلو، لا يختلف الكثيرين من الفلسطينيين شعبا كانوا أو قادة... 

Parlons budgets. Erfa’ rassek, ba!

Ahmed BACHA Erfa’ rassek, ba! Pour l’année 2015, il est prévu, selon Algérie-focus, de doter le ministère des Moudjahidines d’une enveloppe d’environ 3,1 milliards de dollars. Mis ensemble, les ministères de la Justice (923 millions), des Transports  (1,2 milliards), de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, ESRS, (371 millions) et de la Culture (318 millions), atteignent... 

Cette fumisterie qu’on appelle la guerre des clans !

  Le DRS revient en force à la Présidence : le général Bachir Tartag, un protégé du général Toufik, nommé conseiller Par Abdou Semmar | septembre 14, 2014 10:57 http://www.algerie-focus.com/ La disgrâce des généraux et officiers supérieurs du DRS n’aura pas duré longtemps. Le général Bachir Tartag, surnommé “le bombardier” a été nommé conseiller à la Présidence. Un... 

Que vient-il faire en Algérie ?

Abdelkader DEHBI QUE VIENT FAIRE EN ALGERIE LE CHEF D’ETAT-MAJOR DE L’ARMEE FRANCAISE ? Nous disons au président nominal de notre pays, M. Abdelaziz Bouteflika – et à défaut, aux usurpateurs et aux faussaires qui parlent et actent en son nom – que les citoyens et les citoyennes algériens, exigent d’être clairement informés sur les tenants et aboutissants d’une visite... 

Nature du régime politique algérien, faillite nationale, nécessité d’un changement  démocratique et phase de transition

Abdelhak SERRAB Le régime politique algérien tel qu’il s’est toujours manifesté depuis l’indépendance,n’est que le fruit des crises successives qui ont secoué le mouvement national et ce particulièrement aprés 1954 . En effet,l’entêtement de la puissance coloniale , son refus de reconnaitre au peuple algérien le moindre droit civique ou politique,l’arrogance...