Home » Author Archive

Kadi Mohand condamné à 6 mois de prison avec sursis par la Cour d’Alger.

La cour d’Alger vient de confirmer jeudi, 16/10/2014, le jugement du tribunal de Sidi M’hamed qui a condamné le citoyen Kadi Mohand à six (6) mois de prison avec sursis, pour attroupement non armé, sur la base des articles 97 du code pénal(1), en violation des dispositions contenues justement dans cet article et l’article 212/2 du code de procédures pénales(2). Mieux encore, toutes les... 

Au pays de mille et une contradictions

Kamal Guerroua     «Le nom même de notre pays, Algérie, est devenu, par le fait de notre silence, synonyme de terreur et de dérision et nos enfants le fuient comme on quitte un bateau en détresse» Boulam Sansal   Quand la routine nous obsède, l’inspiration somnole, l’encre s’assèche, les mots deviennent dures et la réalité voile la petite parcelle du rêve qui subsiste... 

La corruption en Algérie ne date pas d’aujourd’hui.

BENYOUCEF Badreddine Une histoire de plants d’oliviers La corruption en Algérie ne date pas  d’aujourd’hui. Il faut absolument que je vous raconte comment j’ai fait la connaissance de cette pratique qui m’avait toujours parue répugnante. C’était en 1975, la révolution agraire battait son plein et je l’avais passée dans une station expérimentale située à El Khroub... 

Où va l’Algérie?

Mercredi, 15 Octobre 2014 09:50   Émeutes à Oued El-Ma Une trentaine de gendarmes blessés à Batna Par : Laldja MESSAOUDI Des protestations ont éclaté, dimanche, à Oued El-Ma, commune affiliée à la daïra de Merouana, au sud-ouest de Batna et se sont poursuivies jusqu’à hier (mardi). Des institutions étatiques ont en effet été prises d’assaut et saccagées. Les enfants ont été empêchés... 

Les vigiles au service de la « Science » !

Zineb Azouz Université Constantine 1 : Les vigiles d’une société privée de « sécurité » interdisent l’accès de l’université aux enseignants. Nous avions tous remarqué en fin d’année ces jeunes boys aux allures de blackwaters à l’entrée de tous les sites de l’université. L’université l’université qui dispose de gardiens... 

Décès du moudjahid Zoubir Bouadjadj à l’âge de 89 ans

El Watan le 14.10.14   Le Moudjahid Zoubir Bouadjadj, 89 ans, est décédé  mardi matin, des suites d’une longue maladie en son domicile à Hydra, a-t-on  appris auprès de son ami et compagnon d’armes, Athmane Belouizdad. Le défunt, membre du groupe des 22, est considéré comme une des figures  de proue de la révolution algérienne.   Zoubir Bouadjadj a rejoint les rangs... 

De la détérioration des rapports entre enseignants et élèves et de la violence dans les établissements scolaires en général

Mahmoud Hammana Les comportements répréhensibles dans nos écoles ne doivent plus être cherchés dans cet élève à peine haut comme trois pommes qui se distingue par la consommation du tabac,un fait anodin aujourd’hui mais qui au temps ou étions élèves relevait de l’irrationnel et de l’inimaginable. Aujourd’hui ,l’élève ne s’impose plus par son travail ni par sa bonne conduite... 

La prédation d’un paria alouvi

    Il était une fois un loup, Ayant passé fastidieusement  la période  d’été. Cependant la phase d’automne s’annonce, Et la fin des vendanges se prononce. La fête de l’humanité se prépare. Pour lui, la tristesse paremente son visage. Rien à récolter, mais  sentant sa faim prochaine. Décide de faire ménage à ses méninges. Pour apaiser les douleurs avenirs de son être. La... 

La grogne « bleue » diversement appréciée : Complot, délitement de l’autorité et lutte des clans au pouvoir

HuffPost Algérie Publication: 14/10/2014 Mis à jour: Il y a 1 heure Simple mouvement de grogne de policiers trop sollicités à Ghardaïa qui s’étend à Alger ou action de nature politique ? Les réactions sont diverses. Certains comme le FLN évoquent une « manœuvre contre l’Algérie » alors qu’Ali Benflis y voit un effet tragique d’un « délitement »... 

Le mouvement de protestation de la police fait tâche d’huile.

Des policiers manifestent à Alger El Watan le 14.10.14 | 14h37 | mis à jour le 14.10.14 | 16h49  Après Ghardaia, hier. La colère de la police a gagné Alger, aujourd’hui. Ils ont été des dizaines à marcher. Ils ont parcouru, sur la bande d’arrêt d’urgence, l’auto-route menant de Bab Ezzouar vers Alger-centre, suivis d’un véhicule de service et d’une...